Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Méditation "mindfullness" pleine conscience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4928
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Méditation "mindfullness" pleine conscience   Lun 26 Juin 2017, 19:35

C'est à mon avis tout le mérite de la (grande, vieille) "religion", qui fait corps avec un "peuple", par rapport à la "secte" ou à la communauté d'élection, naturellement plus homogène: de ménager en son sein la possibilité de différents niveaux de compréhension, à la faveur d'une pratique rituelle commune et ambiguë -- et (la possibilité) de passages individuels d'un niveau à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1602
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Méditation "mindfullness" pleine conscience   Mar 01 Aoû 2017, 21:00

Il y a plus que cela, car dès les débuts du bouddhisme il régnait un parfum de liberté, puis avec le temps des hommes politiques, notamment l’empereur Ashoka, suivirent la voie du Bouddha et tentèrent d’imposer leur point de vue, voire firent du bouddhisme une religion officielle, unique.
Régulièrement les divers monastères de par le monde se réunirent et continuent de se réunir en assemblée afin de redonner à la voie de Bouddha ce vent de liberté qui soufflait du temps du prince Siddhârta.

Un principe important veut que chacun, chacune trouve en lui, en elle « le Bouddha intérieur » et puisse se libérer ainsi des contraintes qui se trouvent sur lui, sur elle comme elles se trouvent sur chacun de nous. Cette libération de l’intérieur et non par le biais d’une intervention extérieure permet de faire un travail sur soi qui sera bénéfique à celui, celle qui s’y adonne et par la suite il sera possible d’étendre la compassion envers tout un chacun.

La méditation, la pleine conscience de sa méconnaissance des problèmes rencontrés de la situation de l’humain permet de mieux appréhender la vie de tous les jours et de pouvoir se libérer d’habitudes, de perceptions erronées.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4928
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Méditation "mindfullness" pleine conscience   Mar 08 Aoû 2017, 16:19

Je suppose qu'il en a été, mutatis mutandis, du bouddhisme ce qu'il en a été du christianisme dans l'histoire: l'"intérieur" ne pouvait faire l'économie de l'"extérieur", l'"esprit" du "corps" (y compris social et politique) et de la "lettre", du "rite" et de la "religion". On peut toujours le regretter comme un contresens, un malentendu ou une trahison, mais sans oublier que c'est par cela même qu'ils se sont perpétués et qu'ils sont demeurés accessibles -- par leurs contradictions mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1602
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Méditation "mindfullness" pleine conscience   Lun 14 Aoû 2017, 17:04

Mathieu Ricard utilise l’expression de « conscience éveillée » au lieu de pleine conscience. Voici ce qu’il a déclaré à propos de la méditation :

(Début de citation) D’après le bouddhisme, il ne faut pas s’arrêter là car le plus important est l’étape suivante : l’intégration par la pratique de tout ce qu’on a appris et examiné, ce qui doit se traduire par un changement dans nos pensées, nos paroles et nos comportements. On lui donne aussi le nom de « méditation », un terme que les textes bouddhistes définissent comme le fait de se familiariser ou d’apprendre à maîtriser. (Fin de citation)

Tiré du livre : TROIS AMIS EN QUETE DE SAGESSE  chapitre 12 Nos pratiques quotidiennes p. 466

Le paragraphe, d’où provient la citation, traite de l’utilité de la pratique après la lecture et l’écoute attentives
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4928
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Méditation "mindfullness" pleine conscience   Lun 14 Aoû 2017, 18:52

Cf. (p. ex.) Jacques 1,22ss.

[J'avoue que ce genre de précepte, si attrayant que je l'aie trouvé par moments, s'est toujours heurté chez moi à une profonde indiscipline, faite en grande partie d'impatience, de paresse et de négligence, mais aussi d'une sorte de réticence radicale: il y a là sans doute un trait de caractère, lié à mon histoire personnelle et familiale; mais aussi, je pense, un fait de culture collective, d'une modernité occidentale construite principalement, et via le protestantisme en particulier, sur l'héritage du christianisme paulinien auquel résistait, justement, l'épître de Jacques: ce christianisme-là portait plutôt au paradoxe théorique (sauvé quoique perdu, justifié par la foi quoique pécheur en fait, etc.), et par là à une certaine indifférence et donc à une médiocrité certaine des comportements, qu'à l'approfondissement méthodique d'une sagesse pratique -- à quoi nous ne parvenons guère que malgré nous, pour ne pas dire contraints et forcés, et le plus souvent trop tard pour que ça modifie sensiblement le cours de notre existence...]
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Le gaffeur distancié



Nombre de messages : 51
Age : 33
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Méditation "mindfullness" pleine conscience   Mar 15 Aoû 2017, 16:07

Un peu d'humour dans ce monde de sages :

La méditation (madeintaiwan) est importante, mais attention aux contrefaçons ! geek jocolor flower
https://www.youtube.com/watch?v=dOJwGl3yLMU
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4928
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Méditation "mindfullness" pleine conscience   Mar 15 Aoû 2017, 19:11

Smile

Rapports complexes et ambigus de l'exotisme et de l'ésotérisme (p. ex.: des effets incalculables, mais sûrement pas nuls ni négligeables, du charabia sémitique du christianisme primitif avec ses amen, alléluia, hosanna, maranatha, sur un public de langue grecque ou latine; idem pour les mystères d'Osiris, d'Attis ou de Mithra; qui et comment cela a-t-il attiré, ou repoussé, indépendamment du "sens" ?).

On peut pourtant "méditer", je pense, de façon parfaitement authentique et imperceptible de l'extérieur, sur le banc d'un jardin public ou à la terrasse d'un bistrot...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1602
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Méditation "mindfullness" pleine conscience   Mar 15 Aoû 2017, 21:06

Narkissos a écrit:
On peut pourtant "méditer", je pense, de façon parfaitement authentique et imperceptible de l'extérieur, sur le banc d'un jardin public ou à la terrasse d'un bistrot...

Effectivement puisque la méditation peut, sous certains aspects, se rapporter à la contemplation. Par le passé (scolaire) mes profs m'ont souvent reproché d'être dans la lune ou les nuages. Peut-être étais-je en contemplation?...Very Happy  Par la suite j'ai essuyé de telles remarques de la part de mes collègues de travail et j'avoue que cela me mettait mal à l'aise..

C'est vrai que l'observation de la nature, des animaux peut souvent nous amener à une réflexion que nous n'aurions pas développée en restant chez soi, même en prenant la position du lotus..

Le vent soufflant les feuilles dans les branches, la pluie tombant régulièrement sur un chemin, une rivière coulant près de notre lieu de résidence toutes ces choses banales en elles-mêmes peuvent nous aider à prendre conscience de l'impermanence de la vie et nous rappeler combien notre existence est éphémère et sujette à de nombreuses joies et souffrances avant que nous mourrions; ce n'est pas le passé que nous ne pouvons revivre qu'en rêves et évoquer au travers de nos souvenirs qui ne sont pas toujours la représentation exacte de l'action passée, mais plutôt une réinterprétation  bienveillante à notre avantage, qui doit retenir notre attention; ce n'est pas non plus le futur, que nous imaginons tout en étant conscient qu'il ne se jouera pas comme nous le concevons; ce qui est important c'est le temps que nous vivons au présent en étant présent quoique nous fassions, sans la distraction qui nous habite souvent nous faisant vivre partiellement dans l'actualité et partiellement dans le passé ou dans le futur.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4928
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Méditation "mindfullness" pleine conscience   Mar 15 Aoû 2017, 22:42

Suffit-il que ce que nous ferions spontanément (p. ex. "méditer") nous soit recommandé comme un "bien" pour nous le rendre difficile ? de même qu'un "mal" se rendrait désirable et facile par sa seule interdiction ?

Cette question et la tournure d'esprit qu'elle suppose ont peut-être quelque chose d'universel, mais elles me semblent surtout occidentales, et "pauliniennes" (cf. Romains 7). Devant la "perversion" non plus nous ne sommes pas égaux...

Sur la question de la présence et du présent, voir aussi ici et .
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Le gaffeur distancié



Nombre de messages : 51
Age : 33
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Méditation "mindfullness" pleine conscience   Lun 21 Aoû 2017, 19:23

Au sujet de la méditation ton commentaire (de Narkissos) me paraît tout à fait juste.

Il me semble que la méditation gagne probablement en qualité et en authenticité lorsqu’elle est à l’initiative d’un sujet en dehors, ou plus précisément, à distance de, en jouant avec un cadre social qui la contextualise.

Entre midi et deux, je lisais un bref extrait d’Harold Searles et de son livre Mon expérience des états-limites, et au sujet de la relation entre le patient borderline et le psychothérapeute, il indiquait que le patient pouvait, dans un forme de tendance autistique, se croire au-dessus des autres pour refuser de se mêler aux tumultes des sentiments communs de la vie quotidienne. Je me souviens qu’en seconde au lycée, pour réponse à un camarade qui savait que « j’étais TJ » alors que j’utilisais un chemin peu utilisé pour me rendre en cours, en l’occurrence une passerelle qui surplombait la cour du lycée, j’utilisai l’expression « être au-dessus de la populace », en référence à une phrase d’un méchant d’un album d’Astérix (j’avais d’ailleurs fait à mon époque jéhoviste la comparaison des TJ au village des irréductibles gaulois, l’esprit saint jouant le rôle de la potion magique). Ce propos, avec une dose de provocation indéniable, traduisait aussi l’un des innombrables introjects que j’avais dans ma tête, un peu à l’instar des épines de la couronne du Christ qui m’affligeaient (mais j’ai fait une croix sur ce chemin depuis). J’étais en même temps préconscient qu’en disant un tel propos je ne ferais que générer une réaction hostile que fondamentalement je ne souhaitais pas, mais que je précipitais, simplement parce qu’entre souffrir à petit feu torturant ou souffrir une bonne fois pour toute (par rapport au cadre jéhoviste et familial) par une crise tellurique, je n’avais à ce moment-là pas trop le choix du point de vue de mes capacités de l’époque, que d’opter pour le premier choix.
Cette défense narcissique a essentiellement pour objet l’angoisse de la perte d’identité dans la symbiose pourtant temporaire avec (dans le bouquin de Searles) le thérapeute, et la peur de perdre son identité par la prise de conscience de l’existence de sentiments différenciés dans la vie (dans une perspective d’intégration de sa personnalité), de l’état irréductible de séparation d’avec les autres êtres vivants et du nécessaire processus d’individuation.
Je pense que les institutions de méditation, l’isolement des moines, répond à une vision sécante, catégorisante des sujets en fonction d’une identité sociale. En somme, l’unité de base serait collective et non pas individuelle, et par conséquent cette organisation religieuse traduirait une vision non intégrative et non reconnue socialement du fait que la méditation peut s’effectuer quasiment à tout moment et dans une infinité de circonstances différentes. C’est en quelque sorte une forme de division sociale de la sagesse, ce qui est largement un contre-sens.
La valorisation par les canons de la formalisation a son intérêt, par la discipline qu’elle imprime lorsqu’elle demeure ouverte et elle-même non sectaire, mais là encore cela suppose une individuation développée pour ne pas la subir de façon douloureuse.
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1602
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Méditation "mindfullness" pleine conscience   Hier à 20:17

le gaffeur distancié a écrit:
mais j’ai fait une croix sur ce chemin depuis
excellent jeu de mots!

Lorsque des moines ou des pratiquants s'isolent pour un temps plus ou moins long ils cherchent, du moins pour une grande partie de ces personnes, à se retrouver et ce afin de pouvoir s'ouvrir à autrui, voire à se mettre par la suite à la disposition de la communauté ou d'une communauté, parfois d'un village. Bien sûr il y a toujours le risque de voir des hommes ou des femmes s'isoler et se perdre en une contemplation qui risque d'être vaine pour eux et pour les autres.

Comme tu l'as bien relevé on peut méditer à tout instant sans pour autant devoir s'isoler, même si le fait de se mettre un peu à l'écart permet en début de journée voire en fin de jour est souvent salutaire, ce qui peut devenir délicat c'est lorsqu'une personne se met à l'écart de la société pensant être au-dessus de la masse "laborieuse". Ce genre de pensée ne permet pas ni à celui qui l'émet ni à ceux qui sont visés de ressentir des bienfaits.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Méditation "mindfullness" pleine conscience   

Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation "mindfullness" pleine conscience
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 12 ième pleine lune
» meditation en milieu hospitalier
» Vague Stellaire Equinoxe-Pleine Lune 2008 Méditation mondiale pour guérir et transformer l'Humanité et la planete
» Méditation de la pleine lune du 20 mai 2008/Wesak

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: DU COTE DES :: BOUDDHISTES-
Sauter vers: