Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La nouveauté chrétienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5131
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: La nouveauté chrétienne   Mar 02 Fév 2010, 20:03

Il n'est pas évident, au XXIe siècle, de penser le christianisme comme une religion de la nouveauté. Et c'est pourtant ainsi qu'il s'est présenté au monde ancien, ancien non seulement par rapport à nous mais aussi, dans un sens opposé, par rapport à lui-même: un monde qui se considérait comme ancien, qui du fait de la visibilité historique et mythologique issue de la continuité gréco-romaine (et portant à travers elle sur les civilisations égyptienne, mésopotamienne, phénicienne, perse et au-delà, en passant par le judaïsme) se savait et se sentait vieux, avec un mélange de fierté et de lassitude.
Là où l'autorité religieuse se fonde sur l'antiquité de la tradition le christianisme semble revendiquer sa nouveauté: nouvelle alliance puis nouveau testament, vie nouvelle, homme nouveau, vin nouveau... il n'est certes pas la seule nouvelle religion à émerger dans un rapport contradictoire avec une religion ancestrale (zoroastrisme, bouddhisme déjà avant toute la floraison contemporaine des cultes à mystère) mais il semble plus que tout autre assumer sa nouveauté. Sans doute parce que dans la ligne de l'évolution du judaïsme lui-même il ne se contente pas de vérités intemporelles, mais veut s'inscrire dans l'histoire, et plus spécialement à la fin de celle-ci. Le kainon est aussi l'eschaton, le nouveau est aussi le dernier. Le christianisme dès qu'il a conscience de lui-même se pense comme la conclusion de l'histoire et non comme un chapitre de plus.
Sur un tel fondement il n'était guère préparé à vieillir. Il y a pourtant réussi, plus ou moins heureusement. En délaissant très vite l'eschatologie pour se tourner vers l'intemporel, comme on le voit déjà dans maint texte du NT, sans toutefois l'abandonner tout à fait, d'où sa tendance à produire encore et encore en son sein des mouvements qui voudront à la fois se croire arrivés à "la fin" et rejouer "l'origine" des "premiers chrétiens" qui sont aussi les derniers.
Etre chrétien, de ce point de vue, c'est toujours réinterpréter la "nouveauté" d'une religion qui n'est plus nouvelle depuis fort longtemps.
Voilà un sujet qui m'a beaucoup fasciné... il y a longtemps. Que vous en semble?
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Hérode

avatar

Nombre de messages : 319
Age : 107
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: La nouveauté chrétienne   Mar 02 Fév 2010, 22:42

Cela me semble plus une catéchèse des années 70 surfant sur le rejet hippie du monde antérieur qu'un point de vue des Pères de l'Eglise...
Revenir en haut Aller en bas
http://judee.forumactif.com/index.htm
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5131
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: La nouveauté chrétienne   Mar 02 Fév 2010, 23:40

Cela?
L'avant-dernier paragraphe, à la rigueur...
Le reste est observation et tentative d'analyse d'un fait textuel (le champ lexical de la nouveauté dans les premiers écrits chrétiens), et je n'y vois rien de catéchétique.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Hérode

avatar

Nombre de messages : 319
Age : 107
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: La nouveauté chrétienne   Mer 03 Fév 2010, 11:36

spermologos a écrit:
Là où l'autorité religieuse se fonde sur l'antiquité de la tradition le christianisme semble revendiquer sa nouveauté: nouvelle alliance puis nouveau testament, vie nouvelle, homme nouveau, vin nouveau...
Effectivement, par rapport au judaïsme, le christianisme marcionite prétend être une nouvelle alliance.
Mais on ne peut pas prétendre rejeter le marcionisme tout en se réclamant de ses principes.

Citation :
il n'est certes pas la seule nouvelle religion à émerger dans un rapport contradictoire avec une religion ancestrale (zoroastrisme, bouddhisme déjà avant toute la floraison contemporaine des cultes à mystère) mais il semble plus que tout autre assumer sa nouveauté.
On se sait pas ce que disait le mithracisme là-dessus.
Et sans être formellement une religion indépendante, le sérapisme aussi fut un nouveau culte.

Citation :
Sans doute parce que dans la ligne de l'évolution du judaïsme lui-même il ne se contente pas de vérités intemporelles, mais veut s'inscrire dans l'histoire, et plus spécialement à la fin de celle-ci. Le kainon est aussi l'eschaton, le nouveau est aussi le dernier. Le christianisme dès qu'il a conscience de lui-même se pense comme la conclusion de l'histoire et non comme un chapitre de plus.
Il se pense donc conclusion d'un existant et non nouvel existant.

Citation :
Sur un tel fondement il n'était guère préparé à vieillir. Il y a pourtant réussi, plus ou moins heureusement. En délaissant très vite l'eschatologie pour se tourner vers l'intemporel, comme on le voit déjà dans maint texte du NT, sans toutefois l'abandonner tout à fait, d'où sa tendance à produire encore et encore en son sein des mouvements qui voudront à la fois se croire arrivés à "la fin" et rejouer "l'origine" des "premiers chrétiens" qui sont aussi les derniers.
Dans le NT, on voit plus d'apocalypse que d'intemporel. Où y est l'intemporel ?

Citation :
Etre chrétien, de ce point de vue, c'est toujours réinterpréter la "nouveauté" d'une religion qui n'est plus nouvelle depuis fort longtemps.
Pas clair...
Revenir en haut Aller en bas
http://judee.forumactif.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nouveauté chrétienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nouveauté chrétienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que font les TJ, dans la section chrétienne?
» Le culte des images dans la religion chrétienne
» Citations choisies de spiritualité chrétienne de Benoît XVI
» Foi chrétienne, fondamentalisme et islamophobie
» Mythologie chrétienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: