Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Critéres pour le jugement les humains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
benidejah



Nombre de messages : 43
Age : 74
Date d'inscription : 15/09/2013

MessageSujet: Critéres pour le jugement les humains   Ven 28 Aoû 2015, 11:51

Nous devons distinguer plusieurs choses sous ce rapport.
Très souvent les mouvements religieux extrêmes pensent au jour quand Dieu prendra dans sa main la gestion de la terre et quand il sera obligé d'éliminer tous ceux s'y opposent.
Dans les écritures cela est désigné sous le vocable Hrmaguédon.
Jésus montre les critères qu'il utilisera pour ce jour. Nous pouvons prendre connaissance de cela par la lecture de Mat 25:31-46.
Nous voyons que ce jugement ne sera pas établi sur une base religieux! Autrement dit, il ne faudra pas pratiquer ou non une religion particulière
pour être épargné et recevoir l'invitation lancée aux "brebis" qui sonne ainsi : "Venez vous êtes bénis de mon Père...Héritez le ROYAUME préparé pour vous etc..."
Ceci concerne donc le jour de Harmaguédon! Mais Jésus montrait que pour être accepté par lui en tant que disciple approuvé il établit d'autre critères.
Nous comprenons cela très bien, mais ce qui ne serait pas normal c'est croire que Jésus utilisera les mêmes critères pour tous les hommes
qu'il désir guérir de l'imperfection.
Les témoins de Jéhovah commettent cette erreur, en faisant croire à ceux qu'ils prêchent, que Dieu pourra réclamer a tout le monde une conduite religieuse stricte pour recevoir sa bénédiction.
C'est ici qu'il entre un élément dont nous devons tenir compte en ce qui concerne le moyen qu'il avait prévu pour cette bénédiction.
Ce qui est agréable de constater c'est que si Dieu avait établi des exigences assez stricts pour le choix des membres de son Royaume, c'est
pour avoir un groupe d'humains qu'il pourra utiliser comme moyen pour la bénédiction de tous les autres qui n'avaient pas réussi de les atteindre.
De ce fait nous constatons que Dieu ne jugera pas ces autres humains avec les mêmes critères.
Au moment où Dieu fera venir en jugement final tous ceux qui étaient mort depuis le départ de l'humanité(Rév 20:12-13 et Mat 12:36-37), les critères qui sera pris en compte est
les actions commises devant leurs conscience Rom 2:14-16
Ceci dit , nous tous qui entendons l'appel de Dieu devons faire tout notre possible pour devenir des vainqueurs pour devenir des instruments de bénédiction dans la main de Dieu
Rév 2 et 3
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4339
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Critéres pour le jugement les humains   Ven 28 Aoû 2015, 17:39

Je ne reviens pas sur ce qui a été écrit ici (sur le schéma sotériologique du russellisme en général) et (sur la différenciation de "niveaux" de "salut", de "jugement" ou d'"exigences" dans le NT).

Plus marginalement, en te lisant aujourd'hui, je me (re-)dis que nous ne sommes décidément pas égaux devant la "conscience". Pour toi il semble aller de soi qu'un jugement de chacun selon sa conscience serait moins sévère qu'un jugement fondé sur une "loi", sur une "foi" ou sur un "arbitraire" quelconque. Moi, au contraire, j'ai tendance à le voir comme le plus impitoyable des jugements. C'est qu'il y a de "bonnes consciences", que rien ne perturbe, et de "mauvaises consciences", que rien ne rassure, et entre ces deux extrêmes (sans doute trop extrêmes pour être jamais réellement atteints) une infinité de nuances.

Cela me renvoie à une distinction "psycho-théologique" que j'ai déjà évoquée (et que je n'ai pas inventée, j'en suis éternellement reconnaissant au pasteur Louis Schweitzer, petit-neveu du grand Albert, de qui je la tiens même s'il ne l'a pas inventée non plus): entre "Paul" et "Jacques", Augustin et Pélage, Luther et Erasme, l'opposition théologique de surface trahit une différence psychologique de fond, qui est précisément celle de la "mauvaise" et de la "bonne conscience". Les uns éprouvent un besoin absolu de la "grâce", gratuite, imméritée, irrésistible et injustifiable, rien ne serait pire pour eux que d'être abandonnés à leur "conscience" et à son jugement; ceux-là défendent mordicus, selon les époques, une "prédestination" ou un "salut universel" qui sont seuls à la hauteur de leur angoisse; les autres ont suffisamment "bonne conscience" pour ne redouter que des jugements extérieurs (celui d'une loi ou d'un arbitraire divins), et l'idée du "libre-arbitre" ou d'un jugement selon les "mérites" ou la "conscience" les satisfait pleinement. Entre les deux "races", le dialogue de sourds est garanti (jusqu'au jugement dernier peut-être).
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
 
Critéres pour le jugement les humains
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La première Résurrection précédera la seconde réservée pour le Jugement Dernier !
» on cherche des cobayes hommes pour les ressusciter
» quels critères à retenir pour choisir un fournisseur
» Canonisation et Infaillibilité
» question sur la supervision

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: