Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Actes des Apôtres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
thessray

avatar

Nombre de messages : 151
Age : 86
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Jeu 13 Mai 2010, 15:39

Mais quel est est ce 3è ciel ?
Peut on comprendre qu'en si peu de temps, lui Paul persécuteur devient un fervent "chrétien". Ou bien a t il des hallucinations ?
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5279
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Jeu 13 Mai 2010, 17:32

La conversion de Saul dans les Actes (sujet de ce fil) rappelle par plus d'un trait l'histoire symétrique d'Héliodore (envoyé par Séleucus IV de Syrie à Jérusalem, le même chemin en sens inverse, pour inventorier et piller le trésor du temple) dans 2 Maccabées 3:
"Héliodore, lui, exécutait ce qui avait été décidé. Il était déjà, avec sa garde, près du Trésor, quand le Souverain des Esprits et de toute puissance fit une grande apparition, de sorte que tous ceux qui avaient osé venir là furent frappés par la force de Dieu et en perdirent vigueur et courage. Il leur apparut, en effet, un cheval, monté par un cavalier terrifiant, et richement caparaçonné; s'élançant avec impétuosité, il agita contre Héliodore ses sabots de devant. L'homme qui le montait paraissait porter une armure d'or. En même temps, deux autres jeunes hommes apparurent à Héliodore, d'une force remarquable et d'une très grande beauté, habillés de vêtements magnifiques; s'étant placés de part et d'autre, ils le fustigeaient sans relâche, lui assénant une grêle de coups. Héliodore tomba tout d'un coup à terre et fut enveloppé d'épaisses ténèbres. On le ramassa pour le mettre dans une litière, et cet homme, qui venait d'entrer dans le trésor susdit avec une nombreuse suite et toute sa garde, fut emporté, désormais incapable de s'aider lui-même, par des gens qui reconnaissaient ouvertement la souveraineté de Dieu. Par l'effet de la puissance divine, cet homme gisait donc sans voix, privé de tout espoir et de tout secours. Quant aux autres, ils bénissaient le Seigneur, qui avait miraculeusement glorifié son saint lieu, et le sanctuaire qui, peu de temps avant, était rempli de frayeur et de trouble, débordait de joie et d'allégresse grâce à la manifestation du Seigneur tout-puissant. Certains des compagnons d'Héliodore s'empressèrent de demander à Onias (le grand prêtre) qu'il priât le Très-Haut et accordât la vie à l'homme qui gisait là et en était à son dernier souffle. Dans la crainte que le roi ne conçût le soupçon qu'un mauvais tour avait été joué à Héliodore par les Juifs, le grand prêtre offrit un sacrifice pour le retour de cet homme à la vie. Pendant que le grand prêtre offrait le sacrifice d'expiation, les mêmes jeunes hommes apparurent de nouveau à Héliodore, revêtus des mêmes habits; debout près de lui, ils lui dirent: 'Rends de grandes actions de grâce à Onias le grand prêtre, car c'est grâce à lui que le Seigneur t'accorde la vie sauve; quant à toi, fustigé du Ciel, va annoncer à tous la grande force de Dieu.' Ayant prononcé ces paroles, ils disparurent.
Héliodore, ayant offert un sacrifice au Seigneur et adressé de ferventes prières à celui qui lui avait conservé la vie, prit amicalement congé d'Onias et revint avec son armée auprès du roi. Il rendait témoignage à tous des oeuvres du Dieu très grand, qu'il avait contemplées de ses yeux. Le roi lui demandant quel homme était indiqué pour être envoyé une nouvelle fois à Jérusalem, Héliodore répondit: 'Si tu as quelque ennemi ou conspirateur contre ton gouvernement, envoie-le là-bas, et tu le recevras roué de coups, si toutefois il en réchappe, car une puissance divine entoure vraiment ce lieu. Car celui qui a sa demeure dans le Ciel veille sur ce lieu et le protège, et ceux qui y viennent avec de mauvais desseins, il les frappe et les fait périr.'"

Dans les épîtres les éléments autobiographiques sont rares et pas toujours au-dessus de tout soupçon; la référence à Damas qui précède immédiatement le récit de l'extase au 3e ciel dans 2 Corinthiens 11,32s arrive comme un cheveu sur la soupe et rappelle étrangement l'anecdote d'Actes 9,23ss, qui, dans le scénario des Actes, est postérieure à la conversion; même si on n'en tient pas compte, rien n'indique que l'extase du chapitre 12 soit à comprendre comme un récit de conversion. L'épître aux Galates distingue d'ailleurs deux "révélations", l'une initiale (1,15s), avant un séjour (ignoré des Actes) en Arabie et à Damas (v. 17), lesquelles se trouvent bizarrement associées en 2 Corinthiens 11,32s (où Damas semble placée sous autorité nabatéenne [Arétas], à l'encontre de tous les éléments historiques connus), et une autre qui précède le retour à Jérusalem (2,2).

(Le "troisième ciel" est celui où se trouve le "paradis" originel dans l'Apocalypse grecque de Baruch = 3 Baruch, qui compte cinq ciels en tout.)
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
thessray

avatar

Nombre de messages : 151
Age : 86
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Jeu 13 Mai 2010, 19:05

Merci Spermologos pour ce commentaire
Mais toi, reste sur terre tant que c'est vivable
Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Hérode

avatar

Nombre de messages : 319
Age : 107
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Ven 14 Mai 2010, 10:01

Intéressant, ce rapprochement avec le texte des Maccabées.

Notons que le séjour de Paul en Arabie a quelques chances d'être un pèlerinage au Sinaï ("car le Sinaï est en Arabie" Gal 4.25).
Revenir en haut Aller en bas
http://judee.forumactif.com/index.htm
free



Nombre de messages : 3972
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Ven 14 Mai 2010, 14:37

Dans le chapitre 22 du livre des Actes nous decouvrons que Paul est citoyen romain. Ce signe particulier de l'apôtre le texte l'a caché jusqu'au chapitre 22 d'un livre qui en compte 28.
Cette element essentiel de son état civil, Paul lui même ne l'évoque jamais dans ses épitres.
Pourquoi se retard dans le texte ?
Pourquoi la narrateur ne le precise pas dans le dialogue entre Paul et Sergius Paulus, ce qui aurait été un moment favorable ?

"et ils prêchent des coutumes qu'il ne nous est permis, à nous qui sommes Romains, ni de recevoir ni de suivre.
Et la foule se souleva contre eux, et les préteurs, ayant fait arracher leurs vêtements, ordonnèrent qu'on les flagellât.
Après qu'on leur eut appliqué force coups, ils les jetèrent en prison, en commandant au geôlier de les tenir en garde sûre." Actes 16, 21-23

Selon la lex porcia, un citoyen romain ne pouvait pas subir un chatiement humiliant. Il faut attendre que Paul et Silas soit emprisonnés, qu'un tremblement de terre se produise, que les captif refusent de s'evader, que leurs geôlier se convertisse....pour qu'ils songent à indiquer leur qualité de citoyen romain.
Ne doit-on pas conclure que la citoyenneté romain de Paul est intervenu au fil de l'écriture du récit ?
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5279
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Ven 14 Mai 2010, 14:44

Voir 16,37s (où la citoyenneté romaine est aussi attribuée à Silas dans la foulée)
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Hérode

avatar

Nombre de messages : 319
Age : 107
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Ven 14 Mai 2010, 15:09

C'est un prétexte pour l'expédier à Rome, l'église de Rome cherchant sans doute à s'annexer un fondateur prestigieux et jetant plus tard son dévolu sur Pierre également quand sa prétention en sera à vouloir établir son autorité sur les autres églises.

Noton que l'Epître dite "aux Romains" semble plus s'adresser à des Alexandrins qu'à des Romains.
Revenir en haut Aller en bas
http://judee.forumactif.com/index.htm
Sherlock

avatar

Masculin Nombre de messages : 442
Age : 49
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Lun 17 Mai 2010, 13:35

ça me ferait plaisir de voir dans quels passages de cette Epitre, tu fais la relation avec Alexandrie.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://questionsbibliques.e-monsite.com/
Hérode

avatar

Nombre de messages : 319
Age : 107
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Mar 18 Mai 2010, 00:50

Rm 1.22 Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous
1.23 et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.

Ces dieux animaliers sont plus problables dans le paysage d'Alexandrie que dans celui de Rome.

De plus, seuls deux fidèles mentionnés en fin de lettre portent un nom latin (Rufus et Urbanus). Tous les autres sont Grecs.

Bien sûr, Rome est mentionnée en 1.7 mais le nom commu "romê" signifie "force", aussi bien fore physique que force d'âme.

".... Jésus Christ notre Seigneur, par qui nous avons reçu la grâce et l'apostolat, pour amener en son nom à l'obéissance de la foi tous les païens, parmi lesquels vous êtes aussi, vous qui avez été appelés par Jésus Christ à tous ceux qui dans la force (à Rome) sont bien-aimés de Dieu, appelés à être saints : que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ."

Cette formule serait recevable, non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://judee.forumactif.com/index.htm
free



Nombre de messages : 3972
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Mar 18 Mai 2010, 12:39

Actes 1,1 ("Théophile, j'ai raconté dans le premier livre tout ce que Jésus a fait et enseigné") presente ce livre comme le second tome de l'un des évangiles, l'oeuvre du même auteur.
Cet évangile, l'évangile de Luc commence par un prologue très comparable à celui des Actes.

" Plusieurs personnes ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont passés parmi nous,
d'après les rapports de ceux qui en ont été les témoins oculaires depuis le début et qui sont devenus des serviteurs de la Parole de Dieu.
J'ai donc décidé à mon tour de m'informer soigneusement sur tout ce qui est arrivé depuis le commencement, et de te l'exposer par écrit de manière suivie, très honorable Théophile
ainsi, tu pourras reconnaître l'entière véracité des enseignements que tu as reçus. Luc 1

Fait exceptionnel dans le NT les auteurs de l'évangile de Luc et des Actes mettent en avant leur travail d'écriture. Ils emploient dans les 2 prologues des mots comme "exposer", enseigner", "composer" et "enseigner".

L'auteur de l'évangile de Jean produit un effet similaire en Jn 21,24-25 "C'est ce même disciple qui rapporte ces faits et qui les a écrits. Nous savons que son témoignage est vrai."
C'est la parole du disciple qui garanti la vérité de son récit, certes rien de tel avec l'évangile de Luc et le livre des Actes mais un projet de nature historique.
Revenir en haut Aller en bas
Hérode

avatar

Nombre de messages : 319
Age : 107
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Mar 18 Mai 2010, 13:11

Sauf que l'auteur des Actes ne sait pas que le Jésus de Luc a autorisé ses fidèles à ne pas manger casher. Il ne connaît pas non plus grand chose de ses paroles ni de sa biographie.

Donc rien ne prouve que l'évangile dont les Actes prétendent être la suite était celui de Luc.

Mais l'Eglise ne peut enseigner à ses fidèles "Nous n'avons pas la moindre idée de l'identité des auteurs de nos saints livres".

A noter que, dans Jean, le disciple qui se rend témoignage à lui-même ne peut être que Dieu, seul détenteur de ce privilège. Autrement dit, l'auteur avoue très honnêtement qu'il a écrit ce livre sous l'inspiration et non d'après des témoignages quelconques.
Revenir en haut Aller en bas
http://judee.forumactif.com/index.htm
Sherlock

avatar

Masculin Nombre de messages : 442
Age : 49
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Mer 19 Mai 2010, 06:43

Merci.

Avec cette question pour l'auteur des Actes :

Si l'auteur des Actes est le même que celui de l'Evangile de Luc,
comment peut-il dire dans les Actes que Jésus est apparu pendant
quarante jours après sa résurrection et dire dans son évangile qu'il est

monté au ciel le jour même de sa résurrection (Luc 24,51) ?
Revenir en haut Aller en bas
http://questionsbibliques.e-monsite.com/
free



Nombre de messages : 3972
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Jeu 22 Juil 2010, 15:17

Pour Marcion le dieu suprême, dieu bon et dieu d'amour, est resté caché au créateur jusqu'a ce qu'il soit révélé dans et par le Christ. Jusque là, il était le dieu inconnu ou étranger. Il ne dirige pas le monde matériel ; son salut s'applique à la vie éternelle, non à son corps physique.

Actes 17,23 n'est-il pas une façon de contrecarrer la christianisme de Marcion en redefinissant son Dieu inconnu ?

"Parcourant en effet votre ville et considérant vos monuments sacrés, j'ai trouvé jusqu'à un autel avec l'inscription : "Au dieu inconnu". Eh bien ! ce que vous adorez sans le connaître, je viens, moi, vous l'annoncer."
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5279
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Jeu 22 Juil 2010, 17:44

Surtout vu la suite: "Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s'y trouve, lui qui est le Seigneur du ciel et de la terre, etc."
Ici un ouvrage important sur la relation de l'ensemble (proto-catholique) Luc-Actes à Marcion.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
thessray

avatar

Nombre de messages : 151
Age : 86
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Ven 23 Juil 2010, 11:29

Peux tu me dire si l'ouvrage est paru en français. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5279
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Ven 23 Juil 2010, 12:06

A ma connaissance, non.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3972
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Ven 23 Juil 2010, 14:18

Merci Didier mais malheureusement je ne lis pas sufisamment bien l'anglais pour tirer profit de cette lecture.

De ce qui precede ne doit-on pas tirer comme conclusion que la dernière rédaction du livre des Actes est postérieure à 144 ?

Le rédacteur final ne cherche -t-il pas a montrer la continuité entre le christianisme te le Judaisme et à depeindre Paul comme celui qui se soucie du salut des juifs ?

Enfin ces points n'indiquent-ils pas que Luc n'est le rédacteur des Actes ?
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5279
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Ven 23 Juil 2010, 15:31

Sur ta dernière question, revoir la p. 1 de ce fil. (Je voulais dire l'avant-dernière question, puisque tu en as rajouté une entre-temps; un ensemble aussi complexe que Luc-Actes n'est de toute façon pas le fait d'un seul "auteur".)
Tyson plaide pour une date de composition un peu plus haute, qui suppose la "crise marcionite" en cours et pas encore tout à fait "résolue" du point de vue orthodoxe -- mais l'argument est faible, comme le relève Price dans sa recension (ici: toujours en anglais, désolé, mais c'est plus court).
Maintenant, pourquoi des livres de ce genre ne sont-ils pas traduits en français? A mon avis:
- parce que ça coûte très cher et que ça rapporte peu (public très limité, dont la majeure partie préférera de toute façon lire l'original);
- parce que les éditeurs prennent conseil des spécialistes francophones, qui sont, en l'espèce, réticents à changer de paradigme, et qui le jour (proche, je pense) où ils se décideront à sauter le pas préféreront se charger eux-mêmes de la "vulgarisation" que de se voir court-circuiter auprès de leur public par des ouvrages traduits de l'anglais.
On en arrive à cette situation absurde où il est plus facile de trouver en français, d'une part la répétition d'un "consensus scientifique" qui n'en est plus un depuis longtemps, et d'autre part des thèses d'amateurs plus ou moins excentriques (qui, elles, ont des chances de bien se vendre comme succès de scandale, et que les spécialistes, le cas échéant, n'auront aucun mal à réfuter), qu'un véritable reflet du débat international...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Sam 24 Juil 2010, 14:23

Didier peux-tu me dire à quel consensus scientifique fais-tu référence?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5279
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Sam 24 Juil 2010, 18:00

A celui qui datait l'ensemble Luc-Actes des années 80 (tel que Marguerat le répétait encore péremptoirement dans son commentaire des Actes de 2007).
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3972
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Lun 26 Juil 2010, 17:44

Il y a lu l'inscription : à un dieu inconnu !

Une telle inscription est-elle historiquement prouvée ?

Certaines sources semble confirmer l'aspect historique de cette inscription, Philostrate dans sa Vie d'Apollonius de Thyane, fait dire à un opportuniste de l'époque : « Il est plus prudent de bien parler de tous les dieux, et surtout à Athènes, où s'élèvent des autels même de divinités inconnues."
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5279
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Lun 26 Juil 2010, 19:17

La référence à des divinités inconnues, y compris pour des autels (aussi chez Pausanias), n'a rien d'extraordinaire -- mais alors il s'agit tout simplement d'autels anciens dont personne ne savait plus à quelle divinité ils avaient été originellement consacrés. Le déplacement que semble opérer ici le texte des Actes consisterait 1) à en faire une "inscription" sur un autel particulier (ce qui, à ma connaissance, n'est nullement confirmé), 2) à passer du pluriel au masculin singulier (comme si l'inscription désignait un dieu précis comme "dieu inconnu") et 3) à mélanger tout cela avec la problématique cognitive du "monothéisme philosophique" grec et hellénistique qui s'interroge depuis Platon au moins sur la connaissance d'un "Dieu" englobant et surpassant tous les dieux (mais ce "Dieu"-là est l'affaire des philosophes et non l'objet d'un culte particulier).
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3972
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Jeu 29 Juil 2010, 11:25

8,2 "Des hommes pieux ensevelirent Étienne, et le pleurèrent à grand bruit"

Les apôtres et les chrétiens hébreux sont absents du procés d'Etienne, aucun soutien, pas de témoignage en sa faveur, pire ils ne participent pas à son enterrement, apparemment des Juifs pieux y participèrent.
Les apôtres et les chrétiens hébreux ne seraient-ils pas à l'origine de la persecution qui frappa les chrétiens héllénistes, l'expression "excepté les apôtres" indiquant que les chrétiens hébreux n'étaient pas victimes des ces persecutions mais instigateurs.

8,1 "une grande persécution contre l'Église de Jérusalem; et tous, excepté les apôtres, se dispersèrent"
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5279
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Jeu 29 Juil 2010, 14:37

Sur les "hébreux" et les "hellénistes", cf. la p. 2 de ce fil.
Ce n'est pas en modifiant tel ou tel épisode de la légende du roi Arthur que l'on peut accéder à "ce qui s'est vraiment passé" au VIe siècle. Une variation sur une fiction reste une fiction -- et s'il se trouve que l'une ou l'autre correspond à un événement historique on ne pourra jamais le savoir, sauf confirmation indépendante (par l'archéologie p. ex.).
Que la précision assez maladroite "excepté les apôtres" (soulignée dans le texte occidental avec "qui restèrent à Jérusalem") soit ou non un ajout à une rédaction antérieure, le fait est que dans l'économie générale de l'oeuvre elle répond à une nécessité narrative. Il s'agit en effet de rapporter le développement du "christianisme" dans tout l'empire à une source apostolique qui en est aussi la tête, qui en garde le contrôle absolu (cf. déjà 8,14ss). On a vu (ici, discussion du 19.2) comment le récit constitue "les apôtres et les anciens" en une sorte d'anti-sanhédrin, dont le "siège" officiel à Jérusalem, même contre toute vraisemblance, ne saurait être mis en question. L'astuce consistant à faire des "hellénistes", dépeints comme des "ultras", le fer de lance de l'évangélisation et de l'expansion géographique du christianisme via la persécution sert le projet général à condition que les apôtres gardent la main sur l'ensemble de "l'Eglise" universelle. Et pour ça il faut qu'ils restent à Jérusalem, même si le premier jet du récit ne l'a pas spécifié.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3972
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   Ven 30 Juil 2010, 13:10

Merci Didier,

Effectivement le rédacteur veut donner l'impression que Jérusalem garde la main, supervise l'activité.

Le bruit en parvint aux oreilles des membres de l'Église de Jérusalem, et ils envoyèrent Barnabas jusqu'à Antioche (11,22)

Le rédacteur doit constamment courir deuc lièvres à la fois, d'une part il est obligé de ménager la maison mère de Jérusalem, les Pères fondateurs et d'autre part il doit célébrer l'activité missionnaires des héllénistes.

Comment le rédacteur a-t-il pu concilier Mat 10,5 "n'entrez pas dans les villes des Samaritains" et Actes 8,5 "Philippe, étant descendu dans la ville de Samarie, y prêcha le Christ" ?

Le rédateur veut-il faire croire, pour renforcer leur autorité que les apôtres sont les seuls dépositaires de l'Esprit Saint (8,17 "Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint Esprit.) ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actes des Apôtres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actes des Apôtres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Actes des Apôtres (Texte et avec audio)
» Ourra (les Actes des apôtres en comédie musicale)
» Sainte Prisca ou Priscille IIIème s. (Rome) et commentaire du jour " L'Epoux est avec eux"
» méditation liturgique quotidienne sur 3 ans
» Études Malachie - Retour d'Élie- l'un des 2 témoins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION :: BIBLE: NOUVEAU TESTAMENT :: ACTES DES APÔTRES-
Sauter vers: