Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contre le Choc des civilisations, l’amitié islamo-catholique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
free



Nombre de messages : 3757
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Contre le Choc des civilisations, l’amitié islamo-catholique ?   Lun 26 Déc 2016, 17:18

À en croire votre livre, Occident et Islam(1), le choc des civilisations théorisé par les néo-conservateurs américains, ne serait finalement qu’un leurre. Pouvez-vous nous en dire plus ?



J’expose, sur la base de mes recherches historiques, que ce “choc” est en réalité une stratégie élaborée par un kabbaliste du nom de Solomon Molcho – suivant les interprétations rabbiniques et eschatologiques de la Bible – qui, au XVIe siècle, a tenté de lancer l’Église puis le Saint-Empire romain germanique, dans une guerre contre l’Empire ottoman, afin d’expulser ce dernier de Palestine et y reconstruire le royaume d’Israël.

Au XXe siècle, en 1957, Bernard Lewis, le maître de Samuel Huntington, “laïcisera” cette stratégie messianique en lui donnant un habillage scientifique pour l’ériger ainsi en théorie. Lewis, en digne héritier de Molcho, dans l’optique de guerres entre le monde (post)chrétien et le monde musulman, décrète alors que ces deux grandes religions seraient ontologiquement vouées à s’affronter.
Ce Choc des civilisations fabriqué de toute pièce n’est au fond que le faux nez de ce que j’appelle « un choc idéologique mondial » opposant le monde vétérotestamentaire – recouvrant le bloc anglo-thalassocratique, ses vassaux anciennement catholiques du Vieux continent, les pétromonarchies wahhabites et Israël – au reste de l’Humanité.


On évoque à juste titre le sort fait aux chrétiens d’Orient par les islamistes. Pourtant, l’amitié islamo-catholique n’est-elle pas aussi vieille que… l’islam ?

Il faut tout de même préciser que les chrétiens d’Orient subissent le même sort que les autres minorités et les musulmans, qu’ils soient sunnites, chiites ou autres. Les populations victimes en Orient et en Afrique font face à l’ultime avatar du wahhabisme : le terrorisme takfiri.
Dès la première constitution musulmane, celle de la Cité-État de Médine, puis durant l’expansion musulmane dans la Péninsule arabique, le Prophète a assuré, sur le plan juridique, la protection de toutes les minorités, y compris et surtout les chrétiens. Je renvoie par exemple aux pactes de protection accordés par le Prophète aux chrétiens de Nadjran ou au Monastère de Sainte-Catherine, où il promettait avec une grande insistance et en engageant tous les musulmans, protection à toutes les sectes chrétiennes se trouvant en terre musulmane et ce jusqu’à la fin du monde.
L’on peut en effet donner un certain nombre d’exemples historiques témoignant des amitiés islamo-catholiques ; je ne citerai ici que le Pape Grégoire VII (1015-1085) qui écrivit dans une lettre envoyée à An-Naçir ibn Alennâs en 1076 : « Nous et vous dans un mode spécial, plus que tous les païens entre eux, nous nous devons cette charité réciproque puisque nous croyons et reconnaissons, bien qu’en modes divers, l’unique Dieu et Le louons et Le vénérons chaque jour, comme Créateur des siècles et Gouverneur de ce monde. »

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Contre-le-Choc-des-civilisations-l-amitie-islamo-catholique-36778.html
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4928
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Contre le Choc des civilisations, l’amitié islamo-catholique ?   Lun 26 Déc 2016, 17:37

Judéo-maçonnico-anglo-américano-phobie ou islamophobie, l'un des principaux dilemmes des extrême-droites, anciennes et nouvelles...

Il s'agit toujours d'attribuer tous les malheurs du monde à quelques-uns, dût-on aller chercher le lien cinq, quatorze ou vingt siècles en arrière. Il est encore heureux qu'on réussisse rarement à se mettre d'accord sur qui.

Bien sûr qu'en quatorze siècles il y a eu beaucoup plus de coexistence pacifique entre l'Islam et la chrétienté que d'épisodes violents -- de même, ce que l'article oublie naturellement de dire, qu'entre l'Islam et les communautés juives qui n'avaient pourtant pas d'empire pour les défendre, même de loin. Mais pour voir une "stratégie" juive derrière l'ensemble des conflits internes et externes de l'Islam, il faut des lunettes assez particulières.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3757
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Contre le Choc des civilisations, l’amitié islamo-catholique ?   Mar 03 Jan 2017, 17:59

Dans le débat sur la constitution de l’Europe, on a mentionné les racines chrétiennes de l’Europe. Évidemment, ces racines sont une partie importante de notre culture commune, mais cette mention est étonnante, car l’Europe a aussi des racines païennes, chrétiennes, juives, musulmanes. L’histoire de l’Europe est très marquée par toutes ces traditions et ces interactions religieuses et parfois aussi des conflits entre ces traditions religieuses.
Ce n’étaient pas des affrontements sur le mode du choc des civilisations de Samuel Huntington – un affrontement entre un Occident chrétien et un Orient musulman –, mais des relations pacifiques et conflictuelles entre Génois et Égyptiens, entre Vénitiens et Tunisois, etc. Ce n’est pas nier l’importance de la dimension religieuse, car évidemment, dans la période qui m’intéresse qui est le Moyen-Âge, chacun fait partie d’une communauté religieuse, chacun est régi par un droit religieux, mais ce n’est pas nécessairement le vecteur d’identité le plus important. De l’autre côté, il y a les chantres de l’Andalousie mythifiée ou mythique, selon lesquels chrétiens, juifs, musulmans se seraient bien entendu, se seraient apprécié culturellement les uns les autres, auraient traduit des œuvre scientifiques… Dans un cas comme dans un autre, on peut se baser sur un certain nombre de vérités historiques ; il s’agit à chaque fois de ne pas passer à côté de la complexité de ces contacts entre individus qui ont des identités multiples.

http://www.laviedesidees.fr/Une-cohabitation-millenaire.html
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4928
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Contre le Choc des civilisations, l’amitié islamo-catholique ?   Mar 03 Jan 2017, 19:09

Il nous est en effet bien difficile, à nous qui sommes sommés de "réagir" chaque jour, bon gré mal gré, à des "problèmes mondiaux", en vertu d'une "mondialisation" qui est aussi une "médiatisation" et une "virtualisation", d'imaginer des temps et des lieux où la perspective de l'individu, fût-il empereur, était beaucoup plus limitée et par là même, peut-être, un peu moins "artificielle". Aujourd'hui ce qui se passe n'importe où sur la planète, en Syrie, en Irak ou en Israël par exemple, nous "concerne" de façon à la fois fictive et réelle, en affectant instantanément ou presque tout autre lieu de la planète, les relations entre ses "communautés", etc. Là même où il n'y a aucun rapport, il y a rapport.

Et en même temps cette "nouveauté" techno-médiatico-politique n'est pas sans lien avec les idéaux d'universalité qui ont animé dès leurs origines le christianisme et l'islam, ou les "empires" de l'Antiquité. Ceux-là aspiraient à dépasser un horizon géographique ou ethnique qui nous ferait plutôt défaut...

Nous sommes de toute manière des fantômes hantés; quand ce n'est pas par les ombres des morts ou par les esprits des dieux, c'est par une "réalité" et une "actualité" tout aussi spectrales, fantasmées et fantasmagoriques. L'Eglise, l'Oumma, la chrétienté, l'Islam, mais aussi bien n'importe quel empire, civilisation, royaume, république, nation, Etat, parti, association, organisation, "l'humanité" même, c'est à la fois un réseau plus ou moins large et dense de relations "concrètes", de faits et de traces corrélés et repérables, et une "idée" intangible et insaisissable, qui "habite" et "agit(e)" tout cela sans "exister" nulle part.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contre le Choc des civilisations, l’amitié islamo-catholique ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contre le Choc des civilisations, l’amitié islamo-catholique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Evangélistes et le choc des civilisations
» 2e Forum Islamo-Catholique
» La géographie culturelle selon Dominique Crozat et Jean-Paul Volle (Montpellier III)
» Le Figaro chronique le dernier essai de l'islamologue Bernard Lewis
» Le mur "de la honte", "de l'apartheid", "du choc des civilisations"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: DU COTE DES :: MUSULMANS-
Sauter vers: