Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Là où 2 ou 3..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5010
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "Là où 2 ou 3..."   Jeu 04 Juin 2009, 13:17

Bonjour free,
Je pense que ce sont de bonnes questions, justement parce que je me sens incapable d'y répondre. :)
Une "oeuvre" comme Matthieu, qui résulte d'un processus de (ré-)écriture long et complexe, ne peut pas se ramener à une pensée, à une intention, donc à un sens "unique(s)". Pas plus ceux du quidam qui y met la dernière main que de "l'auteur" d'une hypothétique première ébauche. Ces deux-là ont sans doute une idée précise en tête, mais celle du premier va irrémédiablement être modifiée par les développements à venir et celle du dernier ne pourra plus modifier en profondeur les éléments déjà fixés et consolidés.
C'est un peu comme les cathédrales construites sur plusieurs générations: de la première à la dernière pierre, tout a changé, les styles, les modes, les plans, les architectes, les maîtres d'oeuvre. L'ensemble ne reflète pas plus la volonté des derniers que des premiers.
J'ai déjà évoqué le traitement de l'attente eschatologique dans Matthieu; venue du Fils de l'homme dans le cadre d'une mission limitée à Israël au chapitre 10; immédiatement après la destruction du temple au chapitre 24; reportée sine die dans les paraboles de l'absence du maître (25) et dans la conclusion du chapitre 28, qui implique la mission aux païens. Quelle est LA perspective eschatologique de "Matthieu"? La première, la seconde ou la troisième, ou les trois à la fois?
Dans l'Antiquité (et surtout avec des textes "sacrés", appris par coeur et récités par des communautés entières) on "corrige" beaucoup moins par soustraction que par addition. Si tu retournes vers tes questions en tenant compte de ce principe, tu verras (je pense) qu'il n'y a pas vraiment à choisir entre les options que tu proposes. Elles sont toutes justes pour des "parties" du texte en fonction du cadrage...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Là où 2 ou 3..."   Ven 05 Juin 2009, 13:52

Bonjour,

je voudrais revenir sur le dernier message de spermologos.

C'est un peu comme les cathédrales construites sur plusieurs générations: de la première à la dernière pierre, tout a changé, les styles, les modes, les plans, les architectes, les maîtres d'oeuvre. L'ensemble ne reflète pas plus la volonté des derniers que des premiers.

La question que je me pose en lisant ces 2 phrases est la suivante:
La cathédrale qui vit sa construction s'étendre sur plusieurs générations a-t-elle une valeur uniquement artistique ou peut-elle encore servir cultuellement parlant?

De plus tu ajoutes à l'intention de free:

Dans l'Antiquité (et surtout avec des textes "sacrés", appris par coeur et récités par des communautés entières) on "corrige" beaucoup moins par soustraction que par addition. Si tu retournes vers tes questions en tenant compte de ce principe, tu verras (je pense) qu'il n'y a pas vraiment à choisir entre les options que tu proposes. Elles sont toutes justes pour des "parties" du texte en fonction du cadrage...

Mais ou va nous mener une lecture qui, à défaut d'être une suite logique, n'est plus qu'une division en parties justes en fonction du texte auquel elles sont rattachées?

Bonne journée
Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5010
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: "Là où 2 ou 3..."   Ven 05 Juin 2009, 15:17

Bonjour Jean-Pierre,
La comparaison portait sur la diversité des styles architecturaux et artistiques en général: qui fait qu'une oeuvre n'est jamais compréhensible d'un seul point de vue, et ce d'autant plus (ou moins) qu'elle s'est construite lentement et à partir de situations différentes (la pluralité d'"auteurs" n'étant qu'un paramètre supplémentaire; même l'"auteur" unique qui termine un roman n'est plus tout à fait le même que celui qui l'a commencé).
Mais je te suis quand même dans ton déplacement... bien sûr qu'on prie toujours dans les cathédrales du moyen-âge. Même dans les pays où on a changé de religion entre-temps.
Sur la deuxième question: de toute façon, à moins d'être "intégriste" (et encore!), on ne s'approprie (on n'assimile, on ne digère) que des "morceaux". Je repense à Théodore Monod récitant les béatitudes dans le désert. Où à cette sainte (je ne sais plus laquelle) dont la légende disait qu'elle n'était jamais allée jusqu'au bout du Notre Père, tellement la première phrase l'absorbait. Pour moi la lecture véritablement religieuse n'est pas celle qui cherche à faire des synthèses (généralement pour les imposer aux autres) mais celle qui s'arrête pour écouter, ou contempler, ce qui lui parle ou commande son attention. (Simone Weil encore.).
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Là où 2 ou 3..."   Ven 05 Juin 2009, 20:14

Bonsoir,

Merci Didier de m'avoir répondu si vite et de si belle façon.

La question posée par Christof a demandé jusqu'à présent des réponses pleines de bon sens, mais elle nous a aussi permi d'ouvrir aussi notre réflexion sur la proximité de Dieu avec celui ou celle qui le recherche.

Comment ressentons-nous la présence de Dieu parmi nous, sommes-nous sur qu'il est présent ou bien attendons-nous à une manifestation plus "réelle"?

Bonne soirée
Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Là où 2 ou 3..."   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Là où 2 ou 3..."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Sainte Prisca ou Priscille IIIème s. (Rome) et commentaire du jour " L'Epoux est avec eux"
» Saint Nazaire et Saint Celse Martyrs et commentaire du jour "La perle de grande valeur"
» Saint Jean-Baptiste-Marie Vianney Curé d'Ars et commentaire du jour "Femme, ta foi est grande"
» clip de Mylène Farmer "si j'avais au moins"
» Je me pose pas mal de questions sur "le rêve éveillé"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: