Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 inter-minables

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
free



Nombre de messages : 4678
Age : 57
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Jeu 17 Mai 2018, 10:27

Citation :
Avec Trump les ficelles seront encore plus grosses, et ça n'a pas que des avantages pour lui, parce que ça rend aussi l'inféodation plus humiliante (même du point de vue des consciences "nationales", à défaut de conscience européenne).

Je ne comprends pas la stratégie de Trump, qu'a-t-il à gagner à humilier ses alliés historiques et à mettre la souveraineté européenne à l'épreuve ?
La stratégie de Trump ne peut que renforcer l'Europe et la pousser vers une véritable autonomie militaire et économique. La déclaration du président du Conseil européen, Donald Tusk, qui n'a pas mâché ses mots, est éloquente à ce sujet : "Au regard des dernières décisions de Trump, quelqu'un pourrait penser : avec des amis comme celui-ci, a-t-on encore besoin d'ennemis ? (...) Il nous a fait réaliser que si vous cherchez une main secourable, vous la trouverez au bout de votre bras."





La crise iranienne, une redite de 1998

Le bras de fer engagé avec Donald Trump se concentre sur le nucléaire iranien. Mardi 15 mai, Federica Mogherini, la haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères, qui avait reçu dans la journée une délégation iranienne, a réaffirmé l'engagement européen à maintenir l'accord sur le nucléaire iranien et ses contreparties commerciales. L'Europe dispose d'un outil pour parer aux sanctions américaines. Un règlement anti-boycott de 1996 permet, à travers ses 12 articles, de bloquer toute « décision d'une juridiction ou d'une autorité administrative extérieure » à l'Union. L'extraterritorialité américaine est illégale au regard du droit international, estime l'Europe. Le règlement vise en annexe toute une série de décisions internationales. Les Vingt-Huit examineront les moyens de le « moderniser, de l'approfondir », selon une source élyséenne.
L'Europe a d'ailleurs déjà utilisé le règlement de 1996 à l'encontre des États-Unis et toujours à propos de l'Iran. À l'époque, l'administration Clinton avait décrété un embargo sur l'Iran et la Libye et avait fait voter une loi – la loi d'Amato/Kennedy – établissant des sanctions extraterritoriales. L'Europe avait répliqué par ce règlement. En mai 1998, les États-Unis avaient fini par lever les sanctions en l'échange d'un engagement européen à tenter de dissuader l'Iran d'acquérir des armes de destruction massive… L'histoire se répète, en l'espèce. Mais Trump n'est pas Clinton…
http://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-berretta/face-a-donald-trump-l-europe-prepare-la-contre-attaque-16-05-2018-2218824_1897.php
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6211
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Jeu 17 Mai 2018, 11:28

Trump, qui a été le premier surpris de son élection, n'a d'yeux que pour l'électorat hétéroclite qui l'a fait arriver là, il essaie de le maintenir sous le "charme" (au sens magique du mot) sans vraiment comprendre comment le charme (ou l'électorat) fonctionne. Il ne veut ou ne peut pas courir le risque de perdre une partie de cet électorat, même pour en gagner d'autres. Du fait de cette obsession paralysante il se tient autant que possible à son programme et il apparaît plus borné que fantasque. Il n'y a pas grand-chose à négocier avec lui parce qu'en fait il n'est plus en état de décider quoi que ce soit, seules les impossibilités réelles de son programme (p. ex. avec la Chine) l'arrêtent. Il n'y a guère de sens à essayer de le "raisonner", sauf quand il a le nez contre un mur. Dans le cas de l'Europe, il faudrait d'abord construire le mur...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6211
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Ven 18 Mai 2018, 16:21

Pour l'Europe, apparemment, c'est déjà fini...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1866
Age : 71
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: inter-minables   Ven 18 Mai 2018, 19:17

Merci pour le tuyau; ainsi après des rodomontades les européens ont décidé de faire le gros dos et de raison garder comme le déclare M.Macron.

Hier j'ai entendu que l'Allemagne avait commercé pour 6 millions de dollars avec l'Iran et 64 milliard avec les USA; CQFD
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6211
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Ven 18 Mai 2018, 23:52

L'émission ("C dans l'air") qui suit la conférence de presse de Macron (sur la liste YouTube à laquelle renvoie mon dernier lien) est très instructive aussi -- en tout cas pour moi qui ne suis (du verbe suivre) pas beaucoup (c'est une litote) l'actualité économique et géopolitique: on y retrouve notamment les chiffres que tu cites.

Cela permettra peut-être de mieux faire comprendre aux Européens à quel point leur "souveraineté", commune et a fortiori nationale, est illusoire. Et leur "démocratie" par la même occasion: les décisions (décisives) qui les concernent sont prises par une administration américaine sur laquelle ils n'ont aucun pouvoir. Les USA ont verrouillé juridiquement le système économique, monétaire et commercial de telle façon qu'ils en restent les maîtres même quand ils n'y sont plus en position dominante. Ça ne peut pas tenir éternellement (la Révolution française en témoigne: quand le pouvoir politique et la puissance économique ne coïncident plus, ça pète tôt ou tard) mais en attendant ce n'est pas la "loi de blocage" de l'UE qui y changera quoi que ce soit.

Je trouve Macron un peu sophiste sur ce point: il ne s'agit pas pour l'UE de se ranger du côté de l'Iran (et de la Russie) contre les USA; c'est l'indépendance même de l'UE, en-deçà de tout engagement (ou neutralité) dans ce conflit-là, qui exigerait une "guerre de sécession" contre les USA. Si celle-ci n'a pas lieu (et tout porte à croire qu'elle n'aura pas lieu) l'UE me semble condamnée à rester inféodée, aujourd'hui aux Etats-Unis, demain probablement à la Russie et à la Chine.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4678
Age : 57
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Mar 22 Mai 2018, 11:13

Trump exprime haut et fort une réalité, l'Europe est inféodé aux Etats-Unis, dépendante économiquement et militairement. Malgré les gesticulations de l'Europe, les grands groupes français (Total, Suez, les banques françaises) ...) ont déjà fait le choix de se retirer de l'Iran, par crainte des sanctions américaines. Les Etats-Unis imposent aux européens et aux pays de sa zone d'influence (et limitrophe) l'idée que c'est eux qui décident qui à le droit de posséder l'arme nucléaire, une armée conséquente et de connaitre le développement économique. Les Etats-Unis ont décidé que seul Israël à le droit de terroriser les pays du Moyen-Orient avec l'arme nucléaire et que l'Iran ne doit pas se développer économiquement afin de ne pas avoir les ressources financières de se constituer une armée. Trump fait un véritable doigt d'honneur à l'Europe et au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6211
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Mar 22 Mai 2018, 14:23

Et pourtant j'ai l'impression que cette politique n'a aucun avenir, parce qu'elle n'est pas de nature à enrayer le déclin économique relatif de l'Amérique -- par rapport à la Chine principalement. Trump pendant sa campagne était aussi remonté contre la Chine que contre l'Iran, mais les faits l'ont calmé de ce côté-là. Il se rattrape où il peut pendant qu'il peut, mais c'est probablement un mauvais calcul. Doigt ou baroud d'honneur, il n'est pas très malin de se faire détester au moment même où on va dépendre, de fait, du bon vouloir des autres (mais c'est humain).

Ironie du sort, à l'irréel du passé: si la collusion Trump-Poutine n'avait pas été dévoilée et contrariée par le fonctionnement de la démocratie américaine, on aurait peut-être aujourd'hui un tout autre scénario, une transition géopolitique plus "soft"...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4678
Age : 57
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Ven 25 Mai 2018, 11:00

Préserver l'accord iranien. Les thèmes ne manquent pas. Après des années de tensions liées à la crise ukrainienne et au conflit syrien, l'empoisonnement en mars d'un ex-espion russe en Angleterre a provoqué une vague d'expulsions de diplomates. Face à tous ces sujets qui fâchent, un point de convergence est apparu avec le retrait des États-Unis de l'accord sur le programme nucléaire iranien, accompagné de menaces de sanctions américaines si Téhéran ne se plie pas à une liste d'exigences draconiennes en vue d'un nouvel accord. Moscou et les Européens semblent sur ce point être sur la même ligne, les deux pays souhaitant préserver l'accord iranien. Restant discret publiquement sur le sujet, Vladimir Poutine a tenu de nombreux entretiens sur le sujet ces derniers jours, recevant vendredi Angela Merkel.
http://www.europe1.fr/international/iran-syrie-ukraine-macron-veut-des-initiatives-communes-avec-poutine-3661895
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6211
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Ven 25 Mai 2018, 12:25

La grande réussite diplomatique de Poutine me semble être de s'imposer, non comme le plus sympathique (c'est encore une litote) mais comme le plus rationnel et le plus cohérent. Il est vrai que ses interlocuteurs l'y aident beaucoup: les divisions internes de l'Europe et de l'administration américaine lui assurent un rôle stratégiquement central, bien au-delà de l'importance militaire (encore considérable) et économique (nettement moindre) de la Russie. Du coup il impose aussi son modèle politique en n'essayant même pas de se rendre sympathique aux Occidentaux, qui sont obligés de compter sur lui malgré leurs réticences idéologiques (Ukraine, Syrie, droits de l'homme, etc.). A la limite: plus on affiche ses différences idéologiques avec Poutine plus on fait apparaître son type de gouvernement (autoritaire, peu scrupuleux moralement mais rationnel et relativement efficace) comme le seul fiable, y compris dans les opinions occidentales -- plus on dévalue donc ses propres objections idéologiques. Le succès relatif des populismes occidentaux qui s'en inspirent ouvertement ou non (y compris celui de Trump), auquel d'ailleurs il contribue sans vraiment s'en cacher, lui apportent une confirmation -- sans risque de concurrence dans la mesure où jusqu'ici ils ne portent au pouvoir que des guignols qui, au plan de la rationalité politique, ne lui arrivent pas à la cheville.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4678
Age : 57
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Mar 05 Juin 2018, 09:56

Trump revendique le droit de s'« auto-gracier »

Dans un tweet, le président américain affirme son « droit absolu » de se « gracier », tout en se défendant d'avoir quoi que ce soit à se reprocher.

Donald Trump a affirmé lundi avoir le « droit absolu » de s'accorder à lui-même la grâce présidentielle, tout en assurant n'avoir rien à se reprocher dans l'enquête sur l'ingérence russe, qu'il qualifie de « chasse aux sorcières ». Au-delà du strict débat juridique, le fait même que le 45e président des États-Unis évoque cette possibilité, même en affirmant qu'il n'en aurait pas besoin, a suscité une avalanche de réactions indignées et de mises en garde, y compris au sein de son propre camp. « Comme cela a été stipulé par de nombreux spécialistes du droit, j'ai le droit absolu de me gracier, mais pourquoi le ferais-je alors que je n'ai rien à me reprocher ? » a écrit le président dans un tweet matinal au style provocateur qu'il affectionne.

http://www.lepoint.fr/monde/le-journal-de-trump/trump-revendique-le-droit-de-s-auto-gracier-04-06-2018-2224077_3241.php
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6211
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Mar 05 Juin 2018, 10:38

"Je me pardonne car je suis généreux", disait quelque part Achille Talon...

Le (mauvais) goût de l'insolence et du grotesque en politique (cf. aussi l'Italie, de Mussolini à Salvini via Berlusconi) se nourrit de décennies de ressentiment contre un "bon goût" imposé; le "populisme" c'est la revanche du "gros con" (beauf, plouc, philistin, redneck, hillbilly, etc.) longtemps humilié et enfin libéré, fût-ce par procuration. La haine du "politiquement correct", de la "bien-pensance", du "système" et des "élites" est aussi violente et puissante que ses objets ou référents sont vagues; donc, aussi, très facile à manipuler. Il y a une jouissance populaire de la tyrannie, aussi longtemps du moins que le tyran est populaire, parce que le peuple s'imagine que ce sont ses ennemis qu'il humilie. Ça finit mal, en général, mais tant que ça marche ça marche bien...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4678
Age : 57
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Ven 08 Juin 2018, 10:52

Faire du mal » aux Etats-Unis

Le premier ministre canadien et le président français ont prévenu en chœur jeudi que les taxes douanières du président Donald Trump allaient « faire du mal » aux Etats-Unis eux-mêmes.

« Ces actions inacceptables sont en train de faire mal à ses propres citoyens. Ce sont des emplois américains qui vont être perdus », a ajouté M. Trudeau tandis que M. Macron a estimé que les taxes décidées par M. Trump « sont contre-productives, y compris pour son économie » lors d’une conférence de presse commune peu avant le début d’un G7 sous très haute tension.

Le Canada et la France, tout en souhaitant « tenir les Etats-Unis dans le concert des nations », sont prêts à envisager la suite sans Washington, a averti M. Macron. La rupture pourrait s’écrire noir sur blanc dans un communiqué signé seulement par le Canada, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie et le Japon, à l’issue de la rencontre vendredi et samedi à La Malbaie, au Québec. Si Donald Trump n’arrive pas à fissurer ce front commun. « Le marché des six autres pays du G7 est plus grand que le marché américain », a souligné le président français.

https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/06/07/trudeau-et-macron-unis-contre-la-decision-de-trump-d-imposer-des-taxes-douanieres-a-ses-allies_5311358_3222.html
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6211
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Ven 08 Juin 2018, 12:15

C'est de bonne guerre, mais je ne suis pas sûr que ce soit si vrai que ça à court et moyen terme: en tout cas ça se calcule, même si le calcul est extrêmement complexe en raison de toutes les sortes de gains et de pertes qu'il doit prendre en compte (marchés extérieurs et intérieur, économiques et financiers, etc.; p. ex. la hausse des prix du pétrole aggravée par le retrait américain de l'accord avec l'Iran fait mécaniquement entrer des milliards de dollars dans l'économie américaine, qui peuvent couvrir beaucoup d'autres pertes). A long terme, bien sûr, ça se paiera, mais qui en politique pense (vraiment) au-delà de dix ans ?
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4678
Age : 57
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Ven 08 Juin 2018, 12:32

Narkissos a écrit:
C'est de bonne guerre, mais je ne suis pas sûr que ce soit si vrai que ça à court et moyen terme: en tout cas ça se calcule, même si le calcul est extrêmement complexe en raison de toutes les sortes de gains et de pertes qu'il doit prendre en compte (marchés extérieurs et intérieur, économiques et financiers, etc.; p. ex. la hausse des prix du pétrole aggravée par le retrait américain de l'accord avec l'Iran fait mécaniquement entrer des milliards de dollars dans l'économie américaine, qui peuvent couvrir beaucoup d'autres pertes). A long terme, bien sûr, ça se paiera, mais qui en politique pense (vraiment) au-delà de dix ans ?

 A mon avis, TRUMP reste le maître du jeu, tant que les échanges commerciaux se feront en dollar, les Etats-Unis domineront le monde et dicteront leur volonté. Les autres "puissances" gesticulent, en dépit de cause. Les grands groupes français (PSA, Total, Renault ... ) n'ont pas attendu les décisions des gouvernements européens pour se désengager de l'Iran, par crainte des représailles américaines. La seule puissance qui va gagner, c'est la Chine, qui va obtenir de nouveaux marchés en Iran (notamment le plus grand gisement de gaz au monde) et à qui, les Etats-Unis ne peuvent pas imposer d'une manière unilatérale leur volonté.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6211
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Ven 08 Juin 2018, 14:28

C'est tout le problème des vassaux quand le suzerain périclite: il faut tôt ou tard rompre l'allégeance, mais la manœuvre est délicate, et les chances de se faire écrabouiller par l'ancien maître ou par le nouveau pour une erreur de tempo sont beaucoup plus grandes que celles de réussir la transition en douceur -- sans parler de changer le cours général de l'événement. (Cf. l'histoire d'Israël-Juda entre empires assyrien et néo-babylonien.)

L'Europe aura quand même été un destin intéressant, ne serait-ce que pour avoir inventé sa façon de lire un destin, sous ses formes tragique et comique.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4678
Age : 57
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Lun 11 Juin 2018, 10:59

G7 : Trump poursuit ses attaques contre les Européens et le Canada depuis Singapour

L’escalade verbale continue après la volte-face de Donald Trump à la suite du G7 de samedi. A peine arrivé à Singapour pour son sommet du 12 juin avec le dirigeant de la Corée du Nord, Kim Jong-un, le président américain a à nouveau attaqué, dimanche 10 juin, ses alliés occidentaux sur Twitter : « Le commerce équitable doit s’appeler commerce trompeur s’il n’est pas réciproque. Selon un communiqué canadien, ils réalisent presque 100 milliards de dollars dans leurs échanges avec les Etats-Unis (j’imagine qu’ils faisaient les malins et se sont faits attraper). Le minimum est 17 milliards. La taxe sur nos laitages est de 270 %. Et après, Justin [Trudeau] joue les vexés quand on le dénonce ! »

Plus tôt dans la journée, ses conseillers avaient donné le ton en critiquant violemment le premier ministre canadien, Justin Trudeau. « C’est une trahison, il nous a doublés, pas seulement le président Trump mais aussi les autres membres du G7 », a tonné Larry Kudlow, le principal conseiller économique de Donald Trump. « Il y a un siège réservé en enfer à tout dirigeant étranger qui s’engage dans une diplomatie de la mauvaise foi avec Donald Trump et tente de le poignarder dans le dos quand il s’en va », a renchéri le conseiller présidentiel pour le commerce, Peter Navarro.

Plus tôt, le cabinet du premier ministre canadien avait répondu de façon laconique à ce sabordage en disant se concentrer « sur tout ce que nous avons accompli ici au sommet G7 ». « Le premier ministre n’a rien dit qu’il n’avait pas déjà dit auparavant, autant publiquement qu’en conversations privées avec le président », avaient soutenu les services de M. Trudeau. Mais devant ces nouvelles attaques, la ministre canadienne des affaires étrangères Chrystia Freeland a réagi : « Le Canada ne mène pas sa diplomatie par des attaques ad hominem (…) et nous les évitons plus encore quand il s’agit d’un proche allié. »

https://www.lemonde.fr/international/article/2018/06/10/vladimir-poutine-ironise-sur-le-babillage-inventif-des-pays-du-g7_5312453_3210.html
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6211
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Lun 11 Juin 2018, 13:20

Dans cette séquence, Singapour s'annonce en effet comme un sommet de la guignolisation politique internationale, qui prend tout son relief sur fond de plusieurs siècles de "sérieux" apparent en la matière (de moins en moins sérieux ou de moins en moins apparent, certes): Trump comme représentant de la plus grande puissance issue du libéralisme démocratique des Lumières, Kim comme ultime spécimen des socialismes du XIXe et XXe siècles. Tout cela finirait en farce, si seulement cela finissait.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4678
Age : 57
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Lun 11 Juin 2018, 14:51

« Pour que la France reste la France »

Le président de LR a fait valoir, de son côté, qu’« au fond le débat politique est devenu tellement aseptisé qu’on a maintenant des politiques qui ne disent plus rien et qui sont complètement déconnectés de la réalité. J’ai été ahuri de voir que cette phrase a généré un débat, et même une polémique », a poursuivi le président d’Auvergne - Rhône-Alpes.

« C’est pourtant une question que beaucoup de Français se posent : où en est l’identité de notre pays ? Est-ce qu’on va continuer à assister en silence au fait que notre pays change de nature ? Est-ce qu’on va continuer à accepter qu’une minorité dicte sa loi à la majorité ? Est-ce qu’on va laisser petit à petit notre pays se faire gangrener par les revendications de l’intégrisme islamiste ? »

« Ces questions-là, je vois bien que les Français, ça les hante. Et ils ne sont pas racistes pour autant. Ils n’ont juste pas envie que leur pays change. Alors oui, je continuerai à le dire. Et je n’ai pas du tout l’intention de baisser pavillon sur cette question. Parce que, pour moi, c’est la question centrale, (…) celle des valeurs, de l’avenir qu’on veut pour notre pays, ce qu’on lui propose », a développé Laurent Wauquiez.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/06/09/wauquiez-ne-veut-pas-d-alliance-aux-municipales-et-assume-le-tract-pour-que-la-france-reste-la-france_5312240_823448.html
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6211
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Lun 11 Juin 2018, 15:37

J'ai l'impression que l'identitarisme est à la droite ce que les réformes dites "sociétales" (p. ex. le "mariage pour tous") sont à la gauche: du "symbole" qui ne coûte (presque) rien, ne mange (presque) pas de pain et donne l'illusion d'exister et de faire quelque chose à moindres frais, quand on n'a de fait aucun pouvoir sur la réalité "sérieuse" (politique, économie, démographie et écologie mondiales). On peut sans doute se féliciter qu'il y ait encore en France une concurrence partisane plutôt qu'une union (LR/FN, ou plutôt RN) sur ce discours-là, et que jusqu'ici il ne parvienne pas à rassembler une "majorité" (contrairement à ce qui vient de se passer en Italie). Le "macronisme", même s'il n'est pas appelé à durer, a au moins permis de désolidariser une partie de la droite modérée et du centre de ce type de discours (en quoi il prolonge la victoire de Hollande sur Sarkozy, dont je m'étais dit à l'époque qu'elle serait sans doute son unique exploit, mais quand même relativement important). Mais tout cela est très provisoire, et il semble malheureusement assez probable à plus long terme que l'Europe finira par sombrer dans le nationalisme identitaire, en se vengeant sur ses "minorités" de sa propre impuissance. Qui veut penser un avenir politique au-delà ferait bien d'apprendre le russe et le chinois...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4678
Age : 57
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Lun 11 Juin 2018, 15:51

Laurent Wauquiez n'élève pas le niveau du débat en France et choisit la politique la plus facile et la plus creuse, celle du "slogan"(peut-être la plus rentable électoralement à moyen terme).
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6211
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Lun 11 Juin 2018, 16:09

Je ne suis même pas sûr qu'elle le soit (rentable électoralement à moyen terme): elle ne l'est pas sans alliance LR/RN, elle le serait encore moins avec (car une alliance effective, en repoussant ce qu'il reste de "droite modérée" dans l'électorat de Wauquiez, totaliserait arithmétiquement moins que la somme des deux partis séparés). A moins, bien sûr, de susciter ou de rencontrer une dynamique (il suffit d'un attentat ou d'un fait divers pour relancer un épisode de fièvre islamophobique); ou que la concurrence centriste s'effondre.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1866
Age : 71
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: inter-minables   Lun 11 Juin 2018, 23:20

Nous ne sommes pas assez naïfs pour imaginer que tout ce qui s'est passé depuis la fin de la 2e guerre mondiale a été merveilleux, mais il faut avouer cependant que pendant des décennies des hommes et des femmes ont tenté de jouer un jeux politique qui permettait aux diplomates de se parler entre pays ennemis afin de trouver un terrain d'entente, même le plus petit.

Il semble que les élites aient perdu de vue ce qui a plongé l'Europe dans le chaos vers la fin de la première moitié du 20e siècle. Elles ignorent ou feignent d'ignorer ce qui a provoqué le malheur du continent européen, que pensent-elles ? que l'histoire ne se répète pas? Si on ne rejoue jamais deux fois la même pièce, on ne peut oublier ce qui occasionne les tensions et débouche parfois sur un conflit politique, économique voire guerrier.

Que nous réserve l'avenir proche?
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6211
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Mar 12 Juin 2018, 01:58

Le problème, à mon avis, c'est que les "élites" sont de moins en moins les élu(e)s: Trump en est la démonstration fracassante. Ce qui compte pour accéder au pouvoir, ce ne sont pas les compétences politiques, économiques, diplomatiques ou autres, mais uniquement de plaire au "peuple", qui considère actuellement (ça n'a pas toujours été le cas) ne pas avoir besoin d'"élites". En somme: il faut avoir l'air d'un gros con, même quand on ne l'est pas (cf. la série de nos derniers présidents depuis Chirac, Macron excepté). Evidemment, c'est beaucoup plus facile à ceux pour qui ce n'est pas un rôle de composition...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4678
Age : 57
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Mar 12 Juin 2018, 11:36

Sommet de Singapour : "Nous allons avoir une relation fantastique", dit Trump à Kim

"Formidable", "ravi", "honoré", "succès"... Donald Trump et Kim Jung-un n'ont pas manqué de superlatifs, après leur poignée de main, pour qualifié leur rencontre, ô combien inimaginable il y a quelques mois.
"Nous allons avoir une relation formidable", a lancé le président des États-Unis, assis au côté du leader de la Corée du Nord, se disant convaincu que la rencontre serait un "immense succès".
"Ravi de vous rencontrer M. le Président", a de son côté déclaré Kim Jung-un. "Le chemin pour en arriver là n'a pas été facile", a-t-il ajouté. "Les vieux préjugés et les habitudes anciennes ont été autant d'obstacles, mais nous les avons tous surmontés pour nous retrouver ici aujourd'hui." (FRANCE 24)
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6211
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: inter-minables   Mar 12 Juin 2018, 12:57

Eh oui, ça marche !

A l'échelle mondiale, Trump est incontestablement mieux adapté à l'époque que la "vieille Europe" (comme disait déjà Bush)...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: inter-minables   

Revenir en haut Aller en bas
 
inter-minables
Revenir en haut 
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» [AE] projet inter-classes orthographe et écriture
» Rapprochement Inter-Groupes
» Livre Inter 2010
» Barres inter Lettres-Histoire 2008
» Journées Inter tradition en 1997

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: NOUVELLES-
Sauter vers: