Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Sam 12 Déc 2009, 17:27

L’écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion ou la religion du 21e siècle ? Nous sommes loin des premiers écolos avec leurs idées fort simple et leur goût de l’aventure qui nous parlaient de notre responsabilité en tant qu’habitant de cette terre. Leurs solutions, leur mode de vie et le respect simple qu’ils démontraient vis-à-vis des autres, de l’ensemble des vivants animaux compris ainsi que des végétaux apparaissent sans doute aux yeux des plus jeunes comme suranné ; de plus les diverses mouvances dans lesquelles ils s’exprimaient ont laissé place à un mouvement plus organisé mais qui accorde moins de liberté à la pluralité de pensée.

Comble de malheur pour l’écologie, les gouvernements et les grandes industries se sont penchés ou commencent à se soucier de l’avenir de la planète par le biais de l’écologie. Je dis bien comble de malheur car ainsi cette science de l’environnement va donner certainement des idées à des groupes internationaux en mal de nouveaux territoires à découvrir. Et ce renouveau de la nature qui aurait pu provenir de la redécouverte par le citoyen lambda, fait déjà briller les yeux de nombreux spéculateurs flairant le bon coup pour ce nouveau siècle, alors que l’énergie fossile à bon marché semble se raréfier.
Il est bien que les gouvernements prennent le pouls de la planète et se penche sur elle pour en appréhender son état, mais comme toujours il est à craindre que ces derniers s’approprient l’écologie pour en tirer de substantiels profits sans forcément appliquer les bonnes solutions.

Nous voyons une constellation de nouveaux apôtres ―sortes de télévangélistes― nous promettant les pires catastrophes, à l’image des prêcheurs chrétiens présentant l’enfer comme dernière demeure à tous pêcheur non repentant. Ne pas accepter leur conclusion c’est courir le risque de l’anathème, et les quelques débats qui nous sont présentés sont rarement représentatifs des divers courants observés au sein du monde scientifique. Seule une pensée est présente sur le plateau martelant des chiffres difficilement vérifiables pour qui le désire, car trop nombreux et se référant à trop d’événements. Si par malheur une critique est soulevée son auteur est vertement repris et prier de tenir compte des avis déjà émis et ce par des scientifiques sérieux, il n’y a donc pas de dialogue possible. Pourtant même si il est nécessaire de se poser des questions concernant notre avenir et celui de la planète il est néanmoins utile de discuter pour savoir ce qui présente la meilleure réponse possible face à un réchauffement climatique, il faut aussi se demander si ce dernier est le seul fait de l’homme, et si non que faire, si il y a lieu de faire quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5129
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Sam 12 Déc 2009, 19:25

C'est à peu de choses près le discours de la droite américaine, très majoritairement religieuse elle-même (et en grande partie apocalyptique, ce qui sur un tel sujet n'arrange rien), prompte à discerner une "nouvelle religion" (voire l'antichrist) dans tout ce qui ne lui revient pas. Maintenant il y a sans doute de la "religiosité diffuse" dans l'écologie politique comme dans beaucoup de domaines.

Il y a en tout cas eu un basculement du rapport de forces (que je situerais à vue de nez entre les deux Guerres mondiales, ce n'est pas nouveau mais c'est peu à l'échelle de l'histoire): de l'humanité globalement menacée par la nature à la nature globalement menacée par l'humanité. Il prend à contrepied toutes nos valeurs politiques, sociales et même morales. Ce qui est bon pour l'humanité à court terme peut s'avérer désastreux pour elle à long terme, par retour de bâton de "l'environnement". La prise de conscience plus récente étant à mon avis liée au fait que le moyen terme est en train de passer du "bon" au "désastreux". Mais on pense toujours pour l'humanité et elle seule, c'est l'horizon indépassable de "l'universalisme" kantien et de l'humanisme qu'il fonde. Nous ne prenons en compte "l'environnement" que dans la mesure où nous en dépendons.

Si l'homme est appelé à penser pour la terre et non plus pour lui seul, ce qu'il n'a pas encore commencé à faire (grand thème de Heidegger), cela va passer par un moment où il devra penser contre lui-même... et une telle pensée, me semble-t-il, ne peut être que "religieuse" en profondeur. Le choix n'étant même pas "ça ou la catastrophe", car on n'y parviendra (dans le meilleur des cas) qu'avec des catastrophes...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Sam 12 Déc 2009, 23:36

Le problème de la droite américaine, même religieuse, c'est qu'elle est très proche des grandes industies et des sociétés pétrolières, il lui est donc difficile de rester objective. En plus si elle est à tendance apocalyptique elle ne supporte d'autant moins l'écologie.

Ce qui me titille c'est que les gouvernements semblent vouloir prendre les choses en main et j'ai un peur qu'ils le fassent avec certaines arrières-pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5129
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Dim 13 Déc 2009, 03:25

La méfiance envers le gouvernement central (fédéral en l'occurrence) est aussi viscérale dans la droite américaine; depuis que Reagan l'a caressée dans le sens du poil notamment ("le gouvernement n'est pas la solution, c'est le problème"), elle tourne à la paranoïa, surtout bien sûr si le gouvernement est démocrate. Quant aux instances internationales, elles sont très vite fantasmées en complot de "gouvernement mondial" et encore plus détestées (la doctrine TJ qui faisait de l'ONU l'abomination de la désolation paraissait loufoque vue d'Europe, elle est presque banale d'un point de vue américain).

Les gouvernements sont à peu près le seul contrepoids aux puissances économiques et financières, mais ils pèsent finalement très peu, et d'autant moins qu'ils dépendent d'elles. De toute façon, quand il s'agit de prendre des décisions douloureuses à court terme pour des effets hypothétiques à long terme, il n'est guère plus confortable de devoir rendre des comptes à des électeurs qu'à des actionnaires...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Dim 13 Déc 2009, 14:58

je suis sans doute un optimiste, mais il me semble évident que l'écologie doit se penser et se faire premièrement au niveau de chaque habitant de notre bonne vieille planète, et cela de façon la plus naturelle. Nous avons déjà constaté combien les grandes déclarations énoncées lors des derniers sommets sur le problème environemental sont restées lettre morte. Peut-être parce que les pressions, des groupes industriels, exercées sur les gouvernements ont bloqué toutes interventions étatiques. Soit la situation actuelle a profondément changé la donne et certains gouvernements donnent des signes dans le bon sens, que se passera-t-il après Copenhague?
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5129
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Dim 13 Déc 2009, 16:06

On compte sur la conscience écologique locale pour enrayer la destruction des forêts tropicales et des océans? Sur celle des populations des pays en voie de développement pour choisir les formules les plus respectueuses de l'environnement qui sont aussi les plus coûteuses à court terme? Sans blague?
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Dim 13 Déc 2009, 17:40

Didier je pense que si chacun à son niveau se remet en question, nous pouvons faire avancer la cause. Bien entendu nous avons besoin de la mobilisation de l'ensemble des pays et particulièrement de nos pays, mais surtout sur le changement de fonctionnement des industries, ces changement peuvent être imposé par le pouvoir politique mais également par le consomateur opérant de nouveaux choix. Pourquoi pas?
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5129
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Dim 13 Déc 2009, 21:07

Le consommateur citoyen, le développement durable, la filière bio, le commerce équitable, tous ces jolis concepts sont récupérés et exploités à mesure qu'ils voient le jour par les grandes puissances économiques et déclinés (à côté du reste, jamais à la place!) comme autant de "marques" ciblant une élite bien-pensante qui peut se payer une bonne conscience. Ce n'est pas avec ça qu'on fera vivre (bientôt) 7 milliards d'humains.

Si l'avenir de la Terre devait passer par une réduction drastique de la population et de l'activité humaines, comme le pensent tous ceux (bien rares) qui osent le penser, on ne peut guère compter sur les circuits politiques et économiques existants pour la mettre en oeuvre... c'est bien pour ça que je ne crois pas qu'on puisse faire l'économie des catastrophes.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Dim 13 Déc 2009, 22:14

oui tu as, je m'en rends compte, malheureusement raison. Sur le point de la culture bio qui fait un malheur en Suisse0, il m'arrive de penser qu'il y a plus de produits sur les rayons que tout ce que la culture dite bio peut produire. Mais j'essaye d'être plus optimiste que toi, peut-être à tort mais je ne peux pas m'empêcher de le penser ainsi.

Mais je suis intéressé par ton point de vue sans doute plus réaliste hélas, car ta vision a le mérite d'être précise et claire, même si elle peut déplaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Sam 19 Déc 2009, 19:55

Copenhague s'en vient, Copenhague s'en va. Certes tout n'est pas perdu, car il y aura encore des réunions sur le sujet de l'écologie.

Lorsque je parlais de religion à propos de l'écologie, je pensais à la pensée unique qui se propage par le biais des mouvements écologistes.
En effet il n'y a pas souvent la possibilité de mettre en doute ou en tout cas en disussion les arguments présentés au risque d'être taxé de réactionnaire à la solde des producteurs de pétrole. Un peu comme lorsque l'on met en doute l'existence de Dieu, on fait le jeu des musulmans.

Que va-t-il se passer dans le futur? Les chrétiens fondamentalistes évoquent la fin des temps sous la forme de catastrophes et en ce sens ils partagent la vue de nombreux écologistes, intéressant non...
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5129
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Dim 20 Déc 2009, 01:32

La "pensée unique" fait l'unanimité contre elle, comme il est "politiquement correct" d'être contre le "politiquement correct". Quand le conformisme le plus servile s'habille d'une rhétorique de "rupture", le radicalisme est banalisé: les ultras sont contre la "pensée unique"... comme tout le monde!

Et si on a été un jour "extrémiste", c'est par inertie qu'on l'est encore autrement, et par réaction qu'on est "modéré". D'un côté comme de l'autre on n'en sort pas.

Toute la terre parlait la même langue, avec les mêmes mots.
Le récit de Babel me paraît d'une brûlante actualité et, paradoxalement, porteur d'espoir. Il faut compter sur la différence qui met en échec le "meilleur" de l'humanité pour mettre aussi en échec son "pire".
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Hérode

avatar

Nombre de messages : 319
Age : 107
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Dim 03 Jan 2010, 14:54

Pourquoi employer le terme de "religion" hors de propos ?

Le culte de Gaïa est une religion inspirée par l'écologie mais l'écologie elle-même n'est pas une religion.
Revenir en haut Aller en bas
http://judee.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Mar 05 Jan 2010, 15:04

j'ai employé le terme de religion parce qu'à mes yeux, mais je peux me tromper, certaines personnes, certains écolos se comportent comme si la défense de l'environnement était un Dieu que l'on devait servir au même titre que les autres dieux qui nous sont proposés. Bien sûr ce faisant j'étais bien conscient de ne pas nécessairement répondre à la définition du Larousse à propos de la religion dont je vous donne la définition officielle (Larousse Poche 2009), il me semble que mon utilisation du mot religion répond au 3e sens donné par le dictionnaire:

religion 1. Ensemble de croyances, de dogmes et de pratiques établissant les rapports de l'homme avec le divin, le sacré. 2. Foi, croyance: homme sans religion 3. Culte à l'égard de certaines valeurs: la religion de la science, du progrès.
Revenir en haut Aller en bas
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1445
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Jeu 07 Jan 2010, 12:52

La religion, au sens premier du terme, est avant tout un système de valeurs et de croyances. Elle est souvent exercée pour satisfaire un but suprème, qui transcende l'homme.

Dans le cas de l'écologie, la croyance de base, c'est que la Terre est en danger, et que ce danger vient de l'exploitation humaine. Notre système de valeur nous pousse donc à enrailler cette exploitation humaine destructrice. Ce but transcende chaque être humain. La Terre elle-même devient le "dieu" de cette religion, c'est-à-dire le but suprème vers lequel chacun de ses "adeptes" tend.

Je crois personnellement que ce but est noble. De plus, je crois que l'on ne doit rien attendre des autres pour l'atteindre. Il appartient à chacun de faire ce qu'il faut dès maintenant pour réduire son impact personnel sur l'environement.

Le chauffage et la climatisation sont les raisons principales du réchauffement climatique. Peut-on donc accepter chez soi une température plus froide en hiver et plus chaude en été?

Les transports sont la deuxième cause d'émission de gaz à effet de serre. Peut-on donc plus souvent prendre les transports publics? Peut-on tenter de trouver un travail plus proche de son domicile, ou un domicile plus proche de son travail? Peut-on éviter de prendre l'avion?

Chacun peut faire quelque chose. Je dirais même chacun a le devoir de faire quelque chose. On ne peut pas compter sur les politiques pour règler la situation. C'est à chacun d'entre nous de faire un effort pour y arriver.

Maintenant, la question initiale semble avoir plutôt trait au mauvais côté de la religion: la religion élevée au rang de dogme.

Le premier dogme des écologistes, c'est que le réchauffement climatique est dû à l'impact de l'homme. Ce dogme est-il fondé? La réponse est simple: oui, il l'est! Il suffit de voir les courbes récentes du climat pour s'en convaincre.

En fait, même si il n'y avait pas de réchaufement climatique du tout, on devrait tout de même tôt ou tard se poser la question de réduire notre dépendance aux énergies fossiles. L'idée de base, c'est d'économiser des ressources qui ne sont pas inépuisables. C'est la même idée pour ce qui concerne la surpêche par exemple. Une ressource épuisable doit être utilisée avec partimonie, sans quoi elle finit par s'épuiser. C'est un simple principe de bon sens.
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Jeu 07 Jan 2010, 13:13

Seb a écrit:
Le premier dogme des écologistes, c'est que le réchauffement climatique est dû à l'impact de l'homme. Ce dogme est-il fondé? La réponse est simple: oui, il l'est! Il suffit de voir les courbes récentes du climat pour s'en convaincre.

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi et je m'en explique; l'histoire géologique de notre planête nous apprend qu'elle a déjà connu des ères glaciaires et des périodes nettement plus chaudes, bien avant que l'homme ne mette le bout de son nez dans ses affaires.

Que nous contribuions à l'accélération du réchauffement actuel ou à son refroidissement, selon certaines théories qui ont court, cela est tout à fait exact. Et c'est pour cela que j'ai comparé l'évolution à une religion; dans les 2 cas une classe de personnes se présentent devant le citoyen lambda comme l'incontournable pour accéder au dieu. L'exagération, l'interprétation personnelle reçoivent le vernis de la vérité, et nous savons pour la plupart ce que ce terme peut cacher comme mensonges et imprécisions... La religion n'en sort pas grandie et Dieu non plus...

Il y a plus de vingt ans des écolos avaient brandis des résultats de l'institut Max Plank pour prouver la rapide déforestation de l'Amazonie. Le document avait tout simplement été fabriqués, produits, par ces mêmes écolos, l'institut Max Plank n'ayant pas fait d'enquête sur ce problème. Bien sur il ne me vient pas à l'esprit de mettre toutes les personnes défendant la nature sur le même plan, mais comme pour la religion il n'est plus question de tout avaler parce que des arguments sont imprimés dans des journaux, revues sans que j'aie la possibilité de vérifier de moi-même ou à défaut de le lire sous la plume de personnes affichant une plus grande neutralité sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1445
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Jeu 07 Jan 2010, 13:57

Oui, je comprend totalement ton point de vue. Comme on parle de preuves très indirectes, il est difficile de faire une corrélation absolument évidente entre les émissions de gaz à effet de serre par l'homme et le réchauffement climatique. D'autant plus que les effets se font sentir des années plus tard!

Il faut toutefois distinguer entre les débats des scientifiques sur les détails de l'impact humain sur le climat, et le problème de fond.

Personne ne peux nier que rejeter des gaz à effet de serre dans l'atmosphère produit effectivement... un effet de serre! Que cet impact soit fort ou faible, cet impact est malgré tout bien réel.

De plus, quel que soit cet impact, le principe qu'"une ressource épuisable doit être utilisée avec partimonie, sans quoi elle finit par s'épuiser" reste valable.

On en revient donc malgré tout à des solutions d'économies, et ce quel que soient les vérités scientifiques ou politiques qui se cachent derrière...
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Ven 08 Jan 2010, 21:53

seb, le plus gros problème qui se dresse sur le chemin d'une écologie responsable provient des pays en développement qui n'ont pas encore réussi à se sortir de leur situation difficile tant sur le point démographique que dans le domaine de la nourriture.
Il est difficile de dire à ces pays:" on est désolé mais vous devez stoper votre développement, du moins en utilisant les mêmes moyens que nous, car il faut penser à l'avenir de la planête et donc au notre". Ces pays pour la plupart essayent de surmonter les problèmes dans le présent, l'avenir pour eux n'est que l'affaire de quelques semaines, voire quelques mois.

N'oublions pas la famine qui a fait frémir l'Europe au millieu du 19e siècle; à cette époque pas moins de 1 million de Suisses sont partis chercher du travail à l'étranger afin de ne pas se retrouver en pleine famine (sur une population d'environ 3-4 millions d'habitants). Quelle aurait été l'avenir de la Suisse et de l'Europe si il n'avait été possible de développer et pouvoir améliorer la production et la distribution de produits agricoles et du bétail, comme cela s'est fait peu après? Ou seraient partis les cohortes de crève la faim, si il n'y avait pas eu de nombreuses terres vierges aux USA, en Afrique, et en Amérique du Sud?
Certes, je te l'accorde on ne refait pas l'histoire, mais avant de conclure qu'il faut penser aux générations futures, occupons nous de celle qui se trouve actuellement présente et remettons les choses en ordre.
L'histoire est toujours bonne à considérer pour nous rappeler ce que nos ancêtres avaient fait, c'est de notre propre pensée que nous nous demandons ce qu'ils auraient pu faire, etc..

Nous pouvons et devons apprendre à mieux dépenser nos ressources, et résultat intéressant pour la première fois depuis la fin de la 2e guerre mondiale l'Europe a baissé sa consomation d'électricité en 2009. Mais que peuvent représenter ces chiffres face à la consomation actuelle des USA, de la Chine et de l'Inde, du Brésil et par rapport à leur future consomation.
Si ces pays ne font pas d'efforts notre effort aura été vain car nous ne pesons pas beaucoup dans la balance. Il ne faut pas se leurer l'avenir de l'écologie se joue ni en Europe, ni aux Usa, mais en Asie.
Revenir en haut Aller en bas
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1445
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Sam 09 Jan 2010, 07:51

En écologie, comme dans tout ce que qui demande un sacrifice, le premier principe est de montrer l'exemple plutôt que de faire des beaux discours. L'Europe et l'Amérique du Nord, de part leur développement à travers l'histoire, ont été historiquement responsables de bien plus de pollution que tous les pays en développement réunis! Ces régions sont donc en effet bien mal placées pour demander des sacrifices aux pays en développement.

Personnellement, je ne crois pas à un traité qui contraindrait la planète entière à une réduction significative des gaz à effet de serre. Je crois plutôt à des initiatives locales qui montreraient la bonne voie par des exemples concrets.

On pense souvent, à tord ou à raison, que développement et pollution vont de pair:
- Le chauffage et la climatisation nous garantissent un grand confort, mais ils utilisent des ressources épuisables et sont émetteurs de gaz à effet de serre.
- La mobilité est un progrès, mais il faut bruler du pétrole et donc émettre du CO2 pour y avoir accès.
- L'élevage et l'agriculture intensifs produisent plus de nourriture que les méthodes traditionnelles, mais ils font appel à des produits qui polluent le sol et l'eau.
- Le transport de marchandises permet de consommer des produits du monde entier, mais cela pollue beaucoup, sans compter l'aspect social des usines "délocalisées".

La question est donc la suivante: pouvons-nous nous passer de tout ça? Serait-ce une véritable régression de ne plus se chauffer à 25 degrés en hivers et climatiser à 20 en été? A-t-on vraiment besoin d'aller en weekend à New York? Doit-on vraiment manger du boeuf chaque jour? Nos jouets et nos textiles doivent-ils vraiment tous venir de Chine ou d'Inde? Sommes-nous vraiment perdants si nous renonçons à manger des fraises en plein hiver?

Voilà le genre de questions à se poser. Le développement, en soit, ne sera finalement pas la cause de notre perte. Ce sera plutôt notre égoïsme.
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Sam 09 Jan 2010, 14:18

De bonnes questions, mais avant de donner les réponses pensons aux paysans des pays en développement à qui l'on a imposé de cultiver des produits qui n'étaient pas locaux.
Avant de se lancer dans de grands changements qui tiennent de l'utopie, demandons-nous un instant quelles seront les conséquences de telles réactions de notre part. Nous avons transformé la culture de façon à la rendre utilisable sur le plan mondial, et maintenant d'un coup de baguette nous décidons de transformer et balancer tout cela parce que nous polluons affreusement.
De plus il faut se demander si notre agriculture locale est capable de répondre à nos besoins élémentaires, et là je pense que nous risquons de découvrir que nous avons mis à mal les petits producteurs et que ceux qui restent ne pourront pas suivre pour nous fournir ce dont nous avons besoin.

Mais n'oublions pas de regarder vers l'Asie c'est de ce côté là que nous le voulions ou non que tout va se jouer la bale n'est déjà plus dans notre camp, nous pouvons renoncer à des avantages non négligeables, mais en faisant des efforts nous pouvons y arriver, mais si nous jouons aux autistes en ayant profité d'abord puis en devenant des consom-acteurs apeuré, il convient de se demander quelle situation nous allons laisser à nos enfants.
Ils seront privés de toute forme de réactivité car notre société aura cesser de progresser pour se réfugier dans ses cavernes de l'écologie frileuse.
Il faut plutôt penser ou laisser penser certains hommes, certaines femmes qui ont conscience autant que nous des problèmes rencontrés et cherchent des solutions, en proposent déjà afin de moins polluer mais de continuer à vivre. Une civilisation qui se replie sur elle-même est condamnée et disparaît rapidemment pour laisser place à une autre, mais les dégâts en terme humain sont considérables.
Il y a plus de 40 ans, mai 68, les slogans flottaient sur les toits des écoles des usines, la révolution n'était pas loin, elle a été remarquée, la révolution, sur le plan sexuel, mais mis à part la possibilité de batifoler sans subir le regard courroucé des penseurs de tout poil, elle n'a pas fait avancer la cause féminine, car les différences existent toujours.
Ceci explique ma plus grande méfiance par rapport aux grands discours qui promettent des lendemains qui chantent. Généralement le lendemain la plupart des gens se réveillent avec la gueule de bois et le sentiment de s'être laisser berner.
Revenir en haut Aller en bas
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1445
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Sam 09 Jan 2010, 22:35

Les écolos ne demandent pas de retourner à l'âge des cavernes. Ils demandent juste d'économiser les ressources épuisables. Est-ce vraiment si dur que cela à faire?

Mieux isoler sa maison, se chauffer ou climatiser moins, se déplacer moins, manger moins de viande, et se passer de produits venant de l'autre bout du monde; sont-ce là vraiment de si grand sacrifice pour garder notre Terre habitable?
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Dim 10 Jan 2010, 00:41

non ce que tu dis n'est pas si terrible que cela, mais je te fais remarquer que de nombreux pays européens ont déjà relevé les manches pour procéder aux premières mesures.
Mais sans un effort concerté de tous les pays dont la Chine, ces efforts resteront lettres mortes, et il faut être conscient de ce fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Dim 10 Jan 2010, 00:48

au delà de notre match de ping pong, seb, je reconnais m'être toujours appliqué à ne pas laisser de papier par terre ni d'autre déchets après mon picnic en nature. Quand j'étais enfant on disait que c'était une forme de savoir vivre, mais évidemment cette façon de se comporter peur paraître ringarde.
Relis mes premiers messages sur le sujet et tu verras que je ne suis pas trop loin de tes préoccupations.
Revenir en haut Aller en bas
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1445
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Dim 10 Jan 2010, 00:58

Je te crois volontiers. Je voulais juste souligner le fait que l'on ne doit pas attendre un bon comportement de l'"autre" (la Chine ou les Etats-Unis par ex.), si l'on est pas capable soi-même de montrer l'exemple.

Comme dans tout ce qui requiert des sacrifices, la solution au problème passe donc par l'exemple avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Mer 24 Fév 2010, 13:20

Il y a quelques temps le GIEC avançait fort imprudemment la date 2035 pour la fonte totale des glaciers de l'himalaya. En réalité il aurait dû indiquer 2350 ce qui n'est toutefois pas la même chose.
Loin de se démonter le responsable de ce groupement de scientifiques maintient que de toute façon il y a réchauffement de la terre; fort bien mais l'ennui vient justement de cette donnée mise en avant par divers médias. Le rapport publié contient plusieurs centaines de pages, et il est vrai qu'une erreur ne va pas dévaloriser tout le travail accomplit.
Cependant, cette date de 2035 n'a pas été sortie d'un coup de baguette magique de ce volumineux rapport que personne ou presque n'aurait eu le courage de lire jusqu'au bout, elle a bien été agitée sous le nez des gouvernants réunis à Copenhague en décembre 2009. Certaines informations contenues dans le pavé du GIEC sont le résultat de calcul, d'approximations émanant de milieux écolos qui n'ont pas vérifié sérieusement leurs prétentions; de plus aucun glaciologue ne figurent parmi les scientifiques réunis au sein du groupe de réflexion, domage. C'est un peu comme si l'on discutait de la finalité de la coupe du monde de footbal en l'absence de footbaleurs amateurs ou professionnels.

Lorsque je comparais l'écologie avec une nouvelle religion j'aurais plutôt dû parler des milieux écologistes car ce sont eux qui me paraissent avoir le plus de ressemblance avec les religions; ainsi le GIEC n'a pas assumé son erreur, il se défend en justifiant le réchauffement et cherche à botter en touche, rappelant ainsi certaines réactions de mouvements fondamentalistes au moment de l'échec de leurs prohéties. De tout façon ils avaient raison puisque le monde va à sa perte, 1975 ou non qu'importe la date la fin est pour demain.

C'est un bien mauvais tour joué à l'écologie qui ne méritait pas un tel manque de corretion de la part de personnes censées appoprter leur appui pour expliquer au citoyen lambda les raisons de modifier nos comportements. Heureusement certains n'ont pas attendu ce message peu clair pour réagir.
Revenir en haut Aller en bas
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1445
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   Mer 24 Fév 2010, 16:30

Errare humanum est, perseverare diabolicum.
Le fait que le GIEC admette son erreur montre que ce groupe n'est pas dogmatique. S'il l'était, il ferait tout pour la cacher ou la minimiser.
Le rapport du GIEC est une collection d'articles scientifiques sur le climat. Si un de ces articles contient une erreur, alors le rapport final propagera sans doute cette erreur. C'est ce qui s'est passé dans ce cas. (Voir : http://www.francisrichard.net/article-glaciergate-il-ne-faut-pas-se-faire-une-montagne-de-l-himalaya-43916169.html).
Je me demande si les climatosceptiques ne sont pas plus dogmatiques que le GIEC, car dès que la moindre erreur sur les prédictions est avérée, ils sautent immédiatement dessus pour défendre l'idée que l'homme n'est pas responsable du réchauffement climatique et que la situation n'est après tout pas si grave et urgente que ça.
Seul l'avenir dira qui avait raison, mais faisons tout dès maintenant pour qu'il ne soit pas trop sombre! Comme me l'a dit un ami: "on hérite pas la terre de nos ancètres, on l'emprunte à nos enfants". A méditer...
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'écologie est-elle en passe de devenir une nouvelle religion?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Écologie, Environnementalisme, l'avenir de l'humanité et autres espèces,......
» Musulmans et écologie
» Elle dépasse de loin toutes les autres créatures
» Elle dépasse de loin toutes les autres créatures
» devoiler son passe avant le mariage!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION ET SCIENCE-
Sauter vers: