Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les femmes peuvent-elles prêcher ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les femmes peuvent-elles prêcher ?   Ven 02 Fév 2018, 18:05

Les deux interprétations sont possibles (femmes diacres ou femmes de diacre): la question est âprement débattue, comme tu t'en doutes, mais il n'y a pas à mon avis de moyen exégétique de la trancher (elle peut donc être débattue indéfiniment). Le mot gunè désigne normalement la femme mariée, mais ça ne nous avance pas beaucoup. Il est tout à fait possible que les Pastorales reconnaissent un "diaconat" (ministère, service) féminin du moment que l'enseignement en soit exclu (c'est la principale pomme de discorde, c'est le cas de le dire, avec les "gnostiques", cf. chapitre 2); d'autant qu'il y a aussi un "statut-fonction" similaire pour les "veuves" (chap. 5); il y en avait aussi un pour les "vierges" (1 Corinthiens 7), mais il n'apparaît pas dans les Pastorales qui tendent plutôt à imposer le mariage (et la maternité) aux jeunes femmes, y compris aux jeunes veuves (< 50 ans). Cf. aussi Tite 2,1ss où on peut hésiter sur le sens d'âge (hommes et femmes âgés vs. jeunes) ou de fonction (anciens / anciennes): presbutès et presbutis renvoient au comparatif presbuteros, 1,5 (= 1 Timothée 5,1s.17ss), tout en s'en distinguant...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4663
Age : 57
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Les femmes peuvent-elles prêcher ?   Lun 05 Fév 2018, 13:19

Citation :
Au moins, les protestants bien-pensants sont tranquilles sur ce coup-là, puisque c'est un "deutérocanonique" qui pour eux n'est pas dans "la Bible". Quoiqu'on trouve dans les Proverbes et dans Qohéleth (p. ex. chap. 7) des formules du même tonneau.

La femme faire-valoir du mari : "Une femme de valeur est une couronne pour son mari,  mais une femme éhontée est une carie dans ses os." Pr 12,4

La femme querelleuse : "Mieux vaut habiter en un coin sous les toits  que partager la maison d’une femme querelleuse." Pr 21,9
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les femmes peuvent-elles prêcher ?   Lun 05 Fév 2018, 13:45

Dans le genre "vacherie ingénieuse", cf. aussi 11,22; 19,13; 21,19; 25,24; 27,15...

Point de vue masculin assurément, et "d'une autre époque" si l'on veut, quoique pas si lointaine -- jusqu'aux années 1960-70 la "sagesse populaire" n'avait pas beaucoup changé sur ce point. L'adjectif "patriarcal" qu'on lui colle couramment aujourd'hui me fait penser, a contrario, que les récits dits des Patriarches, dans la Genèse, donnent assez souvent raison aux femmes (Sara, Agar, Rébecca, Léa, Tamar) contre les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4663
Age : 57
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Les femmes peuvent-elles prêcher ?   Mar 06 Fév 2018, 13:48

Citation :
Dans le genre "vacherie ingénieuse", cf. aussi 11,22; 19,13; 21,19; 25,24; 27,15...


"Un anneau d'or au groin d'un cochon, telle est une femme belle et dépourvue de jugement." (11,22)

" Un fils stupide est une calamité pour son père ; les querelles d'une femme sont une gouttière qui ne cesse de couler." (19,13)

On sent que le milieu culturel dont sont issus les proverbes, nourrit une certaine méfiance et prudence dans le rapport avec les femmes. La femme (son pouvoir de séduction) fait peur.  Ces proverbes, qui reposent sur l'expérience, ne s'adressent pas à la conscience morale, mais ils disent les conséquences naturelles de diverses conduites: ceci mène à la réussite, cela à l'échec.

Dans le livre des juges et à une époque (ou selon le récit) il n'y avait pas de roi en Israël et chacun faisait ce qui lui convenait,  Débora ne se borna pas à attendre qu’on vienne la consulter, elle décida de prendre les choses en main, sans être sollicitée par personne.  Elle envoya chercher un homme de guerre, Baraq  et le récit met en évidence la sagesse de Débora qui est désigné comme étant "une mère en Israël" :

"Des villages étaient abandonnés, ils étaient abandonnés en Israël  jusqu’à ce que tu te sois levée, Débora,  jusqu’à ce que tu te sois levée, mère en Israël." (5,7)
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les femmes peuvent-elles prêcher ?   Mar 06 Fév 2018, 15:39

Le couplage des personnages (en l'occurrence féminin/masculin, Débora/Baraq) arrive peut-être assez tard dans le développement du récit, à partir de traditions indépendantes (cf. plus loin Gédéon-Jerubbaal "mixés" en un seul personnage). Comme si une femme "juge" (c.-à-d. chef politique et militaire, outre les aspects judiciaire, sacerdotal et/ou "prophétique" de la fonction) toute seule et à part entière posait à un certain moment à la tradition un problème qu'elle ne posait pas auparavant.

Il faut naturellement replacer tout cela dans le cadre de l'évolution distinctive du judaïsme à partir de la chute de Samarie ("réformes" d'Ezéchias et de Josias, "deutéronomisme" etc.) et surtout de Jérusalem, avec l'exil et le retour: tendance dominante à la centralisation du culte autour du temple de Jérusalem et de sa prêtrise, les autres prêtres (d'autres sanctuaires) étant relégués au statut subalterne de "lévites": les femmes sont écartées des fonctions officielles dans le même mouvement, sans être au départ particulièrement visées (en tant que "genre", comme on dit aujourd'hui): ne subsiste de "prêtresse" que sur le mode négatif (Jézabel, Athalie). Seul le rôle de "prophétesse", conformément à sa nature, échappe à toute réglementation (c'est la fonction la plus claire de Deborah dans les Juges, elle ne fait finalement rien d'autre que de parler au nom de la divinité; de même Miriam ou Houlda). Quant à la "misogynie ordinaire" des Proverbes, qui reflète une "sagesse populaire" dominée par les hommes mais n'interdit pas les exceptions, elle a nettement tendance à s'aggraver et à se systématiser dans les écrits ultérieurs comme le Siracide. Avec, bien sûr, des mouvements contraires, mineurs mais nombreux (les femmes de la Genèse, Ruth, Cantique, Esther, Judith etc.).
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 4663
Age : 57
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Les femmes peuvent-elles prêcher ?   Mer 07 Fév 2018, 11:07

"Or j'ai trouvé plus amer que la mort : la femme, qui est un piège, dont le cœur est un filet et dont les mains sont des liens ; celui qui plaît à Dieu lui échappe, mais le pécheur sera pris par elle." Qo 7,26


"Jouis de la vie avec la femme que tu aimes, pendant tous les jours de la vie futile que Dieu t'a donnée sous le soleil, pendant tous tes jours futiles ; car c'est ta part dans la vie et dans le travail que tu fais sous le soleil." (9,9)



Ces deux textes sont souvent opposés ou associés, l'un venant tempérer l'aspect (éventuellement) misogyne de l'autre. Le texte de (7,26) met-il en garde contre la passion destructrice ou la prostitué ou la femme adultère ?
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 6193
Age : 59
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les femmes peuvent-elles prêcher ?   Mer 07 Fév 2018, 11:38

En français ça tient à une virgule, à une intonation: "la femme (en général), qui est un piège" ou "la femme qui est un piège (et celle-là seulement)". L'ambiguïté est dans le texte, cf. v. 28 (pas une).
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les femmes peuvent-elles prêcher ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les femmes peuvent-elles prêcher ?
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les femmes ont-elles une âme?
» La prière de la femme à la mosquée
» Les femmes sont-elles plus fortes que les hommes ?
» Les femmes rendent-elles les hommes stupides ?
» Les Femmes et le Druidisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: