Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le pelerinage de Lourdes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
free



Nombre de messages : 3878
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Le pelerinage de Lourdes   Mer 23 Sep 2015, 14:45

J'ai très recemment participé à un pélerinage à Lourdes. Je dois avouer que j'ai été "remué" par ce pelerinage, j'y ai vu une dévotion et une ferveur incroyables. J'ai ressenti une certaine admiration pour ces pelerins, qui à mes yeux, accomplissaient un exploit (je pense être incapable d'une telle ferveur). Cette expérience a changé l'image que j'ai du catholicisme, que je concevais comme une religion formaliste, ennuyeuse et sans vie. J'ai vu ces pelerins chanter des cantiques avec foi et passion. Les processions (surtout la nocturne) sont impressionnantes. Je suppose que le lieu et le pelerinage favorisent une telle dévotion. A titre d'exemple, je n'ai jamais vu ou ressenti autant de ferveur dans une assemblée de TdJ.

Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1654
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Le pelerinage de Lourdes   Mer 23 Sep 2015, 20:13

Il y a toute une dramaturgie représentée lors d'un tel rassemblement. Les lumières des cierges, les cantiques chantés avec conviction et parfois émotion par des personnes malades ou non sont judicieusement exploités par le clergé.

Cependant, il n'est pas possible de nier l'engagement, la foi de chaque pèlerin venu pour demander soit pour lui-même, soit pour un proche une intervention de la vierge Marie.

Le culte marial peut nous interpeller comme il interpelle de nombreux protestants, mais nous ne pouvons nier la conviction manifestée lors d'un tels pèlerinage.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5129
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le pelerinage de Lourdes   Mer 23 Sep 2015, 22:55

free a écrit:
A titre d'exemple, je n'ai jamais vu ou ressenti autant de ferveur dans une assemblée de TdJ.

Difficile aussi de faire moins "fervent" que les TdJ ! :P
Le jéhovisme exige certainement un très haut degré d'engagement, en termes de temps et de comportement surtout, mais son niveau d'expression émotionnelle avoisine le zéro absolu,
Question "ferveur" et dans un tout autre genre, certaines assemblées évangéliques et pentecôtistes ne sont pas mal non plus.
L'avantage d'une "grande religion" est de faire place à toutes sortes de styles: la piété populaire façon Lourdes ou Fátima, mais aussi le recueillement, la méditation ou la réflexion ailleurs, tout cela peut coexister et se pondérer mutuellement dans une certaine mesure.
J'hésiterais par ailleurs à parler d'"exploitation" par "le clergé" (lct), en tout cas de manière aussi globale (par les commerces lourdais, en revanche, y a pas de doute !). Chez les ecclésiastiques aussi il y en a qui adhèrent sincèrement à ce type de piété populaire, et d'autres qui sont beaucoup plus réservés à son égard et tendraient plutôt à la tempérer...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1654
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Le pelerinage de Lourdes   Ven 25 Sep 2015, 10:01

S'il est vrai qu'une frange parmi le clergé se montre méfiante à propos de Lourdes, il n'en reste pas moins que ce lieu de pèlerinage est une source de profits (je ne pensais pas en terme financier, mais surtout spirituelles) pour l'église catholique.

Bien sur il y a aussi les marchands du temple...
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1654
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Le pelerinage de Lourdes   Ven 25 Sep 2015, 10:35

Le pèlerinage de Lourdes voit le jour dans la dernière moitié du 19e siècle. C'est une jeune bergère qui suivant les indications d'une femme apparue soudainement au fond d'une grotte s'est mise à creuser la terre pour y découvrir une source d'eau.

Cette eau serait miraculeuse, des guérisons auraient été constatées sur des personnes s'étant immergées dans l'eau. Lorsque j'étais encore un Témoin actif j'ai rencontré, à Genève, en la prédication un homme qui a guéri lors d'un pèlerinage à Lourdes. Il m'a présenté des certificats des médecins qui authentifient les "miracles" ainsi que la reconnaissance des autorités catholiques. Cela m'avait laissé songeur.

Généralement les pèlerinages étaient le fait d'hommes et de femmes venus admirer des reliques de saints ou de saintes déposé dans des cathédrales. Déjà dans l'Europe médiévale il y avait le côté sacré (croyance) côtoyant le côté profane (les foires et marchés organisés autour de la cathédrale).
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5129
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le pelerinage de Lourdes   Ven 25 Sep 2015, 11:56

(Que d'"apparitions" étonnantes, décidément, aux marges de ce XIXe siècle officiellement centré sur l'industrialisation, la raison scientifique, le progrès technique et social !
On serait tenté de parler de "fuite de la modernité", non pas seulement au sens où quelqu'un ou quelque chose fuirait la modernité, mais aussi au sens où la modernité elle-même fuirait comme une canalisation percée de toutes parts.)
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3878
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Le pelerinage de Lourdes   Ven 25 Sep 2015, 14:46

Citation :
Le jéhovisme exige certainement un très haut degré d'engagement, en termes de temps et de comportement surtout, mais son niveau d'expression émotionnelle avoisine le zéro absolu,

Pourquoi cette absence d'émotion chez les TdJ ?
Un hériatge du protestantisme ou des fondateurs ?
La peur du côté débordant et subversif des émotions ?


Citation :
Que d'"apparitions" étonnantes, décidément, aux marges de ce XIXe siècle officiellement centré sur l'industrialisation, la raison scientifique, le progrès technique et social !
On serait tenté de parler de "fuite de la modernité", non pas seulement au sens où quelqu'un ou quelque chose fuirait la modernité, mais aussi au sens où la modernité elle-même fuirait comme une canalisation percée de toutes parts.)

J'ai fait la même constatation, malgré le modernisme et le rationnalisme de notre époque, des millires de personnes viennent en pélerinage à Lourdes qui incarnent le lieu ou Bernadette à une des apparitions de la Vierge Marie et le lieu de guérisons miraculeuses. Parmi les pelerins se trouvent des medecins, des scientifiques ....La dévotion, la ferveur se situent ailleurs que dans l'intellect.

Béershéva, Béthel, Hébron, Mambré, Sichem, Silo  et ensuite le Temple de Jérusalem furent des lieux de pelerinages.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5129
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le pelerinage de Lourdes   Ven 25 Sep 2015, 15:19

free a écrit:
Pourquoi cette absence d'émotion chez les TdJ ?
Un hériatge du protestantisme ou des fondateurs ?
La peur du côté débordant et subversif des émotions ?

Sûrement un peu de tout ça...
Depuis le XVIe siècle le protestantisme me semble avoir été globalement marqué, comme d'un caractère "dominant", par une préférence accordée au discours par rapport au rite; d'où sa tendance, dominante elle aussi, à devenir une religion essentiellement doctrinale, théologique, intellectuelle, voire prêcheuse, discutailleuse et bavarde. Mais cette tendance a aussi engendré tout au long de son histoire des contre-courants minoritaires où elle s'inverse: dans certains anabaptismes dès le XVIe siècle, dans divers piétismes puis pentecôtismes ensuite; et simultanément d'autres où elle se confirme ou se rétablit, au contraire, même dans une doctrine "hétérodoxe" par rapport au calvinisme, par exemple, mais aussi "austère" que lui, sinon davantage (p. ex. darbysme ou adventisme). L'idée que c'est "la bonne doctrine" et la "bonne conduite" qui comptent, plutôt qu'une "expérience" ou une "émotion" religieuses a priori suspectes, me paraît très "calvinienne" à la base, même si on la retrouve dans des mouvements tout à fait opposés à la doctrine calviniste (comme chez les TdJ).

(Accessoirement, pour en revenir à Lourdes, je trouve que la procédure d'"authentification" des miracles représente une très curieuse synthèse de l'esprit religieux et scientifique propre au XIXe; qu'un phénomène religieux se prête à une vérification de type scientifique, et que la science -- prise au mot de sa croyance empirique à l'expérience -- s'y prête aussi, c'est quelque chose qui ne correspond plus du tout à notre façon de distinguer science et religion, quoique la pratique perdure.)
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3878
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Le pelerinage de Lourdes   Ven 25 Sep 2015, 15:48

Merci Narkissos pour cette analyse très interressante.

Les TdJ "religion essentiellement doctrinale, théologique, intellectuelle, voire prêcheuse, discutailleuse et bavarde", par moment, m'a vraiment ennuyé, j'ai le souvenir de ces assemblée interminables (j'ai connu l'époque des 3 cessions), avec des discours sans fin, sans saveur, sans émotion et avec des explications très techniques (Merci F.Frantz).
A Lourdes je n'ai pas ressenti cet ennui même pendant les messes et autres réunions. Je dois reconnaitre que j'ai même été ému pendant le sacrement des malades (surement parce qu' une personne chère à mes yeux recevait ce sacrement).



Onction des malades LCE 2013


« Quelqu’un parmi vous est malade ? Qu’il appelle les presbytres de l’Eglise, et qu’ils prient sur lui après avoir oint d’huile au nom du Seigneur. La prière de la foi sauvera le patient, et le Seigneur le relèvera. S’il a commis des péchés, il lui seront remis »

(Jacques 5,13 à 15)


Après l'onction

L’onction des malades : « L’Amour divin s’exprime dans la solidarité et la compassion que nous avons les uns pour les autres»

http://www.lourdescanceresperance.com/general/le-sacrement-de-lonction-des-malades-2965
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pelerinage de Lourdes   Sam 17 Oct 2015, 15:39

... l'effet de masse ...

pour Bernadette, généralement, les personnes qui ont des visions sont moquées, voir considérées comme 'folles', et soudain, de nombreuses personnes croient une unique personne ...

Qui a-t'il de plus ou de moins dans sa 'vision' ?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le pelerinage de Lourdes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pelerinage de Lourdes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière à Notre-Dame de Lourdes
» Pèlerinage diocésain à Lourdes
» Lourdes: inscription au Pèlerinage militaire international
» Les 18 Apparitions de la Vierge à Bernadette en 1858 et prière à Notre-Dame de Lourdes
» Les apparitions de Marie à Lourdes (II)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: DU COTE DES :: CATHOLIQUES-
Sauter vers: