Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu’est-ce que la vérité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Narkissos



Nombre de messages : 4339
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mer 29 Avr 2009, 14:50

Bonjour,
Je vous ressors toujours les mêmes citations, mais je repense ici très fort à celle de Bismarck: "Il y a pire fou que celui qui ne croit pas en Dieu: celui qui ne sait pas s'il existe."
Je suis quand même sympa, sur les "chemins" et les "fins" je vous épargne celles du Cheshire cat à Alice et mon Machado fétiche.
Aussi longtemps qu'on reste assis à se demander SI tel ou tel chemin est "le bon" on ne fait pas l'expérience de la marche. Alors qu'on la ferait sur n'importe quel chemin, sans préjudice des demi-tours et des bifurcations possibles.
Peu importe à mon sens qu'on croie chercher "Dieu" ou le "hasard", l'"esprit" ou la "matière", "l'être" ou le "néant", la "vérité" ou l'"invention", le "sens" ou le "non-sens", "soi" ou "l'autre", du moment qu'on cherche vraiment, c'est-à-dire qu'on ne se contente pas de définitions a priori de l'"objet" de sa quête, qu'on se risque à ouvrir cette "boîte noire" du mot pour voir ce qu'elle "contient" -- et comme par hasard, quand on le fait on retrouve souvent avec un grand éclat de rire les options qu'on avait exclues pour en arriver là.
Mais on ne pouvait pas le savoir d'avance, même si on s'en doutait un peu.
Il y a un doute qui paralyse, qui nous retient au carrefour, à l'orée de toute recherche et au seuil de toute expérience (cf. la parabole de la tour dans le Procès de Kafka). Qui est aussi une paresse et une lâcheté (du moins tant qu'on ne se décide pas à regarder ce qui se cache sous ces mots-là). Qui se confond si facilement avec l'epokhè philosophique, la "suspension" du jugement, laquelle n'empêche pas d'avancer, au contraire...
Il y a (peut-être!) plus de sagesse à jouer sa vie et son âme à pile ou face.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mer 29 Avr 2009, 21:05

Bonsoir,

ce matin en lisant quelques versets de la Genèse au chapitre 8 j'ai découvert (je ne dis pas redécouvert car je ne l'avais pas lu ou vu comme ce matin) le verset 21 qui dit:

21 L’Eternel sentit une odeur agréable, et l’Eternel dit en son cœur : Je ne maudirai plus la terre, à cause de l’homme, parce que les pensées du cœur de l’homme sont mauvaises dès sa jeunesse ; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l’ai fait. Bible Louis Segond

Et je me suis dit: "mais ça il ne le savait pas depuis un bon moment?".
Pourquoi l'Eternel a-t-il attendu si longtemps pour se rendre compte que les pensées du coeur de l'homme sont mauvaises, pourquoi a-t-il aussi tué les hommes et les animaux alors qu'il aurait pu constater ce fait (le coeur mauvais de l'homme)? A-t-il donc été nécessaire de tout recommencer, comme il aurait pu le faire après le péché d'Adam et Eve, pourquoi a-t-il voulu attendre; pour trouver un homme fidèle? Il a donc été patient, mais pourquoi n'a-t-il pas pris en considération Hénoc qu'il a enlevé de la surface du sol et emporté à l'âge de 365 ans?
Bien que je n'aie plus l'innocence de croire que ce récit est l'exacte vérité des faits présentés, je trouve intéressant de me poser des questions afin de tenter de comprendre les pensées de ceux ou de celui qui a écrit ces passages.

Ou se trouve la vérité dans ce cas?

Avec mes fraternelles salutations.
Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4339
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mer 29 Avr 2009, 23:18

Le plus "génial" à mon sens dans ce passage, c'est que la raison invoquée après le déluge pour NE PAS détruire la terre et l'humanité est exactement la même que celle qui avait été invoquée au tout début du récit (6,5) pour les détruire.

Par cette "inclusion" (comme on dit en analyse littéraire) tout le récit du déluge devient une parabole de la grâce et de la liberté -- c'est-à-dire, aussi, de l'arbitraire et même de l'absurde, du "pour rien"; de ce rapport à la négation (en l'occurrence, à la destruction) par lequel l'affirmation (ici la création) prend son (non-)sens: ce qui est pourrait aussi bien ne pas être; après le cataclysme tout aussi fictif qu'inutile la réalité reparaît, formellement inchangée -- et pourtant plus légère: comme après l'orage, on respire mieux...

Depuis Leibniz nous tenons "pourquoi quelque chose plutôt que rien" pour l'une des questions philosophiques fondamentales -- quasiment initiatique (cf. Heidegger); le récit biblique du déluge, dans le cadre des récits des origines, me semble jouer sous une forme narrative (création / destruction / recréation) un rôle tout à fait semblable.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Jeu 30 Avr 2009, 09:40

spermologos a écrit:

Aussi longtemps qu'on reste assis à se demander SI tel ou tel chemin est "le bon" on ne fait pas l'expérience de la marche. Alors qu'on la ferait sur n'importe quel chemin, sans préjudice des demi-tours et des bifurcations possibles.

C'est ce que le Dalaï lama conseille : prendre le chemin de sa tradition d'origine et pratiquer vraiment.

"N'importe quel chemin" c'est un peu dangereux sauf pour ceux qui évidemment jouent leur a^me à pile ou face. (bravo si tu en est là)

J'en reviens à mon "signe"... Je te dis que j'avais justement décidé enfin d'expérimenter à fond une voie. J'ai même rencontré un maître Français reconnu. Et d'ailleurs je pratique la "danse du tao" depuis très longtemps.
Au moment précis où j'ai voulu décider de ranger " DIEU ET DIABLE" au rayon de concept, étrangement mon "contact" m'a confié qu'il s'était converti... C'est tout. Et c'est troublant !

Comment ne pas s'assoir sur le chemin qu'on vient de prendre quand il arrive des évènements comme ça ?? Le synchronisme, généralement c'est quand tu trouves de plus en plus de pièces pour ton puzzle...

Bref, je me sens neuf sur mon chemin. Comme si Dieu avait d'un coup appuyé sur : "clear".

Je ne me prend pas pour Bernadette Soubiroud. Je pré-suppose juste que Dieu, s'il existe, doit - être capable de signes directes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Jeu 30 Avr 2009, 10:05

c'est-à-dire qu'on ne se contente pas de définitions a priori de l'"objet" de sa quête, qu'on se risque à ouvrir cette "boîte noire" du mot pour voir ce qu'elle "contient" --

Influençé par guénon et d'autres, mon intime conviction (mon illusion, ma conviction, ma coyance, ma foi etc.)
c'est que "la vérité" s'est exprimée dans différents continents et s'est adaptée aux cultures locales.
Ainsi, derrière des notions qui nous semblent opposées se cache la m^me idée. Cette idée est radicalement différente de penser que Dieu est dans une église et que tout le reste est hérésie.
Tout n'est pas à garder pour autant dans une grande soupe-spirituelle indigeste type "new-age".

Ex : beaucoup^de gens ne se rendent pa compte que l'idée de Dieu est totalement absente du bouddisme. Pourtant, catho et bouddistes partagent d'innombrables rites similaires...précis.
L'origine commune baylonnienne, je ne veux plus en entendre parler à la façon : "petit bout de la lorgnette". Mais
le sens commun est évident.
J'imagine qu'on doit pouvoir dater d'ailleurs l'arrivé du chapelet dans l'église.

Les mots sont la clé. Mais avant les mots, il y à quoi ?? L'intention ? et avant ? Qu'est-ce qui a poussé l'homme à se façonner un Dieu, et une possible Immortalité ?
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1492
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Ven 01 Mai 2009, 09:14

Citation :
L'origine commune baylonnienne, je ne veux plus en entendre parler à la façon : "petit bout de la lorgnette". Mais
le sens commun est évident.

Tout à fait d'accord! Voilà comment un mythe qui pourrait être le plus inclusif qu'on puisse imaginer est devenu parfaitement sectaire! Ça en devient presque drôle...
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3445
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mer 06 Mai 2009, 12:57

"Comme se serait effrayant de pouvoir tout expliquer" Regine Olsen.

Il se pose le probleme de l'utilité de la vérité. Pour Jeremy Betham, il est clair que si la vérité n'est pas utile, à quoi bon se preocupper d'elle.
Nietzsche va plus loin en évoquant le caractère nuisible de la vérité. Pour lui, l'idée de vérité est une aberration inventé par la méthaphysique occidentale afin d'exorciser la peur du chaos.
Pour Kiekegaard seule la vérité posée par le mystère de l'incarnation divine a un sens...il s'agit d'une vérité que l'on ne peut expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Patoune



Nombre de messages : 342
Age : 55
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Dim 07 Juin 2009, 12:03

La contradiction flagrante de certains ex-tJ :

- Ils sont dans la vérité
- mais il arrive qu'ils puissent modifier leur compréhension de la Bible

MORALITE : ils ne sont pas dans la Vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4339
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Dim 07 Juin 2009, 19:33

Bonjour Patoune,
Ex-TJ?
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Patoune



Nombre de messages : 342
Age : 55
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Dim 07 Juin 2009, 19:55

anciens témoins de Jéhovah Didier Wink
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4339
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Dim 07 Juin 2009, 20:09

Ça j'avais cru comprendre, mais justement je ne comprends plus ce que tu veux dire: en quoi les "ex" se croient-ils (encore) "dans la vérité"?
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Patoune



Nombre de messages : 342
Age : 55
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Dim 07 Juin 2009, 20:41

Personnellement, même si maintenant je comprends autrement la Bible, essentiellement sur l'espérance, jamais je ne prétenderai être dans le vrai.
Il y a des mots et des espressions à proscrire surtout que toutes les religions proclament fièrement être dans la Vérité.
Nous serions des prétentieux de plus avec cette propension de s'approprier Dieu.

Les détenteurs de la vérité, à mon avis, ce sont ceux justement qui ne s'affichent pas.

Enfin bon, ce n'est pas un scoop ce que j'écris ...

Vous souvenez-vous de cette chanson ?

http://www.youtube.com/watch?v=orDR4JA91F4

J'espère m'être bien faite comprendre cette fois Didier.
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1492
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Dim 07 Juin 2009, 21:37

En fait Patoune, il me semble que tu fais référence à des ex-TdJ qui continuent de reproduire l'essentiel de ce qu'est la WT, mais à l'extérieur de la WT: "Nous sommes éclairés par le Saint-Esprit, tandis que le monde entier gît au pouvoir du Mauvais...etc., etc." -rien de plus facile que d'abriter ses certitudes derrière quelques versets soigneusement choisis (ex-TdJ avec lesquels j'ai cru comprendre, à travers ce que tu n'as justement pas dit, que tu avais eu plus ou moins maille à partir, non?).
Pour être franc, je me demande parfois si des personnalités de ce genre n'auraient pas eu grand intérêt à rester à l'intérieur de la WT, où la structure peut au moins avoir l'avantage de canaliser les dérives dues à un égo un peu trop...développé. En disant ça, je ne parle plus de telle ou telle personne avec qui Patoune semble avoir rencontrer quelques difficultés, personnes que je ne connais pas à titre personnel, mais d'un "profil" général qu'on croise de temps à autre dans ce petit monde des "ex".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Dim 07 Juin 2009, 22:58

Bonsoir,

Il arrive parfois que certains créateurs de site se donnent le droit de régenter leur site de façon trop radicale. Soit, il est nécessaire que l'administrateur donne quelques règles de base qui font partie des notions élémentaires de la vie en société.

Mais on découvre aussi des personnes qui régissent leur forum comme des congrégations et qui laisse entendre que les seules erreurs des T.d.J. sont leurs compréhensions sur quelques points particuliers; de plus souvent elles n'acceptent pas ou pratiquement pas la contestation. Ces personnes sont libres de croire ce qu'elles veulent mais elles ne devraient pas à mon avis se permettre de décider ce qu'il convient de dire ou non sur un forum dit chrétien. Mais après tout si elles ont du plaisir à se retrouver ainsi entre gens de même pensée libre à elles de le faire ainsi.

Bonne soirée.
Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Patoune



Nombre de messages : 342
Age : 55
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Lun 08 Juin 2009, 22:43

Bonsoir,
Je vous remercie pour vos réponses et pour vos éclaircissements.
Je suis un peu perturbée en ce moment et si vous voyez que je raconte un peu n'importe quoi, pardonnez-moi.

Parlant de vérité et de religion, voici quelques pensées que je laisse à votre appréciation et vos commentaires.

Citation :
Cependant, le monde antique se caractérisait plutôt par une indistinction entre lien social et lien religieux : pour un Athénien du Ve siècle, la religion n'est pas une affaire privée, mais le signe de son appartenance à la communauté. Aucun lien personnel ne l'attache à un Dieu , les cultes divins étant d'abord des cultes publics. Il faut donc distinguer la religion grecque, qui est une religion sociale, puisque dans sa religion chaque cité s'adore elle-même et magnifie ses vertus, de la religion chrétienne qui suppose avant tout une relation personnelle à Dieu . Or, comme le souligne Hegel, une religion qui se définit strictement par le lien social ne peut prétendre à l'universalité. Ainsi, la multiplicité des dieux grecs les conduit à se combattre et à se haïr comme le feraient des hommes. Hegel évoque alors l'« oubli comique de leur nature éternelle », et conclut que le vrai sentiment religieux ne peut se retrouver dans cette forme de religion sociale. La vraie religion serait donc le christianisme, religion de l'homme libre, qui sépare nettement lien social et lien religieux. Parce que Jésus dit tu à tout homme, abstraction faite des liens sociaux dans lesquels il est pris, la religion chrétienne « rend à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu ».
http://www.devoir-de-philosophie.com/dissertation-existe-verite-dans-religion-16323.html

Bonne soirée à vous
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1492
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mar 09 Juin 2009, 09:27

Salut Patoune,

Comme tu choisis finalement de ne pas en dire beaucoup, je te rassure: tu ne dis pas "n'importe quoi" et tu es d'autant plus toute-pardonnée qu'il n'y a pas grand chose à te reprocher, à mon sens.
Manifestement, ce n'est pas la joie pour toi, en ce moment... À part écouter et compatir, je crains que, malheureusement, le pouvoir de l'homme à "consoler" son semblable soit bien maigre. C'est confronter à cette impuissance que j'apprécie certaines paroles du Christ: "Venez à moi, vous tous qui peinez sous la charge; moi, je vous donnerais le repos."

Rien que le dire, c'est déjà un peu le faire!

Pour ce petit commentaire sur la vérité en religion, je dirais que c'est un peu christiano-centriste comme définition, peut-être. Les religions du "Salut", y compris dans ce qu'était devenu le polythéisme grec au moment de l'émergence du christianisme (d'après ce que j'en ai lu, en tout cas) qui soulignait déjà la dimension individuelle du culte, fonctionnent sur un schéma à peu près identique à celui qui est décrit là, EN THÉORIE!

C'est surtout sur cette notion de "théorie" que je me séparerais: on dirait qu'on parle là d'un christianisme idéalisé, qui ne serait fait que de grand principes, qui correspondrait en tout point à ses textes... un christianisme a priori.
Mais quand on observe le christianisme a posteriori, on ne peut que constater à quel point la pratique n'a jamais rejoint la théorie: le christianisme a produit, lui aussi, son lot de violences, de contraintes sociales, de normes asservissantes, sans parler de l'esprit "Clochemerle" qui a parfaitement réussi sa reconversion de la cité grecque (pour reprendre ton texte) à "tous ces petites villages, tous ces bourgs, ces hameaux, ces lieux-dits, ces cités"...

Nous sommes bien placés pour savoir que le "lien personnel à Dieu" peut bien facilement se dévoyer pour devenir l'instrument de la soumission servile à la théocratie et à l'ovino-panurgisme (à moins qu'on dise panurgo-ovinisme?) de la spiritualité. La "séparation nette" entre le social et le religieux, dont parle ton texte, me semble une pure vue de l'esprit, non?

Bien sûr, je ne cherche pas à nier qu'on trouve aussi cette "liberté", cette individualisation de la spiritualité à l'intérieur du christianisme. Seulement, premièrement je ne suis pas certain qu'il s'agisse-là d'une valeur qui ne serait QUE positive, et puis deuxièmement, et surtout, je trouve très arbitraire de vouloir en faire l'essence du christianisme, comme si tout le reste n'en était qu'une perversion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Qu'est-ce que la vérité 2?   Dim 14 Mar 2010, 13:32

La question mentionnée ci-dessus aurait été posée par Pilate, selon l’Evangile de Jean, lors d’un bref entretien avec Jésus.
Nous ne connaissons pas la réponse de Jésus, car selon le récit, Pilate quitta la pièce où se tenait l’interrogatoire sans attendre de réponse ; ce n’est pas mon propos d’imaginer ce qui aurait pu être ajouté, ni de prêter un ton ou une idée aux propos de Pilate, car pour s’adonner à cet exercice il faudrait savoir ce que ce dernier avait à l’esprit, et pour cela le fréquenter de près.

C’est la question qui est intéressante, non la forme mais plutôt le fond. En effet ce qui apparaît souvent comme « vérité » n’en est que le reflet. Ce qui s’est passé il y a 1, 5 ou 10 ans ne correspond pas tout à fait au récit que nous en faisons, à moins de l’avoir mis par écrit au moment des faits ; et en pareil ce cas, relisant notre narration nous sommes étonnés de constater combien cette dernière diffère de la version restituée par notre mémoire.

Mais sommes-nous certains d’avoir bien rapporté ce que nous avions observé ? N’étions-nous pas sous le coup d’une émotion, naturelle certes, mais qui peut s’avérer être source de nombreux troubles ? Ces troubles n’ont-ils pas interféré, dans notre cerveau, aux événements que nous avons décrits ? De plus, il paraît certains que mêmes aux premiers instants de notre écriture, nous avons interprété les souvenirs présents en notre mémoire, faisant ainsi de faits véridiques un récit proche de la vérité, mais non véridique dans l’absolu.

Et c’est justement l’intérêt de la question posée en titre de ce sujet, elle nous interroge non sur la vérité première, mais plutôt sur notre façon de l’aborder, de la percevoir. Il y a tout un travail en aval de la découverte, travail automatique de notre cerveau mis en route par nos pensées, par notre vécu, notre personnalité et ces éléments vont colorer, teinter, modifier de façon imperceptible ce que nos yeux ont transmis au cerveau. Nous ne transformons pas, ne travestissons pas la réalité, la vérité, nous l’interprétons et la restituons comme nous la comprenons.

Qu’est-ce que la vérité ?

Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Hérode



Nombre de messages : 319
Age : 106
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Lun 15 Mar 2010, 10:00

Xavier a écrit:
Nous ne connaissons pas la réponse de Jésus, car selon le récit, Pilate quitta la pièce où se tenait l’interrogatoire sans attendre de réponse ; ce n’est pas mon propos d’imaginer ce qui aurait pu être ajouté, ni de prêter un ton ou une idée aux propos de Pilate, car pour s’adonner à cet exercice il faudrait savoir ce que ce dernier avait à l’esprit, et pour cela le fréquenter de près.
Ce qui compte, c'est que l'Evangéliste avait dans la tête.

Et on ne peut pas dire que Pilate n'a pas attendu la réponse.

D'ailleurs tu reconnais ne pas savoir ce qu'aurait pu lui dire Jésus.

C'est dans les Actes où Paul dit que Dieu se cherche à tâtons qu'il faut trouver la clé de ce dialogue.
Revenir en haut Aller en bas
http://judee.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Lun 15 Mar 2010, 14:01

Hérode a écrit:
Xavier a écrit:
Nous ne connaissons pas la réponse de Jésus, car selon le récit, Pilate quitta la pièce où se tenait l’interrogatoire sans attendre de réponse ; ce n’est pas mon propos d’imaginer ce qui aurait pu être ajouté, ni de prêter un ton ou une idée aux propos de Pilate, car pour s’adonner à cet exercice il faudrait savoir ce que ce dernier avait à l’esprit, et pour cela le fréquenter de près.
Ce qui compte, c'est que l'Evangéliste avait dans la tête.

Et on ne peut pas dire que Pilate n'a pas attendu la réponse.

D'ailleurs tu reconnais ne pas savoir ce qu'aurait pu lui dire Jésus.

C'est dans les Actes où Paul dit que Dieu se cherche à tâtons qu'il faut trouver la clé de ce dialogue.

38 Pilate lui dit : Qu’est–ce que la vérité ? Après avoir dit cela, il sortit de nouveau vers les Juifs et leur dit : Moi, je ne trouve aucun motif de condamnation en lui. (Jean 18:38)

Il me semble que le texte ne laisse pas trop la possibilité de réponse à Jésus.
D'ailleurs tu reconnais ne pas savoir ce qu'aurait pu lui dire Jésus.


26 D’un seul être il a fait toutes les nations des humains, pour que ceux–ci habitent sur toute la surface de la terre, dans les temps fixés et les limites qu’il a institués,
27 afin qu’ils cherchent Dieu, si tant est qu’on puisse le trouver en tâtonnant. Pourtant il n’est pas loin de chacun de nous,
28 car c’est en lui que nous vivons, que nous nous mouvons et que nous sommes. C’est ce qu’ont également dit quelques–uns de vos poètes : « Nous sommes aussi sa lignée. »

Mais comme je l'ai indiqué ce n'est pas à proprement parlé la discussion ni même les tenants et aboutissants qui m'intéressent mais plutôt l'idée que la vérité dans son absolu est difficilement "fréquentable" puisqu'elle est se modifie au cours du temps.

Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
seb



Masculin Nombre de messages : 1417
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Lun 15 Mar 2010, 16:45

Il est clair pour moi que des vérités existent, et ce dans tout les domaines. Le problème réside plutôt dans le fait d'y avoir accès ou non.
L'argument "massue" des personnes dogmatiques est que Dieu connaît la vérité, et que comme ils sont proches de lui, ces personnes connaissent cette "Vérité" qui vient de Dieu. Là où le raisonement pèche, c'est que personne ne reçoit directement de direction de Dieu. Le cheminement de la "vérité" est souvent tellement indirect que Dieu est finalement toujours bien loin du croyant.
Dans le cas des témoins de Jéhovah, la "vérité" fait le chemin suivant:
1. Dieu inspire la Bible (selon eux).
2. La Bible est copiée et traduite durant des siècles.
3. Après des siècle de traduction et de modification, certains livres sont choisis pour faire partie de version protestante.
4. La Watchtower fait sa version à elle de cette Bible protestante: la TMN.
5. La Watchtower interprète la TMN et transmet son interprétation par écrit.
6. Les écrits sont lus et interprétés à leur tour par les TJs.
7. Pour couronner le tout, l'interprétation change régulièrement et est à chaque fois présentée comme "la Vérité". De plus, il est fortement déconseillé de lire toute interprétation qui ne collerait pas à cette "Vérité".
Dans un tel contexte, il est impossible d'avoir accès à aucune vérité. On est simplement condamné à être convaincu par le dogme que l'on nous sert.

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Lun 15 Mar 2010, 23:13

@seb
en un sens les TJ ont bien accès à la vérité, celle émise par leur organisation, ainsi ils reçoivent une vérité et non la vérité; mais tous les adhérants à un culte ont eux aussi accès à une vérité.

Nous le savons bien cette notion de vérité est très ambigüe et rend impossible le fait même de détenir la vérité et non une vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Hérode



Nombre de messages : 319
Age : 106
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mar 16 Mar 2010, 05:43

Xavier a écrit:
38 Pilate lui dit : Qu’est–ce que la vérité ? Après avoir dit cela, il sortit de nouveau vers les Juifs et leur dit : Moi, je ne trouve aucun motif de condamnation en lui. (Jean 18:38)

Il me semble que le texte ne laisse pas trop la possibilité de réponse à Jésus.
D'ailleurs tu reconnais ne pas savoir ce qu'aurait pu lui dire Jésus.
En fait, nous le savons très bien mais l'Evangéliste ne pouvait pas placer cela dans le dialogue :

"Mon cher Pilate, ce monde gît au pouvoir du démon et il faut s'en détacher pour gagner les sphères supérieures d'où je viens et où je vais retourner."

Car si Pilate se montre intéressé, la scène va prendre un temps fou. Et sous quel prétexte livrera-t-il ensuite Jésus au supplice ?

Et puis cette vérité n'est pas à dire puisque les Archontes doivent ignorer l'identité de Jésus afin de le mettre à mort par erreur, ne sachant pas que cette mise à mort va lui permettre de délivrer tout le monde des enfers.

CF Mc 4.11-12 : Il leur dit: C'est à vous qu'a été donné le mystère du royaume de Dieu; mais pour ceux qui sont dehors tout se passe en paraboles, afin qu'en voyant ils voient et n'aperçoivent point, et qu'en entendant ils entendent et ne comprennent point, de peur qu'ils ne se convertissent, et que les péchés ne leur soient pardonnés.

Citation :
Mais comme je l'ai indiqué ce n'est pas à proprement parlé la discussion ni même les tenants et aboutissants qui m'intéressent mais plutôt l'idée que la vérité dans son absolu est difficilement "fréquentable" puisqu'elle est se modifie au cours du temps.
Cette vérité est la vision du monde des gnostiques et c'est donc un système intangible.
Ce qui change, c'est qu'avant la descente de Jésus sur terre cette vérité est inconnue des hommes et après elle l'est de quelques initiés qui la confient à ceux qu'ils jugent la mériter.
Revenir en haut Aller en bas
http://judee.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mar 16 Mar 2010, 23:10

@Hérode
peux-tu m'indiquer stp la référence du texte que tu cites:

"Mon cher Pilate, ce monde gît au pouvoir du démon et il faut s'en détacher pour gagner les sphères supérieures d'où je viens et où je vais retourner."
-----------------------------
Citation:
Mais comme je l'ai indiqué ce n'est pas à proprement parlé la discussion ni même les tenants et aboutissants qui m'intéressent mais plutôt l'idée que la vérité dans son absolu est difficilement "fréquentable" puisqu'elle est se modifie au cours du temps.

Cette vérité est la vision du monde des gnostiques et c'est donc un système intangible.
Ce qui change, c'est qu'avant la descente de Jésus sur terre cette vérité est inconnue des hommes et après elle l'est de quelques initiés qui la confient à ceux qu'ils jugent la mériter.

tu reprends dans ton dernier message la fin de mon commentaire, mais il me semble que nous sommes toujours sur une autre longueur d'onde, car je ne parle plus de vérité dans le sens religieux, biblique mais plutôt de cette vérité qui fait dire à un optimiste voyant une bouteille à moitié remplie qu'elle est à moitié pleine, et au pessimiste en regardant la même bouteille qu'elle est à moitié vide.
Chacun a sa vérité, mais la réalité physique est que la boutielle est à moitié remplie.
Revenir en haut Aller en bas
Sherlock



Masculin Nombre de messages : 442
Age : 48
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mer 17 Mar 2010, 13:22

Xavier a écrit:

tu reprends dans ton dernier message la fin de mon commentaire, mais il me semble que nous sommes toujours sur une autre longueur d'onde, car je ne parle plus de vérité dans le sens religieux, biblique mais plutôt de cette vérité qui fait dire à un optimiste voyant une bouteille à moitié remplie qu'elle est à moitié pleine, et au pessimiste en regardant la même bouteille qu'elle est à moitié vide.
Chacun a sa vérité, mais la réalité physique est que la boutielle est à moitié remplie.

d'air ou d'eau ?
Revenir en haut Aller en bas
http://questionsbibliques.e-monsite.com/
Hérode



Nombre de messages : 319
Age : 106
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Mer 17 Mar 2010, 17:09

Xavier a écrit:
@Hérode
peux-tu m'indiquer stp la référence du texte que tu cites:

"Mon cher Pilate, ce monde gît au pouvoir du démon et il faut s'en détacher pour gagner les sphères supérieures d'où je viens et où je vais retourner."

Yeva Agetuya, Abrégé du christianisme
Revenir en haut Aller en bas
http://judee.forumactif.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu’est-ce que la vérité?   Aujourd'hui à 23:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu’est-ce que la vérité?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La vérité sur Mahomet
» Le jour ou la vérité éclata
» Vérités sur les maladies émergentes : Et si c'était les métaux lourds ?
» Toute la vérité sur la parole de dieu !!!
» Le droit du malade à la vérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: