Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les religions et la caricature - Peut-on rire de tout ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Les religions et la caricature - Peut-on rire de tout ?   Lun 26 Jan 2015, 18:46

Suis-je Charlie ?

Mon dernier micro-billet, je le découvre avec stupeur, s'achevait sur le mot carnage. Avec un point d'interrogation, et sans l'ombre d'une prémonition.
Depuis hier, hélas ! la stupeur ne me quitte plus.
Suis-je Charlie ? Je l'ai suivi, de loin en loin, tantôt assidûment et tantôt pas du tout, depuis les origines (Hara-Kiri); j'avais, je l'avoue, modérément goûté son évolution éditoriale sous Val et Charb.
Je suis assurément des traits, de crayon, de plume et d'esprit, lancés là et ailleurs, qui au fil des années m'ont esquissé la tête et le cœur: Cabu, Maris, Wolinski, mon tiercé funèbre dans l'ordre; les autres aussi m'avaient marqué, avec amusement souvent, avec un certain agacement parfois: leur mort à tous me consterne.
Comment peut-on tuer Cabu ? Du grand Duduche aux nouveaux beaufs, il représentait avec un humour, une intelligence et une tendresse inégalées ce que malgré tout je n'aurai cessé d'aimer dans ce qu'il me faut bien appeler ma génération. Un amour de l'amour, des idées, du rire, de la jeunesse et de la liberté qu'on entendrait encore s'esclaffer sous le concert des hommages officiels, étatiques, politiques, policiers, militaires, où même le Front National viendrait faire nombre dans l'unité du même nom. C'est son trait que je cherche et que je n'ai pas fini de chercher. Comme je préférerais être mort à sa place en sachant que d'autres le retrouveraient la semaine prochaine. Mais de combien de morts connus, de moi ou de tout le monde, ne me suis-je pas dit la même chose ?
 
Peut-on tuer Cabu ? Oui, manifestement; et non, bien sûr: ce qu'il a su dessiner chez un pauvre type comme moi, il l'a aussi dessiné chez des centaines de milliers parmi lesquels quelque chose de son talent ne saurait manquer de se relever, s'est déjà relevé depuis longtemps du reste. Mais, à jamais désormais, disséminé.

http://oudenologia.over-blog.com/article-suis-je-charlie-125344775.html
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Les religions et la caricature - Peut-on rire de tout ?   Jeu 05 Fév 2015, 12:42

Citation :
Le plus affolant (le plus terrifiant, le plus merveilleux, le plus absurde ou le plus drôle, comme on voudra / pourra), ce serait qu'il n'y ait justement pas de "fin de compte" et qu'on ne puisse jamais savoir si c'était une farce ou un drame, un rêve ou un cauchemar, ou autre chose encore.

Ma première réaction, serais dêtre "terrifié" à l'idée qu'il n'y ai pas de "en()fin de compte" et que l'on ne puisse jamais savoir, si la vie a été une farce ou pas. Dans un deuxième temps, je me dis que l'ignorance à du bon ... Elle évite de souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les religions et la caricature - Peut-on rire de tout ?   Jeu 05 Fév 2015, 12:49

On pourrait prendre à l'envers le pari pascalien en se disant qu'il serait (aussi) dommage de se priver d'en rire, par anticipation, pendant qu'on peut... :)
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Les religions et la caricature - Peut-on rire de tout ?   Lun 09 Fév 2015, 17:21

Les plus antireligieux
ont la vision la moins laïque

Mais y a-t-il un problème avec la question religieuse ?
La France a plutôt un problème avec la diversité. On le voit avec les langues régionales ou l’histoire du protestantisme français. Souvent, la France laïque raisonne plus en terme catholique qu’elle ne le croit. Plus qu’avec l’islam, je pense que la France a un problème avec son histoire coloniale et avec son inconscient catholique qui n’aime guère toutes ces minorités qui surgissent. Il est nécessaire de «dé-catholiciser» le débat sur les religions.




Vous plaidez aussi pour «dé-essentialiser» la question religieuse. Qu’est-ce que cela veut dire ?
On voit souvent la religion comme une essence qui existerait, figée dans le temps et dans l’espace, et qui serait, du coup, par essence réactionnaire. Pourquoi cet objet social serait-il différent des autres ? Il change avec l’histoire, selon les classes sociales, dépend de ce que les acteurs religieux eux-mêmes en font, des pressions que l’on exerce sur eux…



Le conflit israélo-palestinien est très sensible, en France, entre juifs et musulmans. Cela dit-il quelque chose de notre rapport à la religion ?

Côté musulman, ce qui m’a frappé dans les manifestations propalestiniennes, c’est la présence de jeunes femmes voilées, mais aussi de courants très réactionnaires de l’islam. Les partis de gauche, qui encadrent ces manifestations, sont désemparés avec cette réalité. Depuis une dizaine d’années, la gauche ne sait plus trop quoi faire avec les jeunes musulmans des classes moyennes et populaires qui constituent une partie de son électorat de base. Il est temps qu’elle s’interroge sur comment effectuer la jonction avec eux, y compris pour avoir de vrais débats. Le Parti socialiste s’est aussi construit grâce à l’apport des chrétiens de gauche. Pourquoi la gauche ne réintègre-t-elle pas cette histoire afin de la penser et de s’en inspirer ? Ce qui était possible hier doit être encore possible aujourd’hui, y compris avec d’autres courants religieux. Là, je pense, bien sûr, à l’islam. La gauche est en train de s’en couper, de les pousser vers la droite ou même l’extrême droite et vers les franges les plus réactionnaires de l’islam.

http://protestantsdanslaville.org/gilles-castelnau-libres-opinions/gl660.htm
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les religions et la caricature - Peut-on rire de tout ?   Aujourd'hui à 01:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Les religions et la caricature - Peut-on rire de tout ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Peut - On Rire De Tout !
» Peut-on rire de tout ? (Le réponse du philosophe Jean-Noel Dumont - Vidéo)
» Organiser un débat télévisé ?
» Sujet de français CAP Aide!!!!
» On peut rire de tout, même de ses miséres hihihi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: