Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le chemin de la pensée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Le chemin de la pensée   Lun 22 Mar 2010, 16:05

Pour faire suite à quelques questions qui concernent le mode de pensées fondamentaliste, je voudrais ouvrir ici un débat sur ce sujet et poser la question du chemin de la pensée chez l'individu.
Il me semble que le savoir n'a jamais été aussi accessible qu'aujourd'hui. On le trouve partout, et sur toutes sortes de médias: radio, télévision, livres, journaux, internet, et j'en passe. Ce savoir est souvent disséquée, évaluée, contredit, remis en cause, validé ou invalidé par nos progrès dans tel ou tel domaine. La pensée des plus grands esprits de notre temps se penche sur lui, et l'affine sans cesse.
Pourtant, il y a dans ce bas monde des personnes qui refusent ce savoir et lui préfèrent des dogmes. Ces dogmes, répétés sans relâche, prennent le pas sur tout le reste. Tout savoir qui contredirait ces dogmes - même le savoir le plus consensuellement accepté - est immédiatement rejeté.
Je me demande comment on en arrive à un tel extrème. Quel est le chemin de pensée qui amène un individu à refuser d'emblée toute information qui contredit le dogme qu'on lui a enseigné? Pourquoi est-ce tellement important pour lui de garder ses dogmes? Et est-il possible de lui ouvrir l'esprit, et si oui, comment?

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Lun 22 Mar 2010, 23:51

Peut-être le rejet d'un savoir "même le plus consensuel, le plus acceptable" provient de la peur de devoir changer de paradigme, et de ce fait devoir tirer un trait sur une partie de savie, reconnaissant ainsi s'être trompé de route.

Cela peut être une protection automatique pour la personne remise en question ou qui se sent remise en question.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre de lune



Nombre de messages : 131
Age : 44
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Mar 23 Mar 2010, 10:55

Bonjour,

Lorsque quelqu’un est enfermé dans une idéologie fondamentaliste, il est difficile de lui ouvrir l’esprit et de l’aider à réfléchir par lui-même. Le problème ne vient pas du manque d’information existante mais est d’un autre ordre.

Les personnes qui sont attachées à leurs dogmes le sont le plus souvent pour des raisons psychologiques. Ils sont emprisonnés affectivement et émotionnellement. Ainsi, si l’émotionnel est à l’origine de la difficulté, l’émotionnel est également l’antidote. Il faudrait qu’un ou plusieurs évènements surviennent dans leur vie qui leur permettent de prendre du recul et les incitent à s’interroger.

Lorsque que j’étais TJ, un jour je suis tombée sur une émission concernant un petit colombien de 8 ans qui s’était engagé dans l’humanitaire et qui prenait soin des personnes âgées. Cette histoire m’avait beaucoup touchée. Une autre fois, j’ai vu quelque chose de spécial dans le regard de quelqu’un qui m’a également touchée. C’est ce genre de petites choses que j’ai vues ou senties qui cumulées m’ont aidé peu à peu à prendre du recul et à avoir un esprit de plus en plus critique envers l’idéologie jéhoviste.
Revenir en haut Aller en bas
http://delunepierre.unblog.fr/
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Mar 23 Mar 2010, 13:58

Faut-il donc leur proposer des alternatives émotionnelles plutôt que alternatives idéologiques? Le fait d'être gentil et aimable serait-il finalement le plus convaincant des discours?

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Mar 23 Mar 2010, 21:16

on ne "combat" pas le dogme par le dogme, on ne fait pas tomber une idéologie en imposant une autre idéologie; il y a tout un travail en amont permettant à la personne prisonière d'une doctrine de se libérer par elle-même, il est toujours astreignant pour "le sauveteur" et "le sauvé" de vivre une telle opération dans le stress et la violence verbale.

Les plaies ouvertes par le constat d'errement seront longues à fermer, si en plus le sauvetage déroulé dans une situation conflictuelle, il faudra un procéssus encore plus long pour la guérision si tant qu'ellvienne.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre de lune



Nombre de messages : 131
Age : 44
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Mer 24 Mar 2010, 10:33

Bonjour,

Les grands discours ne servent malheureusement pas à grand chose. Lorsqu’une personne est attachée à ses dogmes et qui plus est dans un groupe aussi fondamentaliste que celui des TJ, elle est constamment sur la défensive et est hermétique à tout argument. Elle ne prendra pas la peine d’examiner les arguments qu’on lui présentera pour voir s’ils tiennent la route. Elle se contentera de les rejeter purement et simplement en partant du principe qu’ils sont faux, erronés, sataniques. Les arguments peuvent marcher sur un TJ refroidi mais ont peu de chance de succès sur un TJ pur et dur.

Il n’y a pas de recette miracle pour aider un TJ mais je pense que dans un premier temps, il ne faut surtout pas attaquer ses croyances et les dogmes auxquels il est attaché. Il faut l’entourer et lui témoigner de l’amitié. Il serait bon aussi d’essayer de lui montrer tout en douceur et en finesse « le monde » sous un aspect plus positif que l’image négative que lui transmet la WT. Ainsi, il pourrait commencer à nuancer de lui-même un peu ses opinions.

On ne peut pas dans la pratique proposer à quelqu’un « une alternative émotionnelle ». Comment le pourrait-on ? On ne peut pas savoir précisément ce qui va toucher l’autre émotionnellement. On ne peut pas préméditer ou provoquer un évènement qui fera un déclic dans son esprit. Le temps qui passe, et la vie qui s’écoule sont là pour ça. Ils nous placent parfois dans des situations complexes où le blanc et le noir n’existent plus. C’est dans ces moments là qu’une perche est tendue et qu’il appartient à chacun de trouver une force intérieure pour la saisir.

Ca nous fait de la peine de voir que certaines personnes et qui parfois nous sont chères sont en train de gâcher leur vie, leur énergie, leur jeunesse pour rien. Cependant, il ne faut pas perdre de vue que lorsqu’on se libère d'une idéologie fondamentaliste, la plupart du temps c’est un chemin qu’on prend seul.
Revenir en haut Aller en bas
http://delunepierre.unblog.fr/
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Mer 24 Mar 2010, 16:16

Bonjour Paienne,
Je suis d'accord avec toi pour dire que le chemin de sortie de secte doit être personnel, et pas forcé par l'extérieur. Vouloir forcer les choses ne fait que braquer les esprits, et au final ne donne rien de bon.
Toutefois, j'ai du mal à simplement me résigner et attendre "que ça passe". Je me dis que c'est mon devoir de montrer à ceux que j'aime qu'il y a une alternative satisfaisante au fondamentalisme, aussi bien pour l'esprit que pour le coeur.
Il y a aussi la menace qui pèse sur mes enfants qui me fait peur. Je sens que ma famille - surtout ma soeur - ne lâchera pas l'affaire tant qu'ils croient que la survie de mes enfants est en jeu. J'en suis donc à hésiter parfois de couper les ponts avec eux pour mettre mes enfants à l'abri de leurs dogmes.

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Pierre de lune



Nombre de messages : 131
Age : 44
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Jeu 25 Mar 2010, 11:06

Bonjour Seb,

Ca serait dommage de couper toute relation avec ta famille.

Ne peux-tu pas tout en restant gentil et amical faire preuve de fermeté pour ce qui est de l'éducation de tes enfants ?
Revenir en haut Aller en bas
http://delunepierre.unblog.fr/
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Jeu 25 Mar 2010, 11:24

Depuis plus d'une année maintenant, je vois mon père, ma mère et ma soeur pratiquement chaque semaine. Nos relations sont bonnes en général, sauf lorsque la discussion tourne autour des croyances et que les choses s'enveniment.
Le problème, c'est que mon père et ma soeur sont absolument persuadés que notre vie éternelle à moi et à ma famille est en jeu. Ils m'ont bien fait comprendre qu'ils voulaient enseigner la Bible à mon fils, pour qu'il bénéficie d'un message d'amour et de compassion qui ne pourrait que lui être bénéfique.
Je pense quand à moi que l'amour et la compassion ne s'apprennent pas dans la Bible, bien au contraire! Je commence même à me demander, considèrant l'attitude de ceux qui l'étudient chaque jour, si la Bible n'est pas plutôt un livre qui incite à la haine et au mépris.
Alors garder contact, être gentil et amical, d'accord. Mais pas à n'importe quel prix.

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Pierre de lune



Nombre de messages : 131
Age : 44
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Jeu 25 Mar 2010, 11:53

Tu peux leur expliquer calmement et gentiment que tu inculques des valeurs à tes enfants et tu les élèves dans le respect de l'autre. Tu peux leur dire que pour le moment tes enfants n'ont pas à subir l'influence d'une religion quelconque. Lorsqu'ils seront adultes, ils choisiront eux-memes leur voie. Ta famille peut quand même comprendre ça. Si vraiment ça s'envenime tu peux toujours prendre un peu de distance par rapport à eux, sans pour autant couper toute relation.
Revenir en haut Aller en bas
http://delunepierre.unblog.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Jeu 25 Mar 2010, 21:31

Seb j'ai relevé les 2 phrases suivantes dans tes 2 derniers messages:


Toutefois, j'ai du mal à simplement me résigner et attendre "que ça passe". Je me dis que c'est mon devoir de montrer à ceux que j'aime qu'il y a une alternative satisfaisante au fondamentalisme, aussi bien pour l'esprit que pour le coeur.
tu déclares "c'est mon devoir de montrer à ceux que j'aime qu'il y a une alternative sastifaisante au fondamentalisme..."

ta pharse me fait penser à celles prononcer par de nouveaux intéressés en passe de devenir Témoins de Jéhovah prenant sur eux de prévenir leur famille à propos de "la fausse religion". Qu'en penses-tu?

Je pense quand à moi que l'amour et la compassion ne s'apprennent pas dans la Bible, bien au contraire!

De nouveau tu amènes une phrase aussi affirmative que celle prononcée par un fondamentliste condamnant les livres sacrés des autres religions.

J'ai gardé le meilleur pour la fin.

Je commence même à me demander, considèrant l'attitude de ceux qui l'étudient chaque jour, si la Bible n'est pas plutôt un livre qui incite à la haine et au mépris.

Là également tu réagis comme réagissent les fondamentalistes à l'égard des autres hommes.

Je ne parle pas du contenu de tes phrases mais du ton général employé.
Revenir en haut Aller en bas
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Ven 26 Mar 2010, 11:51

Oui, ta remarque est pertinente. Je nuance toutefois mes propos par des "je pense", "je me demande", ou "je me dis que". Il me semble donc que mon propos n'est pas dogmatique du fait de ces nuances.
Je crois que chacun est libre de ses pensées. Par contre, chacun n'est pas libre de son attitude, surtout lorsqu'elle fait du mal aux autres.
L'attitude fondamentaliste consiste à vouloir imposer ses croyances aux autres, et à couper les contacts lorsque cela ne fonctionne pas. Cette attitude est, d'après moi, mauvaise. Ce n'est donc pas la mienne.
Par contre, je me dois de réagir lorsque je vois cette attitude chez ma famille. Je n'hésites donc plus à le faire remarquer, et à ouvrir la discussion sur les sujets qui me tiennent à coeur. Je n'accepte plus la loi du silence imposée par le dogmatisme.
Pensez-vous que j'ai tors d'agir ainsi?

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Ven 26 Mar 2010, 19:52

@seb
tu poses une question très complexe qui ne peut recevoir de réponses toutes faîtes puisque ces dernières dépendent du cercle familial dans lequel chacun d'entre nous baigne.

Toi seul possède les éléments qui peuvent te permettre de déterminer si c'est bien ou dommageable de parler franchement. Si tu sens que tu dois réagir alors fais le, mais avec le but d'expliquer ta position et non de faire la morale aux autres, si tu ne dis rien tu coures le risque de regretter de m'avoir rien fait.

Les membres de ta famille savent bien comment tu fonctionnes et peut-être s'attendent-ils à ce que tu réagisses comme ils l'imaginent. Parles à tes parents, à ton frère à ta soeur mais fais le avec le coeur ne sois pas forcément un raisonneur, ce n'est pas grave si tu n'as pas le dernier mot.
Peut-être dans un premier temps ta famille va-t-elle réagir négativement mais si tu les laisses réfléchir de leur côté qui sait ce qui peut se passer.
Ce qui n'est pas positif c'est d'utiliser la même méthode que nous utilisions lorsque nous étions TJ, vouloir absolument convaincre, il ne faut pas oublier que ta famille s'accroche à sa croyance comme à une bouée de sauvetage se croyant pris dans un tsunami provoqué par "le monde", il n'est pas toujours aisé de lacher ce qui semble nous sauver.

Avant de leur parler pense que tu les aimes, cela peut t'aider à rester ouvert et plein de compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Hérode



Nombre de messages : 319
Age : 106
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Lun 29 Mar 2010, 02:10

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dissonance_cognitive

Plus un apprentissage a été difficile, malaisé ou même humiliant, moins l'individu est prêt à remettre en cause la valeur de ce qui lui a été enseigné. Cela signifierait en effet qu'il a investi pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://judee.forumactif.com/index.htm
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Lun 29 Mar 2010, 11:43

On peut avoir été trompé et transmettre ce que l'on a appris en pensant être dans le vrai. Mais si l'on se retrouve face à une preuve absolue que l'on est dans l'erreur, ne doit-on pas en tirer toutes les conséquences? Si on ne le fait pas, ne devient-on pas alors coupable de mensonge?

La tromperie initiale dont on a été la victime ne peut alors plus servir d'excuse. La connaissance de la vérité nous responsabilise. De même, la fait de ne pas écouter les arguments contraires à ses propres croyances n'est pas une excuse valable pour dire qu'on ne savait pas.

Pour résumer: Que l'on trompe quelqu'un (ou soi-même) par ignorance ou en connaissance de cause, on est toujours coupable de tromperie!

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Lun 29 Mar 2010, 13:12

Une question:

Que se passera-t-il après que tu auras dévoilé l'erreur ou la tromperie?
Revenir en haut Aller en bas
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Lun 29 Mar 2010, 17:28

Au moins me sentirais-je libéré d'un poids, celui de la complicité passive de cette tromperie. J'aurais fait mon maximum pour que cette tromperie cesse, et pour faire éclater la vérité. J'aurais le sentiment du devoir accompli.

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Hérode



Nombre de messages : 319
Age : 106
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Lun 29 Mar 2010, 19:08

Il faudrait trouver un autre mot que "tromperie" qui est synonyme d'"escroquerie".

On peut très bien enseigner sincèrement des faussetés.
Revenir en haut Aller en bas
http://judee.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Lun 29 Mar 2010, 21:09

quelle sera la réaction de ta famille? n'as-tu pas peur du vide que tu ouvres sous leurs pieds?
Revenir en haut Aller en bas
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Mar 30 Mar 2010, 09:54

Hérode, tu as raison. On peut être sincère et enseigner des mensonges. Par contre, lorsqu'on adopte une attitude qui interdit de se rendre compte de la réalité, qui empêche de remettre en cause ses propres dogmes, on devient alors coupable, par cette attitude, de s'embourber dans ces mensonges. Voilà pourquoi je parle de tromperie, car c'est bel et bien une tromperie pour soi-même et pour les autres.

Jean-Pierre, tu me demande si j'ai peur du vide chez ma famille. La réponse est oui. Je ressens moi-même ce vide chaque jour. Toutefois, je commence à penser que le vide de la réalité est préférable aux mensonges des dogmes. Il permet de construire sur des bases solides, au lieu de s'accrocher à des chimères.

Qu'en penses-tu?

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Mar 30 Mar 2010, 14:34

Certes on peut se reconstruire à condition d'en avoir l'envie, mais il peut arrivé que la personne mise devant la réalité refuse cette dernière ou pire l'insupporte et alors tout est possible.

Je ne sais pas quelle serait la réaction de ma fille si je lui disais au cours d'une discussion que ce qu'elle croit n'est qu'un mensonge au mieux un mythe. Comment vivrait-elle cette annonce directe, comment vivrait-elle son avenir avec sa fille handicapée?

J'aurais soulagé ma personne de ces mensonges mais peut-être serais-je responsable d'un clash.

Toute vérité est bonne à dire, mais pas bonne à entendre.
Revenir en haut Aller en bas
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Mar 30 Mar 2010, 14:55

Je pense que la vérité les rattrapera (ma famille et ta fille) tôt ou tard. Lorsque cela arrivera, je veux m'assurer d'avoir fait tout ce qui était en mon pouvoir pour l'avoir défendue. Je ne veux pas qu'on puisse me reprocher de l'avoir dissimulée.

Maintenant, il y a un autre aspect de la question, où je te rejoins, qui est comment annoncer à quelqu'un que sa vie entière est basées sur des chimères. La-dessus, j'avoue que je n'ai pas encore trouvé de réponse.

Avec ma famille, je répond honnêtement aux questions qu'on me pose, mais j'évite pour le moment d'attaquer les croyances de front. Par contre, lorsque j'en ai l'occasion, je défend ce que je crois juste. J'essaye de le faire avec le plus d'humilité possible, en montrant bien d'où je tiens mes informations, et pourquoi j'y crois. Jusqu'à présent, je n'ai pas vraiment vu de fruits positifs, à part que ma conscience est en paix, ce qui est déjà quelque chose. Je ne désespère pas...

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chemin de la pensée   Aujourd'hui à 07:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chemin de la pensée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pouvoir de la pensée ou la mémoire de l'eau
» Livres sur les Bandits de grand chemin
» [astrologie]signe tibétain: votre chemin de vie sur terre
» Approbation définitive des statuts du Chemin néocatéchumenal
» Une Tite Pensée pour mon Ami Gilou qui est sur le billard !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: