Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Lun 08 Sep 2008, 11:15

2Tm 3:16-
" Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, réfuter, redresser, former à la justice "

Pour les chrétiens de l'époque de la rédaction de ce versets, à quoi correspondaient "toutes les écritures inspirées" ?
L'explication de la WT sur ce verset est-elle valable, voir pertinente ?


Dernière édition par free le Lun 29 Sep 2008, 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Lun 08 Sep 2008, 11:38

Bonjour free,
Contexte, contexte!
... il ne s'agit sûrement pas du Nouveau Testament puisque "Timothée" est censé les connaître depuis sa plus tendre enfance (v. 15)
... il ne s'agit pas non plus de l'Ancien Testament au sens où nous l'entendons puisque l'auteur peut y lire, par exemple, les aventures de Jannès et Jambrès qui n'en font pas partie (v. 8 )
... il ne s'agit pas d'un "canon" déterminé sans quoi l'auteur utiliserait l'article, "toute L'Ecriture" ou "toutes LES Ecritures" et non "toute écriture"...
La syntaxe grecque (pas de verbe) permet une lecture bien plus satisfaisante à mon sens:
"toute écriture est divinement inspirée qui est utile pour enseigner, etc."
Autrement dit: tout ce qu'on peut exploiter au service de la "foi" (comprise comme "saine doctrine" dans les Pastorales: donc évidemment pas les écrits des hérétiques) est bon à prendre...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Lun 08 Sep 2008, 12:13

Merci Spermologos pour ta réponse.

En fait cette question me troote depuis un certains temps, d'autant plus que je me suis interesse au canon biblique.

Au moment de la rédaction de l'épitre à Timothée il me semble que l'évangile de Jean et l'Apocalypse n'était pas encore couchés par écrit.
D'autre part , au IVème siècle, le Nouveau Testament est définitivement formé. En 367, Athanase d'Alexandrie utilise le terme " canonique " pour désigner les 27 livres du Nouveau Testament. Au concile de Carthage en 397, ces mêmes livres sont déclarés " Ecritures divines ". Il est décrété que seuls ces livres doivent être lus dans les Eglises comme Ecriture Sainte.


D'aprés mes recherches les chrétiens n'étaient d'accord sur des écritures inspirées.


La première liste de livres reçus est le " canon de Muratori ", un document latin de 170 environ, malheureusement en mauvais état. Il nous fait connaître quels étaient les livres reçus comme inspirés par l'Eglise de Rome dans la deuxième moitié du IIème siècle. L'épître aux Hébreux n'y est pas citée (l'état du texte ne permet pas de savoir si Jacques et II Pierre sont inclus).

Au début du IIIème siècle, Clément d'Alexandrie a écrit un commentaire sur tous les livres du Nouveau Testament, à l'exception de Jacques, II Pierre et III Jean. Mais Clément reconnaissait comme inspirés le Pasteur d'Hermas et l'Apocalypse de Pierre.

A cette époque, la très grande majorité des Eglises reçoit l'ensemble des livres du Nouveau Testament. Ici et là des doutes subsistent sur tel ou tel livre, principalement Jacques, II Pierre, II et III Jean, mais aussi l'épître aux Hébreux, surtout en occident, alors qu'en Syrie et en Palestine, c'est l'Apocalypse qui est en question. Les autres livres, tels Clément de Rome, Hermas, la Didaché, l'Apocalypse de Pierre sont jugés utiles, mais non inspirés (c'est ce que déclare le grand théologien Origène au IIIème siècle).
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Lun 08 Sep 2008, 13:55

Citation :
Au moment de la rédaction de l'épitre à Timothée il me semble que l'évangile de Jean et l'Apocalypse n'était pas encore couchés par écrit.

Dans le cadre de la datation TJ, l'argument se tient en effet.
Hors de ce cadre c'est un peu plus compliqué: les couches les plus anciennes de l'évangile de Jean et l'essentiel de l'Apocalypse sont probablement antérieurs aux Pastorales, mais ça ne veut pas dire que ces livres sont déjà connus dans leur forme "canonique". De toute façon je doute que le prégnosticisme de l'un et le millénarisme anti-romain de l'autre eussent été du goût de l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1492
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Lun 08 Sep 2008, 14:02

Et encore tu ne parles là que du canon du NT...

En regardant celui de l'AT, ça devient encore plus complexe, à tel point que personne n'a prévenu Jude que le livre d'Hénock n'était pas inspiré.

Sinon à part Jannès et Jambrès (tirés d'un Targum de l'Exode), et les citations d'Hénock et de l'assomption de Moïse (?) par Jude, connaissez-vous d'autres parties de la Bible qui font référence directement à des livres sacrés absents de l'AT?

J'ai lu récemment que la tirade "-toujours ruer contre l'aiguillon, c'est dur pour toi" (Actes 26) serait tirée d'Euripide, mais je n'ai pas encore pris le temps de rechercher vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Lun 08 Sep 2008, 15:18

Le cas d'Hénoch / Jude est exceptionnel parce que c'est une citation formelle, identifiée et dont la source nous est parvenue indépendamment...
Il y a d'autres citations pour le moment non identifiées (ex. Jean 7,38; 1 Corinthiens 2,9; Jacques 4,5), encore qu'on puisse toujours se demander si elles proviennent d'ouvrages perdus ou d'une confusion dans la tête des auteurs ou dans leurs sources secondes -- il faut se rappeler que les manuscrits d'ouvrages entiers étaient rares et chers, et qu'on utilisait le plus souvent des florilèges (d'où les mêmes associations de textes juifs dans plusieurs textes chrétiens).
Si on quitte le domaine des citations pour celui des allusions et références, identifiées ou non, le champ d'investigation devient très vaste. Pour citer quelques exemples un peu au hasard, c'est dans la tradition et la littérature non canonique que les anges déchus sont emprisonnés (Jude / 2 Pierre 3), que Noé est prédicateur (2 Pierre 3), que la loi est donnée par des anges (Actes / Galates), que le rocher suit les Israélites dans le désert (1 Corinthiens 10)...
Sans compter les textes directement inspirés de la LXX -- Sagesse / Passion, Isaïe 7,14 / nativité...
Bref, beaucoup de "cas" fort variés par leur nature mais qui ont en commun d'être difficilement compatibles avec une conception fondamentaliste (j'insiste sur ce mot) du canon-clos-des-Ecritures-inspirées-dans-les-originaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 09 Sep 2008, 14:51

spermologos a écrit:
Bonjour free,
Contexte, contexte!
... il ne s'agit sûrement pas du Nouveau Testament puisque "Timothée" est censé les connaître depuis sa plus tendre enfance (v. 15)
... il ne s'agit pas non plus de l'Ancien Testament au sens où nous l'entendons puisque l'auteur peut y lire, par exemple, les aventures de Jannès et Jambrès qui n'en font pas partie (v. 8 )
... il ne s'agit pas d'un "canon" déterminé sans quoi l'auteur utiliserait l'article, "toute L'Ecriture" ou "toutes LES Ecritures" et non "toute écriture"...
La syntaxe grecque (pas de verbe) permet une lecture bien plus satisfaisante à mon sens:
"toute écriture est divinement inspirée qui est utile pour enseigner, etc."
Autrement dit: tout ce qu'on peut exploiter au service de la "foi" (comprise comme "saine doctrine" dans les Pastorales: donc évidemment pas les écrits des hérétiques) est bon à prendre...

"saine doctrine" dans les Pastorales: donc évidemment pas les écrits des hérétiques) est bon à prendre"

Qu'entends-tu par cette expression ?
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 09 Sep 2008, 17:37

Bonjour free,
J'aurais dû éviter cette parenthèse qui complique inutilement ma phrase... sorry.
Ce qu'elle veut dire, c'est que le mot "foi" (pistis) oscille entre deux sens, l'un subjectif, désignant le fait ou l'action même de croire -- (p. ex. dans les récits de miracles, "ta foi t'a sauvé(e)" -- l'autre objectif, désignant l'objet de la foi, ce que l'on croit, donc la doctrine... les théologiens appellent cela respectivement fides qua creditur et fides quae creditur.
Or dans les épîtres pastorales (c'est-à-dire "à Timothée" et "à Tite") c'est le second sens qui passe au premier plan; il ne s'agit pas simplement de "croire", mais de tenir la doctrine de l'Eglise et non celle des "faux docteurs" -- surtout des gnostiques, comme cela ressort de la teneur même de la polémique.
Ce que je voulais dire, c'est que l'auteur est prêt à puiser dans "toute Ecriture" (juive essentiellement, mais bien au-delà de notre "canon") lorsque celle-ci lui semble "utile", c'est-à-dire exploitable dans le sens de la saine doctrine, mais qu'il n'accueillerait pas pour autant les écrits des "faux docteurs"... or c'est un fait que l'Evangile de Jean et les épîtres présumées authentiques de Paul, par exemple, ont été d'abord reçus dans des cercles "hérétiques" (gnostiques et marcionites respectivement) avant d'être récupérés (non sans modification) par la "grande Eglise".
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mer 10 Sep 2008, 12:15

Merci Spermologos pour ces excellentes explications qui me permettent de voir ce verset sous un autre angle.
Revenir en haut Aller en bas
thessray



Nombre de messages : 151
Age : 85
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mer 10 Sep 2008, 15:57

Bonjour Free
Je t'ai répondu en M.P
Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Lun 15 Sep 2008, 11:58

.blog.lemonde.fr/2007/03/12/hapax/


Toute Écriture est inspirée ». L’affirmation du rédacteur paulinien de la seconde lettre à Timothée (2 Tm 3,16) surprend par son caractère exceptionnel dans l’ensemble du Nouveau Testament. Non seulement l’emploi du mot Écriture avec une extension large (« toute Écriture », au singulier indéfini), est rare, mais l’adjectif « inspiré » (theopneustos) est lui-même un hapax dans l’ensemble de la Bible grecque. Il paraît donc prudent de relativiser la portée d’une telle affirmation et, d’un point de vue historique, ne pas en généraliser la portée, au point d’imaginer que nous aurions là l’expression d’une théologie de l’inspiration scripturaire allant de soi à la fin de l’époque dite apostolique. En revanche, dans une perspective théologique, rien ne nous interdit de partir d’une telle assertion afin de réfléchir sur les relations réciproques entre canonisation et inspiration du double point de vue historique et linguistique.

hapax


Se dit d’un mot ou d’une forme n’ayant eu qu’une seule occurrence. De l’adverbe grec apax, “une seule fois”. Bravitude peut être considéré comme un hapax ; et telle est la force du verbe que cette création a entraîné une infinitude d’autres dans la presse, par moquerie. Quand l’origine de ces mots terminés en itude aura été oubliée, grande sera la perplexitude des lecteurs qui tomberont dessus.
Revenir en haut Aller en bas
ASSAD



Masculin Nombre de messages : 434
Age : 91
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Lun 15 Sep 2008, 14:06

Le problème avec hapax, c'est que comme il s'agit d'un mot qui a qu'une seule occurrence et que tu viens d'écrire cette occurrence dans ton post, il n'a plus une seule occurrence !!! Ce n'est donc plus un hapax ! geek Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Lun 15 Sep 2008, 15:45

Dans une langue vivante, un barbarisme (fût-il Royal) ne reste, hélas! pas longtemps hapax (legômenon).

Hapax vobiscum omnibusque


(n.b.: ceci est un solécisme bilingue).
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
ASSAD



Masculin Nombre de messages : 434
Age : 91
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Lun 15 Sep 2008, 19:53

spermologos a écrit:

Hapax vobiscum omnibusque[/i]

(n.b.: ceci est un solécisme bilingue).

Ah, ah, ah !

J'espère que j'ai bien compris la blague.

Peace man ! afro
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 16 Sep 2008, 15:14

Si j'ai bien compris, aprés avoir passé des années à me servir de 2 TIM 3:16 pour prouver que la bible actuelle est inspirée de Dieu, je n'avais pas saisi que l'expression « toute Écriture » est au singulier indéfini, et peut designer toute écriture au sens large du terme, capable de construire la foi et d'instruire du croyant.
Le rédacteur de l'épitre à Timothée n'emploie pas le terme "toutes les écritures", qui a un sens défini, plus restrictif, limitatif et précis comme par exemple le canon actuel de la bible.
L’adjectif « inspiré » est mot n’ayant qu’une seule occurrence et qu'a se titre nous ne pouvons pas en généraliser la portée, au point d’imaginer que nous aurions là l’expression d’une théologie de l’inspiration scripturaire allant de soi à la fin de l’époque dite apostolique.

Merci de me dire si j'ai bien compris le sens de ce verset et de comprendre combien mon esprit était fermé à l'évidence et manipulable.
Pauvre FREE.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 16 Sep 2008, 17:43

Bonjour Free,

J'ai beaucoup ris en lisant ton dernier message et surtout la fin:"pauvre free".

Mais tu peux te consoler en pensant que tu auras reçu une meilleure compréhension de ce passage à un âge ou je n'en avais pas la moindre idée. Comme toi je n'avais pas imaginé une seule seconde que cette phrase pouvait regarder sous l'angle qui nous est proposé.

Nous nous progressons c'est ce qui est le plus important.

Avec mes fraternelles salutations
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 16 Sep 2008, 18:06

Bonjour Free,
Je ne sais pas si tu as "bien compris" mais je comprends à peu près comme toi! Smile
L'adjectif theopneustos signifierait littéralement "soufflé de Dieu" ou "soufflé des dieux" (ça a beau être un "hapax legomenon" dans le NT, on le retrouve aussi chez des auteurs "païens" comme Plutarque). Qu'il y ait bien là une notion d'"inspiration divine", ça ne fait guère de doute, mais il paraît difficile de la préciser davantage (p. ex. pour en déduire une "inspiration verbale", une "autorité" ou à plus forte raison une "inerrance" non seulement des textes effectivement cités mais des ouvrages d'où ils proviennent).
Tout ce qu'on peut en conclure, je pense, c'est que l'auteur attribue aux textes qu'il juge "utiles pour enseigner etc." une qualité supérieure à celle de "simples écrits humains" -- on est ici très proche de la notion biblique de "prophétie", dans la mesure où celle-ci ne se réduit pas à une prédiction de l'avenir au sens propre mais qualifie tout message supposé d'origine divine, et par là même susceptible de sens "cachés" qui pourront apparaître au gré des relectures: c'est bien toujours de cette façon que les auteurs du NT citent, que leurs sources appartiennent ou non à notre AT: l'essentiel c'est qu'ils se sentent autorisés à lire LEUR foi dans ces textes, indépendamment de leur contexte originel.
On est donc très loin d'une notion d'"autorité" des textes, comme si la foi chrétienne devait se déduire de textes préexistants: en réalité la foi préexiste, et elle prend la liberté de se lire partout où elle estime pouvoir le faire...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Ven 26 Sep 2008, 11:15

Dans le même ordre d'idée certains citent " Sanctifie-les par ta vérité, car ta parole est la vérité." (Jean 17:17).

Le terme "ta parole" = la bible ???
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Ven 26 Sep 2008, 12:17

Bonjour free,
C'est bien connu, dans l'évangile de Jean "parole" (logos) et "vérité" (alètheia) sont toutes deux identifiées au Christ. (Ce qui, du point de vue d'une logique purement formelle, ramènerait la proposition "ta parole est la vérité" à une tautologie par transitivité -- P = C + V = C => P = V.)
Mais je doute qu'il faille entendre par là (cf. une discussion antérieure) que "le Christ" soit le "signifié" des "signifiants" "parole" et "vérité". "Le Christ" (ou "Jésus", ou "le Fils de Dieu", ou "le Fils de l'homme") est lui aussi un "signifiant" comme "la parole", "la vérité", "la vie", "le chemin", "la porte", "le berger", "la vigne", etc. D'un terme à l'autre la métaphore est plus ou moins vive, plus ou moins sensible, voilà tout.
Cet évangile est à mes yeux tout à fait exemplaire de la danse des "signifiants" autour d'un "signifié" qui reste mystérieux, qui ne peut jamais être "dit clairement".
Pour ce qui est de l'abus de langage "parole de Dieu = Bible", commun à tout le fondamentalisme protestant, je crois que la charge de la preuve (fût-elle "biblique") incombe à ceux qui non seulement en usent mais le revendiquent. Bon courage.
Je trouve d'ailleurs une certaine analogie entre cette formule abusive (dire "la parole de Dieu" au lieu de "la Bible") et beaucoup d'autres dans le jargon religieux ("le peuple de Dieu", "l'organisation de Jéhovah", "l'esclave fidèle et avisé"). Moins on pense à ce qu'on dit quand on les utilise, plus elles sont efficaces dans leur fonction d'auto-endoctrinement continu...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Ven 26 Sep 2008, 18:04

Bonsoir

Plutôt que "la Parole de Dieu" à propos de la Bible ne pourrait-on pas dire "une approche des paroles de Dieu" ou Paroles de Dieu ?

Il me semble qu'en utilisant le pluriel nous cassons cette affirmation d'une, une seule, Parole possible de Dieu. Il n'y a pas qu'un réceptacle, qu'un seul livre nous parlant du créateur ou des Dieux, mais bien plutôt de nombreux ouvrages qui permettent à l'homme de s'approcher de la divinité si tant est qu'il soit possible de le faire.

Ne plus avoir de certitudes absolues nous permet de pouvoir mieux saisir l'absolu qui en fait n'existe pas ou existerait dans notre esprit. Le manque de certitude nous oblige de nous poser des questions non pour trouver des réponses définitives, mais pour nous remettre en question et nous aider ainsi à mieux définir ce que croit autrui et accepter ce qu'il croit, ou accepter qu'il ne croit pas.
(Je n'ai pas mis "elle" dans la phrase mais le remplacement de "il" par "elle" ne change en rien le sens de la phrase)

Bin sûr il ne s'agit pas de tout rejeter de cette façon. Il y a des choses dont nous ne pouvons pas douter sans risquer de nous trouver hors de tout ce que nous connaissons. Le jour, la nuit, le froid, le chaud etc... sont des notions auxquelles nous pouvons donner éventuellement d'autre noms mais nous ne pouvons pas contester le changement de temps, de température que nous pouvons constater.

Mis à part les éléments physiques que nous pouvons remarquer, de nombreuses notions nous ont été transmises par nos parents, par l'enseignement scolaire et religieux que nous avons reçu. Se demander ce que cet héritage moral et spirituel, ainsi que l'enseignement accepté nous ont apportés ou nous apportent actuellement n'est pas faire honte à nos parents et à nos enseignants; c'est une simple réflexion nous permettant de comprendre la responsabilité que nous avons face à autrui. Contrairement à l'idée qui voudrait que le fait de se poser des questions à propos de Dieu et du divin nous amène à perdre la foi, il me semble au contraire que nos convictions seront plus solides car nous aurons fait l'effort de nous situer par rapport à cette question et nous ne croirons plus simplement parce que nous avons été élevé dans un type de croyances.

Ce n'est pas la valeur du livre par lequel nous avons connu Dieu qui est en jeu mais bien notre foi.

Avec mes fraternelles salutations.
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Lun 29 Sep 2008, 12:00

1:22-Mettez la Parole en pratique. Ne soyez pas seulement des auditeurs qui s'abusent eux-mêmes !
Jc 1:23-Qui écoute la Parole sans la mettre en pratique ressemble à un homme qui observe sa physionomie dans un miroir.


Que doit-on entendre par l'expression "la parole" ???

En fait nous retrouvons de nombreuses expressions comme "ta parole" en Jean, "toute écriture" en Timothée et maintenant Jacques nous parle de "la parole".

Enfin Pierre nous fait découvrir une expression explicite

"La Parole de Dieu demeure éternellement. Et cette Parole est celle qui vous a été annoncée par l'Evangile" (1 Pierre 1:25).

Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Lun 29 Sep 2008, 16:11

Dommage de n'avoir pas lu Jacques 1,21 et 1 Pierre 1,22-24...

Quand il n'y a pas de référence directe à l'idée hellénistique du logos (comme dans Jean ou Hébreux p. ex.), "la parole" (de Dieu, du Christ, etc.), c'est, de manière très floue, le "message", l'"enseignement", la "voie", l'"Evangile", conçus de manière plus ou moins mystique comme véhicule de l'opération divine parmi les hommes (ici, dans les deux cas, la même métaphore de la semence). On est très, très loin de la définition d'un livre...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Lun 29 Sep 2008, 23:10

Quand tu parles "message", l'"enseignement", la "voie", l'"Evangile, Didier fais-tu allusion à la parabole de l'écoute, comme le montre le début selon saint Marc : « Écoutez. Voici que le semeur est sorti pour semer… » Une même conclusion se retrouve chez les trois Évangélistes : « Qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende ! » (Mc 4, 9.) .

« Celui qui a été ensemencé dans la bonne terre, c'est celui qui entend et comprend. » (Mt 13, 23.)

« Heureux vos yeux, parce qu'ils voient, et vos oreilles parce qu'elles entendent. » (Mt 13, 16.)

On trouve un écho de cette parabole dans la lettre de Jacques, : « De sa propre volonté, Dieu nous a engendrés par la Parole de vérité, afin que nous soyons pour ainsi dire les prémices de ses créatures. » (Jc 1, 18.)



La semence qui vient d'en haut

Il convient de mettre d'abord en relief l'initiative de Dieu qui s'adresse librement aux hommes.

« La multitude humaine, c'est de l'herbe, l'herbe sèche, la fleur se fane, mais la Parole de notre Dieu subsistera toujours. » (Is 40, 7 s.)



« Comme descend la pluie ou la neige, du haut des cieux, et comme elle ne retourne pas là-haut sans avoir saturé la terre, sans l'avoir fait enfanter et bourgeonner, sans avoir donné semence au semeur et nourriture à celui qui mange, ainsi se comporte ma Parole du moment qu'elle sort de ma bouche : elle ne retourne pas vers moi sans résultat, sans avoir exécuté ce qui me plaît et fait aboutir ce pour qui je l'avais envoyée. » (Is 55, 10 s.)



Ce texte constitue une étape fort importante pour la personnification de la Parole de Dieu, Parole à la fois créatrice comme le montre le premier chapitre de la Genèse, et révélatrice selon l'expérience des prophètes. L'aboutissement ultime, ce sera le prologue du quatrième Évangile : « Au commencement était le Logos et le Logos était tourné vers Dieu, et le Logos était Dieu…Tout fut par lui… »
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 30 Sep 2008, 01:10

Citation :
Quand tu parles "message", l'"enseignement", la "voie", l'"Evangile, Didier fais-tu allusion à la parabole de l'écoute, comme le montre le début selon saint Marc : « Écoutez. Voici que le semeur est sorti pour semer… » Une même conclusion se retrouve chez les trois Évangélistes : « Qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende ! » (Mc 4, 9.) .

Pas particulièrement, mais c'est tout à fait pertinent, puisque dans l'interprétation allégorique de la parabole nous avons, précisément, "Le semeur sème la Parole" (et ainsi de suite, 4,14-20; à comparer avec d'autres emplois absolus de "la Parole" chez Marc, 1,45; 2,2; 4,33; 8,32).

Tu fais bien de relever qu'il s'agit d'audition et non de lecture -- quoique dans l'Antiquité la lecture soit toujours à voix haute, mais on ne voit pas tellement (sauf dans l'épisode isolé de Luc 4 à la prétendue synagogue de Nazareth) Jésus lecteur.

Ce que je voulais surtout mettre en évidence (si besoin était), c'est que dans tous ces textes "la Parole" ou "la parole de Dieu", ce n'est pas "la Bible", pas même "l'Ancien Testament".

Je suis d'accord sur l'importance de textes comme ceux du deutéro-Isaïe dans le développement de cette mystique de la Parole, mais elle ne suffit pas à expliquer la conception très différente du Logos chez Jean ou dans l'épître aux Hébreux: pour ces derniers textes il est impossible de faire l'impasse sur le chaînon hellénistique (Philon), qui opère la fusion de cette tradition du dabar hébreu avec celle, tout à fait distincte, de la Sagesse, sous l'enseigne du Logos platonicien et stoïcien, principe "logique" du monde...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 30 Sep 2008, 11:28

Merci Didier j'ai l'impression de redécouvrir la bible.

Que penses-tu de ce commentaire concernant Heb 4:12, verset souvent utilisé pour mettre en avant l'expression "la parole de Dieu ".

Elles viennent de Lui, là sans doute aucun, et s'imposent à la conscience avec toute la fougue à la fois irrésistible et ténue, immense et infime, que vécut Elie lorsque Dieu vint se manifester à lui à la caverne de Moïse à l'Horeb (1 Rois 19:12). C'est la parole qui réveille le jeune Samuel en pleine nuit dans le Temple (1Samuel 3) et qui renverse Saul de son cheval (Actes 9). Elle est " plus tranchante qu'une épée à deux tranchants, elle pénètre jusqu'au point de division de l'âme et de l'esprit, elle passe au crible les mouvements et les pensées du cœur.... " (Hébreux 4:12)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Aujourd'hui à 01:07

Revenir en haut Aller en bas
 
"toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile (2 Tim. 3:16).
» Roswell, la "réécriture de l'histoire" des ovnis
» Nouvelle "Toute une année au soleil"
» La bibe ,le coran ,"toute la vérité sur la parole de dieu"
» La Commémoration de tous les Fidèles Défunts, commentaire du jour "Toute la création gémit en travail d'enfantement..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: