Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qumran et les Esséniens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1499
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Qumran et les Esséniens   Sam 14 Mar 2009, 19:51

Bonjour, je termine l'ouvrage d'André Paul: "Qumrân et les Esséniens - L'éclatement d'un dogme"



Apparemment, une bonne partie de ce qui était tenu pour acquis au sujet de l'origine essénienne des rouleaux retrouvés est aujourd'hui remise en question. Le site de Qumrân n'était semble-t-il pas si isolé qu'on l'avait pensé, il n'était semble-t-il pas "monastique". De même, il n'est pas acquis que la présence de bassins ait été si exceptionnelle que ça pour un bâtiment de l'époque, et que le rituel baptismal qu'on y supputait ne soit pas non plus une certitude.

D'après l'auteur, bien plus qu'une bibliothèque purement "sectaire", qui traduirait l'attente d'UN courant du judaïsme pré-chrétien et pré-rabbinique, on a affaire à un florilège DES littératures juives de l'époque. Il présente notamment la "Règle de la communauté" plus comme une description de la "Communauté idéale" que comme la règle d'une communauté parfaitement identifiée et historique.

Sous sa plume, on y lit une nouvelle approche de la société ou trouvent leurs origines le christianisme et le judaïsme rabbinique.

Avez-vous lu cet ouvrage?
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5279
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qumran et les Esséniens   Sam 14 Mar 2009, 20:44

Non, mais pour avoir lu d'autres ouvrages d'André Paul je ne doute pas que ce soit très bien.
Ça fait déjà longtemps qu'il n'y a plus "consensus", ni sur la "communauté" ni sur le caractère "sectaire" de la "bibliothèque" -- reste tout de même le fait qu'un certain nombre d'écrits relèvent bien d'une "école" particulière, à la fois profondément sacerdotale et en rupture totale avec la prêtrise et le culte en exercice à Jérusalem...
Mais d'un autre côté les ponts sont nombreux, et avec la littérature dite "apocalyptique", et avec la littérature hellénistique, et avec la gnose naissante -- de sorte que beaucoup d'oppositions traditionnelles entre ces courants méritent d'être remises en question. Les frontières internes et externes du judaïsme sont alors floues et poreuses...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3972
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Qumran et les Esséniens   Lun 16 Mar 2009, 13:07

Le livre qui nous intéresse aujourd’hui est plus récent que la Bible avant la Bible, il s’agit de Qumrân et les Esséniens [2], ouvrage dans lequel André Paul s’efforce de démontrer deux points fondamentaux : d’une part qu’il serait préférable d’oublier la thèse essénienne au vu des nouvelles découvertes, et d’autre part, ce qui est peut-être plus fécond philosophiquement, que la gnose est bien évidemment très largement antérieure au christianisme. Cette dernière thèse, qui apparaît pour les spécialistes philosophiquement évidente, reçoit ici une justification exégétique qui prouve, à mon sens définitivement, qu’il est décidément absurde, voire aberrant, de faire de la gnose une hérésie relative au Christianisme tant ses origines remontent bien en-deçà, au point que l’on serait presque en droit, si l’on voulait provoquer, de se demander si ce n’est pas inversement le christianisme qui est une réaction à la gnose…

La réflexion à laquelle nous invitent lesdits manuscrits, quant à leur contenu, est d’abord celle de la détermination de ce qui est sacré et de ce qui ne l’est pas : qu’est-ce qui permet de décréter un texte canonique, ou faisant partie du corpus biblique ? Rien ne semble plus difficile que de répondre à cette question, tant la porosité est grande. « Les frontières ne sont jamais tracées entre ce qui appartiendrait aux Ecritures et le reste. Bien plus, les passerelles sont multiples ; il y a même osmose entre ce que l’on considère et traite comme deux catégories d’écrits. » [5] En d’autres termes, les textes ne semblent pas porter en eux-mêmes l’évidence de leur propre canonicité.

Poussant la provocation, André Paul va jusqu’à se demander si les textes retrouvés à Qumrân décrivent une expérience spirituelle et vitale réelle, ou si elle ne serait pas une idéalisation d’un mode de vie non réalisé.

La conséquence logique des travaux d’André Paul est de confronter les manuscrits de Qumrân aux écrits gnostiques retrouvés à Nag Hammadi. « On perçoit que les écrits de Qumrân attestent eux-mêmes une authentique filière gnostique. L’existence d’un gnosticisme judaïque préchrétien était déjà bien admise. On la repérait surtout dans la littérature judéo-grecque ou dans les œuvres d’apocalypse. » [14] Par conséquent, rien ne paraît plus naturel que de mettre en relation les deux grandes découvertes textuelles du XXème siècle, afin de penser l’un avec l’autre et de former des passerelles, ainsi qu’aime à y inviter André Paul, entre différents domaines. La question n’est donc plus de savoir pourquoi la gnose s’est formée en réaction au christianisme mais bien au contraire de comprendre comment ce courant souterrain est soudainement devenu l’ennemi du christianisme.

http://www.actu-philosophia.com/spip.php?article72


Dernière édition par free le Lun 16 Mar 2009, 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1499
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Qumran et les Esséniens   Lun 16 Mar 2009, 13:16

Celui-ci ("La Bible avant la Bible") c'est ma prochaine lecture! Il devrait arriver cette semaine!
Revenir en haut Aller en bas
Sherlock

avatar

Masculin Nombre de messages : 442
Age : 49
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Qumran et les Esséniens   Sam 21 Mar 2009, 01:17

free a écrit:
une justification exégétique qui prouve, à mon sens définitivement, qu’il est décidément absurde, voire aberrant, de faire de la gnose une hérésie relative au Christianisme tant ses origines remontent bien en-deçà, au point que l’on serait presque en droit, si l’on voulait provoquer, de se demander si ce n’est pas inversement le christianisme qui est une réaction à la gnose…


Ce qui explique que les mythistes expliquent depuis longtemps que le christianisme est issu de la gnose. Après le thème du Messie sacrifié avant Jésus qui a trouvé sa preuve archéologique l'année dernière, nous allons vers de plus en plus d'une confirmation. L'histoire évangéliste n'est que littérature mais la littérature veut nous conter l'histoire comme elle l'entend.
Revenir en haut Aller en bas
http://questionsbibliques.e-monsite.com/
free



Nombre de messages : 3972
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Qumran et les Esséniens   Lun 23 Mar 2009, 15:44


Les origines du christianisme, l'hypothèse des esséniens



Certains veulent y voir les premiers chrétiens, et donc l'inexistence de Jésus, celui-ci étant le «Maître de Justice» de cette secte, légèrement différent de celui qui, selon eux, est imaginé dans les Évangiles.

D'autres manuscrits sont en revanche les support d'une pensée plus étonnante, voulant mettre l'accent sur les points essentiels de la religion. Ce sont des compositions originales. Les principales idées fondatrices du christianisme y sont récurrentes : la circoncision prônée est celle du cœur (Règle de la Communauté 5.5, Commentaire d'Habacuc 11.13) à défaut d'une circoncision charnelle, ce qui est prépondérant dans la pensée de Saint Paul. Ces manuscrits recèlent également d'autres sentences typiques du christianisme, et on peut croire que ces textes aient servi de brouillon aux Épîtres et aux Évangiles.
Les points communs ne s'arrêtent pas à de simples affinités philosophiques. Les esséniens avaient un mode de vie en communauté, ils observaient la chasteté : ils n'avaient aucune femme. Ils pratiquaient la bénédiction du pain et du vin (Règle de la communauté, 6.5) ; ils se baptisaient ; ils s'interdisaient toute nourriture animale sauf le poisson. Tout cela était identique aux pratiques chrétiennes de l'antiquité et, plus tard, aux cathares.
De plus, entre la fin de l'essénisme et le début du christianisme, il y a une cohésion évidente. Elle pousserait à prétendre que les esséniens, dès lors qu'ils cessèrent d'être «esséniens», furent «chrétiens».


http://spirizine.free.fr/n1/esseniens.html
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5279
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qumran et les Esséniens   Lun 23 Mar 2009, 17:50

Bonjour,
Outre les problèmes de l'identité "essénienne" et de la nature de la "communauté" (qahal) déjà évoqués plus haut, je ne pense pas que la thèse évoquée par free tienne à la lecture des textes dits "sectaires", en tout cas particuliers à Qumrân.
Les thèmes du "temple spirituel", du "sacrifice des lèvres" ou de la "circoncision du coeur" (qui au passage appartiennent déjà, plus ou moins explicitement, aux textes canoniques de l'A.T.) n'impliquent aucunement un rejet du rituel "extérieur" (comme dans les branches hellénistiques du christianisme). Au contraire, la question du "bon" rituel (prêtrise "tsadoqite", calendrier solaire etc.) occupe une place centrale dans la problématique des textes. La "communauté" du désert (même si elle n'est pas à prendre au sens local et concret de "monastère") ne spiritualise que dans l'attente d'une restauration réelle. Qu'il y ait des ponts avec d'autres lignes de pensée (gnostique, hellénistique), que d'autre part des mouvements plus ou moins apparentés à cette "mouvance" aient été récupérés après coup par la tradition chrétienne (p. ex. Jean-Baptiste et Jacques le Juste), c'est probable, mais on est très loin d'une ascendance en ligne directe telle que la suggère cet article.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qumran et les Esséniens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qumran et les Esséniens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pain des Esséniens
» Les sept miroirs esséniens de la relation
» "Qumran et les Esséniens" d'andré PAUL
» JÉSUS-CHRIST ÉTAIT-IL ESSÉNIEN ?
» Les Esséniens (religion)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION ET SCIENCE-
Sauter vers: