Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu’est-ce que la vérité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4864
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Dim 26 Avr 2009, 23:56

(Je poursuis mon "auto-traduction" ... ;))
Je relevais chez "Jean" (3,21; 1 Jn 1,6) la formule poiein tèn alètheian, littéralement "faire la vérité" (en supposant, bien sûr, que comme toute écriture elle dise plus qu'elle ne veut dire).
Une poétique (poïétique) de la vérité, c'est tout autre chose qu'un discours sur la vérité.
La "vérité" d'une "oeuvre" littéraire, picturale, sculpturale ou musicale, est-ce quelque chose qui lui préexiste, ou qui lui est "extérieur"? En partie peut-être; mais en partie seulement...


Dernière édition par spermologos le Dim 26 Avr 2009, 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1499
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Dim 26 Avr 2009, 23:57

Mais sinon pour en revenir à la réponse de Christophe, je dirais de mon côté que la "vérité" au sens où on entend la plupart du temps ce mot, n'est plus pour moi un but. Tout au plus peut elle devenir un chemin.

Et je cite une très belle chanson de Brel (ça faisait longtemps, et en plus cellelà je crois que je l'avais déjà donnée):

Mon père était un chercheur d'or,
l'ennui c'est qu'il en a trouvé!
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1499
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Lun 27 Avr 2009, 00:02

Citation :
Une poétique (poïétique) de la vérité, c'est tout autre chose qu'un discours sur la vérité.

Là, il me manque sans doute quelques notions pour apprécier ça à sa juste valeurs.
Tu as parlé à plusieurs reprise de "poétique", et j'avoue n'avoir jamais vraiment interrogé ce mot-là, tant il me "sonnait" familier. Mais ça titille à présent ma curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Lun 27 Avr 2009, 10:44

spermologos a écrit:

La "vérité" c'est la mauvaise conscience du langage, qui cherche desespérément à se prosterner devant quelque "chose" qu'il n'aurait pas fabriqué, dans l'espoir d'être justifié en retour.
Un manque de volonté créatrice, de courage poétique. Un manque de foi.
Smile

En termes + simplistes, et en ce qui me concerne, bien sûr qu'une "vérité" tombant du ciel sous forme de certitude (et basta !) m'arrangerait bien.
Derrière ce que j'ai dit : "je voudrais arréter de parler pour pratiquer", il y à bien sûr ce manque de courage de rester un "chercheur" ou comme le dit BB de penser que "le chemin" est finalement insuffisant.
La tentation de "faire comme tout le monde" : avoir des idées arrétés est grande.
Ainsi les athés, eux, en s'acharnant contre "les dieux", se donnent bonne conscience.

" Il y à une chose que je sais, c'est qu'on ne sais jamais" jean Gabin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Lun 27 Avr 2009, 11:10

Dans la série "qu'est-ce que la vérité ?" ... Voici une histoire troublante :

Cette hiver, j'ai "décidé" (je résume) de devenir taoïste... (je résume bien sûr !!).

J'ai fréquenté un site taoïste qq mois... pour m'aperçevoir en fait que l'administrateur
du site s'était converti au catholiscisme à la suite d'une NDE. De plus il à fait de sa foi son métier
puisque qu'il est devenu éditeur de bouquins catho. !!! Il continue son site de façon informel.
Ma boussole s'est donc déréglée à nouveau...

Voilà un dénoument inattendu et qui me donne le vertige, le tournis de "la vérité" :
Dieu s'interpose dans mes choix... ?

Evidemment c'est TRES CON de penser que Dieu intervient dans notre vie.
Mais voilà un "hazard" qui en troublerait + d'un.
Hazard ou nécéssité ?
Je garde donc le taoïsme comme philosophie naturaliste fort intéréssante (et très tendance !) et retourne à mes questionnements spirituels sans fond.

Voilà donc que je relance le débat sur "les signes" qu'on croit recevoir.

La "vérité" est-elle en capacité de nous envoyer des signes ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Lun 27 Avr 2009, 11:15

Bonjour,

votre discussion sur la vérité demande d'accepter qu'en dehors certaines de situations indiscutable, par exemple mettre la main dans l'eau et elle en sortira mouillée, froide ou chaude suivant la température de l'eau, propre parfois ou contaminée suivant l'état du cours d'eau, mais la vérité c'est que la main en sortira de toute façon mouillée tout le reste dépend de la condition de l'eau.

La discussion me rappelle un contact que j'ai eu il y a plus de 30 ans avec des occupants d'un immeuble désaffecté. Le jeune homme déclara qu'il ne s'occupait pas de la société humaine en général et qu'il en avait assez de notions comme l'heure, la richesse etc.. je lui ai demandé si il faisait ses courses à n'importe quel moment, il m'a regardé et m'a dit:" ben quand le magasin est ouvert"...

Sa liberté était relative comme la vérité peut l'être elle aussi.

Avec mes fraternelles salutations.
Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Lun 27 Avr 2009, 11:58

Xavier a écrit:

Sa liberté était relative comme la vérité peut l'être elle aussi.

Certes. Mais... tu ne te "mouilles" pas trop. rabbit

"That's the question".

Un jour moi aussi je vais m'en laver les mains de tout ça à force de me recevoir des douches froides sur le paletos.
J'y vais franco dans les immersions en eaux troubles de la spiritualité en tout genre, tout ça pour quoi ? Pour noyer le poisson et finir par me noyer moi m^me dans un verre d'eau !!
Je vais orienter mes recherches vers des histoires d'Ô, au moins : plus de prise de tête. confused
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1499
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Lun 27 Avr 2009, 19:53

Notons tout de même que l'exemple de la main mouillée fait appel à une "vérité" physique et quantifiable, qui n'est donc pas du registre de la Vérité.

Mais même à travers cet exemple tout simple, on peut se rendre compte que la main n'est mouillée que d'une "certaine façon". Notre peau étant en partie constituée d'eau, elle est toujours mouillée...
On va dire que ma main est donc plus mouillée qu'au naturel, mais quel naturel? Le naturel du plein été, où je dégouline sous un soleil de plomb?

De plus qu'est-ce que chaud? ou froid? Ça n'existe tout simplement pas chaud et froid, ce n'est chaud que par rapport à quelque chose (la plupart du temps, la mesure sont les 37)C de notre corps...)

Bien sûr, je suis en train de mégoter, là, et rassurez-vous j'en ai parfaitement conscience. Au quotidien, quand on me dit qu'on est trempé ou qu'on a chaud, je saisis parfaitement de quoi il est question, et si ce n'est pas le sujet, je ne m'amuse pas à jouer sur les mots...

Mais justement, "jouer sur les mots", ce n'est pas seulement ce que je viens de faire, c'est aussi ce que nous faisons tous au quotidien.
Pour les raisons que je viens de dire, si j'essaie de poursuivre un peu, dire: "il fait chaud" est aussi une façon de jouer sur les mots; sauf que comme cette façon-là de jouer nous est quotidienne et commune, on n'y prête plus du tout attention, et elle nous parait même parfaitement "naturelle", "normale".

Même una phrase comme ma "ma main est mouillée" est une création du langage, et sa vérité est avant toute chose "littéraire"...

Et puisqu'on parle du langage, je touche ici -je m'en rends compte- les limites du mien, de langage. Je n'arrive pas du tout à formuler ce que je voudrais dire, et ça m'énerve un peu. Mon exemple est très con, je le vois bien, mais je ne parviens pas à trouver quelque chose de mieux formulé!
Je vous le laisse quand même, peut-être que par un rebond de l'un ou de l'autre, ça finira par prendre un peu de sens, avec une forme un peu moins capillotractée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Lun 27 Avr 2009, 21:03

Bonsoir,

Ce que tu veux c'est que tout est relatif par rapport à l'endoit ou l'on se trouve, et de la situation dans laquelle nous nous trouvons.
Est-ce bien cela?


Salutations
Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Lun 27 Avr 2009, 23:17

Bonsoir,

Dites donc les z'amis, en matière de noyage de poisson vous faites vraiment très fort !

Sans blague, pas un pour jeter un pavé dans la marre ???

Tout est relatif, certes et si tu éclaires le sujet d'un autre angle tu le vois différemment bla bala : mais tout ça on le sait.

Et si je citais platon moi : "Notre prison c'est le monde de nos visions". Et voilà donc la vérité n'a aucun sens ?

Alors pourquoi on en discute ?...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Lun 27 Avr 2009, 23:25

christof a écrit:


Voilà un dénouement inattendu et qui me donne le vertige, le tournis de "la vérité" :
Dieu s'interpose dans mes choix... ?

Evidemment c'est TRES CON de penser que Dieu intervient dans notre vie.
Mais voilà un "hazard" qui en troublerait + d'un.
Hazard ou nécéssité ?

Voilà donc que je relance le débat sur "les signes" qu'on croit recevoir.

La "vérité" est-elle en capacité de nous envoyer des signes ?


Question reposée : "la vérité" est-elle en capacité de nous envoyer des signes... ??
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4864
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mar 28 Avr 2009, 00:28

Bonsoir,

Christof,

Je ne m'aventurerais pas, pour ma part, à définir qui ou ce qui nous "fait signe" -- mais que chacun puisse un jour ou l'autre lire des "événements", des coïncidences (des "synchronismes" comme disait Jung), des rêves, comme des "signes", que cette lecture quelquefois s'impose à nous avec l'autorité d'une "vérité", et que ce soit là une dimension importante de la "subjectivité", j'en suis tout à fait convaincu.

Faut-il pour autant mobiliser "Dieu" (ou le "diable"!) pour en rendre compte? Le "paganisme" était, de ce point de vue, plus modeste: chacun pouvait avoir en plus des grands dieux cosmiques ou nationaux sa divinité personnelle ou familiale, les esprits des ancêtres; ta référence à Platon me rappelle le "daimôn" de Socrate, qui ne lui conseillait jamais rien de positif mais le dissuadait de s'engager dans certaines voies. Il y avait autrefois les "anges gardiens" (revenus à la mode il y a quelques années de ça). L'inconscient des psychanalystes en est peut-être un avatar moderne. Ou plus banalement "l'intuition"...

Il faut bien des mots pour le dire, mais je ne crois pas que ce type d'expérience gagne beaucoup à être "objectivée" et surtout avec des références absolues ("Dieu", "la Vérité")...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1499
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mar 28 Avr 2009, 07:11

Citation :
Question reposée : "la vérité" est-elle en capacité de nous envoyer des signes... ??

Je te la fais à la juive: les signes ont-ils un "alphabet" que nous ayons appris à déchiffrer? Et si oui, comment et par qui?
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1499
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mar 28 Avr 2009, 07:17

Citation :
Bonsoir,

Ce que tu veux c'est que tout est relatif par rapport à l'endoit ou l'on se trouve, et de la situation dans laquelle nous nous trouvons.
Est-ce bien cela?

En fait ce que je voulais dire allait plus loin que ça, mais surtout ce que je n'arrivais pas à exprimer, c'est l'idée que nous nous leurrions sur le statut de la Vérité, et sur la dépréciation qu'on fait des vérités "relatives", face aux vérités "factuelles". Or ce partage est arbitraire, et une vérité en général, toute "relative" qu'elle soit, peut parfaitement garder toute sa valeur.
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1499
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mar 28 Avr 2009, 07:23

Citation :
Dites donc les z'amis, en matière de noyage de poisson vous faites vraiment très fort !

Sans blague, pas un pour jeter un pavé dans la marre ???

Tout est relatif, certes et si tu éclaires le sujet d'un autre angle tu le vois différemment bla bala : mais tout ça on le sait.

Justement, non, je ne crois pas qu'on le sache. Ou alors on le sait sans le savoir, tout au fond de nous, quelque chose en a conscience, mais au quotidien on en continue pas moins à se leurrer sur la capacité du langage a exprimer le réel dans sa totalité.
C'était un peu par là que je voulais aller mais sans y parvenir très bien, ce qui fait que c'est devenu un noyage de poisson, effectivement!

Citation :
Et si je citais platon moi : "Notre prison c'est le monde de nos visions". Et voilà donc la vérité n'a aucun sens ?

Alors pourquoi on en discute ?...

C'est exactement ce point-là que je voulais essayer de toucher: l'idée que si la vérité n'est QUE relative, alors c'est qu'elle n'a aucun sens.
Ma question c'est pourquoi? Au nom de quoi une vérité relative n'aurait-elle aucun sens? Au nom de quoi ne mériterait-elle pas "vraiment" le statut de "vérité"?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mar 28 Avr 2009, 10:23

spermologos a écrit:

Il faut bien des mots pour le dire, mais je ne crois pas que ce type d'expérience gagne beaucoup à être "objectivée" et surtout avec des références absolues ("Dieu", "la Vérité")...

Bien sûr. C'est évidemment des synchronismes sur le plan de la "raison" et rien d'autre qui ne peut être prouvé.
On ne peut pas dire qu'on puisse prouver l'existence d'un Dieu. Donc il n'existe pas.
Ok. Finalement la vie est simple et tout est d'une logique implacable. Tout rentre dans les clous, c'est bien connu....Le diable et toutes ces bondieuseries fabriquées pour qu'une classe de personnes exerce de l'infleunce sur la masse grouillante que nous sommes...

Le "signe" que j'ai décrit est assez fort, assez précis, est assez définitif pour que je puisse me poser certaines questions quand m^me. Il ne s'agit pas de lire une carte de tarot et que la prédiction se réalise ... !! (par exemple)
"jésus m'à rendu visite" m'à dit un jour une évangéliste. Ok. Pk pas ?? Mais ça frise l'hallu... là...

Je reformule donc ma question en oubliant "mon aventure personnelle" :
Sur le principe de l'existence d'un "autre monde" (le monde spirituel), ne peut-on pas s'attendre à des signes. En admettant que oui, où se procurer un décodeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mar 28 Avr 2009, 10:35

spermologos a écrit:

Je ne m'aventurerais pas, pour ma part, à définir qui ou ce qui nous "fait signe" -- mais que chacun puisse un jour ou l'autre lire des "événements", des coïncidences (des "synchronismes" comme disait Jung), des rêves, comme des "signes", que cette lecture quelquefois s'impose à nous avec l'autorité d'une "vérité", et que ce soit là une dimension importante de la "subjectivité", j'en suis tout à fait convaincu.
")...


Certes, je pense bien sûr ça que marche bien comme ça, on navigue dans la vie aussi avec une éspèce de 6ème sens, des décisions parfois arbitraires etc. Je dirais : c'est ce qui est observable.
Mais les explications moins rationnelles sont je crois très intéressantes.
Je pense que vous avez aussi vos "sensations irrationnelles"...
??
........
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mar 28 Avr 2009, 12:31

Bonjour,

christof a écrit:


Certes, je pense bien sûr ça que marche bien comme ça, on navigue dans la vie aussi avec une éspèce de 6ème sens, des décisions parfois arbitraires etc. Je dirais : c'est ce qui est observable.
Mais les explications moins rationnelles sont je crois très intéressantes.
Je pense que vous avez aussi vos "sensations irrationnelles"...
??
........

je pense qu'il nous est arrivé à tous, un jour, de téléphoner à une personne qui nous a répondu qu'elle pensait justement à nous à ce moment.

Est-ce que l'on peut interpréter cette expérience comme un signe de la vérité?

Nous avons aussi entendu parler d'une personne contactée à la porte par des TJ et qui leur a déclaré qu'elle avait prié Dieu juste avant.

Est-on en présence d'un signe de Dieu face à une telle expérience?

La réponse affirmative à une telle question dépend de notre interprétation personnelle. Et je pense qu'il serait difficile, peut-être même inutile, de dire aux TJ ainsi qu'à la personne contactée que ce n'est pas Dieu qui a fait quoique ce soit.

Il en est de même de la personne revenant de Lourdes rétablie alors que son cas était considéré comme irréversible. Les nombreux examens médicaux subis après sa guérison ne feront que renforcer sa conviction, alors que d'autres personnes resteront sceptiques.
Qui dans ce cas a raison, l'ancien malade maintenant guéri ou les observateurs extérieurs qui ne sont pas sous le coup d'une violente émotion pré ou post guérison?

Si tu désires que je te dises que le bleu est une meilleure couleur que le rouge tu seras déçu car je pense que nous nous trouvons devant une question de choix. La plupart des ex-TJ sont souvent dans cette recherche de la vétiré absolue alors que cette dernière peut s'apparenter à la quète du graal. Il y a des "vérités physiques" qui ne sont en fait que des constatations d'évènements.

Si nous prenons l'exemple de la bouteille à moitié remplie, l'optimiste dira qu'elle est à moitié pleine et le pessimiste qu'elle est à moitié vide; les deux ont raison et en même temps tort. Mais a-t-on raison de les opposer?

Ce n'est pas à moi de décider ce qui va influencer tes convictions, ni ce qui est bien pour toi, ni de te dire voici la vérité, il me semble que tu as connu ce genre de déclaration.

J'espère ne pas avoir noyer le poisson même si je pense avoir été un peu plus dur que je ne le voulais, mais tu demandais un peu plus de précision. La vérité se trouve là ou on veut la trouver, mais il faut alors se demander est-ce bien cette vérité que je cherchais?

C'est un processus long et parfois pénible par lequel je passe actuellement, preuve en est mes messages précédents et mes déclarations lors de la création de ce forum. L'évolution de notre pensée est certainement nécessaire même si nous avons l'impression de nous sentir moins bien qu'avant.
Sherlock a dans un de ses derniers messages mis en valeur des déclarations que j'ai faites qui semblent contradictoires et il a raison car avec la réflexion mes pensées changent, je le fais et subis les deux à la fois avec parfois des sentiments contradictoires et un peu de souffrances. Mais certainement est-ce le lot de tous ceux et celles qui sont prêt à avancer sur le chemin de la connaissance.. aïe voici un autre mot qui va donner lieu à de nombreux commentaires.

Avec mes amicales ou fraternelles salutations.
Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mar 28 Avr 2009, 12:57

La plupart des ex-TJ sont souvent dans cette recherche de la vétiré absolue alors que cette dernière peut s'apparenter à la quète du graal.

Cher Xav' je te rappelle que je suis plutôt un nouveau catholique (!!) qui s'interroge sur le sens de sa tradition "universelle".
Que je navigue à vue...
Que j'emploie volontairement une terminologie comme "séduit par",
Que je suis assez guénonien (résumé : les grandes religions traditionnelles mais ésotériques sont toutes une expression de la vérité)
Que je pose des questions irrationnelles pour tenter de progresser quitte à parcourir un chemin éliptique et de repartir à 0,
Que je ne suis pas trop d'humeur à croire en "n'importe quoi",
Que je suis encerclé de gens qui eux savent..., croyants ou non-croyant...,

j'aime bien ton expression : "refaire la feuille de route".

Pour l'instant je n'ai que 3 ou 4 postulats ou illusions :

L'existence de Dieu, (ou plutôt d'un monde spirituel)
L'évidence qu'il ne s'est pas exprimé que dans le bassin méditéranéen,
et qu'on doit pouvoir être relié à lui directement

du coup ça ne fait que 2 illusions fermes !! Voire 1 et demi au vu de la première...

Je n'ai aucune expérience de contact direct évident avec Dieu. Juste les petites bribes aléatoires que j'ai évoquées.

Pour ce qui est de la vérité absolue, ceux qui la trouvent se taisent puisque qu'ils sont dans une dimension inaccessible, et ceux qui en parlent sont crucifiés...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mar 28 Avr 2009, 13:12

je pense qu'il nous est arrivé à tous, un jour, de téléphoner à une personne qui nous a répondu qu'elle pensait justement à nous à ce moment.

Nous avons aussi entendu parler d'une personne contactée à la porte par des TJ et qui leur a déclaré qu'elle avait prié Dieu juste avant.


Xavier, tout ça s'est du quotidien. La vie fonctionne comme ça et je ne sais pas trop pourquoi, on doit être relié. ça c'est ce que j'appelle de "l'observable", DU CLASSIQUE.
Un voyant aussi peut te sortir des bonnes prédictions mais bon... comme il se plante 1 fois sur 2 ça n'à pas de sens.
La liste des syncronicité est infinie.

Il en est de même de la personne revenant de Lourdes rétablie alors que son cas était considéré comme irréversible. Les nombreux examens médicaux subis après sa guérison ne feront que renforcer sa conviction, alors que d'autres personnes resteront sceptiques.
Qui dans ce cas a raison, l'ancien malade maintenant guéri ou les observateurs extérieurs qui ne sont pas sous le coup d'une violente émotion pré ou post guérison?


Ok, m^me l'église est septique. Les "miracles" répondent aussi juste à une stat'. On sait que il y à x % de guérison inexpliquées et qu'on n'expliquera pas.
Les guérisons c'est avant tout une stat.
avec d'inombrables paramètres.
Le fidèle peut y croire oui,
mais sa propre église n'y crois pas !
Donc les "miracles" sont possibles. Comme les gens en phase terminale d'un cancer qui abandonnent tout traitement et qui vivent des années...

certes.

Si les miracles ne répondent qu'à une logique statistique, mon petit , c'est de la merde , c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mar 28 Avr 2009, 13:15

mon petit "signe"
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4864
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mar 28 Avr 2009, 18:43

Citation :
On ne peut pas dire qu'on puisse prouver l'existence d'un Dieu. Donc il n'existe pas.

Note bien que je n'ai jamais dit ça!

Le "prouvable" n'est en tout état de cause qu'une infime partie du "vrai"...

Cela dit, pour ma part (et ça n'a rien à voir avec le problème de la "preuve") je trouve (et depuis fort longtemps) que l'idée de "Dieu" ne fait pas très bon ménage avec la notion d'"existence".

Ou bien on le pense de façon peu ou prou panthéiste, comme celui "en qui nous vivons, nous mouvons et sommes", selon le stoïcisme à deux drachmes du Paul hellénophile des Actes -- et dans ce cas il n'ek-siste pas, ne se distingue pas du "reste", sinon peut-être comme le "tout" des parties (ou encore comme l'"être" de l'étant).

Ou bien on le pense négativement comme tout-autre, radicalement étranger au monde et à tout ce qui "existe", et ainsi son "existence" devient proprement impensable...

Dans les deux cas parler d'existence ressemble fort à un abus de langage.

Les "signes" eux "existent" ou "surviennent" dans un espace (et un temps) donné, fait d'altérité et de différence... ils nous sont donnés, sans que nous puissions leur assigner une source -- c'est d'ailleurs bien cette absence d'origine identifiable qui en fait des "signes".

Faut-il nommer ce "rien", ce "personne", ce "nulle part" qui pourtant "parle" et qui "fait signe"? Peut-on s'y risquer sans en faire aussitôt "quelque chose", "quelqu'un", "quelque part"? Le rejet de l'idolâtrie constitutif du monothéisme n'est-il pas l'auto-contradiction de sa propre affirmation? Une façon de rayer le mot "Dieu" au moment même où il l'écrit?
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mer 29 Avr 2009, 10:07

Cela dit, pour ma part (et ça n'a rien à voir avec le problème de la "preuve") je trouve (et depuis fort longtemps) que l'idée de "Dieu" ne fait pas très bon ménage avec la notion d'"existence".

...

Le language structure la pensée comme dirait l'autre, ta pensée est donc strucurée d'une façon différente de la mienne...

Si on ne peut pas s'accorder sur une vision globale sur ce que veut dire "existence", on est mal.

Disons que "je crois" en Dieu. Pourtant je lis des auteurs et m^me suis influençé par des gens qui démontrent dans leurs propos qu'il n'y a pas de Dieu. Alors foi aveugle ? Non, foi possible, comme une autre.
Aujourd'hui (mais peut-être pas demain) je ne peut plus imaginer que "la vérité" se trouve dans une seule voie.
Ce qui me donne la possibilité d'envisager qu'un bouddiste est surement plus avançé que moi sur le fameux chemin...

Tout n'est pas vérité, et heureusement.

Il faut se démerder à faire des choix, d'abord sincères, puis honnète, puis avisé, puis etc.


Comment peut-on encore au XXIèm siècle défendre la suprématie d'une culture sur une autre ?
Dieu est venu "chez nous" mais pas chez le voisin.

Je crois, par contre qu'on peut imager que certaines... religions sont altérées de leur sens divin originel. Et que d'autres sont JUSTES des voies d'errances sans aucun intérêt spirituel.

D'ailleurs, je verrais bien "de l'autre coté" si je rencontre "mon moi profond" ou "l'altérité"...
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3733
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mer 29 Avr 2009, 11:37

La philosophie définit la vérité comme une adéquation du langage à ce qui est, ou le discours qu'on tient sur quelque chose lui est conforme.
Le terme de vérité ne saurait avoir de sens que si elle est de l'ordre de l'avoir (telle une idée ou un pouvoir qui cherche à s'exercer sur l'autre).
Il s'agit de vivre, d'être conformement à ce que l'on est, à "qui l'on est".
La question de la "vérité" pourrait concerner la connaissance de soi, sans laquelle, la vérité n'est qu'un discours creux et formel.

Une grande liberté que la personne du Christ a apporté à l'homme, c'est l'inanité de de l'esprit de jugement de l'autre.
Kierkegaard a su découvrir le sens profondement philosophique de la célèbre parole de JC s'dentifiant à la vérité.
Il définit la vérité comme la subjectivité et l'intériorité.
Dans la mesure ou la liberté se confond avec l'autodetermination, c'est logiquement la vérité que je decouvre sur moi même qui me rend libre.
Lorsque JC affirme la vérite rend libre, il ne dit rien d'autre que le "connais toi toi même" de Socrate.
Être libre c'est assumer sa vérité intime.


"La vérité invoque une lumière qui enveloppe tout ce qui est, qui m'éclaire pourvu que j'ouvre les yeux"
Louis Lavelle.

http://www.accordphilo.com/article-4617973.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mer 29 Avr 2009, 11:58

Être libre c'est assumer sa vérité intime

sunny


Hum... il y à tout de m^me des vérités de pacotilles. J'ai baigné pendant des années dans une sectaillouze où on me disait "la vérité vous rendra libre !"
A aucun moment je ne me suis senti libre. Juste perforé dans mon a^me de ne pas arriver à intégrer au fond de moi cette vérité.

Tout les chemins ne mènent pas à Rome ET au bout de certains pavés, il y à l'enfer.

Cette liberté dont tu parles pourrait donc s'avérer dangeureuse.

"chacun sa religion". Pour ma part, cela ne me satisfait pas. Je ne cherche pas la "satisfaction d'une vérité confortable..."
Certes, une fois que j'ai dit ça, je ne sui pas plus avançé...

Pour l'instant, ma vérité, ma liberté, c'est le doute.
Tiède et fier de l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu’est-ce que la vérité?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La vérité sur Mahomet
» Le jour ou la vérité éclata
» Vérités sur les maladies émergentes : Et si c'était les métaux lourds ?
» Toute la vérité sur la parole de dieu !!!
» Le droit du malade à la vérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: