Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joseph Franklin Rutherford

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5856
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Joseph Franklin Rutherford    Lun 28 Mai 2018, 14:54

Comme disait à peu près Coluche, on était enfin passé de la domination de l'homme sur l'homme à son contraire... En l'occurrence, non seulement le pouvoir autocratique mais le "culte de la personnalité" se sont plutôt trouvés renforcés par leur remise en cause, de Russell à Rutherford: celui-ci n'était pas un personnage moins "médiatique" que celui-là (conférences publiques, radiodiffusées, enregistrées sur phonographe -- comme dans Les temps modernes de Chaplin -- livres et articles signés de l'auteur). Depuis, la Watchtower est passée à l'oligarchie et au culte de l'impersonnalité, mais est-ce un progrès ?
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4413
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Joseph Franklin Rutherford    Ven 01 Juin 2018, 14:40

Sous la président de Rutherford la société WT a imprimé en 1917  un livre appelé ‘le Mystère Accompli’ dans lequel on présentait ce livre comme étant ‘le message de la dernière heure’. Notons quelques prédictions pour les années 1918 et 1920 en rapport avec Révélation chapitre 16 et Ezéchiel chapitre 24 et 35 , les républiques disparaîtront à l'automne 1920, les royaumes de la terre disparaîtront engloutis par l’anarchie, en 1918 quand Dieu détruira toutes les églises, tous ceux qui échapperont viendront voir les œuvres du pasteur Russell afin d’apprendre la signification de la chute de la "Chrétienté" ...
J.F. Rutherford prononça en 1918 et pour la première fois, le discours "des millions de personnes vivantes aujourd’hui ne mourront jamais",  continua à l’être jusqu’au début des années 1920 et  il fut également imprimé et publié. Ce discours était en lien avec l'annonce sensationnel qui disait que 1925 serait le commencement du millénaire et qui prédisait le retour d’Abraham, Isaac, Jacob, et des fidèles prophètes des anciens temps’ sur la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5856
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Joseph Franklin Rutherford    Ven 01 Juin 2018, 15:10

Ici (en anglais) une longue liste de notes prises sur le bouquin par un lecteur patient (je n'ai même pas la patience de les lire toutes). Le coup d'œil est néanmoins distrayant, je pense, même pour quelqu'un qui ne comprendrait l'anglais qu'à moitié (ex.: Béhémoth et Léviathan annoncent respectivement la machine à vapeur et la locomotive).

Le livre incriminé, si j'ai bien compris, n'était ni de Russell (dont il a été présenté abusivement comme une œuvre posthume) ni de Rutherford (qui en a cependant décidé la publication).

Là l'intégralité de la brochure Millions Now Living Will Never Die, signée Rutherford celle-là, dans une édition de 1920 (130 p. quand même, mais le titre suffit).

---
Il semble (premier lien ci-dessus) que ces dernières années la Watch ait organisé la destruction systématique de ses anciennes publications, du moins au niveau des congrégations (je suppose que ça ne concernait pas les bibliothèques des filiales, mais sait-on jamais): l'entreprise non seulement paraît assez vaine puisqu'elles sont conservées dans la plupart des bibliothèques nationales, en grande partie numérisées et souvent consultables très facilement sur Internet, elle est aussi de nature à susciter une curiosité "malsaine" chez ceux qui participent à l'opération (et peut-être un soupçon de regret pour leur valeur marchande)...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4413
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Joseph Franklin Rutherford    Lun 04 Juin 2018, 11:53

Ils peuvent juste se rappeler ce que la Société Watchtower dit, prétendant que cette période était une grande période historique et divine, pour l’organisation et pour le monde, une période cruciale pendant laquelle Dieu allait sélectionner une organisation qui allait être utilisée comme son ‘canal’ pour toute l’humanité, et dont le choix dépendait grandement de ce que le Maître allait trouver lors de son inspection de la nourriture dispensée. Ce livre a joué un rôle très important dans cette histoire.
En 1988 la publication ‘la révélation …. Page 165 décrit le livre ‘ le mystère accomplis’ comme un commentaire puissant sur le livre de la Révélation et d’Ezéchiel! Un examen de son contenu amène à se demander si l’auteur de ces mots avait lu le livre ou au moins lui avait accordé la moindre considération. Je doute sincèrement que l’organisation aujourd’hui veuille réimprimer un simple chapitre de ce livre, ou une partie quelconque de ce livre, cela là mettrait dans une situation pénible et embarrassante. Cependant la publication du livre ‘le mystère accompli’ fut souvent mentionné dans les publications qui ont été imprimées depuis comme étant une évènement, et une étape importante.(Voir par exemple le livre les Témoins de Jéhovah dans les desseins divins Pages 70 à 78, 89, 90.) - A la recherche de la liberté chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5856
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Joseph Franklin Rutherford    Lun 04 Juin 2018, 13:09

Il vaut assurément mieux pour la Watch que ses adeptes actuels imaginent ses anciennes publications plutôt que de les lire. Pourtant ils ne seraient pas complètement dépaysés, car depuis Rutherford l'interprétation watchtowérienne des textes bibliques, notamment "prophétiques" et "apocalyptiques", a toujours conservé un caractère sensiblement arbitraire, voire loufoque, là où elle touche à l'histoire moderne, et spécialement à l'histoire de l'organisation. Au-delà du "miracle fondateur" de 1914, le TdJ moyen se perd, les explications lui apparaissent forcément foireuses, sans même que des "apostats" s'en mêlent. Il ne les contredit pas, il est capable de les répéter instantanément en lisant dans le paragraphe la réponse aux questions, mais au fond il n'y comprend rien et ne parvient guère à les mémoriser. Il y a peut-être des exceptions mais je n'en ai jamais rencontré: dans ma période jéhoviste j'avais une bonne mémoire et je pouvais "démontrer 1914" à coups de versets bibliques sans difficulté, mais de moi-même je ne parlais jamais de la suite (1918, 19, etc.), et je n'aurais pas su le faire "d'après la Bible" sans me replonger dans des "recherches" que j'aurais sans doute pu régurgiter sur le coup mais que j'aurais aussitôt oubliées ensuite...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1794
Age : 71
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Joseph Franklin Rutherford    Dim 10 Juin 2018, 15:07

Je me rappelle les difficultés rencontrées par les futurs candidats au baptême à propos de la différence existant entre l'esclave fidèle et avisé et le Collège central.

Je pense aussi que J.F. Rutherford était l'homme d'une époque et que ce type de personnage pourrait passer plus difficilement maintenant. L'organisation s'est structurée de façon à ne pas se trouver confrontée à nouveau à quelqu'un autoritaire et/ou mystique comme ce fut le cas avec C.T. Russell et J.F. Rutherford.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5856
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Joseph Franklin Rutherford    Dim 10 Juin 2018, 17:52

Quand j'étais (tout jeune) "pionnier" dans les années 1970, j'avais pris l'habitude de schématiser systématiquement les enseignements de mes "études bibliques", parce que j'avais remarqué que la plupart des gens ne mémorisaient pas grand-chose à partir d'un texte, même avec le procédé des questions-réponses. Ainsi le rapport (selon la doctrine de l'époque) entre "144.000" = "oints", "esclave fidèle et avisé", "Collège central", "grande foule", "autres brebis", etc., que je représentais comme une sorte d'organigramme avec des "patates" pour les ensembles, sous-ensembles, intersections, et des flèches dans tous les sens. De même, bien sûr, pour toutes les "chronologies" (frises, etc.). J'ai retrouvé beaucoup plus tard, après mon exclusion, une famille -- très peu instruite -- à qui j'avais ainsi "fait l'étude" dix ans plus tôt et qui était devenue TdJ entre-temps. Ils avaient gardé tous mes "petits papiers" et s'y référaient régulièrement quand ils se sentaient "perdus" dans les explications... évidemment, ça ne doit plus leur être d'une grande aide aujourd'hui que la doctrine a changé. Depuis, j'ai cru remarquer que la Watch s'est mise à la schématisation -- sa doctrine s'y prête admirablement. (Pour aller jusqu'au bout de l'anecdote, ils savaient que je n'étais plus TdJ et j'ai bien tenté de leur expliquer pourquoi, mais cela, hélas! n'était pas si facilement schématisable. En tout cas ils étaient ravis de me revoir et c'est au moins une rencontre qui a été agréable de part en part, contrairement à d'autres du même genre.)

Il est vrai que la "collégialité", contre toute attente (et certainement contre les attentes de Raymond Franz), s'avère souvent un obstacle insurmontable à l'intelligence. A force de se prémunir contre la tyrannie et la folie individuelles, on se condamne à une médiocrité uniforme.

Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4413
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Joseph Franklin Rutherford    Mar 12 Juin 2018, 12:54

La comparaison des adeptes de la Watchtower avec la mauvaise spiritualité des anciens Israélites créa aussi ses propres difficultés. Les Témoins de Jéhovah dans les desseins divins (page 91) énumère quelques facteurs possibles d’impureté pendant la période de
1914 à 1918 :

- La croyance selon laquelle les gouvernement terrestres sont les ‘autorités supérieures’ ou les grandes puissances’ décrites dans Romains 13:1 qui ont débouché sur la crainte de l’homme.
- Porter une attention spéciale sur le développement individuel
- Le culte important voué à la créature au sein de l’organisation.
- La célébration des fêtes païennes telles que Noël
- L’utilisation de la Croix
- La non utilisation du nom de Jéhovah aussi fréquemment qu’on le fit après
- L’usage de la forme démocratique dans les congrégations.

Si ces choses les rendaient ‘impurs’ au point que le nouveau Roi intronisé fut obligé vigoureusement de les abandonner à la captivité, que doit en conclure ? Ils devaient, d’abord, être purifiés de ces choses, afin de pouvoir échapper à sa défaveur et retrouver leur liberté. Et bien plus encore, si, comme nous l’avons dit, ils devaient promptement recevoir des ‘ privilèges élevés, responsabilités, dignités, et honneur, un ‘rang plus élevé, autorité et puissance’, comme un esclave estimé par le Roi. Toutefois inexplicablement en 1919 après avoir dit qu’ils étaient ‘sortis de Babylone’ Ils pratiquaient encore et croyaient toujours aux mêmes choses qui les avaient rendu impropres et qui les avaient amené en captivité !

Ils continuèrent de pratiquer ensuite les mêmes choses pendant des années, et dans certains domaines (comme le culte à la créature), cela s’accentua encore comme dans l’éloge faite au Pasteur Russell voyant ses enseignements comme le seul moyen d’acquérir une compréhension de la parole de Dieu.

Quand à la deuxième cause d’impureté, Rutherford l’élimina, plus tard ; pendant des années tous les articles traitant de l’amour, la miséricorde, la générosité et d’autres qualités chrétiennes considérées par lui comme relevant du domaine du ‘développement individuel’ (leur élimination lui permettait de focaliser sur le ‘service du champ’ et sur l’organisation, ainsi que sur les interprétation prophétique). Cependant après sa mort de tels articles réapparurent à nouveau, décrivant maintenant comment aider les membres à ‘revêtir la nouvelle personnalité’ à la place du ‘développement du caractère chrétien’, une nuance certainement sans grande différence.

En ce qui concerne Noël, je me rappelle sa célébration par notre famille jusqu’en 1930 environ. Noël était également célébré au quartier général de Brooklyn (avec des cadeaux, des guirlandes et tous les traditionnels éléments utilisés pour cette fête) au moins jusqu’en 1926. De même la croix (maintenant considérée comme un symbole d’origine païenne) apparaissait sur la page de couverture de chaque Tour de Garde jusqu’au 15 octobre 1931.

Il est vrai que le prétendu gouvernement démocratique (l’élection des anciens dans les congrégations) fut supprimé par Rutherford en 1932, mais ce fut quand même 13 ans après 1919. Il sera remplacé par une dictature spirituelle effective, avec toute l’autorité donnée à une seule personne, le Président de la société, le juge Rutherford. Comme cela est expliqué dans le livre crise de conscience, cette politique fut rejetée après quarante ans en réintroduisant un corps d’anciens (non élus) en 1972, et la rétrogradation consécutive du pouvoir présidentiel du siège de l’autorité supérieur en 1975-1976.

On peut quand même présentement se demander : pourquoi cette soi-disant ‘captivité en 1918-1919 ? Pourquoi après la ‘sortie de Babylone’ en 1919 les officiels, et les adhérents revinrent-t-ils à la même situation d’avant ? Pourquoi Christ aurait il sélectionné cette source d’informations infectées d’erreurs comme un exemple de sagesse et de fidélité, et comme étant la seule à passer avec succès l’épreuve lui permettant d’être la seul canal de communication utilisé par le Roi intronisé pour envoyer ses directives à toute l’humanité ?
(A la recherche de la liberté chrétienne)
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5856
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Joseph Franklin Rutherford    Mar 12 Juin 2018, 14:39

J'y ajouterais une petite question d'ordre rationnel (une fois n'est pas coutume): comment articuler une explication historique, causale et morale (parce qu'on a fait ou dit ceci ou cela, parce qu'on était trop comme ci et pas assez comme ça) avec la croyance en une annonce prophétique, prédictive et chronologique des événements d'après Daniel ou l'Apocalypse ? Quelle que soit la fantaisie du calcul (dont j'ai oublié le détail), le simple fait d'envisager l'histoire comme un film scénarisé (et même tourné et monté) à l'avance réduit la "liberté" et la "responsabilité" des personnages à une fiction superficielle, qui n'a pas même l'épaisseur du papier ou de la pellicule. Pour savoir la Watchtower et Rutherford plus de 2000 ans à l'avance, "Dieu" fût-il le seul à le savoir "alors", il fallait savoir aussi toute l'histoire qui y mène, jusqu'au moindre pet de lapin -- et notamment l'histoire de la chrétienté occidentale, la découverte de l'Amérique, les Réformes et les guerres de religions, etc., etc. A moins de se référer à un concept classique d'"éternité" et de rapport de l'"éternité" au "temps" qui n'est précisément pas celui de la Watchtower (qui n'est à vrai dire celui de quasiment personne en Occident depuis l'époque moderne).
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4413
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Joseph Franklin Rutherford    Mer 13 Juin 2018, 16:44

En 1928, Rutherford commença à abolir le système d'élection des anciens par le vote dans les congrégations, les rejetant comme "orgueilleux" et "paresseux", pour finalement affirmer en 1932 que l'élection des anciens de cette façon n'était pas scripturaire. Il requit des anciens qu'ils obéissent aux "règlements", "instructions" et "directions" de la Société sans se plaindre. Les directeurs de services, furent nommés dans chaque congrégation et une "réunion de service" hebdomadaire introduisit les programmes de la réunion. En 1933, Rutherford affirma que l'abolition des anciens électifs avait été un accomplissement de la prophétie des 2 300 jours de Daniel 8:13,14, et que le sanctuaire de Dieu (la Société Watch Tower) avait ainsi été nettoyé.

Lors d'une assemblée des Étudiants de la Bible en 1931 à Columbus, dans l'Ohio, Rutherford proposa un nouveau nom pour l'organisation, celui de Témoins de Jéhovah, pour les différencier de la prolifération des autres groupes qui continuaient à suivre les enseignements de Russell. Les Étudiants de la Bible qui se sont opposés ou avait abandonné Rutherford pour former de nouveaux groupes furent de plus en plus décrits comme étant la "classe méchant serviteur" dans La Tour de Garde, qui dit qu'il était mal de prier pour ceux qui étaient "infidèles". Quatre ans plus tard, le terme "Salle du Royaume" fut introduit pour désigner le lieu de culte des congrégations.
http://www.tj-encyclopedie.org/Joseph_Rutherford
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5856
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Joseph Franklin Rutherford    Mer 13 Juin 2018, 17:20

Le portrait du tyran (anecdotique dans le cas de Rutherford, beaucoup plus tragique dans le cas des dictateurs politiques) ne se comprend qu'avec le contrechamp de la "servitude volontaire", comme disait La Boétie. Si on ne voit pas le "troupeau" qui non seulement reste de bon cœur sous la tyrannie mais la demande et en redemande, y afflue le cas échéant, le tyran est une énigme inexplicable. Non que cette économie globale soit rationnelle, mais elle offre quand même plus de prise à l'intelligence que le tyran seul.

Qui veut que sa vie ait un sens abdique par là-même toute capacité de résistance à quiconque est disposé à lui en donner un. Et quand le sens est déjà prescrit par près de deux millénaires de christianisme, cinq siècles de protestantisme, un siècle d'adventisme et un demi-siècle de sectarisme "russelliste", on est dans une situation (un tunnel) où le choix se présente comme celui de l'obéissance aveugle ou du non-sens total -- car tout ce qui est au-dehors et qu'on a rejeté pas à pas, "la chrétienté" comme "le monde", n'apparaît plus que dans l'indistinction du non-sens.

Je me souviens de l'interview de Raymond Franz dans la revue Time que j'ai évoquée il y a peu, au lendemain de son exclusion. Elle rapportait de lui une phrase énigmatique, "il n'y a pas de vie hors de l'organisation", qui pouvait être prise dans un sens ironique ou désespéré (l'un d'ailleurs n'empêchant pas l'autre).
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4413
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Joseph Franklin Rutherford    Hier à 16:41

Frère Rutherford a été président de la Société Watch Tower pendant 25 ans et a voué toute son énergie à promouvoir l’œuvre accomplie par l’organisation, mais il n’en a pas été pour autant le chef des Témoins de Jéhovah, et n’a pas voulu l’être. En 1941, peu avant sa mort, lors d’une assemblée à Saint Louis (Missouri), il a parlé de la notion de chef, en ces termes: “Si certains ici sont parmi nous pour la première fois, j’aimerais qu’ils sachent, et qu’ils n’oublient pas, ce que vous pensez de l’idée d’avoir un homme pour chef. Chaque fois que quelque chose naît et commence à croître, les gens disent que derrière il y a un chef humain qui fait beaucoup d’adeptes. Si quelqu’un dans l’auditoire pense que moi, l’homme qui se tient devant vous, je suis le chef des témoins de Jéhovah, qu’il dise ‘Oui’.” Un silence impressionnant a suivi, rompu seulement par un grave “Non” prononcé par quelques assistants. Puis l’orateur a poursuivi: “Si vous qui êtes ici croyez que je suis simplement un serviteur du Seigneur, et que nous œuvrons épaule contre épaule dans l’unité, au service de Dieu et au service du Christ, dites ‘Oui’.” Un “Oui!” retentissant et catégorique a jailli de toutes les bouches. Le mois suivant, lors d’une assemblée en Angleterre, ses auditeurs ont eu exactement la même réaction.
https://wol.jw.org/fr/wol/d/r30/lp-f/1101993018#h=59:0-59:1305
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5856
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Joseph Franklin Rutherford    Hier à 22:00

C'est de l'anti-Brian avant la lettre monty-pythonesque ! Imaginez un "oui" et les "chut" autour...

Jouissance très raffinée que d'éprouver son pouvoir sur des milliers de gens en le leur faisant nier. Encore mieux que Dieu qui (selon Baudelaire) n'a pas besoin d'exister pour régner, ne pas avoir besoin d'être appelé roi (ou chef) pour régner...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joseph Franklin Rutherford    

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Franklin Rutherford
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» FOURIER (Joseph) Mathématicien - Physicien - Préfet etc..
» Prières quotidiennes pour la neuvaine de Saint-Joseph
» BREISSAND (Joseph) Baron - Général de brigade
» GRANDVAL Joseph-Antoine ...
» Famille saint Joseph

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: DU COTE DES :: TEMOINS-
Sauter vers: