Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bienvenue à Sarai-Estelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 443
Age : 70
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Bienvenue à Sarai-Estelle   Mar 16 Fév 2010, 15:09

Bonjour et bienvenue à Sarai-Estelle,


J'espère que tu trouveras du plaisir à communiquer sur le forum. Les règles sont légères:
- respect de l'autre
- pas de grossièretè, ni de mépris à l'égard d'un intervenant quelconque
- pas de moquerie inutile ou déplaclée à propos d'une croyance

en dehors de ces quelques règles de base toute discussion est possible, même les arguments "décoiffants", d'ailleurs tu peux t'en rendre en parcourant quelques interventions.

Si quelque chose t'interpelle tu peux le dire directement sur le forum ou le faire par un messasge privé auprès de l'auteur du message.

Avec mes amitiés.
Jean-Pierre


Dernière édition par Admin le Sam 20 Fév 2010, 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://etrechretien.discutforum.com
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5207
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Mar 16 Fév 2010, 16:10

Bienvenue Saraï-Estelle!


Dernière édition par spermologos le Sam 20 Fév 2010, 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
thessray

avatar

Nombre de messages : 151
Age : 86
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Mar 16 Fév 2010, 17:59

Bienvenue à toi Saraï- Estelle
Tu te déplaces à la vitesse lumière.......
Ici nous pourrons continuer nos investigations sur des sujets pointus et comme tu le constateras , il y a du costaud.
Revenir en haut Aller en bas
penellope



Nombre de messages : 19
Age : 53
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Jeu 18 Fév 2010, 13:29

Bonjour Saraï-Estelle!

C'est toujours agréable d'accueillir une nouvelle personne.

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1452
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Ven 19 Fév 2010, 18:37

Bienvenue à toi Saraï-Estelle! (dis-donc, pas facile à écrire ton pseudo! )

J'ai l'impression que la fin du message de Jean-Pierre est un copier-coller malheureux...
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
SARAI-ESTELLE

avatar

Féminin Nombre de messages : 124
Age : 63
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Ven 19 Fév 2010, 20:30

Bonsoir et merci pour vos encouragements de bienvenue !
Je vous ai envoyé ce mail, mais par erreur de manipulations il est parti en message privé ce n'est pas grave le voici, peut-être certains me répondront ceux qui ont ressenti les mêmes troubles ;;;
Voici un résumé du récit de ma vie

... Pour le moment je suis toujours témoins de Jéhovah, mais pour combien de temps ????
Un membre de ma famille m'avait envoyé le livre, « Crise de conscience » que je ne voulais pas lire !! Pour en discuter avec elle, la décourager, la dissuader de ce que je pressentais, je l'ai commencé le livre le jour où je l'ai reçu un jour de décembre 2006
J'ai lu le livre tout de suite en cachette de mon mari, j'ai commencé par 1975, 1914,
car j'avais moi même été très marquée par ces enseignements !!

J'ai été baptisée à 15 ans, suite normale d'une éducation dans la "Vérité", mon père lui même s'étant fait baptisé j'étais nouveau- né .Quand les frères aux réunions nous demandent : Le jour où vous avez connu la vérité quelle fut votre réaction ??? Votre émerveillement ?? Je réponds souvent : ....".j'étais dans le ventre de ma mère" les réunions la prédication, les assemblées,les études, bercèrent mon enfance, et je n'en ai pas souffert !! Je n'aime pas les récits d'anciens témoins qui se plaignent de leur enfermement, de leur manque de fêtes, de leur manque de bonheur, leur manque de tout !! Moi j'ai aimé les frères et soeurs, mes amies dans la vérité, j'ai aimé les congrès, j'ai aimé les invitations entre frères et soeurs, mes parents invitaient beaucoup de frères et soeurs, les serviteurs de circonscription dormaient chez nous....

Comme bon petit témoin j'ai prêché à 3 ans, fait mon premier sujet à 9 ans, je prêchais à mes amies, mes camarades de classe, mes professeurs, et même quand c'était difficile de prendre une position je le faisais, j'en tirais une fierté, je me disais me répétais : JE SUIS DANS LA VERITE !!
Mes amies parfois se moquaient mais en principe me trouvaient différente, et j'en tirais une joie ! Un honneur !!

En grandissant j'ai rencontré mon mari, à un grand congrès international, et nous étions heureux, .... Nous étions heureux , car nous étions en 1969, et Armaguédôn (ou HARMAGUEDON cela dépend de l’époque !!) était pour demain !!

Nous avons cru en 1975, vraiment !! Nous prêchions avec zèle, nous étions toute une bande de jeunes dans la vérité heureux de l'être, et tellement confiants !!!
Nous étions heureux car nous avions une totale confiance en l'organisation !!! Bien sûr nous savions que étions fidèles à Jéhovah, mais Jéhovah,l'organisation tout cela c'était la même chose !! Nous prêchions le nouvel ordre de chose pour 1975, ou très proche !! Nos études tournaient toujours autour de cette date !!

Parfois un enseignement me choquait et je le disais ... Quand la société allait trop loin j'en faisait la remarque... Toutes les imperfections humaines qui faisaient que certains frères était trop durs, trop secs, je le mettais sur le fait que c’étaient des humains, en quarante ans de vérité j'en ai connu beaucoup des frères, des anciens, des bons, des gentils, des généreux, des secs, des orgueilleux, des prétentieux, mais.............. Nous étions tous des frères et soeurs imparfaits !! Le principal et nous en parlions souvent entre nous c'était l'enseignement, celui ci était TELLEMENT VRAI !!
J'avais basé ma foi sur les prophéties de Daniel, ...... J'aimais le fidèle d'autrefois son récit, son courage, et l'application des 2520 ans, cela était si clair, si vrai !Un enseignement qui me déçu fut le fait que l'on disait que les ressuscités ne prendraient ni femme ni mari, ils seraient comme des anges, donc si je mourrai avant Harmaguédon je n’aurai pas d’enfants, jamais…
Quand j’en parlais avec mes amies témoins, des jeunes sœurs comme moi, tout cela nous semblait étrange, nous étions tristes, aurions nous des enfants un jour?  
Alors on s’est dit que oui , nous allions avoir des enfants au moins un avant 
Harmaguedon, un car si on mourrait avant la fin, nous en aurions jamais… 
Jamais ! 

Aussi, un petit garçonvu le jour , le jour du mémorial !! Nous étions gênés quand on nous disait qu’il ne fallait pas d’enfants dans ce système,
« Car dans les jours d’avant le déluge …. » Nous étions angoissés, dans les années qui suivirent car on pensait à la grande tribulation chaque jour.
Puis les années passèrent, 1975 passa, ….. mais nous étions confiants, nous nous disions que nous savions pas combien de temps Eve était restée dans le paradis sans enfant, donc cela nous retardait avant le nouveau système.
Dans les années 80 on entendit parler de grands mouvements au sein du Bethel de Brooklyn mais c’était très vague, et puis c’était encore une preuve que nous étions dans la meilleure organisation qui soit !
Nous sommes restés fidèles… fidèles mais à qui ???? des fidèles nous en rencontrions toujours, les frères et sœurs vieillissaient autour de nous, mourraient, espéraient la fin, la redoutaient aussi, car on avait peur aussi de la grande tribulation, des persécutions;
Je me souvenais de 1968, des articles de la société, sur les frères du Malawi, j’étais une jeune adolescente je lisais les récits de périodiques dans la terreur, mais l’admiration de ces frères et sœurs mes frères et sœurs qui donnaient leur vie à Jéhovah en étant fidèles à Jéhovah du moins je le croyais...
Puis les années 80 passèrent doucement et nous quittions l’Europe et ce fut un grand périple quittant notre cocon familial.
Nous avons été heureux de rencontrer les frères d’Afrique, du Brésil, Amérique de sud, Etats-Unis… Nous rencontrions des frères de tous les pays, nous les connaissions depuis une heure, ils étaient nos amis, nos frères… Nous avons vécu quelques années ainsi dans de nombreux pays, ajoutant deux enfants à notre famille.
Nous nous sommes enfin posés en terre inconnue mais il y avait des Témoins partout.
Les années ont encore passé vite, les enfants grandissaient … Et nous devenions grands parents…. Quand mon premier fils est né la première chose que mon père m’a dit c’est toi tu ne devais pas aller à l’école, mais lui c’est sûr !!
Mon fils maintenant était grand, et son fils naissait !!!
Souvent on se disait que la loi TJ allait trop loin. Je n’étais pas d’accord avec le fait de ne pas faire d’études. Pour moi aussi comme Raymond Frantz je pensais que le fait d’être ignorant n’est pas une qualité exceptionnelle pour former le peuple de Dieu. Tous n’ont pas la faculté d’étudier, mais au moins qu’on laisse le choix de poursuivre ou non ses études avec les possibilités de chacun. Je me souviens d’un Réveillez-vous qui nous dressait la liste de ce que nous pourrions faire après les études obligatoires, on nous disait : plombier, garagiste, électricien coiffeur, laveur de vitres, et des métiers de femmes, à peu près semblables , coiffeuse, couturière, dactylo, ... je n’avais que 11 ou 12 ans quand ce périodique est sorti je l’avais trouvé mal placé, et hors propos. Mon père bien intentionné m’avait dit « Tu pourras trouver des ingénieurs, des médecins, en prédication , et nous aurons des médecins de ingénieurs Témoins !! En moi-même je trouvais pas très facile pour un coiffeur, un plombier de pouvoir engager une étude avec de telles personnes, sans aucunement dénigrer ces métiers utiles, ni les personnes qui les exercent qui peuvent être intelligentes, et cultivées pour peu
qu’elles le veuillent et surtout si leurs facultés leurs permettent. Et encore !! Auraient-elles le temps de consacrer à l’étude du savoir, quand elles auraient accompli un travail manuel pénible et dur !
De plus, l’article disaient que les universités étaient remplis de jeunes non croyants, et de personnes et d’enseignants peu attachés à la parole de Dieu, et dans les usines alors y trouve t-on davantage de gens croyants, pieux, aimant la Bible et observant ses principes ??? Les mentalités dans les usines sont souvent là aussi déplorables !
Former des médecins, des ingénieurs, des chercheurs n’est pas répréhensible vis-à-vis des Ecritures. Comment le collège central pouvait-il nous dire cela !!
Un autre point que j’avais trouvé déplacé c’était l’insistance répétée des TG de nous dire qu’il ne fallait pas trouver d’emploi rémunérateur, ni que la femme travaille, qu’elle reste occupée aux soins de la maison et des enfants mais le collège central ne se rendait pas compte que la plupart des familles à l’époque, et encore plus maintenant ont besoin de deux salaires pour faire vivre la famille. Le travail des femmes est souvent une nécessité ! Pas pour s’enrichir, ni s’acheter le superflu !! Ces revenus sont souvent une obligation familiale ! Sans compter qu’une femme peut se retrouver seule suite à un décès de son mari, ou un divorce !! La vie n’épargne personne ... Et même si on nous dit que nous sommes protégés par notre vie qui n’est pas dissolue, ce qui un peu vrai, mais « temps et évènements .... » Même si je suis convaincue, que l’argent n’apporte pas le bonheur, la richesse et l’acquisition de biens ne remplissent de joie, ni de satisfaction durable ..mais je vois que dans ce système il devient indispensable de travailler durement pour vivre pour la plupart des familles.
J’ai vu au cours de ma vie beaucoup de frères et sœurs qui ont attendu pour 1975 Harmaguedon,pardon Armaguedôn (comme si cela changeait quelque chose) certains n’ont pas prévu leur retraite (comme nous d’ailleurs) d’autres qui n’ont pas construit leur maison ou acheté un appartement car c’était mal vu, et qui lorsque la fin de la vie arrive sont dans des situations difficiles.
Puis il y quatre ans la , je commençais à reprendre ma Bible, les livres » Toutes écritures « le livre « Prêtons attention à la prophétie de Daniel »
Je commençaient à reprendre les vieux livres de la Société…..
Je relisais seule le livre « Dans la liberté des fils de Dieu » et posais ma question sur 1975 à un ancien serviteur de circonscription et filiale, ami de mes parents, que j’avais retrouvé grâce à INTERNET.
Il répondait bien correctement à mes questions, mais élucidait certains points.
Puis je trouvais que j’étudiais en boucle, j’étudiais que ce que l’on m’autorisait à lire, donc je commençais à vérifier, sur internet les recherches sur les généalogies, l’archéologie, le fouillais et je m’inquiétais …..Dans le livre de « Babylone la grande est tombée, le Royaume de Dieu a commencé son règne » que j’ai étudié adolescente, je trouvais formidable cette partie de la Bible révélée ! Pour la troisième fois nous avons étudié le livre de » la Révélation le grand dénouement est proche ». Les deux premières fois nous n’avons pas trouvé à redire à cet enseignement ... mais à la troisième étude, je trouvais, mon mari et moi-même cette adaptation étrange, irréelle... Les sept quand même perplexe de la facilité de résoudre une déclaration du Dieu suprême et l’adapter ainsi !!
De même que dans le livre « Prêtons attention à la prophétie de Daniel » l’enseignement des dates 1918, 1919 et les membres de l’organisation qui étaient emprisonnés, relâchés ....
Trop de choses incongrues se bousculaient dans nos pensées ... Et le manque d’études profondes avec comparaisons ne nous permettaient pas de prouver ce que nous ressentions.
Notre programme : préparation des réunions, réunions - prédication, - famille- enfants, travail, ne nous laissaient peu de temps !
Sur ces entre faits, je recevais ,(crises de conscience).
J’ai lu dans le désordre une première fois, puis dans l’ordre, page après page, j’avais l’impression de tomber d’une des tours jumelles du Wall trade Center, je tombais, tombais, et tombais, n’arrivant jamais au sol…..
J’étais dans un cauchemar effroyable, j’avais l’impression de mourir, et y ai pensé… Mourir ……..Ne pas accepter cette effroyable réalité !! Moi qui ne voulais pas lire les récits d’anciens Témoins, car je les trouvais moqueurs, ce livre respirait l’amour, le vrai, ….. Plus je le lisais plus j’en étais affectée; je comprends les lignes…… « Qu’il fut douloureux de les écrire, » car pour moi les lire étaient effrayantes …douloureuses. » Et oui nous étions fidèles à une organisation, nous étions fidèles à des hommes …. des hommes ….pas le canal de Dieu sur terre !!
Le collège central représentait pour nous la matière grise de l’organisation, l’enseignement juste qui sortait de leurs études poussées, nous les imaginions régulièrement en études profondes, en prières tous en harmonie, en formidables compagnons de la Bible, la Parole de Dieu !!
C’est vrai la Tour de Garde représentait la Bible, la vérité !!
Parfois avec mon mari, nous disions: « Nous aimerions être une petite souris pour voir ce qui se passe dans les béthels….. »

A la mort de mon père, un ancien fidèle mort en 2005,nous étions effondré sa disparition fut pour nous terrible car pour moi mon père ne devait jamais mourir ….. Depuis mon enfance , je me disais mes parents ne mourront jamais. Je ne devais pas grandir dans ce monde, ne devait pas aller à l’école, poursuivre des études, et encore moins me marier avoir des enfants et les voir grandir se marier, avoir eux aussi des enfants…
Sur Internet, ma mère pour combler l’absence de mon père, elle a fait des recherches sur la Bible, 607,1914, et progressivement tous les sujets bibliques….
J’ai souffert à lire ce livre…. Mais la vérité n’a pas de prix!!! Je n’avais pas la notion de cette vérité là !!
Puis mon mari lu le livre
.
Il fut moins affectée que moi; Il se doutait de beaucoup de choses mais pas à ce point là ! Nous avons lu et relu des pages ensemble, il savait que certaines choses ne collaient plus à la vérité !
J’ai été affectée par ce qui a été fait à Edward Dunlap comment peut-on aller jusque là dans le manque d’amour ! J’espère qu’au moins certains lui ont tendu la main !
Le rejet de ce frère René, après tant de service !La lettre poignante qu’il a écrit comment des hommes professant Dieu, peuvent-ils agir ainsi… Je ne pouvais pas imaginer ce que le collège central puisse faire envers des hommes qui aiment Dieu, et dont l’idée d’apostasie révulse !!
C’est contraire à l’amour de Dieu, à la compassion.
Un jour j’ai proposé ce livre à ma meilleure amie, avec qui je sortais toute les semaines … J’étais tellement affectée à cette lecture, ….Elle était mon amie, et nous discutions souvent de l’attitude de certains chrétiens mais nous savions que c’étaient des hommes imparfaits… Nous regrettions seulement qu’ils agissent ainsi, qu’ils étaient anciens, mais pas comme on pensait que des hommes choisis doivent agir !!! Aussi j’ai offert cette lecture, pour partager avec son mari et le mien échanger nos points de vue….
Deux semaines plus tard elle me téléphonait pour me dire qu’elle ne lirait pas le livre, et qu’elle me le rendrait … Je ne voulais pas l’imposer, lui laissait le choix, je lui disais que c’était parce qu’elle était mon amie que je voulais partager des choses inconnues d’elle, et qu’il était important pour moi de les discuter avec son mari,et le mien. Ce fut terminé entre nous, elle avait déjà parlé aux anciens….
J’avais perdu une amie, ce que je croyais une amie
Et dès la sortie de la salle un ancien m’a demandé de le rencontrer rapidement, avec mon mari. Je lui demandais (cela faisait une année que je lui avait pose des questions écrites)s’il avait les réponses à mes questions ?? Il me dit non c’est autre chose !
Je comprenais pourquoi il voulait me voir ! Maintenant il avait l’air pressé !
.…
Quelques mois avant cette affaire après avoir remis mes questions à un ancien , j’avais vu le serviteur de circonscription en particulier qui voulait nous voir mon mari et moi, mais mon mari n’a pas voulu prétextant une fatigue passagère.
J’allais seule à salle du Royaume… Ils m’ont encouragé ( le serviteur de circonscription et mon conducteur de l’Etude de livre) à continuer, à persévérer, puis m’ont questionnée…. Si j’avais des doutes…..
Je les voyais venir…. Des doutes sur Jéhovah et Jésus ??? Non jamais !!!
Oui mais sur l’organisation ???? Je ne voulais pas polémiquer ! Je répondis par une autre question !!! Je ne voyais rien ailleurs ?? Je voyais le terrain sur lequel on voulait m’emmener !! Pendant une heure ils m’ont questionnée, j’étais sincère mais vague dès qu’ils étaient trop axés sur l’organisation.
Nous étions donc convoqué tous les deux mon mari et moi-même , ce fut à la salle après la réunion
Tout de suite le conducteur de l’étude du livre nous a dit qu’on lui avait signalé que j’avais lu un livre d’apostats, un livre écrit par ils ont cité son nom, sa place, son rang, et son exclusion; J’ai voulu défendre ce livre, sa vie, son courage, mais ils étaient fermés.
A un moment un des deux dit c’est comme si on recevait de la pornographie dans la boîtes aux lettres et qu’on la donnait à nos enfants!! Mon mari a stoppé tout de suite en disant que la comparaison n’était pas bonne; J’avais lu le livre, lui aussi point final, que je le regrettais peut-être, mais que c’était pas dramatique; je l’ai interrompu pour lui dire je ne regrettais rien, je l’avais lu , et je voulais en discuter avec ce que je croyais une amie, point final le livre est dans ma bibliothèque. Ils m’ont dit si tu penses que l’on peut le lire on va demander au Béthel et ils nous répondront.
Je ne veux pas demander au Béthel tout ce que lis répondis-je, je lis plusieurs livres par mois.
Ils avaient peur que je le donne à des frères et sœurs nouveaux dans la congrégation. Je leur dis que non, je voulais en parler dans l’intimité, dans des conversations privées uniquement.
On a terminé en moins d’une heure; Mais je sens le malaise.
Personne d’autre parmi les anciens même le surveillant de la congrégation m’en a parlé.
Depuis j’ai lu l’ écrit sur « le sang, la foi et l’amour » . Jamais je n’aurai cru pouvoir imaginer pouvoir penser autre chose. Cet écrit m’a bouleversée par la justesse du raisonnement; Hier j’aurai donné ma vie pour l’organisation, je me serai fait tuer, pour rester fidèle, porter le nom de Témoins de Jéhovah était un honneur suprême… Et voilà qu’une approche différente du sens de la loi, du contexte dans lequel fut écrit ACTES 15 :28 me laisse complètement perplexe.
Je me suis fâchée avec un médecin à trois jours d’accoucher de mon fils aîné… Je me serais battue jusqu’au bout jusqu’à la mort et maintenant je ne sais plus ce qu’il faut faire, et pourtant la vue d'une poche de sang à transfuser me révulse !! Pourtant la réflexion donnée sur le symbole de la vie qui retourne à Dieu en versant le sang à terre d'un animal aurait-il plus d'importance que la vie elle même ?? Je dois avouer qu'à réfléchir à cela me laisse dans le désarroi ! Car comme il le dit, le sacrifice s'il n'est pas demandé par Dieu à quoi sert-il ??
Je pense au prophète Daniel à sa vie menacée pour avoir prié sans se cacher, et les frères du Mexique ne faisaient pas de prières aux réunions, les congrès pour satisfaire aux exigences des opérations foncières… Comment aurions pu savoir ces choses sans ce livre ?
Comment avons-nous pu nous laisser mettre sous l’emprise de cette organisation qui pour nous était la meilleure, la plus droite, la plus juste, l’enseignement que nous croyions le seul basé sur les Ecritures.
Je me rendais compte que certains frères étaient humbles et servaient avec justice, et charité, mais je n’aimais les titres, certains en usaient avec mépris des autres, j’ai toujours apprécié, le petit, comme le sage, mais les titres ne donnent pas l’intelligence, ni la sagesse, et les sujets de la Tour de Garde qui nous disaient que les anciens étaient des « étoiles » et qu’il fallait les respecter. Je ne suis pas contre l’autorité si elle est sage et pleine d’amour, mais contre l’abus de pouvoir, et le mépris.
Depuis un an je vis dans un cauchemar !Je viens de lire le livre de Carl Oloff Johnson.
J’ai lu depuis « A la recherche de la liberté chrétienne » et je comprends maintenant …. Nous sommes des tout- petits de l’organisation, des membres inconnus, de petits proclamateurs, perdus dans un océan de témoins et nous avons naïvement cru que ce que nous ressentons, nous croyions avait de l’importance.
Nous pensions poser des questions et que l’on s’évertuerait à nous répondre !! On nous regarde avec suspicion…
Maintenant quand nous lisons les écrits de la société, c’est avec un autre regard, tout nous saute aux yeux alors qu’il n’y a que quelques mois cela nous semblait normal !
C’est un autre regard complètement différent !!
Mais j’ai peur ! Peur de ce que nous allons devenir !!
Où aller ?? Que faire ??

Nous avons eu une vie tellement occupée! Les réunions, la prédication, le travail qui occupe 45 Heures et souvent 55 heures par semaine, les enfants et les soucis la logistique d’une famille que parfois on se demandait comment les frères dans les Béthels pouvaient s’imaginer le rythme qu’ils nous faisaient subir !
On avait toujours l’impression de ne jamais faire assez, nous étions toujours dans la course au rapport de prédication. Nous vivons toujours avec un sentiment de culpabilité, jamais satisfaits.
Si, dans quelques temps nous quittons l’organisation où irons nous??? Mais avons-nous besoin d’aller quelque part ! Ne serons pas des brebis sans berger ?
Peut-être !! Mais c’est toute notre vie qui sera changée ! Nos amis sont des frères, notre famille est toute dans la vérité ma mère, mes sœurs et leurs maris, les parents de mon mari, ses sœurs leurs maris, mes neveux … Et tous fidèles!! Nous sommes tentés de leur parler, mais quand j’ai fait offert le livre mon beau frère un homme remarquable, bon, sérieux, une bonne connaissance de la Bible, plein de gentillesse, il a eu un moment de recul…. Il ne lira pas le livre, il m’a regardé avec tristesse! Et m’a dit comment tu peux t ’approcher d’un livre qui me semble apostat !! Tu me fais peur !!!! Que cherches tu ??
Je lui ai dis « gardes le je t’en supplie je suis sûre que tu vas aimer, que tu vas trouver l’analyse exceptionnelle, ne veux tu pas connaître ceux qui nous gouvernent ?? N’As-tu jamais eu envie de connaître les petits secrets du collège central ??? Non m’a-t-il dit ! »
Pour lui c’est une auréole de sainteté au dessus du collège central !!Ce que je trouve triste aussi, c’est que je ne veux pas rester seulement car on trouve un esprit de « Club » qui nous sied, et nous satisfait !
D’un autre côté je pense à tous les frères dans monde qui ont la vie que nous avons et qui pensent comme nous !

Mon mari a un membre de sa famille, ancien serviteur de circonscription, un homme intelligent, cultivé, d’une capacité d’enseigner exemplaire, très humble que nous aimons beaucoup, sa femme malade a dû arrêter le service, il a été obligé de reprendre un travail, à plus de 45 ans, mal payé, dur pour subvenir à ses besoins, il est resté le même ... Tous ceux qui l’on connu on dit de lui qu’il était vraiment un homme de qualité. Plus tard il est tombé malade gravement ces dernières années, il a frôlé la mort, sa situation économique est précaire et si ses propres parents n’étaient pas morts (eux aussi Témoins) lui laissant un petit héritage, ils seraient tous les deux dans une situation dramatique.j’ai voulu lui donner le livre de Raymond Frantz mais un membre de sa famille proche maintenant retiré m’a dissuader en me disant tu vas le « tuer »
.
D’un côté nous avons envie de partager avec ceux que l’on aime des choses précieuses de vérité, et l’on a cette peur au ventre de faire mal !!! Comment aurions nous le désir de partager avec nos amis des êtres chers, des révélations, et la peur d’être qualifiés d’avoir des dérives apostates ... D être catalogué sur le chemin de perdition, alors qu’ au contraire nous voulons sauver !
Je me demande si dans le monde entier, nous, qui essayons d’être des vrais Témoins de Jéhovah, nous qui sommes épris de justice, qui aimons nos frères ne pourrons nous » retrouver » sans ce côté sectaire, organisationnel!!
Mais comment prêcher la bonne nouvelle sans organisation !
Comment emmener les gens au baptême ?? Comment les enseigner en faire des disciples !!
Comment étudier avec sagesse, comment ne pas se laisser abuser, pas nos sentiments, et accommoder la Bible à nos désirs !!
Je remercie le frère FRANTZ dans le monde il y a d’humbles témoins qui le remercient infiniment pour ce qu’il a écrit, j’admire son courage, car je sais qu’il en a fallu pour se battre et tout abandonner ! J’ai aimé côtoyer les membres du collège ou du Béthel qui ont été bons et généreux, ceux qui ont eu un geste, une parole, d’amitié envers lui comme Lyman Swingle… Je n’aurai pas continué cette lecture si je n’avais pas ressenti cet amour.
J’ai compris avec plus de certitude maintenant que nous devrons rendre des comptes au Dieu suprême, et seulement à LUI… Paradoxe dans ma vie de Témoin c’est depuis ce livre que je lis davantage la Bible.

ESTELLE.SARAI

Depuis que j’ai envoyé cette lettre à peu près semblable à celle-ci à Raymond FRANTZ
Il y a un an et demi… Notre vie est plus la même !! Nous n’allons plus aux réunions depuis dix mois et la compagnie de frères et sœurs me manque. J’ai réussi à lire la Bible en un an alors qu’avant je n’y arrivait pas. Mais depuis j’ai lu d’autres livres et nous ne savons que croire qui croire ??
Si certains se retrouvent dans mon récit qu’ils me le disent !

 
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5207
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Sam 20 Fév 2010, 04:18

Bonsoir Saraï-Estelle,
Nous sommes plusieurs ici à avoir eu un parcours plus ou moins semblable au tien (cf. http://etrechretien.discutforum.com/presentation-f7/presentation-t14.htm).
Je me bornerai pour l'heure - tardive! - à rebondir sur la question: et maintenant?
Maintenant, je pense, il s'agit, en un mot, d'aller vers la différence.
Avec foi, c'est-à-dire avec courage et confiance.
Sans hâte excessive cependant, et sans se faire inutilement violence.
Si nous cherchons trop vite à remplacer ce que nous avons perdu, par peur du vide, nous risquons fort de lui substituer quelque chose de tout aussi illusoire et décevant à la longue. Parce que nous n'aurons pas pris la mesure de notre erreur.
C'est là que la rencontre - même virtuelle - avec d'autres, de vrais autres, est essentielle à mon avis. Le christianisme est beaucoup plus vaste et plus divers que l'idée sectaire qui nous en a été inculquée; ce qu'on nomme, faute de mieux, "Dieu" ou "l'Esprit" est peut-être beaucoup plus vaste et divers encore.
Aux pêcheurs bredouilles Jésus dit: retournez au large - ou, littéralement, vers le profond (eis to bathos) - ce qui, en l'occurrence, est peut-être la même chose (cf. Luc 5,4).
J'espère de tout coeur que ce petit forum contribuera à l'élargissement et à l'approfondissement de tes vues; il le fera d'autant mieux que tu ne t'y limiteras pas.
Bon courage, et merci de t'être ouverte à nous.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 443
Age : 70
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Sam 20 Fév 2010, 19:21

bonsoir Sarai-Estelle,
tout d'abord permets-moi de m'excuser de n'avoir pas bien vérifié le message de bienvenue. Je l'ai modifié.
Ton témoignage est très intéressant et j'ai particulièrement aimé le fait que tu n'aies pas hésité à déclarer que tu avais connu de bons moments au sein des Témoins. Certains ont eu la même expérience que toi et tu peux retrouver leur témoignage dans "entre-nous". Bon courage car ton mari et toi êtes au début d'un nouveau chemin qui vous fera découvrir des choses et des gens étonnants.
Peut-être allez-vous très vite comprendre qu'il est parfois mieux de poser une question que de vouloir argumenter intutilement, même si on a le désir d'aider ses proches. Ceux qui sont devenus Témoin ont connu des situations pareilles à la vôtre en tentant de convaincre leur famille à s'intéresser aux Témoins, soit l'indifférence, soit le refus.
Prenez patience, mais surtout tenez compte de votre conscience et apprenez à respecter les autres comme vous désirez être respecter vous-même dans votre nouveau choix.
Quoi qu'il en soit n'hésitez pas à venir sur le forum, il y aura toujours une oreille amie pour vous entendre.
Avec mes salutations.
Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
http://etrechretien.discutforum.com
MDP



Masculin Nombre de messages : 28
Age : 72
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Sam 20 Fév 2010, 20:30

Bienvenue Saraï-Estelle;
J'ai lu ta lettre jusqu'au bout, car tout comme toi, j'ai fais les mêmes découvertes,lu l'ouvrage de Fr. Franz mais ne connais l'autre que tu as cité, je partage le point de vue de spermologos, la route sera peut-être longue, douloureuse mais tu es certainement plus forte que moi, je mets de la distance avec l'organisation/institution mais je n'ai point encore le courage avec mon épouse de quitter la Tour, soit par lâcheté ou cette forme un peu angoissante, d'être à nouveau abandonné par ce je crois êtres des amis..?
En tout cas ta longue lettre et la franchise de tes propos m'y encourage, merci pour avoir exprimé tes sentiments, je me rends compte ainsi que d'autres ont eu les mêmes interrogations, les mêmes peines, le sentiment d'avoir été trompé, trahis un seconde fois, en quittant cet autre institution humaine qu'est le Catholicisme, car tout m'était révélé, sans aucune connaissance biblique, j'ai placé mon entière confiance et je reconnais que les témoins m'ont ouverts les yeux, mais quand l'âme insatisfaite de ne recevoir des réponses aux questions en suspend, d'être regardé de travers lorsque que je pose une question ou plusieurs, le malaise de mes interlocuteurs quand ce n'est les reproches ou froncements de sourcils soupçonneux, douterais-tu de la Classe, du Collège central, en ligne directe
avec l'Esprit-Saint? Si c'est la Vérité toute pure, comment expliquer que les prophéties annoncées par la Société ne se sont réalisées à ce jour, c'est que l'homme imbus de pouvoir sur autrui, manque de sagesse et d'humilité,impose des points de vue ou pensées puisé dans son cœur,dans ses envies et il tente de les faire plus ou moins coïncider avec les Saintes-Écritures, c'est petit et ça me rappelle la parole de Moïse concernant le prophète ou les prophètes, si la parole énoncée et sa prophétie ne se réalise point, c'est que Dieu n'a jamais envoyé et approuvé un tel homme, Deutéronome 18, versets 21 & 22.
Je suis de tout cœur avec toi et ton mari, vous n'avez pas abandonné JHVH,loin de là, mais ceux qui se placent au-dessus de la Communauté,qui osent effrontément dire qu'il n'y a point de clergé, de supérieur, alors que dans leur réunion, comme dans la "Chrétienté" et d'autres religions, ou philosophie, il y a "liturgie" et manière de faire,. qui démontre que l'homme ne peut s'empêcher de prendre le pouvoir pour l'exercer et dominer sur autrui, comme le pouvoir politique, législatif, économique, judiciaire etc...
Permets-tu sœur et frère de cœur et d'esprit, de vous considérer comme des amis, digne de notre Créateur?
Bisous fraternels.

MDP.
Revenir en haut Aller en bas
MDP



Masculin Nombre de messages : 28
Age : 72
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Sam 20 Fév 2010, 20:39

Grand merci aux autre intervenants d'accueillir Saraï-Estelle et son mari,puissions-nous faire un bon bout de chemin ensemble dans le respect et l'amitié vraie, sincère comme des adultes, et non des gosses qui se chamaillent
lorsqu'ils éprouvent des sentiments contraires aux leurs...

A bientôt en toute amitié.

MDP.
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1499
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Dim 21 Fév 2010, 14:07

Bonjour Saraï-Estelle,

Ton témoignage est à la fois bouleversant et si commun (à nous tous). Ce sentiment de vide, tant spirituel que physique (la perte de sa famille, de ses amis, de toute sa vie sociale) je l'ai connu et le connais encore aujourd'hui, constatant jour après jour ma complète incapacité à reconstruire, à me lier de nouveau, à faire confiance.

Mais continuer d'aller avec confiance vers la vie (même si ça ne veut rien dire dans les faits) c'est sans doute là, la solution.
Lorsque j'étais TdJ, c'était déjà la solution: "se décharger de son fardeau sur Jéhovah", répétait-on à qui mieux-mieux... Et déjà à l'époque je comprenais que c'était une parole très jolie, magnifique même, mais que, concrètement, ça ne nous disait pas ce qu'il fallait faire.
Les mots sont remplacés: "aller avec confiance vers la vie" a pris la place de "poser son fardeau sur Dieu", mais y a-t-il une vraie différence dans le fond?

Notre vie est faite pour beaucoup de ça: de mots qui lui donnent un sens, qui nous la décrivent et nous la définissent, mais ce sont aussi des mots qui traversent le vide, qui nous portent au-dessus de ce vide, et nous empêchent d'y sombrer trop, ou de nous y perdre. J'en suis parvenu à l'idée qu'il faut réussir à la fois à garder précieusement ces mots, et ne pas chercher à enfermer en eux la Vérité.

J'ignore si ce que j'écris aujourd'hui aura un sens pour toi, car, pour être franc, je ne sais pas s'ils en auraient eu pour moi il y a deux ans seulement... Mais au moins, ils ont le mérite d'être sincères.

Bienvenue sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
SARAI-ESTELLE

avatar

Féminin Nombre de messages : 124
Age : 63
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Lun 22 Fév 2010, 04:56

Bonsoir à tous,
Je remercie tous ceux qui m'ont écrit et essaierai de répondre à tous.
En attendant, je commence à lire les sujets différents traités depuis quelques années, c'est plus profond que les TG où j'ai refait des dizaines voir des centaines de fois les mêmes sujets ..... En 55 ans d'études trois fois par semaine !!
Je rencontre des frères et soeurs souvent lors de mon travail, certains me disent " Reviens" d'autre me disent" tu nous manques " d'autres " j'aimais bien quand tu répondais à la salle" d'autres me regardent avec tristesse !
Et moi qui voudraient tant les convaincre je ne peux rien dire !!!
On a revu cet été un ancien ancien, ami à qui nous avons fait l'étude quand il avait 16 ans, nous avons même réussi à parler avec lui, il nous a écouté, nous a confié ses craintes et beaucoup de chose qu'il se doutait,depuis nous lui avons confié le livre de Frantz et il nous a dit qu'il se doutait de beaucoup de chose le livre l'a persuadé.... Mais ne peut se résoudre à quitter l'organisation car sa fille avait été exclue quand il était ancien, et du jour au lendemain, il a senti la différence, c'était comme si lui même avait été exclu alors que sa fille était parti à 22ans avec son petit ami. IL nous a confié avoir pleuré avec sa femme des dimanches entiers dans leur maison volets fermés pour que personne ne vienne les voir !! Mais justement personne n'est venu et il a tenu bon en tenant écarté sa fille la mort dans l'âme... Et elle est revenue.... S'est plus tard mariée avec un frère et est devenu pionnier... Leur autre fille vient de partir elle aussi avec son petit ami, et vient d'être exclue, et ils ne peuvent ni ne veulent refaire subir ce qu'ils ont fait subir à la première !! Ils aiment leurs filles et ne veulent plus abandonner une deuxième fois et agir sans amour !! Alors la fille ainée ne parle plus à sa soeur et ne viendra pas à son mariage prévu dans quelques semaines car dit-elle moi j'étais exclue et personne ne me parlait... Et vous ne faîtes pas la même chose !!! Beaucoup, comme eux ne partent pas car le tissu social autour de nous est TJ, et nous sommess enfermé dans une cage de verre...l'arche spirituel...
Moi aussi j'y étais si bien dans cette arche que parfois je me dis et si je n'avais pas su !!! si ne n'avais pas lu !!! J'aurai continué à prêcher, aller aux réunions, gardé mes amis, mes frères et soeurs ...
Mais alors pourquoi l'on reste ???Pour garder ses amitiés... Et Dieu alors dans tout cela ??? Frantz appelle cela l'esprit "Club" Je peux dire ayant beaucoup voyagé et connu nombre de frères et soeurs africains, brésiliens, américains, que c'est vraiment sensationnel de connaître des frères dans le monde entier..... Disons que c'était encourageant et fortifiant !! Mais comme on disait parfois si je n'étais pas Témoin je ne serai rien!!
Donc ce sera rien !! Mais rien désespère et je cherche encore dans les sujets de ce forum des raisons d'espérer !
Merci pour vos sujets, je continue donc d'étudier..... pas seule mais grâce à vous !
SARAI-ESTELLE ( A celle qui disait pas facile...... Saraï pour "amer")
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1499
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Lun 22 Fév 2010, 10:42

Bonjour Saraï-Estelle,

Je ne sais si cela pourrait t'être d'une grande aide, mais on peut toujours "relativiser" ce malheur qui nous frappe en constatant qu'il n'a rien d'exceptionnel, et que les mécanismes qui nous ont apporté tant de bohneur avant de nous broyer sont loin d'être un exclusivité téjie.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pens%C3%A9e_de_groupe

Jannis, au début des années 70 n'a pas du tout travaillé sur les TdJ (en tout cas, pas que je sache), et s'intéressait plutôt à l'efficacité du management en entreprise et à briser le cercle du dysfonctionnement dans la prise de décision. Et pourtant le tableau qu'il nous dresse du GroupThink, on le croirait taillé sur mesure pour décrire la WT. Comme quoi, il n'y a vraiment rien de nouveau sous le soleil, et rien de vraiment exceptionnel dans ce qui se passe au sein de la WT.

L'article ici est très succinct, mais pour avoir lu quelques ouvrages traitant de psychologie sociale, j'ai trouvé des "modèles explicatifs" (forcément jamais totalement justes, mais pas totalement faux non plus, je crois) de ce qui a pu nous arriver et mieux comprendre les mécanismes mis en œuvre.
C'est très éloigné de ta question "Et Dieu dans tout ça?", je m'en rends compte, mais pour ma part ça m'a permis de maitriser un peu mieux cette "amertume" que tu décris.
Même si c'est juste pour nourrir la curiosité, je te propose de regarder, par exemple, les quelques vidéos de Canal-u sur le sujet, comme celle sur les effets d'une procédure d'engagement , où comment on intègre le rôle social qu'on nous demande de jouer, sans même nous en rendre compte.

Évidemment, ça ne répare pas ce qui a été brisé, ça ne donnera pas de solution miracle à ton ami au sujet du déchirement qu'il vit entre ses deux enfants, mais pour ma part, en réussissant à poser des mots (toujours des mots) sur cette drôle d'aventure qu'est la WT, j'ai pu aborder ces questions avec un peu plus de sérénité. Mais je ne sais pas si le remède aura, pour toi, la même (petite) efficacité.

Amicalement, Bertrand.
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3922
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Lun 22 Fév 2010, 12:53

Bonjour Saraï-Estelle,

Quel récit boulversant et si proche de notre vécu !

A qui irions-nous ?

Quitter la WT, c'est l'occasion de partir à notre recherche (car nous nous étions perdu de vue au sein de la WT) et de nous (re)trouver.
Qui suis-je ?
Quels sont mes rêves, mes projets, mes passions ?
Comment me construire de l'intérieur et me reconcilier avec moi ?
Quand je me suis dissocier de la WT, j'ai ressenti un vide immense. Certes je n'avais plus d'actrivités débordantes, plus d'"amis" mais ce vide était psychologique, j'étais vide de l'intérieur, je n'avais pas appris à me connaitre, à m'aimer sans l'approbation des autres; J'avais existé par et pour les autres.
Je n'avais rien à dire sur moi, sur le sens de la vie, sur la mort, mes rêves.
Je pense que cela résulte du fait que notre vie était construite sur notre appartenance à une organisation, à une communauté, sur le rapport uniquement avec l'autre. Nous n'avons pas appris à être bien en notre compagnie. Être bien avec soi et ensuite batir notre relationnel avec autrui.
Je t'encourage "d'abord" à te trouver et à te construire.
Quand tu parles de la "Foi", de quelle "Foi" parles-tu ?
Quand tu parles de "Dieu", de quel "Dieu" parles-tu ?
Quand tu parles "toi", de qui parles-tu ?
Je ne veux pas jouer au psy, mais il a fallut que je repose tous les questions fondamentales de la vie et de la croyance.
J'ai appris (je continue) à me defaire des fidèlité contraignantes (le regard approbateur de l'autre) pour aller vers la fidélité à ma personne, à ce que je pense être.
Merci pour ton témoignage poignant, pour ton courage et ta sincérité.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5207
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Lun 22 Fév 2010, 13:35

Il est en effet très éclairant de reconnaître ailleurs, et dans les lieux les plus inattendus,des mécanismes analogues. Lorsque j'ai été exclu des TdJ, vers le milieu des années 80, je me souviens avoir suivi avec beaucoup d'intérêt les exclusions du PCF, p. ex. celle de Juquin, et avoir été frappé par les similitudes dans les réactions non seulement de l'appareil mais aussi des individus, "compagnons de route" et "simples militants".

Comme les liens de BB l'illustrent bien, la pression volontaire et involontaire du groupe se conjugue avec notre besoin de cohérence personnelle, cognitive et/ou imaginaire. Plus l'investissement passé est lourd, plus il est difficile de ne pas renchérir, même lorsqu'il apparaît à l'évidence désastreux. Et même le goût de l'absurde qui pourrait aider à prendre la tangente peut jouer en sens inverse: rester pour rien...

Cela me rappelle, sur un mode beaucoup moins rationnel, le cauchemar claustrophobe illustré par un vieux film génial de Bunuel, El ángel exterminador. Et aussi cette réplique du non moins génial La maman et la putain, de Jean Eustache: "A mon avis, on a oublié deux choses dans la déclaration des droits de l'homme: le droit de se contredire et le droit de s'en aller."


Dernière édition par spermologos le Lun 22 Fév 2010, 15:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1452
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Lun 22 Fév 2010, 13:41

Bonjour Saraï-Estelle,
Je viens de lire avec une grande attention ton récit qui me touche beaucoup. Moi aussi j'ai laissé plus que des plumes chez la Watchtower, puisque mon frère jumeau, avec lequel j'ai passé mes 25 premières années de vie, ne veut plus me parler.
Lorsque l'on sort des témoins de Jéhovah, la première chose qu'ils font est de nous couper la parole pour nous empêcher de nuire à la "foi" de nos anciens frères et soeurs.
Lorsque j'ai été exclu, j'ai joué ce jeu à fond. J'évitais de parler à mes anciens "frères et soeurs" (les liens du sang peuvent-ils donc se rompre?). Comme on me l'avais conseillé, je venais en retard aux réunions et je partais avant la fin, ceci afin d'éviter de les rencontrer. Lorsque l'on me saluait, parfois en me prenant pour mon frère, je baissais la tête et je ne répondais pas. Je me sentais plus bas que terre de ne plus faire partie de l'organisation de Jéhovah! Comme j'ai été manipulé! Je m'en rend compte de plus en plus.
Aujourd'hui, si je devais revivre cette période de ma vie, j'agirais totalement différement. Je parlerais franchement, sans honte, à mes anciens coréligionnaires. Je leur dirais franchement mes pensées. Je leur dirais que je les aime (pas tous, mais certains ), que je suis toujours la même personne, que ce sont seulement mes découvertes qui ont modifié ma perception des choses. Je ne jouerais plus ce rôle que la Watchtower tente d'imposer à ceux qui ne partagent plus ses vues. Ma conscience me l'interdirait.
Je pense que la vérité, même si elle est dure à entendre, doit toujours finir par éclater au grand jour! La vérité doit être désirée, recherchée, puis partagée... mais jamais imposée. C'est à elle de s'imposer. On peut juste montrer le chemin...
Sébastien
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
penellope



Nombre de messages : 19
Age : 53
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Mer 24 Fév 2010, 10:32

Bonjour Saraï-Estelle

Je viens de lire ton récit. Nous avons tous été seuls après notre dépard de la wt mais cela est surmontable. Nous sommes les preuves vivantes.
Il y a plusieurs étapes dans la reconstruction de soi.
Perso cela fait 5 ou 6 ans que j'ai quitté est la route est longue mais je commence à voir le bou du tunel.
J'espere parler d'avantage avec toi
Bonne journée et à très bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Ami

avatar

Masculin Nombre de messages : 308
Age : 51
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Ven 26 Fév 2010, 19:06

Bonjour Saraï-Estelle,

Il n'y a rien à regretter (je pense). Tu as été confronté à une réalité qui a suscité une réaction de ta véritable personnalité.
Merci pour ton récit et ton courage . Bonne continuation à vous deux.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
SARAI-ESTELLE

avatar

Féminin Nombre de messages : 124
Age : 63
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Sam 27 Fév 2010, 05:15

Bonjour à tous,
MERCI sincèrement à tous ceux qui m'encouragent ! J'étais tellement bien dans ce que j'appelais la vérité!! J'étais la première à encourager les faibles, à faire revenir les écartés... Que cela me semble irréel de ne plus nous astreindre à la course effrenée : Réunions-prédication-Etudes.....
Aujourd'hui j'ai rencontré un frère tres gentil ...Qui m'a dit on a besoin de vous nous manquez les réunions sont le samedi à 18 H........Le plus terrible c'est que l'on a envie de crier "la vérité" et que l'on ne peut pas le faire ! On a envie de tout raconter !!! Mais à qui, les seules fois que l'on a essayé avec des proches, ou amis cela a été une catastrophe, et si l'on parle plus nous sentons que nous l'on va être inquisitionnés!!! Nous voulons éviter l'exclusion pour le moment !!
bon week-end à tous
Saraï- Estelle
Revenir en haut Aller en bas
penellope



Nombre de messages : 19
Age : 53
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Sam 27 Fév 2010, 12:44

Hello Saraï-Estelle

Citation :
"J'étais tellement bien dans ce que j'appelais la vérité!! J'étais la première à encourager les faibles, à faire revenir les écartés..."

Tu l'as fait certainement de tout ton coeur comme moi et comme bien d'autres. Nous avons été trompés, est-ce vraiment de notre faute? Dans ce cas pouvons nous ou devons nous nous morfondre sur notre passé que l'on ne peut pas effacer. Parcontre nous pouvons nous en servir pour justement comprendre les autres et apprendre la souplesse, la vraie bonté celle qui ne juge pas celle qui comprend et accepte les choix des autres.
C'est une situation déchirante que tu vis par rapport à tes ami(e)s et ta famille. Mais peut-être que s'ils te voient vivre heureuse épanouïe, il se peut que certain réfléchissent. Tu sais il faut aussi laisser le temps faire les choses. On ne peut pas présumer des changements qui peuvent se produire dans la vie.

Citation :
Nous voulons éviter l'exclusion pour le moment !!

Tu as entiérement raison. Il ne faut pas chercher le batton pour se faire battre. Pendant 4 ans je suis rester loin des tjs sans être ennuyée, je ne les cherchais pas, eux non plus. Et puis un jour, ils ont commencé à me pourchasser, c'était le moment, j'étais prête, j'ai écris ma lettre de retrait. J'ai clairement exprimé mon point de vu, très succintement mais très clairement et ce fut fini. Fini la pourchasse, mais pour moi le début de la vraie liberté. Liberté d'être moi, de pouvoir m'épanouir et de vivre une vraie vie.

Nous sommes tous différents et donc nous avons tous besoin de choses différentes mais de ces quelques lignes que j'ai écrite avec mon coeur, prends ce que tu as besoin ce qui te corresponds pour ta reconstruction, et construis-toi, épanouïs-toi.

Voilà .... gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5207
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Sam 27 Fév 2010, 15:20

Bonjour Saraï-Estelle
Ce qui est particulièrement déchirant dans cette situation, je trouve, c'est que le cours naturel des choses mène tout droit à l'exclusion avec les conséquences qu'on sait.
On n'a pas envie d'éviter les gens qu'on aime. On n'a pas envie non plus d'éviter les sujets qui nous tiennent à coeur, de dissimuler nos réactions et nos sentiments...
Et du coup il faut se composer une attitude artificielle et contrainte pour se tenir à distance; pas tout à fait autant sans doute que pour faire comme si de rien n'était et jouer au TdJ modèle, mais quand même...
Il n'y a peut-être rien de plus beau que de se découvrir une âme, mais c'est aussi bien embarrassant...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1452
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   Lun 01 Mar 2010, 00:40

Citation :
Le plus terrible c'est que l'on a envie de crier "la vérité" et que l'on ne peut pas le faire !
J'ai ressenti exactement la même chose que toi après mes recherches. Je voulais tant ouvrir les yeux de mes proches sur leurs fausses croyances, leur montrer la vérité!
Je me rend compte aujourd'hui que vouloir forcer les choses est avant tout destructeur. On arrive à rien de cette manière, et de toutes façons, qui sommes-nous pour prétendre connaître la vérité? Notre "vérité" actuelle n'est-elle pas différente de notre "vérité" d'hier? Ne s'avèrera-t-elle pas encore différente de notre "vérité" de demain? Sans doute. Nous ne sommes pas au bout du chemin.
Dire ce que l'on pense est bien, tant que c'est formulé comme étant nos pensées personnelles, basée sur des recherches personnelles. Par contre, vouloir l'imposer comme une "vérité" indiscutable, un dogme, ce serait agir aussi mal que les témoins de Jéhovah, et cela ne ferait que les braquer.
On ne peut pas être contredit lorsque l'on dit: "je crois désormais ceci, ou cela", ou "mes découvertes m'amènent à penser comme ceci ou comme cela". Par contre, on sera contredit si l'on dit une phrase du genre: "tes croyances sont fausses, j'en ai la preuve". De plus, on fermera toute discussion future. Crois-moi, j'en ai fais l'expérience!

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bienvenue à Sarai-Estelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue à Sarai-Estelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bienvenue sur la Voie
» Bienvenue aux nouveaux inscrits du 14 au 17/07
» Bienvenue a Eurabia
» Demande de prières pour Estelle - urgent
» bienvenue nella

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: BIENVENUE-
Sauter vers: