Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 11:00

Il existe quantité de Bibles différentes. Il suffit de se rendre ici pour s'en rendre compte.

Parmi tous ces canons différents, et parmi toutes les différentes traductions de ces canons, lequel est "le bon"? Quels critères devraient, d'après vous, entrer en jeu pour décider de ce qui fait LA Bible?

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1497
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 11:23

Salut Seb,

J'ai (un peu) appris à apprécier, au fil de mes lectures, le jeu des questions à tiroirs. Une question se donne pour être l'origine d'une réponse, mais elle "ment" souvent sur le fait qu'elle est elle-même un résultat: celui de tous ses présupposés.

Je suis sûr que tu vois toi-même la somme de choses qu'il faut tenir pour "acquises" AVANT de se demander quel serait "le bon critère", avant de se demander ce à quoi on devrait pouvoir reconnaitre LA Bible, n'est-ce pas?

Pas trop le temps de développer ce que je voulais dire ce matin... On dira que je tente de poser une "première piste" qui consiste à ne pas trop suivre la piste.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4499
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 11:45

Vi, et puis entre LE "bon canon" et UNE "bonne traduction", il y a déjà de quoi distinguer assez facilement deux sujets: encore un petit effort!
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 12:52

J'ouvre exprès un sujet assez général, qui demande à quoi la Bible devait ressembler. Pour lancer un peu mieux le débat, voilà ce que je pense de la question:

1. Le choix des sources est primordial. Les sources les plus anciennes, qui sont les plus proches des originaux, devraient être privilégiées par rapport aux sources plus tardives.

2. Une traduction mot à mot est meilleure qu'une traduction qui tente d'interpréter le texte.

3. Il n'est pas bon de "corriger" le texte pour le faire ressembler à ce que l'on pense qu'il devrait être. Il faut simplement le traduire tel qu'il est.

4. Citer les sources qui ont servit à la traduction, et les noms des traducteurs, est un gage de bonne foi.

5. Des notes additionnelles, qui situent par exemple les textes dans le temps et l'espace, ne sont pas forcément souhaitables dans la Bible elle-même. Ils ne reflètent que le point de vue de ceux qui l'ont traduite.

Qu'en pensez-vous?

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Narkissos



Nombre de messages : 4499
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 14:02

Puisqu'on en est aux généralités:

Traduttore, tradittore.
On ne se méfiera jamais assez des traducteurs.
L'idéal de la traduction, c'est la non-traduction.
A défaut, plus c'est obscur, plus c'est du charabia, plus ça "sent" la traduction, moins ça semble "naturel" et moins on "comprend", plus c'est "fidèle".
(Et de même l'idéal de la critique textuelle, c'est la non-critique textuelle: ne pas choisir entre les "sources", qui mériteraient toutes d'être traduites; ou plutôt de ne pas l'être.)
Toute traduction est une double fraude: contrebande et contrefaçon à la fois, qui prétend faire passer un texte à un public auquel il n'était pas destiné et pour ce faire lui donne le change, en lui présentant en son lieu et place un autre texte.

Contrairement aux apparences, ce que je dis là n'est pas (seulement) ironique: je crois que c'est vrai dans un sens absolument fondamental, et que tant qu'on ne le touche pas du doigt on ne peut pas apprécier intelligemment les mérites et les démérites relatifs d'une traduction par rapport à une autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 15:30

D'accord, mais si on veut quand même transmettre la Bible aux francophones du XXIème siècle que nous sommes, il faut bien la traduire, n'est-ce pas? Quelle est alors la bonne façon de faire?

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Narkissos



Nombre de messages : 4499
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 15:54

Tu ne t'imagines pas sur quelles questions saute à pieds joints ton "si on veut".
Si on veut, oui, mais pourquoi le voudrait-on? et qui est ce "on" qui le "voudrait"?
Ça peut te paraître abstrait, mais derrière ces questions il y a des Eglises, des organisations internationales, des missions, des sociétés d'édition, des études de marché et beaucoup, beaucoup d'argent privé et même public. Et si tu crois que ça ne pèse pas sur la détermination de "la bonne façon" de traduire tu te mets le doigt dans l'oeil.
Donc, première question: pourquoi, pour qui, pour quel usage traduit-on?
Pour la liturgie ou le catéchisme d'une Eglise particulière?
Pour l'évangélisation ou le prosélytisme d'une religion particulière auprès de ceux qui n'en font pas partie (et, dans ce cas, de quel type de population)?
Pour une diplomatie oecuménique?
Pour "éduquer" un certain public, confessionnel par exemple, ou "le grand public" sans éducation religieuse?
Pour enrichir la culture d'une élite intellectuelle?
De la réponse à cette question préalable vont déjà dépendre pas mal de choses. Car une traduction peut être "bonne" pour un usage et un public donnés et "mauvaise" pour d'autres...

Et si tu rapproches ce mien post du précédent, tu commences déjà à entrevoir que toute traduction sera fatalement un compromis plus ou moins heureux (et là encore se posera la question: pour qui?) entre des impératifs rigoureusement contradictoires.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 17:32

Je suis peut-être naïf dans cette remarque, mais il me semble qu'une bonne traduction devrait faire abstraction des considérations "politiques" que tu décris, et coller le plus possible au texte original.

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
free



Nombre de messages : 3555
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 17:52

seb a écrit:
Je suis peut-être naïf dans cette remarque, mais il me semble qu'une bonne traduction devrait faire abstraction des considérations "politiques" que tu décris, et coller le plus possible au texte original.

La traduction d'un texte n'est jamais neutre. Un verset biblique peut-être traduit de plusieurs manière....dans un choix de traduction qu'est ce qui motivera la traducteur...ses croyances...les personnes à qui s'adresse la traduction....ect ect
Par exemple, concernat 2 pierre 1, 1 dont on à déjà discuté sur ce forum, certaines traductions rendent ainsi "Ils la doivent à Jésus-Christ, notre Dieu et notre *Sauveur" (BDS) et d'autres "par la justice de notre Dieu et du Sauveur Jésus Christ" (TMN).
Le "et" qui relie Dieu et Sauveur change le sens du texte, pourtant les traductions divergent sur ce point, avec des arguments pour et contre.
La position des uns et des autres n'est pas neutre mais traduit l'expression de croyances et d'autres intentions.
Nous pourrions citer de nombreux autres cas.
Traduire c'est CHOISIR.
Revenir en haut Aller en bas
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 17:56

Dans ce cas précis, il doit y avoir une traduction honnête, et une autre qui ne l'est pas. Le texte de 2 Pierre 1:1 doit dire, à l'origine, l'une ou l'autre de ces phrases traduites en français.

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
free



Nombre de messages : 3555
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 18:15

seb a écrit:
Dans ce cas précis, il doit y avoir une traduction honnête, et une autre qui ne l'est pas. Le texte de 2 Pierre 1:1 doit dire, à l'origine, l'une ou l'autre de ces phrases traduites en français.

Voici le commentaire de Didier sur le sujet :
Comme je l'ai dit précédemment, cette interprétation se défend et on ne peut pas l'exclure, même si elle est, du point de vue de l'usage syntaxique, la moins naturelle.
A rebours, ce n'est que par un raisonnement circulaire que la Watch peut EXCLURE la thèse opposée (et aujourd'hui sans doute majoritaire) -- en effet, en admettant que l'auteur ait effectivement voulu dire ce qu'elle comprend, le moins qu'on puisse dire c'est qu'il a laissé ouverte la possibilité de l'autre lecture.
Deux remarques sur les deux contre-exemples développés dans cet extrait (je n'ai pas le temps maintenant d'aller voir toutes les références*).
- l'argument tiré de Matthieu 21,12 est assez ridicule, car le pluriel change complètement la donne. Quand on dit que dans la rue "les gens vont et viennent", on sait bien que ce ne sont pas les mêmes gens qui vont et qui viennent, il n'empêche que pris collectivement "les gens" sont bien le sujet réel des deux actions.
- le cas de 2 Th 1,12 est structurellement plus proche, mais l'argument qui en est tiré présente au moins deux faiblesses:
1) du point de vue de la critique littéraire, il est hautement improbable que 2 Thessaloniciens et Tite soient du même auteur, ce qui fragilise les considérations sur "les habitudes de langage de Paul";
2) surtout, rien n'exclut formellement que 2 Th 1,12 puisse être AUSSI compris comme un double titre se rapportant au même référent: "selon la grâce de notre Dieu et Seigneur Jésus-Christ"!

*Vérification faite, il s'agit essentiellement de noms propres ou assimilés (Paul et Barnabas, Dieu et Christ, Christ et Dieu, Dieu et [le] roi) pour lesquels l'usage de l'article est facultatif -- rien de vraiment comparable à la structure de 2 Th / Tt / 2 P, où deux titres sont réunis par un article et un possessif et apposés à un nom propre (Tt = ART + T1 + CONJ + T2 + POSS + NP, ou 2Th/2P = ART + T1 + POSS + CONJ + T2 + NP).

http://etrechretien.discutforum.com/t159p75-debat-divinite-christ
Revenir en haut Aller en bas
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 18:42

Je trouve assez malhonnête cette idée de traduire en tenant compte du contexte lointain. J'imagine bien que l'on a besoin, lors d'une traduction, du contexte immédiat, mais est-ce honnête d'utiliser des versets qui se trouvent tout à fait ailleurs pour interpréter le texte que l'on traduit ici?

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Narkissos



Nombre de messages : 4499
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 18:43

@ Seb:
C'est très beau, l'idéal du désintéressement "scientifique", mais ça a un prix.
Si tu finançais un projet de traduction à perte pour que les traducteurs ne subissent pas de pression "confessionnelle", es-tu sûr que tu n'exercerais pas toi-même de pression pour que le résultat corresponde à tes attentes?
En pratique ce sont toujours les traducteurs qui subissent les pressions et qui négocient au mieux les compromis et les "trahisons" -- soit de leurs propres convictions, soit de leurs commanditaires (auquel cas ils peuvent le payer cher, mais personne ne paiera à leur place).
Citation :
Le "et" qui relie Dieu et Sauveur change le sens du texte, pourtant les traductions divergent sur ce point, avec des arguments pour et contre.
Ça serait plutôt la répétition (ou non) de la préposition ("à" ou "de" selon le cas).
Citation :
Le texte de 2 Pierre 1:1 doit dire, à l'origine, l'une ou l'autre de ces phrases traduites en français.
Il n'a pas le droit d'avoir une syntaxe ambiguë, et donc plusieurs traductions possibles? (En l'occurrence, l'"honnêteté" voudrait plutôt que le traducteur choisisse celle qui lui paraît le plus probable, mais qu'il indique l'autre en note.)
Citation :
est-ce honnête d'utiliser des versets qui se trouvent tout à fait ailleurs pour interpréter le texte que l'on traduit ici?
Dans la mesure où il s'agit d'analyser un usage syntaxique, tout le corpus linguistique contemporain est, en principe, pertinent. Encore faut-il comparer ce qui est structurellement comparable (c'est là-dessus que portait ma critique dans le post exhumé par free).
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3555
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 19:25

Citation :
Il n'a pas le droit d'avoir une syntaxe ambiguë, et donc plusieurs traductions possibles? (En l'occurrence, l'"honnêteté" voudrait plutôt que le traducteur choisisse celle qui lui paraît le plus probable, mais qu'il indique l'autre en note.)

C'est peut-être le reproche que l'on pourrait faire à la TMN sur ce sujet...de ne pas indiquer en bas de page comme le font d'autres traductions, l'autre traduction possible (voir la BJ par exemple) et voir pourquoi pas, d'expliquer en quoi la syntaxe implique "eventuellement" cette façon de traduire.
Sa position anti-trinitaire pure et dure, lui interdit cette honnêteté.
Revenir en haut Aller en bas
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 19:45

Didier, tu as aidé à traduire la Bible, il me semble. Dans cette entreprise, quels compromis as-tu été amené à faire concernant les choix des sources, et les choix de traduction? As-tu eu libre accès à plusieurs sources, ou bien les sources étaient-elles imposées? Et pour la traduction, étais-tu libre d'ajouter des notes lorsque plusieurs choix de traduction s'offraient à toi, ou bien devais-tu "cacher la poussière sous le tapis", et choisir la traduction qui s'accordait le mieux au dogme de tes commanditaires?

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1497
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 20:23

Je vais tâcher de reprendre l'ordre de tes questions, ce sera plus pratique.

Citation :
1. Le choix des sources est primordial. Les sources les plus anciennes, qui sont les plus proches des originaux, devraient être privilégiées par rapport aux sources plus tardives.

Rien n'indique que les sources les plus anciennes soient les plus proches de "l'original". Les différentes traditions textuelles ont toutes quelque chose à nous dire, et les hasards de la conservation (qui ont surtout favorisé le texte alexandrin pour ce qui est des versions complètes les plus anciennes) ne nous rapprochent pas automatiquement d'un hypothétique "original".
On peut parfaitement imaginer, par exemple, qu'un manuscrit "récent", même s'il devait être unique, puisse conserver fidèlement une leçon très ancienne que des mss "anciens" ont déjà oublié à leur époque. Il faut être conscient que tout ça demande un "arbitrage", et qu'un arbitrage qui se place uniquement sous le signe du plus ou du moins probable... est arbitraire.

Citation :
2. Une traduction mot à mot est meilleure qu'une traduction qui tente d'interpréter le texte.

3. Il n'est pas bon de "corriger" le texte pour le faire ressembler à ce que l'on pense qu'il devrait être. Il faut simplement le traduire tel qu'il est.

Ces deux propositions disent un peu la même chose, non?

"Il pleut des chats et des chiens" ne veut rien dire en Français. "It's raining strings" ne veut rien dire en Anglais.
Traduttore, tradittore: encore un plus bel exemple, car il est à la fois argument et exemple.
Si je traduis "traducteur: traître", je fais certes du mot à mot, mais je perd une bonne partie de ce qui fait l'essence du dicton, c'est-à-dire son jeu de mots.
Si je choisis: "Traduire, c'est trahir", je retrouve bien plus la proximité phonétique qui fait la particularité du dicton, l'inclusion du "c'est" rend la phrase plus "françaisement" familière, mais je change carrément la grammaire de la phrase: je transforme les noms communs en verbes...

Laquelle est LA bonne traduction? Y en a-t-il seulement une?

D'ailleurs le problème ne commence pas avec la traduction (qui ne fait qu'en rajouter une couche), il commence avec la seule lecture, surtout à plusieurs siècles d'intervalles, et avec une langue aussi ambigüe que l'hébreu.

Citation :

4. Citer les sources qui ont servit à la traduction, et les noms des traducteurs, est un gage de bonne foi.

?... Peut-être.
Ce point me semble particulièrement calibré pour la TMN (au moins sur le nom des traducteurs), me trompé-je? Pour ma part, l'argument de la WT, sur la question, ne me parait pas complètement irrecevable. Un nom "prestigieux" confèrera à une traduction une "légitimité inconsciente" qui n'aura pas forcément lieu d'être.
D'un autre côté, dans le cas de la TMN, le fait qu'elle soit édité par la WT suffit amplement aux TdJ à lui conférer cette légitimité, la "signature WT remplaçant celle de X ou Y, mais jouant le même rôle "d'argument d'autorité".
Quant à citer "les sources", vu que de toute façon, il n'y a pas un lecteur sur dix mille qui comprend de quoi il est question...(J'ai souvenir d'une interprétation à contre-sens d'Hérode --celui du forum-- sur une note qu'il trouvait dans son édition de Nestle-Alland)

Citation :
5. Des notes additionnelles, qui situent par exemple les textes dans le temps et l'espace, ne sont pas forcément souhaitables dans la Bible elle-même. Ils ne reflètent que le point de vue de ceux qui l'ont traduite.

Certes, mais on ne peut pas non plus s'en passer si on veut pouvoir comprendre un minimum ce qui est écrit (les enjeux du texte, les contextes, en un mot l'histoire du texte). Que ça paraisse dans les pages de la Bible elle-même ou dans des "Introductions" qui sont des ouvrages à part....

Si je te donne à lire les "lettres Persanes", sans que tu n'apprennes jamais qui est Montesquieu, à quel siècle il vivait, ni rien des clés pour comprendre l'ironie du texte, tu perds 99% de ce qui fait le texte...


Dernière édition par BB le Mar 08 Fév 2011, 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4499
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 20:41

@ Seb:
Les choses étaient assez explicites et transparentes, dans la mesure où il y avait un comité de rédaction dont les membres -- en plus de leurs compétences bibliques, variables -- représentaient ouvertement les "intérêts" de leurs chapelles respectives (très diverses puisque le projet était censé rassembler tout le protestantisme francophone, des réformés ouverts à la critique historico-littéraire aux évangéliques en passant par les pentecôtistes et les adventistes, donc des méthodologies contradictoires). Il y a eu des négociations sur tous les points sensibles, j'ai bénéficié d'une très large liberté de proposition et si je n'ai pas toujours eu "gain de cause", ça faisait partie d'un jeu aux règles clairement établies. Ajoutons à cela qu'avant parution un "échantillon" a été diffusé à plus d'une centaine de lecteurs dans toute la francophonie et qu'il a entraîné des modifications en fonction de la réception dans divers milieux. Même si à l'arrivée ce n'était pas exactement ce que "j'"aurais voulu (ni personne d'autre, d'ailleurs!), je pense d'une part qu'il ne pouvait en être autrement et que compte tenu de cette configuration le résultat n'est pas si mauvais (comme dirait le scrutateur!).
Quant aux "sources" de la traduction, elles sont pratiquement les mêmes pour toutes les bibles: BHS (= Codex de Leningrad) pour l'AT, édition critique de Nestle-Aland pour le NT. Et pour les notes, dans la mesure où elles étaient essentiellement factuelles (variantes textuelles, autres traductions possibles) et peu interprétatives, j'ai eu une très large autonomie (tout en soumettant pour le principe les cas susceptibles de poser problème).
Il y a peut-être dans tout ça un côté "cuisine interne" qui peut décevoir une vision idéaliste de la traduction de la Bible nourrie des grands mythes à la Wycliffe ou Tyndale, mais d'un autre côté je ne vois pas comment des projets qui impliquent la collaboration de pas mal de gens et d'institutions pourraient fonctionner autrement. L'autre solution c'est de travailler tout seul, et je ne suis pas certain que le résultat -- même à supposer l'autonomie financière colossale que ça implique -- serait meilleur.

Citation :
Certes, mais on ne peut pas non plus s'en passer si on veut pouvoir comprendre un minimum ce qui est écrit (les enjeux du texte, les contextes, en un mot l'histoire du texte). Que ça paraisse dans les pages de la Bible elle-même ou dans des "Introductions" qui sont des ouvrages à part....
En lisant ça je me dis que c'est peut-être (à mes yeux en tout cas) le point le plus "faible" de la NBS -- auquel j'ai d'ailleurs assez peu participé (ceci explique sans doute cela!) parce que les introductions étaient déjà faites pour l'essentiel lorsque je suis arrivé dans le projet (qui n'était à ce moment-là que celui d'une "bible d'étude", et non d'une révision complète de la traduction). A mon sens ces introductions n'abordent pas assez directement les problèmes classiques (d'histoire, principalement), mais en même temps elles ne le pouvaient pas vu les positions diamétralement opposées des collaborateurs sur ce sujet. De cette nécessité elles tirent toutefois une certaine vertu, celle de proposer des angles de lectures parfois assez originaux. Cela dit, on s'est bien rattrapé avec l'index (mini-dictionnaire biblique) en appendice qui est, je pense, d'assez bonne qualité.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1497
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 21:55

Citation :
Cela dit, on s'est bien rattrapé avec l'index (mini-dictionnaire biblique) en appendice qui est, je pense, d'assez bonne qualité.

SI ça peut te rassurer, à moi au moins, ça a beaucoup servi, et sert encore régulièrement! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4499
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mar 08 Fév 2011, 23:48

@ BB: Je n'étais pas particulièrement inquiet, mais ça me fait plaisir! Smile

Pour revenir au sujet: je pense que c'est très bien qu'il y ait toutes sortes de traductions, certaines plus "littérales", relativement fiables et cohérentes dans le détail (celle d'Osty, bien qu'elle commence à dater, reste un modèle du genre -- oeuvre d'un homme seul qu'appréciait d'ailleurs beaucoup le traducteur français de la TMN), d'autres plus "libres" (pour des textes vraiment difficiles, comme Job, c'est à peu près le seul moyen pour la plupart des gens d'y comprendre quelque chose), et même des franchement "excentriques" (comme Chouraqui ou la Bible Bayard) qui permettent au lecteur trop familier des textes de les redécouvrir sous des angles inattendus.

Ce qui manque, ce serait en effet des traductions de "sources" homogènes (au contraire des éditions critiques re?-constituant un texte composite de bric et de broc), comme celle de C.B. Amphoux sur le Codex de Bèze. Mais là le public est beaucoup plus restreint, et ça n'intéresse plus tellement les éditeurs (sauf le CNRS!). A ce propos, l'apport majeur de ces dernières années en français est certainement la Bible d'Alexandrie (traduction de la Septante) qui, si elle était lue par un large public, pourrait renouveler considérablement la lecture du Nouveau Testament.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mer 09 Fév 2011, 11:05

Merci Didier d'avoir partagé ton expérience. C'est toujours intéressant de voir ce qui se passe dans un cas concret.

Je me demande, si je voulais lire l'AT comme l'aurait lu Jésus et ses disciples, devrais-je utiliser la "Bible d'Alexandrie" dont tu parles? En quoi est-elle différente des autres AT que nous connaissons?

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Narkissos



Nombre de messages : 4499
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mer 09 Fév 2011, 11:24

"Jésus et ses disciples", je sais pas, mais l'immense majorité des "premiers chrétiens" et notamment les auteurs du NT, certainement.
Différente par tout ce qui fait différer la Septante grecque du texte massorétique hébreu: texte différent (par effet de traduction de l'hébreu ou de l'araméen en grec, mais aussi et souvent à cause d'un texte-source hébreu ou araméen différent), textes différents (en plus, en moins, dans un ordre différent). En outre, dans les éditions les plus complètes de la BA, l'annotation abondante permet de retracer les chemins parcourus entre les sources de la Septante et celle-ci, et de celle-ci à ce qui s'y réfère plus ou moins explicitement (dans le NT ou chez les Pères de l'Eglise).
P.S. Pour revenir au sujet général, ça illustre, et indépendamment cette fois de toute considération "politique", comment ce qui fait une "bonne bible" dépend de ce qu'on y cherche: une traduction de la Septante n'est certainement pas la meilleure "bible" pour comprendre les textes de l'Ancien Testament en eux-mêmes, leur "sens original" si tu veux; par contre, c'est de loin la meilleure pour comprendre ce même Ancien Testament tel qu'il est lu par le Nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
seb



Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mer 09 Fév 2011, 13:16

Si je tente de résumer un peu le sujet, je dirais ceci:

1. Il n'y a pas de Bible "originale", mais de nombreuses sources textuelles, plus ou moins anciennes, qui se font concurrence.

2. Les traducteurs des Bibles modernes font un choix arbitraire entre ces sources textuelles. L'argument de l'ancienneté des sources n'est pas définitif.

3. Les textes sont parfois ambigus, et leur traduction relève donc de la compréhension de chacun. Pour lever les ambiguïtés, il est courant de lire d'autres textes similaires.

4. La traduction est un projet coûteux, et donc il n'est pas entrepris sans but (plus ou moins avouable).

D'accord avec ça?

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Narkissos



Nombre de messages : 4499
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Mer 09 Fév 2011, 13:57

Citation :
Les traducteurs des Bibles modernes font un choix arbitraire entre ces sources textuelles.

Je reviens sur cette phrase parce qu'elle me semble mériter clarification:

En un certain sens, radical (comme l'a exposé BB), TOUT "choix" est "arbitraire" et "un choix arbitraire" est un pléonasme. J'aime bien la formulation de Derrida à ce sujet (en substance): toute décision s'enlève sur fond d'indécidabilité. Ou, pour le dire à l'envers: quand une décision "s'impose", comme on dit, c'est qu'elle s'est déjà faite toute seule: il n'y a plus, en fait, de décision à prendre (ou de "choix" à faire); la décision, ou le choix, représente la part d'arbitraire qui DOIT porter sur ce qui ne se décide pas tout seul, "automatiquement" -- ce qu'on ne pourra jamais confier à une machine, à moins que son fonctionnement soit, justement, purement aléatoire.

MAIS ça ne veut pas dire que toute décision soit "simplement" du n'importe quoi, ou que le choix ne puisse pas être plus ou moins (mais jamais complètement) raisonné.

Il y a une "logique" (et une méthodologie) de la critique textuelle qui aboutit à des éditions critiques comme celles de Westcott & Hort ou de Nestle & Aland, qui ne diffèrent que très peu entre elles, et qui servent de base à tous les traducteurs (qui n'ont ni les compétences ni le temps ni les moyens pour collationner l'ensemble des variantes de chaque phrase à partir de la totalité des manuscrits et témoins du texte). Cette logique s'est constituée en visant un "original" -- ou, dirait-on plus modestement aujourd'hui, l'état stabilisé et standardisé le plus ancien accessible d'un texte donné.

En marge: il y a une chose dont la plupart des lecteurs de la Bible ne sont pas conscients, c'est que la situation diffère du tout au tout entre l'AT et le NT sur ce point. Les éditions critiques du NT grec susmentionnées sont "composites", c.-à-d. que le texte (à traduire) est (re?-)constitué à partir de l'ensemble des variantes disponibles. Ça se défend selon la "logique" de la critique textuelle classique, mais il y a un inconvénient: c'est que le texte auquel on aboutit ne se trouve, en fait et exactement, dans AUCUN manuscrit ancien donné. Comme disait Amphoux, LE texte (critique) n'est jamais qu'une hypothèse. Réfléchie, argumentée, raisonnée autant qu'elle puisse être, elle reste une hypothèse.

Par contre, l'AT des bibles courantes est presque toujours traduit à partir d'UN SEUL manuscrit -- généralement le Codex de Leningrad, du XIe s., qui a été rigoureusement transcrit dans la BHL - si! - puis la BHS; dans ces éditions, les éléments "critiques" sont exclusivement dans l'apparat de NOTES. Ça tient au fait que la Bible hébraïque a été transmise de façon beaucoup plus standardisée (en clair, le judaïsme rabbinique a éliminé les variantes et les éditions divergentes et laissé subsister UN SEUL type de texte, celui qui a finalement été vocalisé par les Massorètes). Mais là, du coup, ça met le traducteur dans une tout autre situation. Quand il traduit le NT, il se contente de SUIVRE le texte de l'édition critique. Par contre, quand il traduit l'AT, il suit le manuscrit (de Leningrad, en général), et c'est lui qui doit décider de s'en écarter pour intégrer ou non telle ou telle variante de l'apparat critique à sa traduction. Donc là, en effet, il y a une marge de manoeuvre (et d'arbitraire) beaucoup plus importante. Les premières éditions de la Bible de Jérusalem, p. ex., apportaient beaucoup de "corrections" au texte (massorétique). Les révisions successives les ont peu à peu éliminées. On est revenu, en 50 ans, d'une conception assez "positiviste" de la critique textuelle de l'AT (la recherche de l'original, basée sur une certaine "foi" qu'on POUVAIT le "reconstituer") à une position beaucoup plus conservatrice (qui a sa logique aussi, à savoir que le texte massorétique est UN type de texte, dont le Codex de Leningrad est un excellent représentant et que les autres "éditions" -- la Vorlage de la Septante, le Pentateuque Samaritain, etc. -- sont... d'autres éditions, justement, TROP différentes pour qu'on gagne quoi que ce soit à tout mélanger).

Et puis il y a de tout autres facteurs à prendre en considération, dans la mesure par exemple où le "canon" d'une Eglise va de pair avec un type de texte. On ne va pas traduire le texte massorétique pour une Eglise orthodoxe grecque dont l'Ancien Testament a toujours été la Septante (et de même pour toutes les Eglises orientales qui n'ont pas été affectées par la Vulgate latine, et donc par le "retour à l'hébreu" de saint Jérôme)!
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
le scrutateur



Nombre de messages : 84
Age : 75
Date d'inscription : 24/01/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Jeu 10 Fév 2011, 16:14

Il ne faut pas confondre canon de la bible avec traduction de la bible.
il n'existe pas de traduction étalon c'est pourquoi il bon d'avoir plusieurs traductions pour comparer et faire la part de choses.
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1497
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   Jeu 10 Fév 2011, 16:16

Vi, et puis entre LE "bon canon" et UNE "bonne traduction", il y a déjà de quoi distinguer assez facilement deux sujets.

Mince... J'ai déjà entendu ça quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce qu'une "bonne" Bible?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La bible et les ovnis: Révélations et Interprétation
» Quelle version/edition de la Bible ? Quels textes ?
» Qu'est ce que la "prédication" , selon la Bible ...?
» La bonne et la mauvaise jalousie.
» Ayons foi en la bonne nouvelle!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: