Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 26 Jan 2010, 14:54

Sans doute spermologos risque de me dire que je m'éloigne un peu du sujet mais je voudrais rebondir sur votre échange récent concernant les critiques émises à propos des textes trouvés dans la Genèse.

Chaque fois que la science progresse il y a des petits malins qui se réjouissent de comparer les derniers résultats acquis avec ce que déclare, enseignait la Bible.
Mais je pense qu'il conviendrait mieux de comparer les résultats scientifiques précédents d'avec ceux d'aujourd'hui; ainsi l'homme pourrait se rendre compte honnêtement combien ses découvertes actuelles feront l'objet soit de moqueries, soit d'appréciation à la lumière des progrès futurs. Il faut toujours se replacer dans le contexte du moment.

De plus lorsque nous faisons de nouvelles découvertes qui viennent balayer les anciennes certitudes, nous sommes tentés de penser: "héhé, maintenant je puis me passer de Dieu si tant est qu'il ait existé". Un peu à la façon d'Adam et Eve voulant ressembler à leur Dieu en devenant comme lui dans la connaissance du bien et du mal.

Chose remarquable jusqu’au début des années 1920 nous ne connaissions qu’une seule galaxie, puis nous en avons découvert des centaines de milliers et plus encore, de même Einstein pensait dans un premier temps, et la communauté scientifique avec lui, que l’univers était fixe. Ce n’est que très récemment, un peu plus de 50 ans, que l’on a discerné un big bang, soit un début à l’univers. Ainsi il y a un avant bigbang et un après bigbang. Les choses ont changé rien n’est permanent.
Cette dernière découverte scientifique remis en question bien des points considérés comme acquis par la science et ce n’est certainement pas la fin de notre étonnement devant la prodigieuse complexité de l’univers dans lequel nous vivons.

C’est vrai nous pouvons choisir de croire ou de ne pas croire en Dieu, mais chaque fois que nous progressons il nous faut reconnaître que nous avons encore plus d’inconnu à découvrir que de notions fermement établies. Car parfois de nouvelles découvertes viennent saper nos belles certitudes. Nous sommes comme l’enfant qui espère échapper au pouvoir de ses parents, il le fera lorsqu’il sera adulte et il constatera alors que ses parents n’avaient pas complètement tort à propos des choses de la vie.

Si la Bible est un livre de science, il faut le dire au passé, elle refléte les notions, les connaissances, les convictions quant à la science, du moins à sa perception du moment. ce livre nous permet de mieux comprendre le fonctionnement, le mode de pensée de nos aïeux et nous offre une piste pour tenter de comprendre la place occupée par Dieu dans les affaires humaines.
Les premiers humains habitants de la terre craignaient les catastrophes naturelles qu'ils considéraient comme des manifestations surnaturelles, ils en vinrent à leur attribuer un statut divin, alors qu'elles n'étaient que le résultat d'un quelconque mouvement de la croute terrestre, voire la manifestation d'un orage ou d'une tempête.
Bien que nous puissions expliquer pratiquement sans difficultés ce qui a provoqué telle tempête, ou tel tremblement de terre nous ne pouvons pas les dominer.
Devons-nous pour cela en appeler à un être supérieur à un Dieu?
Non ce ne serait pas rationnel, mais la croyance est-elle rationnelle?
Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 26 Jan 2010, 17:14

Bonjour à Tous!
J'ai voulu poster une réponse qui avait abouti dans un endroit qui s'appel "brouillon" Je n'ai jamais plus l'extraire pour l'envoyer. Pouvez-vous m'aider?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 26 Jan 2010, 19:33

Atrix, tu dois aller dans ton profil chercher la rubrique brouillon et en extraire ton message en cochant la case "modifier", ensuite une fenêtre s'ouvre et tu peux envoyer ton message en venant sur "publier"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 26 Jan 2010, 22:09

Merci! Je vais essayer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 26 Jan 2010, 22:13

Merci pour ta réaction pleine de bon sens JP.
Il est évident que la bible n'est pas un livre de science et je n'ai jamais pensé de le faire entrer en concurrence avec les progrés trés souhaités de la science moderne.
Ceci dit ma foi dans les saintes écritures ne fut jamais ébranlé car toujours trouvé en accord avec notre connaissance qui elle devait progresser sans jamais démentir le fond.
Récement j'ai eu des contact avec des personnes qui avaient essayé de comparer la bible avec le coran ou d'autres écrits "sacrés",et pû mesurer la supériorité de notre bible. C'est vraiment un cadeau inestimable que nous avons reçu depuis longtemps et qui peut nous permettre de prendre goût à la vie malgré les avatars dont nous pouvons être des victimes.
Je reconnais que nous chrétiens voyons la bible d'une manière assez subjectif,mais je suis également persuadé que notre Dieu et Père avait voulu laiser des zones d'ombres pour justement nous permettre de faire la démonstration de nos mobiles et de pouvoir le cas échéant repousser son livre sans nous placer sous une condamnation cinglante.
Merci à Spermo d'avoir corriger mon lapsus du dernier post.
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3445
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Jeu 28 Jan 2010, 15:22

Revenons à la phrase de 2 Tm 3,16 : « Toute Écriture est inspirée ». l'auteur de l'épitre ne précise pas le sens de cette l'expression.
Par contre dans les versets suivants et au même niveau que le caractère inspiré de l'Ecriture, il précise que cette Ecriture est "utilie, pour la réfutation, le redressement et l'éducation" avec comme finalité, la construction d'un homme approuvé par Dieu.
Fait interessant, l'auteur semble dire que c’est son utilité qui justifie et atteste son inspiration.
Il n’envisage pas l’inspiration du côté de la source (un texte humain qui reflete la pensée de Dieu) mais du côté de celui qui reception cette Ecriture et qui la lit dans son interet.
Nous sommes loin d l'idée qui consiste à attribuer à l'expression "Toute ecritrure est inspirée" l'idée que des humain puisse transcrire la pensée de Dieu dans avec leurs mots.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4339
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Jeu 28 Jan 2010, 16:44

Comme il date d'un an et demi, je me permets de rappeler mon premier post sur ce fil (p. 1), à propos de la syntaxe de ce verset.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3445
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Jeu 28 Jan 2010, 17:14

spermologos a écrit:
Comme il date d'un an et demi, je me permets de rappeler mon premier post sur ce fil (p. 1), à propos de la syntaxe de ce verset.


Effectivement, le temps qui a passé me permet d'évoluer.
Je reproduit ton post fort interessant et que j'apprecie mieux aujourd'hui.


"Bonjour free,
Contexte, contexte!
... il ne s'agit sûrement pas du Nouveau Testament puisque "Timothée" est censé les connaître depuis sa plus tendre enfance (v. 15)
... il ne s'agit pas non plus de l'Ancien Testament au sens où nous l'entendons puisque l'auteur peut y lire, par exemple, les aventures de Jannès et Jambrès qui n'en font pas partie (v. 8 )
... il ne s'agit pas d'un "canon" déterminé sans quoi l'auteur utiliserait l'article, "toute L'Ecriture" ou "toutes LES Ecritures" et non "toute écriture"...
La syntaxe grecque (pas de verbe) permet une lecture bien plus satisfaisante à mon sens:
"toute écriture est divinement inspirée qui est utile pour enseigner, etc."
Autrement dit: tout ce qu'on peut exploiter au service de la "foi" (comprise comme "saine doctrine" dans les Pastorales: donc évidemment pas les écrits des hérétiques) est bon à prendre..."
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3445
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Jeu 28 Jan 2010, 18:09

Même raisonnement pour Pierre 1,20-21, L'objectif de ce verset n'est pas de determiner la source du texte biblique, mais de preciser que son interprétation ne relève pas du domaine privée mais depend d'une lecture qui repose sur unetradition portée par une communauté.
L'inspiration (la collaboration de l'écrivain humain avec Dieu) est évoquée comme une justification de l'affirmation initiale.

"Aucune prophétie de l’Écriture" (écritures hébraïque) ne relève d’une interprétation privée, car aucune prophétie n’a jamais été portée par une volonté d’homme, mais c’est portés par l’Esprit Saint que des hommes ont parlé de la part de Dieu"

Entre Dieu et les hommes figure, en position médiatrice l’Esprit Saint, sa fonction est de "porter" les humains qui expriment une parole provenant de Dieu.
L'expression "c'est portés par L'Esprit Saint que des hommes ont parlé de la part de Dieu" laisse entendre que ces hommes restent autonomes (dans leur intégrité intellectuelle) pour exprimer l'interprétation des prophétie.
Que signifie "Portés" ???
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4339
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Jeu 28 Jan 2010, 19:27

Analyse rhétorique intéressante.

Parenthèse: la Seconde de Pierre, qui est probablement l'écrit le plus tardif de tout le NT, témoigne d'une avancée remarquable du processus de canonisation: d'une part sa réécriture de Jude (chap. 2) élimine les références trop explicites aux textes juifs contestés (Hénoch surtout), d'autre part le chapitre 3 atteste un embryon de canon chrétien, constitué d'une première collection d'épîtres attribuées à Paul qui suscite de profonds débats d'interprétation (ce qui correspond fort bien à la crise marcionite). Enfin la référence au récit de la transfiguration (chap. 1) suggère un développement assez avancé de la tradition synoptique.

"Porter" est une métaphore assez "basique" pour fonctionner à peu près aussi bien en français qu'en grec, il me semble. On peut quand même relever les emplois du même verbe (pherô) dans le passage, qui se perdent généralement en traduction, et qui peuvent l'éclairer dans une certaine mesure:
v. 17: car il a reçu honneur et gloire de Dieu, le Père, quand la voix lui fut portée de la gloire magnifique: "Mon Fils bien-aimé, c'est lui; c'est en lui que, moi, j'ai pris plaisir."
v. 18 Nous avons nous-mêmes entendu cette voix portée du ciel lorsque nous étions avec lui sur la montagne sacrée.
v. 21 En effet, aucun message de prophète n'a jamais été porté par une volonté humaine: c'est portés par l'Esprit saint que des humains ont parlé de la part de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3445
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Ven 29 Jan 2010, 11:53

On néglige souvent l'interaction entre l'humain et le divin pour attester la notion "d'inspiration".
1 Tim 3, 16 souligne que c'est l'utilité de l'écriture qui prouve son "inspiration".
L'évangile de Jean précise le rôle de l'homme sous ce rapport.

Et celui qui l'a vu en rend témoignage, et son témoignage est vrai; et il sait qu'il dit vrai, afin que vous aussi vous croyiez.
Jean 19,35

Le personnage de ce verset est désigné comme "l’auteur" des écrits de l'évangile de jean et comme le témoin oculaire qui en garanti la véracité donc
l'inspiration.

C'est ce même disciple qui rend témoignage de ces choses et qui les a écrites; et nous savons que son témoignage est vrai.
Jean 21,24

Ce verset souligne une nouvelle fois que ce "disciple" est l'auteur de l'écrit en question, celui qui en atteste l'authenticité divine.
Il ne reprend pas l'idée souvent developpée dans la bible, de l'homme qui écrit sous l'influence de Dieu. Ce n'est pas l'origine divine de l'écrit qui prouve son inspiration.

en Jean 19,35, "Et celui qui l'a vu en rend témoignage" On peut légitimement se demander qui se cache derrière "Celui-là" ?
Une autorité ecclésiastique ?
Ou Jésus lui même ?

De même en jean 21,24, nous voyons apparaitre un "nous" comme ultime preuve de la validité du témoignage.
A quoi correspond ce "nous" ?
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4339
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Ven 29 Jan 2010, 14:35

Quand il s'agit d'un "événement" objectif, phénoménal, on ne demande surtout pas à un témoin (oculaire, auriculaire ou autre) d'être "inspiré"!
Mais en matière de "révélation" religieuse les notions de témoignage et d'inspiration se recouvrent largement, et c'est évidemment le cas dans l'évangile de Jean où le témoignage est un concept très riche (voir p. ex. comment le texte joue du malentendu entre les notions banale et divine de "témoignage" en 5,31ss; 8,13ss).
En 19,35b le démonstratif est en effet ambigu: "celui-là (ekeinos) sait qu'il dit vrai." Les textes johanniques (encore plus les épîtres que l'évangile) utilisent très souvent ce démonstratif lointain comme une référence indistincte à Dieu, au Christ, à l'Esprit (3.28,30; 7.11; 9.28; 1 Jn 2.6; 3.3,5,7,16; 4.17), mais aussi au "disciple bien-aimé" (13.25; 21.7,23).
Quant au "nous" de la dernière conclusion (revoir le fil sur Jean au sujet des additions et conclusions successives), il désigne la communauté qui participe de la même "révélation" et qui à ce titre peut confirmer le "témoignage" du "témoin" (preuve si besoin était qu'on ne parle pas ici d'"événements extérieurs", au sujet desquels un témoignage ne serait nullement validé par l'avis de gens qui n'en sont pas des témoins directs). Ce "nous" qui se retrouve aussi dans les développements du Prologue (1,14.16, "nous avons vu sa gloire", "de sa plénitude nous avons tous reçu") se glisse à l'occasion jusque dans les discours de Jésus (3,11, "nous disons ce que nous savons, et nous témoignons de ce que nous avons vu, mais personne ne reçoit notre témoignage"). La fin du chapitre 3 (v. 31ss) est aussi intéressante de ce point de vue, qu'il faille la lire comme la suite du discours de Jean-Baptiste, comme une autre parole de Jésus ou comme un commentaire du narrateur: "Celui qui vient d'en haut est au-dessus de tous; celui qui est de la terre est de la terre, et sa parole est de la terre. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous, il témoigne de ce qu'il a vu et entendu, et personne ne reçoit son témoignage. Celui qui a reçu son témoignage a certifié (litt. scellé) que Dieu est vrai." Cela n'a de sens que dans la mesure où ceux qui "reçoivent le témoignage" deviennent ipso facto témoins au même titre que celui qui le produit en premier lieu. Parce qu'ils sont eux-mêmes "du ciel" et ainsi aptes à le reconnaître (cf. le thème des brebis qui reconnaissent la voix du berger au chapitre 10, et des enfants de Dieu dispersés au chapitre 12). On est là dans un schème gnosticisant où le révélateur dévoile aux élus leur propre origine divine, et non dans le schème ecclésiastique classique où les témoins ne sont que des témoins de témoins...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3445
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mer 03 Fév 2010, 17:42

" Frères, il fallait que s'accomplît l'Ecriture, que l'Esprit-Saint a prédite par la bouche de David au sujet de Judas, devenu le guide de ceux qui ont arrêté Jésus.
Actes 1,16

L’esprit (souffle) donne la possibilité à l'humain de respirer et donc la capacité de parler en agissant sur notre appareil phonatoire qui produit des sons.
C’est bien l’homme qui parle, l’inspiration n'agit pas au niveau de l'intellect, ni au niveau de la volonté humaine, mais elle induit une action sur le processus du parler.
L'homme qui parle au nom de Dieu reçoit une part de l'esprit divin.
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3445
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 11 Jan 2011, 13:44

BB a écrit:
Et encore tu ne parles là que du canon du NT...

En regardant celui de l'AT, ça devient encore plus complexe, à tel point que personne n'a prévenu Jude que le livre d'Hénock n'était pas inspiré.

Sinon à part Jannès et Jambrès (tirés d'un Targum de l'Exode), et les citations d'Hénock et de l'assomption de Moïse (?) par Jude, connaissez-vous d'autres parties de la Bible qui font référence directement à des livres sacrés absents de l'AT?

Quand tu parles de "l'assomption (ou ascension) de Moïse" fais-tu reference à Jude 9 ?
En relisant ce fil, ton post m'a interpellé ...j'ai fait des recherches par curiosité..... dans L'Ascension de Moïse, ouvrage auquel l'apôtre Jude se réfère dans sa lettre (Jude 9), l'archange Michel, discutant avec le diable au sujet du corps de Moïse, dit que ce serpent inspiré par le diable fut la cause de la transgression d'Adam et Ève » (Peri archôn III, 2, 1. Trad. M. Harl).
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4339
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 11 Jan 2011, 14:46

N.B.: En l'occurrence la source de la citation de Jude n'est identifiée que par la tradition chrétienne (ici par Origène, Peri archôn = De principiis). Le texte du Testament de Moïse qui nous est parvenu ne contient pas la phrase citée par Jude, donc la question reste ouverte de savoir si c'est le même ouvrage ou un autre...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3445
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 11 Jan 2011, 15:35

Ne peut-on pas faire un rapprochement entre le « Livre d’Hénoch » et l’enseignement de l’Apocalypse de Jean ?
Un « Apocryphe » qui inspire directement un livre canonique ?


Hénoch voit d’abord une montagne de feu, puis « sept montagnes magnifiques, et des pierres précieuses et belles », au milieu desquelles la « septième montagne » « les dépassait toutes comme un trône, et des arbres odoriférants l’entouraient ». Dans cette forêt enchantée se trouvait un arbre au parfum sans pareil, au feuillage, aux fleurs et aux fruits perpétuels qui ressemblaient « aux grappes du palmier ». Hénoch interroge alors Mikaël qui l’accompagne et qui est « préposé à ces arbres » (XXIV. 6).
L’Ange lui apprend que cette haute montagne est le trône du Seigneur sur lequel siégera le « Roi éternel, lorsqu’il descendra visiter la terre, pour le bien. Cet arbre odoriférant, réservé pour le jour du Jugement, « sera donné aux justes et aux humbles. Par son fruit, la vie sera communiquée aux Elus... Ils pénétreront alors dans le sanctuaire ; la bonne odeur de cet arbre (pénétrera) leurs os et ils vivront d’une longue vie sur la terre », comme leurs pères, « et, dans leurs jours, la souffrance, les tourments et les châtiments ne les atteindront pas ». (XXV. 6).

Ce passage du « Livre d’Hénoch » doit être rapproché de l’enseignement de l’Apocalypse de saint Jean : « A celui qui vaincra, je lui donnerai à manger de l’Arbre de Vie, qui est dans le Paradis de Dieu » (II, 7), « Et, de part et d’autre du fleuve, des arbres de vie qui donnent douze fois leurs fruits, les rendant une fois par mois, et dont les feuilles servent à la guérison des nations » (XXII, 2). « Heureux ceux qui lavent leurs robes afin d’avoir droit à l’Arbre de Vie, et afin d’entrer dans la Cité sainte par les portes » (V. 14).

http://sophia.free-h.net/spip.php?article476
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3445
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mer 12 Jan 2011, 12:08

La seconde épître de Pierre s'inspire manifestement de la lettre de Jude. L'auteur entreprend de disqualifier les enseignants de fausses doctrines et comme Jude, Pierre les compare aux grands pécheurs du passé, tout en supprimant les références expresses aux textes non canoniques (Hénoch, Assomption de Moïse)....comment expliquer ces suppressions ?
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1492
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mer 12 Jan 2011, 21:53

Mince alors, j'ai pondu un commentaire sur le rapport entre l'Apocalypse de Jean et Hénoch ce matin, et apparemment il n'est pas passé!

Bon j'essaie de réécrire , en plus concis:
je ne suis pas sûr qu'il faille voir ça comme du "recopiage", Hénoch devenant la source d'Ap. L'apocalypse est avant tout un style littéraire, et il produit donc des "codes" que l'on retrouve dans les œuvres s'y rattachant.

Pour prendre des exemples, on peut dire que les contes de fées ont toujours une princesse, une sorcière, des loups, un dragon et un prince charmant. Ce n'est pas qu'ils se recopient honteusement les uns les autres, c'est juste que c'est COMME ÇA qu'on écrit un conte de fées. Dans les polars, il y a toujours un tueur très intelligent et un flic qui ne l'est pas moins, souvent solitaire et peu orthodoxe dans ses méthodes d'investigation, qui se perdra en fausses pistes pendant quatre-cent pages avant de dénouer le nœud du problème et démasquer le criminel. C'est la règle.

Bien sûr, on ne peux pas vraiment comparer une littérature religieuse à un conte ou à un roman, les enjeux ne sont évidemment pas les mêmes. De même les contours du style ne sont pas clairement cloisonnés: Ézéchiel, par exemple, "initie" (au moins dans la littérature qui nous est parvenue) un certain nombre d'éléments qui feront l'apocalypse, mais n'est pas lui-même classé comme tel.

Jean exploite donc "naturellement" bon nombre des éléments propres à la "famille apocalyptique" (on peut citer au hasard Éz, Dn, "l'apocalypse d'Isaïe", Za, et bien sûr Hénoch) à l'intérieur d'une eschatologie chrétienne (on y trouve les éléments apocalyptiques traditionnels du christianisme primitif).
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3445
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Lun 24 Jan 2011, 14:11

Ces "écritures" non canoniques mais "utiles" comme le Talmud ne sont-ils pas une consequences du texte normatif ?
Les contradictions et les inconsequences de la Torah ont rendu necessaires des interpretations.
Par exemple pour la celebration de la Pâque le Deut 16,5-7 dit :

"Tu ne pourras pas sacrifier la Pâque dans chacune de tes villes que te donnera Yahweh, ton Dieu;
mais c'est au lieu que Yahweh, ton Dieu, aura choisi pour y faire habiter son nom, que tu sacrifieras la Pâque, le soir, au coucher du soleil, au temps de ta sortie d'Egypte.
Tu feras cuire la victime et tu la mangeras au lieu qu'aura choisi Yahweh, ton Dieu; et tu t'en retourneras le matin pour aller dans tes tentes."

Exode 12 indique que la residence de chaque famille est le lieu de la celebration.

Toujours en Exode 12, 8-10, il est stipulé que :

"On en mangera la chair cette nuit-là; on la mangera rôtie au feu, avec des pains sans levain et des herbes amères.
Vous n'en mangerez rien cru ou bouilli dans l'eau, mais tout sera rôti au feu, tête, jambes et entrailles. Vous n'en laisserez rien jusqu'au matin, et, s'il en reste quelque chose, vous le brûlerez au feu."

Dt 16,7 " Tu feras cuire (= bouillir) la victime et tu la mangeras au lieu qu'aura choisi Yahweh, ton Dieu; et tu t'en retourneras le matin pour aller dans tes tentes."

2 Chron 35,13 offre un exemple de compromis et de combinaison :
"Ils firent rôtir au feu la Pâque, selon le règlement, et ils firent cuire les saintes offrandes dans des pots, des chaudrons et des poêles, et ils s'empressèrent de les distribuer à tous les gens du peuple.".

Le texte de la Torah fut l'objet de réajustement, de synthèse en fonction des conditions de vie, nomade, urbaine, sociale et politique....on peut comprendre qu'il soit né des "écritures" interpretatives de la loi, "utiles" pour le croyant, même si non canoniques.
L'interpretation, le compromis et la synthèse sont le fait d'abord des "écritures" dits canoniques, textes fluctuants, adaptables et non figés.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4339
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Lun 24 Jan 2011, 15:16

On en a parlé ailleurs (mais je ne sais plus où): il y a quand même une différence qualitative entre le moment où l'interprétation produit un nouveau texte susceptible d'annuler et de remplacer le précédent (même s'il finit en fait par s'y juxtaposer, cf. Chroniques par rapport à Samuel-Rois, ou tel texte plus tardif de la Torah par rapport à un plus ancien qui y est aussi conservé) et celui où elle produit un commentaire qui a vocation à s'ajouter au texte et non plus à s'y substituer (comme dans les pesharim qoumrâniens ou la mishna). Ce sont deux modes d'écriture bien distincts, et le passage de l'un à l'autre témoigne d'une certaine "sacralisation" (ou pré-canonisation, si on veut) du texte expressément "commenté" comme "Ecriture".
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3445
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 25 Jan 2011, 13:04

La notion d'écritures inspirées exlut-elle la notion de transmission de la tradition orale ou écrites ?
Dans le NT nous découvront les Apôtres transmettant les traditions qu’ils avaient reçu et exhortant les disciples à garder fermement les traditions qu’ils ont apprises soit de vive voix soit par écrit.

"Ainsi donc, frères, demeurez fermes, et retenez les enseignements que vous avez appris soit par parole, soit par notre lettre". 2 Thessaloniciens 2:15

Bien-aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. Jude 1,3
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4339
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 25 Jan 2011, 14:45

Citation :
La notion d'écritures inspirées exlut-elle la notion de transmission de la tradition orale ou écrites ?

Non, bien sûr. A vrai dire les deux notions ne se distinguent (l'une de l'autre) qu'avec le temps, quand "l'Ecriture" se fixe et que "la Tradition", elle, continue. Ce n'est pas pour rien que dans le NT "l'Ecriture" c'est toujours l'AT (dans un sens plus large que celui de nos "canons", mais toujours des écrits présumés juifs et relativement anciens), sauf à l'extrême pointe de celle-ci où les épîtres de Paul sont rangées pour la première fois dans la même catégorie que "le reste des Ecritures" (2 Pierre).
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3445
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 25 Jan 2011, 14:54

Merci Dider,
Quand nous parlons "d'écritures inspirées" il est utile de ne pas négliger notre distance avec les Ecritures, qui raconte une histoire qui se situe dans un passé
lointain, exprimées dans des langues disparues et dans un contexte culturel totalement different de notre époque. Si nous rajoutons que les rédacteurs du NT et de l'AT n'ont pas fait un travail d'historiens mais ont rapportés des évènements dans une perspectives théologique... Peut-on faire comme si cette distance n’existait pas ?
Je pense que face à cette certitude que "toutes écritures est inspirées", les croyants négligent la reception du texte.
La plupart des auteurs du NT avaient-ils s conscience d’écrire pour d’autres lecteurs que leurs contemporains immédiats et que leurs textes seraient lus 2.000 ans après eux ?
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4339
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 25 Jan 2011, 15:29

Entre "ce que le texte dit", "ce que l'auteur voulait dire", et "ce que le texte me/nous dit", il y a du jeu, comme on dit, c.-à-d. un espace indéterminé où se jouent à la fois un risque et un intérêt.
Et bien sûr (la question était "rhétorique", je m'en doute) "les auteurs n'avaient pas conscience..." mais à écrire ils avaient aussi un risque et un intérêt, comme nous à lire, bien que ce ne soit ni le même risque ni le même intérêt...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3445
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Mar 03 Avr 2012, 12:11

Au hasard de mes lectures j'ai découvert le texte de Col 4,16 : "Quand cette lettre aura été lue chez vous, faites qu'on la lise aussi dans l'Église des Laodicéens, et procurez-vous celle de Laodicée, pour la lire à votre tour."

Ce texte semble faire allusion à une lettre écrite par Paul aux Laodicéens.

Si cette lettre de Laodicée a été rédigée par Paul , pourquoi n’est-elle pas présente dans le NT ?

A-t-elle été égarée ?


Dernière édition par free le Mar 03 Avr 2012, 14:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16   Aujourd'hui à 21:36

Revenir en haut Aller en bas
 
"toute écriture est inspirée" 2 TIM 3:16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile (2 Tim. 3:16).
» Roswell, la "réécriture de l'histoire" des ovnis
» Nouvelle "Toute une année au soleil"
» La bibe ,le coran ,"toute la vérité sur la parole de dieu"
» La Commémoration de tous les Fidèles Défunts, commentaire du jour "Toute la création gémit en travail d'enfantement..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: