Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les réactions des fondamentalistes face à la critique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les réactions des fondamentalistes face à la critique   Jeu 18 Mar 2010, 18:29

Citation:

lorsque je déclare que la foi est une manirestation de toute la personne (du croyant)...nécessitant une prise différente de position pour chaque individu je parle bien de la foi et cette foi peut en partie avoir été héritée de ses parents, même non religieux.

Sauf que la foi n'est pas forcément envers une autre personne/entité. Elle se suffit à soi aussi. Et j'ai dû mal à comprendre la logique que d'avoir foi en soi soit une prise de position, puisque c'est un état naturel. Cela reviendrai à dire que manger, boire ou dormir sont des prises de position. ça n'a pas de sens.

sans doute me suis-je mal exprimé en disant:
lorsque je déclare que la foi est une manirestation de toute la personne (du croyant)...nécessitant une prise différente de position pour chaque individu

je voulais dire que chaque croyant va décider de sa démarche personnelle dans la vie ce qui est un peu plus complexe que de manger et boire, et que la réflexion qui va amener une personne a dire: "je ne crois pas en Dieu" ou bien "j'y souscris de toute ma force" n'est pas une démarche naturelle que l'on ne peut comparer avec des manifestations naturelles.
J'en veux pour preuve ma petite fille qui mange et boit sans difficulté mais qui présente quelques retards pour les mouvements coordonés demandant une certaine maitrîse du physique et du psychisme.
Je n'ai pas encore eu le privilège de lire d'ouvrage de Saint Augustin ou de Thomas d'Aquin, et tu me vois fort heureux de partager avec de si illustres penseurs mes modestes méditations. Bien sûr je n'ai pas le sentiment d'un emprunt puisque je n'ai pas lu un seul ouvrage de ces 2 hommes, mais simplement essayé de faire fonctioner mes cellules grises (voir Hercule Poirot). Quel ouvrages de ces 2 hommes me conseilles-tu?
--------------------
@sherlock tu écris:
Je n'ai pas de statistiques, mais d'après ce que je vois autour de moi, je ne connais qu'un seul athée qui soit devenu musulman alors qu'il est né dans une famille athée (j'ai mis d'ailleurs son père en relation avec les renseignements généraux, car ces convertis le sont pas des mouvements extrémistes musulmans).
J'ose la conclusion que des enfants qui vivent sans religion s'aperçoivent par eux-mèmes, en touchant auprès de leurs grand-parents ou relations à la religion, qu'elle est inutile.

Ces enfants ne sont pas plus immoraux ou absents de foi. D'ailleurs ma compagne me dit avoir la foi en elle et que c'est largement suffisant.

avoir foi en soi est le minimum que l'on peut avoir dans la vie actuelle, mais ne permet pas de mettre sa vie entre les mains d'un chirurgien, d'un dentiste ou d'un conducteur de transport en commun. Et je prends cette remarque à propos de ta compagne comme un clin d'oeil Very Happy

Il ne me viendrait jamais à l'esprit de dire que des personnes athéées soient plus immorales que des croyants. Sont-elles absentes de foi, dans le sens ou nous en discutons je ne saurais le dire; mais parfois ce sont des personnes qui me font penser aux croyants fondamentalistes toujours prompts à faire du prosélytisme.
Quant à moi, vois-tu je n'ai pas de problème particulier si quelqu'un me déclare ne pas croire en Dieu, n'est-ce pas son droit, comme le mien de croire, je ne pense pas être meilleur que lui ou elle parce que j'ai foi en Dieu et aux hommes de bonne volonté, même si tout cela parait être utopique.
Que dit un père ou une mère athéé à son enfant qui lui pose des questions à propos de Dieu et/ou de la religion? Sa réponse sera-t-elle toujours libre et sans dogmatisme? Je l'espère.

Je partage avec toi, sans aucun doute, la pharse suivante (même si je n'ai pas encore lu St Augustin):
Et quand je lis Saint Augustin en comparant avec la soupe de la Tour de Garde mode Watchtower, c'est un peu la différence entre la couleur et le noir&blanc.

J'attends donc tes indications d'ouvrages avec impatience.


Dernière édition par Xavier le Lun 22 Mar 2010, 14:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sherlock

avatar

Masculin Nombre de messages : 442
Age : 49
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Les réactions des fondamentalistes face à la critique   Dim 21 Mar 2010, 18:58

Revenir en haut Aller en bas
http://questionsbibliques.e-monsite.com/
 
Les réactions des fondamentalistes face à la critique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» quelle réaction face à un travail non fait au lycée ?
» comment faire face a la critique coupable
» L'islam face à la critique (Rachida Khalil parle de l'Islam)
» (1997) BOEING SUISSE FACE A UN OVNI
» Comment réagir face à une enfant émétophobe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: