Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joyeux Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1492
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Joyeux Noël   Jeu 24 Déc 2015, 20:53


Paganisme ou pureté du culte, Christ ou Sol Invictus, célébration de la Nature renaissante ou celle de son Créateur, mercantilisme ou spiritualité : Noël, un peu de tout ça.
J'ai appris à mépriser cette fête, et je ne la célèbre d'ailleurs toujours pas, puis je me suis mis à mépriser un peu mon propre mépris (comble du snob). Mon sentiment vis-à-vis de Noël ne sera jamais simple et léger, sans doute, sauf au moment où je dis : "Joyeux Noël".
Courte phrase, toute bête, un peu superficielle sans doute, mais qui me cause une petite joie simple lorsque je l'adresse aux autres.

Joyeux Noël à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4339
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Jeu 24 Déc 2015, 21:51

Eh bien... joyeux Noël à tous les étages (de "réception" possible) ! rendeer
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
tournesol



Nombre de messages : 16
Age : 70
Date d'inscription : 22/09/2015

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Ven 25 Déc 2015, 13:31

"C'est curieux ce besoin de faire des phrases"...

Cela étant, je ne sais pas à quel étage je me situe, mais j'éprouve exactement ce même sentiment que Vanvda, ambiguité quand tu nous tiens ... je vais peut être aller consulter  geek
Revenir en haut Aller en bas
SARAI-ESTELLE



Féminin Nombre de messages : 117
Age : 62
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Dim 27 Déc 2015, 03:45

Bonjour à tous,
wanda :
["Paganisme ou pureté du culte, Christ ou Sol Invictus, célébration de la Nature renaissante ou celle de son Créateur, mercantilisme ou spiritualité : Noël, un peu de tout ça."]

Exactement tout cela et appris, répété aux amis, à la famille pour justification...

"[J'ai appris à mépriser cette fête, et je ne la célèbre d'ailleurs toujours pas, puis je me suis mis à mépriser un peu mon propre mépris (comble du snob). Mon sentiment vis-à-vis de Noël ne sera jamais simple et léger...."

Exactement comme nous 55 ans de TJ...SANS Noël..malgré tout sans amertume...et depuis 2008..année de notre départ impossible de franchir le pas....
Comme tu dis jamais simple et léger ...et pas encore possible de le souhaiter car notre subconscient nous rappelle à l ordre..bêtement..
Bonne fin d 'année à tous à la place de bonne année ceci aussi contesté bien que plus facile à franchir les lèvres...
SARAI ESTELLE
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué



Nombre de messages : 1381
Age : 69
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Dim 27 Déc 2015, 15:27

Noël fait partie des souvenirs de mon enfance puisque je ne suis devenu Témoin qu’à l’âge de 27 ans. C’est un souvenir qui m’est très cher, me rappelant les soirées du 24 décembre passées en compagnie de mes parents et de ma grand-mère. Ce soir-là je ne regrettais pas d’être enfant unique car les cadeaux n’avaient qu’un destinataire… Bien évidemment lorsqu’il s’agissait dans le courant de l’année de jouer avec les nouveaux jeux reçus je me trouvais bien seul. Il est bien plus intéressant de partager, même si cela provoque quelques difficultés, que de se trouver à devoir occuper toutes les fonctions du jeu, gendarme et voleur tout à la fois.
Mais ces soirs de réveillon de Noël sont de merveilleux souvenirs. Mon père sortait sa crèche en carton, celle qu’il avait acheté en 1944 (année de son mariage avec ma mère), et se désolait chaque fois d’une trace laissée par la cire d’une bougie rouge qui avait coulé, avant qu’il ne puisse intervenir. Il avait bien tenté de réparer en grattant la cire mais il restait toujours une légère trace indélébile qu’il n’osait enlever de peur d’abimer la crèche elle-même. Il avait une foi sincère et forte, ainsi pour lui Jésus était bien sur terre pour sauver l’humanité et il convenait de marquer cette naissance par une soirée en famille, au cours de laquelle un bon repas était servi.
Tout devait se passer avec beaucoup de respect. En ces temps-là, jusqu’en 1968, nous n’avions pas la télévision, aussi cette soirée spéciale se déroulait de façon immuable. Le sapin trônait en bonne place, les cadeaux étaient sur la table entre les assiettes, chacun avait les siens certains plus que d’autres… avant de passer à table nous chantions devant le sapin. Ma mère et mon père faisaient partie d’une chorale ouvrière tous deux avaient une belle voix, mon père était ténor et ma mère soprano. Ils chantaient les cantiques traditionnels de Noël et lorsque je les connaissais assez bien je chantais (faux ou juste) également. Seule ma grand-mère ne chantait pas disant qu’elle n’avait plus assez de souffle, sans doute pour cacher le fait qu’elle chantait faux ou ne savait pas chanter. Cela n’avait pas d’importance car j’aimais trop ma grand-mère pour lui chercher querelle.
Ma mère avait préparé un bon repas et à cette occasion nous mangions un gratin de cardons, légume assez long ressemblant à des côtes de blette. Il fallait plucher ce légume qui laissait des taches sur les mains et quittait de plus était piquant. Un poulet complétait ce repas que nous avions commencé par un pâté en croute. La Suisse n’est pas au bord de la mer et la mode n’était pas encore aux fruits de mer.  Un vacherin glacé et des mandarines terminaient de repas de fête.
Souhaiter « joyeux Noël » dans une telle situation faisait sens, car nous nous réjouissions de célébrer la naissance de Jésus, à cette époque les gens étaient plus proche du sens de cette célébration. Lorsque un enfant me disait qu’il ne fêtait pas Noël cela me paraissait étonnant et un peu triste, mais je n’ai jamais osé demander pourquoi.
Quelques années avant de devenir Témoin, j’ai commencé à me poser des questions quant à la valeur de la fête de Noël et sa signification, car déjà à cette époque (il y a plus de 40 ans) le mercantilisme avait fait son apparition au moment des fêtes de fin d’année. Lorsque les Témoins m’ont parlé des problèmes inhérents à la date de la célébration cela m’est apparu comme tombant sous le sens. Pendant 42 ans je n’ai pas célébré Noël, alors que je me sens libre de le faire je n’en ai plus l’envie. Me retrouver avec des amis autour d’un bon repas le 24 décembre ne me pose pas de problème, mais célébrer la naissance, hypothétique voire légendaire  d’un personnage fut-ce Jésus me paraît hors de propos, pour ne pas dire hypocrite.
Les très jeunes enfants peuvent se réjouir de voir sous le sapin les cadeaux que le Père Noël leur a apporté, mais passé cet âge tendre la fête parait moins mystérieuse.
De plus je n’aime pas ce que l’on appelle « l’esprit de Noël » comme si la misère n’existait que pendant une courte période pour que l’on puisse se donner des airs de ST-Bernard…  
Si je connais une personne qui célèbre la naissance de Jésus et s’en réjouis cela ne me dérange aucunement de lui souhaiter un Bon Noël, pour les autres je préfère leur souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année.
Revenir en haut Aller en bas
SARAI-ESTELLE



Féminin Nombre de messages : 117
Age : 62
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Dim 27 Déc 2015, 21:16

Bonjour Le Chapelier,
Merci pour ces souvenirs que nous n'avons pas connus... étant nés sous le régime TJ, mais sans manque, car nous passions justement nos vacances de Noël en Suisse avec d'autre TJ suisses en repas chez les uns et les autres, nos jours fériés sur les pistes en ski ou en luge...
Mais maintenant on est comme "dans l'incapacité " impossible de se lancer dans une fête, en un Noël mercantile, que nous avons tant décrié, méprisé, défait, qu'on a pas le "courage" de revenir sur toute une vie à justifier nos choix...
Comme nous disent nos enfants devenus parents...bon on vous invite pas pour Noël vous n'avez jamais fait Noël...
Pris au piège....
Comme tu dis :
" mais célébrer la naissance, hypothétique voire légendaire d’un personnage fut-ce Jésus me paraît hors de propos, pour ne pas dire hypocrite."
Dommage que nous avons davantage la certitude, de savoir que Jésus fait parti dune l'histoire, plutôt que de l Histoire, car cela aurait fait une bonne raison de fêter Noël ce jour là ou un autre !!
Nous avons perdu nos illusions, notre espérance !! .....et tous nos amis !!
Bon dimanche
Saraï Estelle
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3445
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Lun 28 Déc 2015, 16:55

Citation :
Comme tu dis :
" mais célébrer la naissance, hypothétique voire légendaire d’un personnage fut-ce Jésus me paraît hors de propos, pour ne pas dire hypocrite."
Dommage que nous avons davantage la certitude, de savoir que Jésus fait parti dune l'histoire, plutôt que de l Histoire, car cela aurait fait une bonne raison de fêter Noël ce jour là ou un autre !!

 j'ai toujours aimé la fête de Noël et sa magie, même TdJ j'aimais cette période d'illumination et toutes les traditions qui accompagnaient cette fête, comme la crèche provençale. L'aspect légendaire du personnage Jésus ou son historicité n'ont aucune importance à mes yeux, puisque c'est la magie de Noël qui me touche.
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué



Nombre de messages : 1381
Age : 69
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Mar 29 Déc 2015, 12:31

Mes premières hésitations à propos de la fête de Noël n'étaient pas de nature théologique, mais avaient trait à tout ce qui entourait cette célébration; cela se passait au tournant de l'année 1968-1969. J'étais alors un catholique engagé pensant et croyant que l'église, son église, pouvait et devait faire quelque chose pour aider ceux qui souffraient pas seulement en tenant de beaux discours.
Je ne me posais pas la question quant à savoir si Jésus était un personnage mythique ou historique. La magie de Noël évoquée pas Free avait disparu. J'étais un peu comme cette jeune femme jouant dans le film Gremlins" (film que j'ai vu bien plus tard) qui déclare qu'elle n'aime pas Noël parce que : "certains ouvrent leurs cadeaux pendant que d'autres s'ouvrent les veines".

Tu as raison, Free, il existe une magie pendant les fêtes de Noël, malheureusement elle est gâchée par la surexploitation commerciale. Ce qui a tué sans doute Noël c'est d'avoir été fixé précisément à cette période de la fin de l'année lorsque les gens se groupent pour se retrouver et affronter leurs peurs devant la nuit s'allongeant et les frimas devenant plus rudes. Alors quel meilleur moyen pour lutter contre des éléments extérieurs que d'illuminer les demeures, les rues, les villes? "La magie de Noël" n'est-elle pas simplement la magie d'une période qui nous voit décorer nos fenêtres, nos maisons, nos rues, nos villes pour rendre une période sombre due au manque de soleil et aux jours très courts plus acceptable?

Le mot Noël ne nous surprend pas même si nous ne célébrons pas la naissance de Jésus, pourtant cela devrait nous interpeller.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4339
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Mar 29 Déc 2015, 14:00

le chapelier toqué a écrit:
Ce qui a tué sans doute Noël c'est d'avoir été fixé précisément à cette période de la fin de l'année lorsque les gens se groupent pour se retrouver et affronter leurs peurs devant la nuit s'allongeant et les frimas devenant plus rudes. Alors quel meilleur moyen pour lutter contre des éléments extérieurs que d'illuminer les demeures, les rues, les villes? "La magie de Noël" n'est-elle pas simplement la magie d'une période qui nous voit décorer nos fenêtres, nos maisons, nos rues, nos villes pour rendre une période sombre due au manque de soleil et aux jours très courts plus acceptable?

Tu pourrais remplacer dans ce texte le mot "tué" par "créé", "constitué", "perpétué", "pérennisé", et il n'y aurait même plus besoin d'un "sans doute"...

Du point de vue du bibliste, c'est remarquable que dans les (deux) textes néotestamentaires de la "Nativité" (Matthieu 1--2 et Luc 1--2, que rien n'attache encore à une saison particulière) il y ait déjà une inclusion du "paganisme" (explicite voire provocatrice chez Matthieu, avec les mages-astrologues -- sans oublier la richesse de leurs présents qui se mêle à la pauvreté des protagonistes; implicite chez Luc et dans le "sujet" même, car s'il y a des naissances miraculeuses dans l'AT -- Samuel notamment -- la naissance virginale est un thème tout à fait "païen"). Plus généralement la "magie" et le "merveilleux" (apparitions, anges, rêves, étoiles) s'y trouvent à un degré de concentration nettement supérieur à la "suite" de l'évangile (autrement dit à son modèle antérieur sans "Nativité", cf. Marc et Jean).
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
le chapelier toqué



Nombre de messages : 1381
Age : 69
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Mar 29 Déc 2015, 14:37

Narkissos a écrit:
Tu pourrais remplacer dans ce texte le mot "tué" par "créé", "constitué", "perpétué", "pérennisé", et il n'y aurait même plus besoin d'un "sans doute"...

je n'y avais pas pensé. Merci. santa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Aujourd'hui à 23:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyeux Noël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux Ramadhan!
» Joyeux anniversaire
» Joyeux aniverssaire Chatman
» Joyeux Noël à Tous =D
» Joyeux anniversaire Bastien!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: