Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 S. or not S.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: S. or not S.   Jeu 27 Nov 2008, 20:32

Bonsoir,

je me permet de laisser un commentaire.
Ca va de pire en pire et vu que se site est "neutre" au niveau TJ.

J'aurai 2 questions,

d'apres ce que je vois où lit j'ai l'impression que la majorité des participant sont "croyant" "chrétiern pour beaucoup vu les deisscussions.-
Est-ce bien le cas?

voilà ma 2eme questions
les mormont sont passé se sioir , et ça fait 2X de suite que un "incident" se passe au meme moment. (j'au un amis TJ (cekui qui ma fait devenir TJ) qui debarque au meme moment, alors que je ne le vois plus depuis des mois!!!!
et l'autre fosi monm père n'habitabt même pas Genève débarque au meme moment aussi. Je n'arrive jamais à les voir "tranquillement"
Eu sont heureux et disent que justement satan maios des baton dans les roue pour we,mpecher les gens d'accedder à la vrai eglise de Dieu....
maintenant si mon amis tj serai entré il aurait dit que c'est Dieu qui essaye de me "sauver" en empechant les mormons de me parlé.
Deplus je continue à lire le livre,,,,,et il y aréponse à tou(on dirais le nouveau testament en compréhensible mais soit-disant ecris en 500avJC)

pour ma par Dieu crée la peur et la division, et quelqu'un qui garde ou atire ses fidel par la peur, le chantage la pression l'angoisse et la culpabilité et su tyran et pas un dieu d'amour.....donc...plus je me raproche de lui, plus je vais mal
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: S. or not S.   Jeu 27 Nov 2008, 20:38

pourquoi contiunuent-il a venir me voir, (je leur avait dit des le debut que j'étais "officiellemnt" TJ mais Inactif, ils l'ont dit eu-meme)
pourquoi l'un deux me considère deja comme sont frere, c'est vrais ils ont l'air gentil, m mais leur façon "sectaire" de meme pas avoir le droit de regarder un livre!!!!! qulelquonque,....meme si pour l'instant je trouve que c'est les "chretien" qui "tiennent le mieu la route" je me vois mal devenir encore une fois chrétien, c'est beaucoup trop fatigant, je ny arriverait plus, ca ma pris des anéée pour devenir TJ et là j'ai l'impression que
c'est le meme vbatratin qui recommence.
ah oui , il font les aniiversairwe et les fetes de noel,,...mais pas d'alcool(perso je m'enfiche je n'en bois pas du tout de toute manière, je desteste le vin etc.)
mais les reunion obligatoir. etc....et "on est les seul a savoir la vérité" ...
non je peux plus.....
.....et Jesus disait, venez mon joug est leger etc etc.....MENSONGE!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: S. or not S.   Jeu 27 Nov 2008, 20:40

et qzabd je vois les evangeliques debatre de la divinité du christe, ca me fatigue encvore plus.....

je suis degouté.......
je vois de plus enplus que l'agnostisme ou l'athéismeest la seule religon qui amene le "repos de l'esprit"
en tout cas mois on y pense moin on se prend la tete
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4675
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: S. or not S.   Jeu 27 Nov 2008, 21:17

Bonsoir Azaria,
D'autres te l'ont déjà dit, autrement: il faut, en effet, que TU te reposes. Maintenant.
Que tu cesses d'alimenter ce vacarme de questions et de réponses, d'arguments et de contre-arguments, qui te sont étrangers, t'occupent (comme une armée d'occupation) et te détruisent petit à petit parce que tu les prends tragiquement au sérieux.
C'est plus facile à dire qu'à faire, je sais.
Suggestion pour "débrancher": essaie, ne serait-ce que quelques instants, d'écouter les mots comme des sons, de regarder les lettres comme des formes, sans autre "signification" que des piaillements d'oiseaux ou les traces des vagues sur le sable.
Regarde-toi regardant ainsi.
N'y a-t-il pas de quoi rire?
Respire. Il n'y a rien de plus important que ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
ASSAD

avatar

Masculin Nombre de messages : 434
Age : 91
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: S. or not S.   Jeu 27 Nov 2008, 22:18

Coucou Azaria,

permets-moi te te dire que la suggestion de Spermologos et d'une beauté dont pour le moment tu ne saisis pas toute la portée mais prends la peine de la mettre en pratique, c'est extraordinaire quand on y arrive.

Je faisais part il y a 2 minutes de la beauté de ce conseil à ma chérie car je savais qu'elle en apprécierait toute les subtilités.

Et tu sais quoi, elle m'a soumis une suggestion qu'elle expérimente personnellement et qui est vraiment une perle de grande valeur :

dans des situations similaires, elle écoute particulièrement les silences entre les mots prononcés ( en se concentrant dessus) et trouve ces moments merveilleux !

Courage Azaria, tu n'es pas loin d'y arriver.
flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: S. or not S.   Ven 28 Nov 2008, 13:47

Bonjour Azaria,

En lisant tes 2 messages il me vient cette pensée: la souffrance vient de ce que l'on se croit obliger d'accepter ou de faire.
Je m'explique, lorsque tu étais un TJ actif tu préchais et parfois tu l'as fait volontairement heureux de partager, avec autrui, ce que tu avais appris; mais en d'autres occasion tu as du ressentir une forme d'obligation au moment de partir en prédication. Peut-être en es-tu arrivé à penser: "Si je ressens une certaine obligation pour précher, c'est parce que je suis pas un bon chrétien."?
Il en est de même pour de nombreux groupements religieux qui font peser sur les épaules de leurs adhérants une charge émotionnelle et morale beaucoup trop lourde. Si l'adhérant ne parvient pas à vivre sa foi comme elle est préconisée par les responsables du groupe, c'est parce qu'il n'est pas assez zélé,voire faible spirituellement.
C'est en tout cas ce genre de message que les responsables d'organisations religieuses essaient de faire passer.

Mais il me semble cependant que tu es en train de réaliser tout ce qui se cache derrière le "message chrétien" lorsque tu dis:
Eu sont heureux et disent que justement satan maios des baton dans les roue pour we,mpecher les gens d'accedder à la vrai eglise de Dieu....
maintenant si mon amis tj serai entré il aurait dit que c'est Dieu qui essaye de me "sauver" en empechant les mormons de me parlé.


En effet, tout peut être expliqué d'une façon ou d'une autre et l'on peut trouver réponse à chaque situation et trouver dans les instants de notre vie le passage du bon comme du mauvais.
Mais n'oublie pas une chose, Azaria, ce ne sont que des interprètes comme l'est le pianiste le plus talentueux du monde, il ne fait que jouer à sa manière une partition écrite par un compositeur dont il ne connait pas la pensée au sujet du morceau qu'il joue.
En premier il a déchiffré la partition, puis il s'est imprégné de la musique qu'il a fait sienne petit à petit, mais en aucun cas il ne peut prétendre restituer ce que le compositeur a écrit sur le papier, ce que le compositeur avait en tête au moment de sa composition. Que ressentait-il ce jour là, cette semaine là, comment voyait-il ses contemporains, qu'est-ce que la musique représentait pour lui?
Lorsqu'il a ajouté quelques instructions à l'intention des musiciens afin de mieux interpréter le morceaux pensait-il aux différences de caractères des intreprètes?
Il a écrit staccato pour signifier qu'il fallait détacher les notes les unes des autres, mais il n'a pas précisé comment devait se décliner ce détachement.
Ce que je veux dire par mes propos c'est que lorsque l'on lit la Bible on est en présence non d'une seule composition mais d'un ensemble de rédactions provenant du travail d'écriture de plusieurs hommes qui ont écrit leurs textes à des époques très éloignées les unes des autres, alors que nous considérons cette réunion de livres, parfois disparates, comme un tout interprétable à souhait.
Il est donc bien difficile de prétendre: "Ce texte signifie ceci, ou cela", et surtout dangereux de déclarer sa compréhension des écrits bibliques comme la seule authorisée en la matière.
Prends le temps de vivre, de respirer; promènes-toi même si le temps est un peu frais et observe la nature et dis toi que nous avons mis des siècles pour comprendre le fonctionnement de la moindre manifestation de la nature, l'hiver avec ses flocons de neige si différents les uns des autres. Maintenant nous savons pourquoi ils sont tous différents puisque la température n'est jamais constante mais varie à chaque millième de seconde; le texte de Job pourrait-il le laisser supposer (Job 38:22) lorsque qu'il parle des "amas de neige" ou "des magasins de la neige"?
Rien n'est moins sûr même si l'idée est plaisante.
Et surtout le prétendre serait de l'orgueil, car la discussion entre Job et Dieu rapporte la discussion opposant YHWH créateur à Job simple terrien, lui demandant de justifier ses connaissances des cycles naturelles, lui le terrien, le créé. Oui était-il lui Job au commencement?
On peut dire beaucoup de choses sur le livre de Job, oui on peut dire beaucoup de choses complètement erronées, et mieux vaut apprécier la beauté du texte, la puissance des exemples présentés plutôt que de se lancer dans une interprétation qui n'aura pas plus de valeur que celle du pianiste jouant la 5e de Beethoven par rapport à l'oeuvre en elle-même.

Avec mes fraternelles salutations.
J-P.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: S. or not S.   

Revenir en haut Aller en bas
 
S. or not S.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: