Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comment combattre le mépris?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Comment combattre le mépris?   Mer 10 Fév 2010, 13:17

Il y a près de 12 ans maintenant que ma vie a basculée et que je suis sorti de chez les témoins de Jéhovah. Depuis cette époque, je me suis efforcé de toujours rechercher la vérité, et de l'accepter quelle qu'elle soit. C'est devenu pour moi une raison de vivre.
Mes recherches m'ont amenées à découvrir de nombreuses choses que je voudrais partager avec ma famille témoin de Jéhovah. Je voudrais leur montrer que ce qu'ils croient n'est pas la réalité, mais je sais qu'ils ne m'écouterons jamais. A peine oserais-je formuler la moindre critique sur leurs croyances que leurs oreilles se fermeraient immédiatement. C'est sans issue.
Mon principal regret, c'est que mon frère ne veut plus me parler tant que je ne redeviens pas témoin de Jéhovah. Il me l'a dit très clairement. Le dialogue avec lui est donc devenu complètement impossible, car je ne peux céder à un tel chantage affectif. Son mépris pour moi est total.
Malgré tout, j'en arrive parfois à penser que j'aurais peut-être été plus heureux en croyant toujours aux mensonges jéhovistes. J'en serais encore à attendre le paradis pour bientôt, à penser que l'être le plus puissant de tout l'Univers est avec moi, et j'aurais peut-être encore un bon contact avec mon frère. C'est stupide, mais il m'arrive parfois d'envier les ignorants.
Quelque chose en moi me dis pourtant que vivre dans une illusion n'est pas bon, et que la désillusion vient tôt ou tard. C'est pourquoi je sens qu'il est de mon devoir de tenter d'ouvrir les yeux de ma famille. Je sens toutefois que c'est impossible, et cela me frustre.
Je bascule donc entre la révolte et la peine, et je suis désemparé. Je suis certain que je ne suis pas le seul d'entre vous à vivre ce genre de situation. Auriez-vous de bons conseils pour m'aider?
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
thessray



Nombre de messages : 151
Age : 85
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Comment combattre le mépris?   Mer 10 Fév 2010, 18:21

Bonjour SEB
je sais combien c'est dur de trancher et de se voir rejeter. La plupart ici ont connu cette mésaventure et n'en sortent pas sans blessures. Pour moi après plus de 50 ans passé chez les T.J, je les ai quitté ou plutot ils m'ont rejetée et l'une de mes filles m'en veut terriblement et éloigne de moi mes petits enfants.
Cependant je n'ai pas de regret car je me sens libre de penser par moi-même et d'effectuer des recherches plus profondes. En restant pami eux, on se ment à soi même et on n'est pas plus heureux car l'envie demeure d'aller plus loin.
Ta jeunesse peut te laisser espérer en souhaitant que le temps jouera en ta faveur. Il suffit parfois d'un simple déclic, une explication ou une image donnée par eux sémera le doute dans leur coeur pour se décider à aller plus loin dans leurs recherches.
Le defaut est le même que nous avions au départ en devenant T.J: parler, parler et essayer de convaincre. Et lorsque l'on quitte on reproduit ce même schéma en vain. Il faut laisser venir vers soi et glisser une parole en suspens sans chercher à obtenir une réponse.
J'ai lu tes diffrentes démonstrations sur ce site et il semble que tu es en bonne voie de te reconstruire. Alors courage. n'abandonne pas, si non tu leur donnerais plus de force.
Apprécie la vie chaque jour ,et trouve toi des activités qui comble ce trou affectif.
Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Comment combattre le mépris?   Mer 10 Fév 2010, 19:16

Merci Thessray pour tes bons conseils.
Je me rend compte que lorsque j'accepte la situation et que je n'essaye pas d'imposer mes découvertes à ma famille, les relations sont plus paisibles. Ces derniers temps, j'ai obté pour une attitude neutre envers eux. Je répond honnêtement lorsqu'ils me posent des questions sur mes croyances, mais je n'essaye plus d'amener la discussion sur ce terrain. Grâce à cela, les relations avec mon père, ma mère et ma soeur, avec lesquels je mange chaque semaine, vont plus ou moins bien.
Quand à mon frère jumeau, les contacts sont rompus depuis plusieurs années maintenant. Récemment, il m'a pourtant téléphoné et m'a proposé une discussion avec un ancien. J'ai refusé, lui proposant à la place de discuter entre quatre yeux. Il n'a pas accepté et on en est resté là.
Je voudrais tant pourtant que le dialogue soit ouvert à nouveau! ...quoique pas à n'importe quel prix.
Trouves-tu qu'accepter une discussion avec mon frère et un ancien pourrait être bénéfique? J'ai juste peur que le but d'une telle discussion soit uniquement de me convaincre et que rien de bon n'en sorte.

Amicalement, Sébastien
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment combattre le mépris?   Sam 13 Fév 2010, 19:54

bonsoir seb je me permets de m'immiscer dans ta conversation avec Thessray, et j'espère que tu ne m'en voudras pas.

Je pense que ton frère désire te voir revenir dans la "bergerie" car il est convaincu d'être dans le seul culte accepté par Dieu. En te demandant d'accepter une discussion avec un ancien il espère que ce dernier pourra faire pencher tes opinions de son côté, si tu acceptes la discussion tu risques de bloquer encore plus tes relations ou en tout cas de les placer sous de mauvaises augures pour l'avenir, car lorsque tu maintiendras ton point de vue devant l'ancien tu prouveras à ton frère que tu es encore et toujours incapable de faire "un bon choix".
L'ancien qui aura conduit l'entretien se sentira peut-être obligé de conseiller à ton frère d'éviter toute relation avec toi ou de les réduire drastiquement.

Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
thessray



Nombre de messages : 151
Age : 85
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Comment combattre le mépris?   Dim 14 Fév 2010, 19:24

Bonsoir Seb
Je ne t'ai pas répondu de suite car j'ai eu quelques ennuis, je suis d'avis avec J.Pierre qu'une discussion avec un ancien éloignera encore plus ton frère. C'est leur but. mais sans leur en vouloir, ils veulent te voir raccrocher.
Prends patience, c'est le seul conseil, tout en étant disponible de parler avec amour à ton frère sur d'autres sujets, montrant que ta réflexion ne s'est pas amoindrie et que tu approfondis les pensées d'autrui avec lucidité et respect.
Bien chaleureusement
Revenir en haut Aller en bas
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Comment combattre le mépris?   Lun 15 Fév 2010, 11:46

Merci à tous deux pour vos conseils avisés.
Je pense que vous avez raison. J'avais déjà eu une discussion de 4 heures avec mon frère et un ancien il y a quelques années. J'y avais posé des tas de questions, sur la doctrine, sur les fausses prophéties, sur l'évolution, sur le déluge, sur 607, etc, mais aucune de mes questions n'a obtenu de réponse satisfaisante. J'ai l'impression que mon frère en a juste retenu que je cherchais la petite bête et que je n'aimais pas Jéhovah! Je pense donc qu'en effet il ne serait pas judicieux de remettre ça!
Je cherche depuis de nombreuses années à renouer le dialogue avec lui, mais on s'énerve tous deux à chaque discussion, et à la fin il ne répond plus à mes mails et raccroche le téléphone lorsque je l'appelle. Souvent, je continue à lui envoyer des mails pour clarifier les choses après qu'il coupe le contact, mais il n'y répond pas et je ne suis pas sûr qu'il les lit. Au moins, c'est toujours moi qui ai le dernier mot!
La dernière fois c'était lui qui m'avait appellé. On a discuté de choses et d'autres au début, puis il m'a invité à venir aux réunions. Je lui ai alors dit que je ne voulais plus y revenir parce que je ne croyais plus aux mensonges de la Watchtower. La discussion s'est envenimée et il a fini par me dire qu'il ne me verrait plus tant que je ne serais pas témoin de Jéhovah à nouveau. Comme ce n'était pas la première fois qu'il me disait cela, je lui ai alors demandé de rester loin de moi et de ma famille, et de ne plus m'appeller tant que son attitude serait à ce point catégorique. Comme toujours, il m'a laissé parler sans rien dire et j'ai fini par raccrocher.
Je voudrais lui dire à quel point il compte pour moi et à quel point cette situation me désole, mais au lieu de cela nos discussion finissent toujours en conflit. Je pense que je lui en veux énormément de sa prise de position dogmatique et sectaire, et que lui m'en veut d'avoir "retourné ma veste", selon ses termes.
Bref, il n'y a pas d'issue je pense. En tout cas, je n'en vois pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment combattre le mépris?   Lun 15 Fév 2010, 22:06

Est-il nécessaire d'avoir toujours raison ou le dernier mot?
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4506
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Comment combattre le mépris?   Mar 16 Fév 2010, 01:40

Je parcours et commente ce fil avec quelques jours de retard.

Personnellement, je ne crois plus beaucoup à la pertinence ni à l'utilité de la notion de vérité en matière religieuse. Il est bien sûr tentant de faire remarquer à ceux qui en usent et en abusent que leur "vérité", ou leur "connaissance exacte", comporte pas mal de faussetés et d'inexactitudes avérées (si j'ose dire). Mais à mon avis ça ne sert pas à grand-chose. Qu'on puisse, dans une certaine mesure, se passer de vérité - non seulement de Vérité absolue et englobante mais aussi, plus simplement, d'avoir raison - représente peut-être une remise en question beaucoup plus radicale, de nature à donner à penser tôt ou tard.

Par ailleurs les différences de traitement des "apostats" chez les TdJ, que j'ai aussi observées dans ma propre famille (non seulement d'une personne à l'autre, mais aussi d'un moment à l'autre) nous obligent à entendre une "vérité" désagréable mais peut-être utile: telle personne que nous aimons, et qui nous aime sans doute aussi, ne veut plus nous voir. Le "règlement" tantôt contourné pour maintenir une relation peut aussi servir de prétexte pour y mettre fin - ne serait-ce que provisoirement. Si pénible que cela puisse être, il est peut-être sage d'en prendre acte. Accepter une rupture n'empêche pas forcément d'aimer, ni d'espérer...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3560
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Comment combattre le mépris?   Mar 16 Fév 2010, 11:18

Je pense que souvent c'est nous qui produisons notre souffrance.
Nous avons des attentes precises vis-à-vis de nos proches, de notre entourage; lorsque ceux-ci ne répondent pas à nos attentes, que nous trouvons par ailleurs légitimes, nous souffrons et nous les en rendons responsables.
Reconnaissons et acceptons le positionnement et l'attitude de ceux qui nous entourent. Nos proches ne sont pas obligés de se comporter comme nous l'espèrons, respectons leurs attitudes.
J'estime que c'est le plus sûr moyen de ne pas souffrir et de leurs donner l'occasion ou le désir, un jour, de nous parler ou de renouer le contact.
Revenir en haut Aller en bas
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Comment combattre le mépris?   Mar 16 Fév 2010, 11:55

Merci pour vos messages encourageants.
Je me rend compte en effet que vouloir avoir raison à tout prix est une faiblesse de ma part. J'arrive à maitriser ce trait avec mon père et ma soeur, mais pas avec mon frère. C'est peut-être dû au fait que je pense parfois que, vu qu'on a vécu toute notre enfance ensemble, il devrait penser et agir un peu comme moi. Je me rend compte avec dépit que ce n'est pas le cas...
Je comprend que vouloir toujours avoir raison est un signe d'arrogance. Je me demande toutefois si ce n'est pas une preuve d'amour que de ne pas laisser nos proches dans l'ignorance de ce que nous avons découvert sur leurs croyances. Peut-être le problème réside-t-il plutôt dans la manière d'aborder ces questions que dans le fait de les aborder?
Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Narkissos



Nombre de messages : 4506
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Comment combattre le mépris?   Mar 16 Fév 2010, 13:08

Plus forte la ressemblance (chez des jumeaux, notamment, mais pas seulement), plus forte la nécessité de produire de la dissemblance.
Et si on laisse un peu de côté la question de savoir qui a "objectivement" raison ou tort, le même besoin ou désir subjectif de différenciation n'est-il pas à l'oeuvre de part et d'autre? Sous le cache-sexe de la "vérité" en quelque sorte?
Rétrospectivement je verrais les "vérités" auxquelles j'ai pu successivement souscrire comme autant de chemins que je n'ai fait qu'emprunter, de façon à tracer un parcours unique (comme tout le monde!) bien qu'il n'ait été fait que de tronçons de sentiers battus -- et aussi de carrefours et de bifurcations, c'est-à-dire de rencontres, d'adieux et de rêves de retrouvailles.

Quand je lis:
Citation :
Je me demande toutefois si ce n'est pas une preuve d'amour que de ne pas laisser nos proches dans l'ignorance de ce que nous avons découvert sur leurs croyances. Peut-être le problème réside-t-il plutôt dans la manière d'aborder ces questions que dans le fait de les aborder?
... d'une part je ne peux pas m'empêcher de penser que je pourrais entendre un discours similaire à une "réunion de service" TdJ.
D'autre part, la question de la manière me rappelle un prof de théologie mennonite (je précise, car son attitude reflétait une pensée de la "non-violence" appliquée à la rhétorique). Il laissait toujours les étudiants s'exprimer à la fin de ses cours (fort intéressants d'ailleurs, par le fond plutôt que par la forme). Il répondait aux questions de clarification mais jamais aux objections. Il laissait en quelque sorte celles-ci s'inscrire en marge de son propre discours plutôt que de reprendre la parole pour les réfuter ou les intégrer à celui-ci. Pour les participants habitués à argumenter et à débattre c'était une expérience fort troublante et qui, en ce qui me concerne, m'a beaucoup donné à réfléchir. C'est en fait très rare d'avoir affaire à quelqu'un qui ne cherche vraiment pas à avoir le dernier mot...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3560
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Comment combattre le mépris?   Mar 16 Fév 2010, 13:25

Suggestion de lecture.
Le Courage d'être soi : Une charte du mieux-être avec soi-même et avec autrui.
L'ouvrage le plus personnel de Jacques Salomé nous interpelle sur l'art de communiquer en conscience. Riche de son itinéraire, de son expérience et de ses rencontres, il propose quelques balises pour :
• Explorer les zones d'ombre ou de méprise dans notre personnalité, les pièges et les malentendus qui nous enchaînent dans notre relation avec autrui et avec nous-mêmes.
• Apprendre à dépasser violences, blessures et souffrances.
• Sortir des fidélités contraignantes et aller de la fidélité de l'autre à la fidélité de soi.
• Vivre les deuils successifs de notre existence qui nous permettent de grandir.
• Apprendre à vivre les séparations et les ruptures mais aussi les cadeaux de la vie.
• Avoir l'audace d'exister.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment combattre le mépris?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment combattre le mépris?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment combattre la stigmatisation des malades mentaux ?
» Comment combattre l'insomnie
» comment la combattre et quelles sensations ont recoit
» ISLAM: Combattre dans les sentiers d'Allah, sens propre ou figuré??
» La conversion forcée à L'islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: