Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Questions des lecteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
free



Nombre de messages : 3605
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Questions des lecteurs   Ven 18 Mar 2016, 17:25

Cette rubrique de la Tour de Garde est révélatrice d'une méthode d'analyse ... une façon de poser des questions et d'y répondre. Si mes souvenirs sont bons, R.Frantz a indiqué que ces "questions" n'avaient la plupart du temps, de "lecteurs" que le nom.

Voici une question interesssante :

Qu’est-ce qui peut aider un chrétien à déterminer s’il convient d’offrir un cadeau ou de l’argent à un fonctionnaire ?

Cependant, dans d’autres parties du monde, ces lois n’existent pas ou ne sont pas strictement appliquées. Les fonctionnaires n’ont donc pas le même regard sur leurs responsabilités. Dans certains pays, ils profitent de leur position pour extorquer de l’argent à ceux qu’ils sont supposés servir ou obtenir d’eux d’autres avantages. Par exemple, ils réclament de l’argent pour enregistrer les mariages ou le paiement des impôts, pour délivrer les permis de construire, etc. S’ils n’obtiennent pas satisfaction, ils peuvent refuser à quelqu’un ce à quoi il a droit ou compliquer volontairement une procédure. On a même rapporté que, dans un pays, des pompiers appelés pour un incendie refusaient d’intervenir tant qu’on ne leur versait pas une importante somme d’argent.

En se laissant guider par leur conscience éduquée par la Bible, la plupart des chrétiens mûrs préfèrent ne pas offrir d’argent aux fonctionnaires, même lorsque ceux-ci les sollicitent. Cela reviendrait pour eux à fermer les yeux sur la corruption ou même à l’encourager. Ils refusent donc totalement ces pratiques.
Les chrétiens mûrs reconnaissent que donner des cadeaux pour obtenir une faveur illégale pourrait équivaloir à de la corruption. Mais selon les circonstances et les usages locaux, certains s’autoriseront peut-être à offrir un petit don pour recevoir un service auquel ils ont droit ou pour éviter des délais injustifiés. Dans d’autres cas, après avoir reçu un traitement médical gratuit dans un hôpital, des chrétiens offrent des cadeaux aux médecins et aux infirmières pour exprimer leur gratitude. Ils se sentent plus à l’aise de le faire après plutôt qu’avant pour ne pas donner l’impression qu’ils essaient de corrompre quelqu’un ou d’obtenir un traitement de faveur.

https://www.jw.org/fr/publications/revues/tour-garde-etude-mai-2016/questions-des-lecteurs/
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4578
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Questions des lecteurs   Sam 19 Mar 2016, 15:56

Les rédacteurs sont aussi des lecteurs ! Smile

Ce genre d'article a le mérite de faire ressortir, en la portant à l'absurde en même temps qu'à l'universalité, le fond délirant de toute casuistique. Un texte prescriptif censé s'adresser simultanément aux habitants de Stockholm et à ceux des bidonvilles de Rio, en passant par le fin fond de la campagne chinoise ou somalienne, ne peut en effet que ressembler à ça...

Ce qui m'a d'emblée touché dans la "crise de conscience" de Raymond Franz, c'est que lui n'ait pas supporté ce rôle consistant à faire la morale au monde entier depuis un bureau américain, alors que d'autres, visiblement, le supportent très bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3605
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Questions des lecteurs   Lun 21 Mar 2016, 18:39

Citation :
Ce qui m'a d'emblée touché dans la "crise de conscience" de Raymond Franz, c'est que lui n'ait pas supporté ce rôle consistant à faire la morale au monde entier depuis un bureau américain, alors que d'autres, visiblement, le supportent très bien.

"Faire la morale au monde entier" en générant des conséquences dramatiques sur les adeptes à est destinée cette morale est encore plus insupportable (Malawi, Allemagne nazie ...), les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Je constate qu'un mouvement comme la WT, qui se targue d'être plus blanc que blans et qui prône une morale sans faille (en théorie du moins) est obligé de composer avec cette fameuse morale, selon le contexte et le lieu. En un mot, il est posssible de verser des pots-de-vins à un fonctionnaire (ce que je peux comprendre, dans la mesure ou sans ce versement, il serait impossible d'obtenir un service normal), même pour un chrétien TdJ qui rejette ce monde corrompu.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4578
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Questions des lecteurs   Lun 21 Mar 2016, 22:33

Le problème moral se complique d'une obsession idéologique (et disciplinaire) de l'unité qui tourne elle-même au délire quand elle rencontre l'illusion de toute-puissance technique en matière de "communication".

Il ne faut pas seulement que les TdJ du monde entier lisent et disent exactement les mêmes choses, il faut encore qu'ils le fassent en même temps (ou du moins dans les 24 h, puisqu'on n'empêche pas encore la Terre de tourner): on a fait tout un plat du passage à la traduction "simultanée" au début des années 1980 ("prouesse technique" associée à l'informatique "maison", le fameux MEPS -- si quelqu'un s'en souvient -- qui en fait n'y était pas pour grand-chose), avec Internet et les smartphones ce genre de chose est devenu aussi banal que facile. (Une TdJ m'a remis cette semaine, très loin de chez moi, une invitation au Mémorial doublée d'une vidéo sur son portable, qui ne disait rien de plus que l'invitation imprimée: curieusement, et à l'image près, ce "progrès" ressemble aussi à une régression vers le phonographe de l'époque Rutherford -- qu'on retrouve dans Les temps modernes de Chaplin.)

Le revers de la médaille de la "communication en temps réel", c'est la "transparence", elle aussi "en temps réel": plus moyen de donner en douce aux TdJ de différents pays des consignes différentes sans que ça se sache immédiatement (il n'y a même pas besoin des "apostats" pour cela, les réseaux sociaux des "fidèles" s'en chargent). Donc il faut faire un article comme celui-là, le même pour tous, pour expliquer à tous que tous ne font pas et ne peuvent pas faire pareil... Smile

(Détail: suis-je le seul à qui le critère casuistique "après, pas avant" a rappelé "L'air de la bêtise", du grand Jacques ?)
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3605
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Questions des lecteurs   Mar 22 Mar 2016, 18:23

Citation :
Le revers de la médaille de la "communication en temps réel", c'est la "transparence", elle aussi "en temps réel": plus moyen de donner en douce aux TdJ de différents pays des consignes différentes sans que ça se sache immédiatement (il n'y a même pas besoin des "apostats" pour cela, les réseaux sociaux des "fidèles" s'en chargent). Donc il faut faire un article comme celui-là, le même pour tous, pour expliquer à tous que tous ne font pas et ne peuvent pas faire pareil...

Narkissos, tu as l'art et ma manière de synthétiser un article.

Je pense que cette article met en évidence la difficulté de promouvoir une "morale universelle et intemporelle", qui se heurte inévitablement au cas particuliers ou aux spécificités locales.



Citation :
Détail: suis-je le seul à qui le critère casuistique "après, pas avant" a rappelé "L'air de la bêtise", du grand Jacques ?)

Je ne connaissais pas cette chanson. Je e comprends pas l'idée que tu developpes : le critère casuistique "après, pas avant" :


Mère des gens sans inquiétude
Mère de ceux que l'on dit forts
Mère des saintes habitudes

Princesse des gens sans remords
Salut à toi, dame Bêtise

Toi dont le règne est méconnu
Salut à toi, Dame Bêtise
Mais dis-le moi: "Comment fais-tu
Pour avoir tant d'amants,
Et tant de fiancés,
Tant de représentants
Et tant de prisonniers
Pour tisser de tes mains
Tant de malentendus
Et faire croire au crétin
Que nous sommes vaincus
Pour fleurir notre vie
De basses révérences
De mesquines envies
De nobles intolérances
De mesquines envies
De nobles intolérances
De mesquines envies
De nobles intolérances

Mère de nos femmes fatales
Mère des mariages de raison
Mère des filles à succursales
Princesse pâle du vison
Salut à toi, Dame Bêtise
Toi dont le règne est méconnu
Salut à toi, Dame Bêtise
Mais dis moi: "Comment fais-tu
Pour que point l'on ne voit
Le sourire entendu
Qui fera de vous et moi
De très nobles cocus cocus
Pour me faire oublier
Que les putains les vraies
Sont celles qui font payer
Pas avant mais après

Pour qu'il puisse m'arriver
De croiser certains soirs
Ton regard familier
Au fond de mon miroir
Ton regard familier
Au fond de mon miroir
Ton regard familier
Au fond de mon miroir
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4578
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Questions des lecteurs   Mar 22 Mar 2016, 18:48

free a écrit:
Je pense que cette article met en évidence la difficulté de promouvoir une "morale universelle et intemporelle", qui se heurte inévitablement au cas particuliers ou aux spécificités locales.

Exactement. La difficulté serait foncièrement la même, mais beaucoup moins "évidente", sans la volonté (et la possibilité technique) de parler à tout le monde en même temps.

Citation :
Je e comprends pas l'idée que tu developpes : le critère casuistique "après, pas avant" :

Je faisais référence à cet extrait de ta citation:

Citation :
Dans d’autres cas, après avoir reçu un traitement médical gratuit dans un hôpital, des chrétiens offrent des cadeaux aux médecins et aux infirmières pour exprimer leur gratitude. Ils se sentent plus à l’aise de le faire après plutôt qu’avant pour ne pas donner l’impression qu’ils essaient de corrompre quelqu’un ou d’obtenir un traitement de faveur.

(qui m'a rappelé, par pure coïncidence formelle, la chanson de Brel: pour ça aussi on parlait jadis de "petit cadeau"... :) )
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Questions des lecteurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Questions des lecteurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JW.org: une idôlatrie ?
» Actualité de La Pléiade.
» Je me pose pas mal de questions sur "le rêve éveillé"
» Questions générales aux Témoins de Jéhovah, Catholiques, Adventistes du Septième Jour, Baptistes, Pentecôtistes, et autres.
» questions diverses sur l operation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: DU COTE DES :: TEMOINS-
Sauter vers: