Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi avoir perdu la foi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 433
Age : 69
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Ven 21 Mar 2008, 19:58

Bonsoir,

Cette question très personnelle couvre un malaise que l'on peut ressentir, en comparant notre religion et la vie actuelle avec toutes les informations dont nous disposons actuellement.

Mais le fait d'avoir perdu ou de quitter notre religion, nous a-t-il fait perdre nos convictions?

Ce n'est pas mon cas, en effet je n'ai pas confondu le message de la Bible avec les interprétations auxquelles j'ai souscrit pendant plusieurs dizaines d'années. C'est d'ailleurs en comparant le texte et l'interprétation qui en était proposée que je me suis décidé.

Bien sûr il est difficile d'opérer un tel changement car pendant un temps on perd ses repères, mais au fil de la lecture de la Bible d'autres repères viennent prendre place.
Et puis sur un autre plan, il faut dorénavant ne compter que sur soi-même, plus personne ne vient vous donner de certitudes toutes faîtes qui offrent un certain confort de l'esprit; il était bien agréable de pouvoir parfois se laisser porter par des choix proposés qui ne nécessitaient pas trop d'efforts.
Et puis il y a aussi la peur de l'isolement, du vide à compenser; il faut à ce moment se rappeler que nous pouvons et nous nous devons de compter sur l'esprit de Dieu.

Pour moi c'était un effort à faire car jusqu'à ce moment de séparation j'avais toujours penser qu'il suffisait de me laisser aller, bercé par l'habitude de ma pratique religieuse du moment.

Je vous souhaite de découvrir la richesse de l'amour de Dieu et de son Fils Jésus, et espère vous voir ou plutôt vous lire bientôt sur ce forum.

A bientôt
Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
http://etrechretien.discutforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Sam 22 Mar 2008, 19:50

Bonsoir,

Comme Admin j'ai aussi quitté la religion qui a été mon univers pendant plus de 30 ans, et maintenant je commence à pouvoir me guider; mais pour cela il m'a fallut rencontrer d'autres personnes dans le même cas.

Soit sur des sites comme celui-là, soit en "réel" par exemple en octobre 2007 lors du passage de Raymond Franz en Allemagne. Voir ces chrétiens qui ont eux aussi quitté leur tissu social, pour plonger vers ce qui a dû leur paraître l'inconnu, oui cela a vraiment été une expérience parfois difficile.
De temps en temps je rencontre également des évangéliques qui ne sont pas trop fanatiques ou charismatiques, ce qui n'est pas toujours le cas.

Mais j'ai toujours ce réflexe de me méfier de tout mouvement religieux. Soit les chrétiens forment entre eux une ecclésia ou assemblée avec Christ à leur tête. Colossiens 1:18 ; 1 Corinthiens 12: 12 à 27
Ce corps comme l'Ecriture le définit n'est pas un corps constitué, mais permet grâce aux membres qui le constituent de s'échanger, de s'informer et de s'encourager afin que chacun puisse vivre sa foi le mieux possible.

Alors lorsque l'on quitte sa religion il faut se garder de jeter "le bébé avec l'eau du bain", il faut garder ses convictions, même si nous ne pouvons pas ou plus les partager avec quelqu'un. Il nous reste toujours la possibilité de prier notre Père et son fils Jésus, avec le temps les cicatrices vont se refermer et qui sait un jour il nous sera possible de parler spontanément de notre foi. 1 Pierre 3:15

Mais, dans votre cœur, consacrez le Christ comme Seigneur ; soyez toujours prêts à présenter votre défense devant quiconque vous demande de rendre compte de l’espérance qui est en vous

Avec mes fraternelles salutations
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Patoune



Nombre de messages : 342
Age : 55
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Dim 23 Mar 2008, 01:45

Je pense que garder la foi est un combat à mener.
1 Timothée 6: 12 > Combats le beau combat de la foi.
Il y a tant de raisons qui font qu'on pourrait la perdre. Comme dit Xavier : "Ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain".

Bonne nuit à tous Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Dim 23 Mar 2008, 02:16

Bonsoir à toutes et à tous,
Je ne me considère plus comme "croyant" mais je n'estime pas non plus avoir "perdu la foi". La foi est une chose curieuse.
Je pense qu'il faut aussi une certaine foi pour perdre ses croyances; pour les lâcher au lieu de s'y agripper, et laisser partir celles qui doivent partir, et qui reviendront peut-être sous une autre forme.
Bonne nuit.
Didier
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Dim 23 Mar 2008, 15:27

Bonjour spermologos,

J'ai apprécié ton témoignage qui sera je pense utile à ceux ou celles qui viendront sur ce forum avec leur certitude.

Pour beaucoup d'entre nous nos convictions sont toujours bien vivantes, et nous n'avons aucun doute à propos de notre foi.
Mais sommes-nous bien sûr d'avoir vraiment la même foi qu'à nos débuts dans la pratique religieuxe?
N'avons-nous pas tous évolué d'une façon ou d'une autre et d'autre part n'est-il pas nécessaire de se poser des questions, voire de se remettre en question?

Nous vivons parfois comme si tout se poursuvait sans que rien change ou que rien ne pourrait nous faire changer d'orientation.
Jacques 4:13, 14

13 A vous maintenant qui dites : « Aujourd’hui ou demain nous irons dans telle ville, nous y passerons une année, nous y ferons des affaires et nous réaliserons des gains » 14 –– vous qui ne savez pas ce que votre vie sera demain ! Vous êtes en effet une vapeur qui paraît pour un peu de temps et qui ensuite disparaît.

Merci spermologos de venir bousculer nos certitudes même si au premier abord cela peut nous faire un peu mal.

Avec mes fraternelles salutations
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Patoune



Nombre de messages : 342
Age : 55
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Dim 23 Mar 2008, 16:37

Bonjour Xavier et Didier et tous,

Que serons-nous dans 10 ans ? Quelles personnes allons-nous rencontrer ?
Personne ne peut jurer de rien quant à l'avenir et on ne doit être le censeur de personne.
Certains ont fait un grand chemin entre le moment où ils ont quitté les tJ et ce qu'ils sont maintenant.

Pourtant, Jean parle dans l'Apocalypse de "l'amour que nous avions au commencement".
L'amour que nous avions au moment de la conversion quand nous étions tJ, s'est caractérisé par les sacrifices que nous avons fait, certains diront pour servir une Organisation.

Pourtant, Alfred Kuen dit que ce qui caractérise un chrétien tout fraîchement baptisé, en l'occurrence de l'Esprit Saint, c'est son esprit d'évangélisation car il est revêtu de puissance du fait de cet Esprit - Actes 1:8 et Jean:15-26-27.

Pour vous, comment décrire l'amour que vous aviez au commencement et celui que nous devons préserver ?

J'espère ne pas t'importuner Didier avec mes raisonnements.

A bientôt de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Dim 23 Mar 2008, 17:57

Bonjour,
C'est plutôt moi qui redoute d'importuner (ou de "faire mal"); je ne me serais sûrement pas inscrit sur ce forum sans l'invitation expresse de Xavier (ou de Jean-Pierre, je ne sais plus du tout qui est qui Very Happy ) qui sait à peu près ou j'en suis (pour autant que je le sache moi-même).
Ça rejoint un peu ce que j'ai déjà dit, mais pour moi il y a une certaine antinomie entre "garder" (la foi, l'amour, etc.) ou "rester" (croyant, zélé, etc.) d'une part et "retrouver" d'autre part. On ne retrouve jamais que ce qu'on a perdu, bon gré mal gré (et je pense aussi bien aux paraboles de Luc 15 qu'à Marcel Proust avec son temps perdu et retrouvé).
Jung écrivait quelque part que les chrétiens se trompent lourdement en lisant "rester enfant" là où les Evangiles parlent de "(re)devenir enfant". C'est une réflexion très profonde.
Amitiés à toutes et à tous,
Didier
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 433
Age : 69
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Ven 11 Avr 2008, 13:35

Marcel Proust dans son oeuvre magistrale "A la recherche du temps perdu" évoque un temps perdu à jamais et qui ne reviendra plus, à savoir la vie mondaine de la bourgeoisie française fréquentant les divers salons qui étaient autant de microcosme de la société élitiste de l'époque, d'une part; et de l'autre il repensait à son enfance à Combray, en revoyant ces soirs qu'ils appréhendait tant lorsqu'une visite d'amis empêchait ou à tout le moins diminuait le temps que sa mère lui consacrerait au moment du coucher. Lui qui était un enfant délicat, hypocondriaque et asthmatique, avait en plus une certaine mélancolie qu'il entretenait volontiers en pensant à ses grands parents.
Bien que son oeuvre parle de sites, de lieux inconnus pour cacher leur noms exacts, il n'et pas difficile d'imaginer que son effort pour retrouver ce temps de l'enfance plus ou moins insousciante, mais pas protégée des chagrins et d'une certaine tristesse, lui a procuré une très forte émotion, mais lui a aussi prouvé que l'on peut retrouver une partie de son enfance et ses souvenirs fugaces, comme le goût des madeleines trempées dans le thé ou le tilleul de sa tante, élément olfactif qui resta en sommeil dans son cerveau pendant des années avant de renaître au détour de ses pensées; c'est une biographie émouvante que le lecteur est appelé à parcourir, mais aussi à analyser pour découvrir que Marcel Proust n'est pas rester un enfant même si son comportement laisse à penser qu'il n'est jamais tout à fait devenu un adulte.

Redevenir un enfant comme le déclarait Jung, cité par spermologos, n'est pas chose facile, car tous nous avons laissé derrière nous des après-midi d'avant l'orage, moment ou l'air paraissait vivre une seconde vie, ou le vent semblait prêt à s'abandonner à la paresse, mais qui très vite s'effaçaient devant les éléments qui allaient se déchainer.
Nous pouvons évoquer des souvenirs, les revivre intérieurement, mais jamais nous n'arrêterons le temps pour rester des enfants.

Patoune évoque l'Apocalypse de Jean nous parlant de l'amour que nous avions au commencement. "Toutefois, j’ai [ceci] contre toi : c’est que tu as laissé l’amour que tu avais au début"; Jean n'a pas écrit ce passage pour que nous nous languissions en pensant au temps de notre enfance spirituelle; il voulait plutôt nous encourager à revivre notre foi, à remettre notre conviciont au centre de notre vie.
Allons-nous comme Proust repenser à notre enfance comme d'un temps définitivement passé mais dans lequel nous nous replongeons avec volupté, heureux de l'avoir retrouvé ou bien allons-nous revivre ces moments premiers en remettant notre vie et notre notre foi entre les mains du Seigneur?

Avec mon amitié
Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
http://etrechretien.discutforum.com
Sherlock



Masculin Nombre de messages : 442
Age : 48
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Lun 14 Avr 2008, 16:08

Sans doute parce-que je ne voyais pas l'intérêt de garder quelque chose d'inutile...


A mes yeux, bien entendu... sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://questionsbibliques.e-monsite.com/
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Mer 14 Oct 2009, 11:48

Perdre la foi, cela fait-il souffrir ?
Est-ce que cela induit un phénomène de deuil, de manque, ou au contraire un sentiment de libération ?
Est-ce que cela amenuise la vie intellectuelle et la vie de l’esprit ?
Revenir en haut Aller en bas
Sherlock



Masculin Nombre de messages : 442
Age : 48
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Mer 14 Oct 2009, 14:16

A mon niveau

free a écrit:
Perdre la foi, cela fait-il souffrir ?

La foi ou une certitude ? La foi religieuse ou la foi envers les gens, l'art, la vie ?

Citation :

Est-ce que cela induit un phénomène de deuil, de manque, ou au contraire un sentiment de libération ?
Est-ce que cela amenuise la vie intellectuelle et la vie de l’esprit ?

En ce qui concerne la foi religieuse, pour ma part c'est une libération extraordinaire. Le désir de chercher et de trouver les réponses à l'endroit où face aux questions la foi pose l'étiquette "foi/Dieu/pastouche" par fainéantise ou par facilité d'esprit, il y a une recherche intellectuelle fabuleuse à acquerir !
Utiliser son cerveau et peiner à le faire est une condition sinequanone à notre condition d'être humain et intelligent.
Revenir en haut Aller en bas
http://questionsbibliques.e-monsite.com/
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1492
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Mer 14 Oct 2009, 21:01

Citation :
Perdre la foi, cela fait-il souffrir ?
Est-ce que cela induit un phénomène de deuil, de manque, ou au contraire un sentiment de libération ?

Remarque bien que l'un n'empêche pas l'autre. À mon goût à moi, ton "au contraire" -si je comprend bien ce qu'il veut dire, bien sûr- n'en est pas pour autant à sa place entre les différentes propositions de ta question... Wink

Quand on di(sai)t d'une femme enceinte qu'elle était libérée, en général, ça passait par de la souffrance!

Citation :
Est-ce que cela amenuise la vie intellectuelle et la vie de l’esprit ?

Ben ça, tout dépend de ce que tu mets derrière le mot "foi" (comme on le répète depuis le début du fil, mais j'aime radoter). Mais à mon avis, on gagne toujours ce qu'on perd, et vice versa (c'est bateau au possible comme formulation, mais c'est tellement vrai, pour moi!).

Je ne me sens pas plus riche, plus intellectuel, plus profond depuis que j'ai renoncé à mes certitudes jéhovistes (dont on peut se demander si elles étaient vraiment si "certitudes" que ça, d'ailleurs...)
Je suis passé à "autre chose", mais je suis bien incapable de te dire si le "moi-aujourd'hui" est plus satisfait de sa "spiritualité" d'aujourd'hui que ne l'était en son temps le "moi-hier".
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Jeu 15 Oct 2009, 11:45

Découvrir qu’il n’y a rien là où on croyait qu’il y avait la main secourable de Dieu, peut être vécue comme un effondrement.

Vaut-il mieux finalement vivre et espérer grâce à des illusions ou, au contraire, souffrir pour avoir pris conscience de la vérité ?
Faut-il la choisir la vérité ou le besoin de croire ?

Je pense que renoncer à la foi nécéssite un travail de deuil qui conduit à la résignation, accepter de mourir .
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Jeu 15 Oct 2009, 12:41

Citation :
Découvrir qu’il n’y a rien là où on croyait qu’il y avait la main secourable de Dieu, peut être vécue comme un effondrement.

Effondrement pour les uns, soulagement pour les autres, les deux à la fois pour certains... que d'attitudes possibles quand le voile se déchire sur un temple vide!
Comme quoi ce "rien" est aussi un miroir.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1492
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Jeu 15 Oct 2009, 12:55

Citation :
Vaut-il mieux finalement vivre et espérer grâce à des illusions ou, au contraire, souffrir pour avoir pris conscience de la vérité ?

Ce qui m'embête dans ta question, c'est qu'on pourrait comprendre que les "illusions" (quelles qu'elles soient) ne produisent pas, elles aussi, à leur façon, de la souffrance. Or je ressens exactement le contraire.


Par ailleurs, je dirais que l'espoir ou l'espérance n'a pas besoin de la "vérité". Vivre c'est espérer d'une façon ou d'une autre, c'est attendre demain, l'année prochaine, ou dans dix ans.
La vérité, c'est que je peux faire un AVC dans dix minutes et être parti ce soir pour la "Grande Connue" (je réserve le titre de "Grande Inconnue" à la vie, moi, pas à la mort).
Le savoir ne m'empêche pas de croire en la vie, et je continuerais sûrement d'y croire tant que je vivrais, à un degré ou à un autre... jusqu'au moment où il me faudra accepter d'arrêter d'y croire, et de lâcher prise.

Mais je comprends aussi que cette "vie" puisse aussi très bien ne pas étancher notre "soif de vie". D'ailleurs c'est plus ou moins mon cas aussi, à bien y réfléchir. Depuis ma plus tendre enfance, je m'invente des vies parallèles, vachement plus bien que la médiocre mienne, où je suis roquestar, cosmonaute, fouteboleur, mais aussi médecin-sans frontière, homme politique ou je-n'sais-quoi encore. Et j'aime encore souvent voyager dans ces vies parallèles, même après 35 piges (âge où je suis censé être maintenant un homme mûr et raisonnable).

Rêver d'une autre vie, ça me parait on-ne-peut-plus humain. Mais que ce désir glisse vers la négation de "cette vie"...

Citation :
Je pense que renoncer à la foi nécéssite un travail de deuil qui conduit à la résignation, accepter de mourir .

Accepter de mourir, il n'y a rien de grave là-dedans. Au contraire, dirais-je, il est bien possible que la prise de conscience de l'immense fragilité de la vie, de sa brièveté, de tout ce qu'elle a d'inconnu lui donne une saveur toute renouvelée.

(Les dix minutes sont maintenant passées, et je suis toujours là. Ouf! Profitons-en!)
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Jeu 15 Oct 2009, 14:20

J'apprecie ton analyse BB,

Perdre la foi, c’est perdre le besoin de croire.
On croit tant que l’on a besoin de croire. On croit ce que l’on a besoin de croire.
Le besoin de croire relève du besoin d’illusion.
Depuis notre plus tendre enfance (et ça continue) nous éprouvons le besoin de nous inventer des mondes imaginaires (encore aujourd'hui j'adore le pays imaginaire de Peter Pan),
Nous aimons creer des idées et des idéologies hors du réel.
Est ce que le déni du réel n'est pas une carastéristique de l'humain.
Pourquoi les films fantastiques avec des personnages dotés de super-pouvoirs qui me font rever m'attirent ?
Pour Nietzsche, il y a une "nécessité vitale de l’illusion perspectiviste" . Pour lui, le pouvoir créateur de l’imagination doit s’exprimer même s’il s’oppose à la vérité.

Ne sommes nous pas tous habités par le désir illusoire d’être protégé et aimé par un père plus puissant que le père réel ?
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Jeu 15 Oct 2009, 16:13

Si je puis me permettre: "l'illusion perspectiviste", ce n'est pas n'importe quelle illusion, c'est celle qui fait que, quoi que je fasse, "mon monde" ("réel" autant qu'"imaginaire") s'ordonne autour de moi, et que j'en suis subjectivement le centre. Aussi matérialiste, rationaliste que je me veuille je n'y coupe pas. Illusion d'optique en somme, mais sans laquelle il n'y a pas de vision du tout. Il n'y a pas d'observateur universel parce qu'il n'y a pas de lieu pour tout voir, parce que voir suppose un point de vue, et que celui de Sirius ne serait jamais que celui de Sirius.

Cela dit l'illusion perspectiviste, qui est le fait de l'existence, ne peut se "corriger" qu'en se doublant d'une illusion contraire, de nature extatique (ek-stasis < ex-istèmi), par laquelle je (encore moi) "joue" à me situer ailleurs pour (faire semblant de) voir les choses du point de vue d'autrui, de Mickey ou de Superman, de Dieu ou du diable, de la raison ou de la justice, etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Jeu 15 Oct 2009, 17:38

Bonsoir,

il n'y a pas que le croyant qui cultive une illusion ou une envie de donner le meilleur à ses enfants, d'imaginer la prochaine génération vivre dans de meilleures conditions, d'attendre le grand soir, c'est demain la révolution.

Mais sans cette quête du futur, du meilleur il est bien difficile de vivre sa vie d'homme lambda. Si nous ne ressentions pas l'envie d'être ébloui les journaux people ne se vendraient plus du tout, car ce qui fait rêver une partie de nos concitoyens c'est justement l'extra-ordinaire et non le commun.

La question que je me pose en lisant vos diverses réponses est la suivante:
Avons-nous vraiment perdu la foi, n'avons nous pas plutôt modifié notre foi à travers la perception que nous avons du monde qui nous entoure, et sur la base de l'expérience acquise?

Avec mes salutations.
Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Jeu 15 Oct 2009, 17:46

Xavier a écrit:
Bonsoir,

il n'y a pas que le croyant qui cultive une illusion ou une envie de donner le meilleur à ses enfants, d'imaginer la prochaine génération vivre dans de meilleures conditions, d'attendre le grand soir, c'est demain la révolution.

Mais sans cette quête du futur, du meilleur il est bien difficile de vivre sa vie d'homme lambda. Si nous ne ressentions pas l'envie d'être ébloui les journaux people ne se vendraient plus du tout, car ce qui fait rêver une partie de nos concitoyens c'est justement l'extra-ordinaire et non le commun.

La question que je me pose en lisant vos diverses réponses est la suivante:
Avons-nous vraiment perdu la foi, n'avons nous pas plutôt modifié notre foi à travers la perception que nous avons du monde qui nous entoure, et sur la base de l'expérience acquise?

Avec mes salutations.
Jean-Pierre

Un angle interessant,
Jean-Pierre Vernant ancien communiste, insiste sur le fait que la foi est une force de résistance aux malheurs, aux totalitarismes politiques et aux aliénations de toutes sortes. Et si on perd cette foi, on perd cette force et on devient fragile et vulnérable.
Revenir en haut Aller en bas
MDP



Masculin Nombre de messages : 28
Age : 71
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Perdu la foi ?   Dim 18 Oct 2009, 11:45

De quelle foi s'agit-il,l'enseignement des parents par le moyen de l'église que nous fréquentions, aux contacts des autres ? Avec le recul et l'avancement en âge,j'ai peur de perdre la mienne, dégouté de me rendre compte que les institutions religieuses prêchent leurs propres pensées et doctrines comme le seul évangile véritable, soulever quelques questions, bible en main dérange, si votre compréhension n'est la leur, est-elle claire la Parole, pour vous oui, vous la défendez le coeur grand ouvert acceptant un point de vue peut-être un peu différent, contre vous la méfiance s'installe, c'est un "frère"à ne pas trop fréquenter et ce quel que soit le groupement religieux fréquenté, deviendrait-il apostat ? Les quelques pontes au sommet de la hiérarchie même chez les TJ agissent de la même manière que les religions ayant pignons sur rue et ce partout dans le monde.
Progressivement, je m'éloigne d'un monde religieux et de quelques hommes sincères au sein de ces groupes, de tous ceux qui ânonnent
ce que dit "l'organisation"prenant leurs propos comme la vérité la plus pure, la seule, l'Unique...
J'oserai dire que certains écrits sur le forum, Etre chrétien, ne m'apporte pas de réconfort,à cause de contradiction,des pensées qui annulent les autres ou alors,selon le degré de connaissance de correspondants ayant étudié le grec, le latin, ces dévoreurs de livres, peut-être sont-il eux aussi sous influence des pensées du monde et des philosophies aussi instable que le genre humain.

Je nourris qu'une seule espérance, quitter ce monde et si résurrection, être debout comme un gosse nouveau, enseigné par Dieu, non par les hommes...

Merci à tous les intervenants sur ce site qui m'aident à avancer,même à petit pas vers une lueur d'espoir, quand bien même je ne suis
en osmose avec certains d'entre-eux!!!

MDP. Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 433
Age : 69
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Dim 18 Oct 2009, 12:57

Bonjour MDP,

ton message de ce matin décrit ce que certains d'entre nous ont ressenti à un moment de leur histoire religieuse au sein des TJ.

Le fait que certaines interventions ne t'apportent pas grand réconfort ou semblent te décourager n'est pas étonnant car la plupart des intervenants agissent avec honnêteté et ne cherchent pas à caresser les autres intervenants dans le sens du poil, mais aussi dérangeant que puissent être la teneur de leur message ils ont au moins le courage de mettre les choses à la place qu'elles méritent.

Il serait facile de dire Dieu est bon, allélouia, il est par contre plus réaliste de dire ce que l'on a découvert, de dénoncer les supercheries éventuelles.
Le but des intervenants n'est pas de décourager qui que ce soit, mais plutôt de dire aux autres ce qu'eux-mêmes ont découvert, de partager leurs recherches.

Il ne se trouve pas dans le forum de clergé qui pourrait synthétisser les messages et les filtrer pour ne présenter qu'une surface plane sans aspérités ou "tout le monde est beau et gentil". Mais n'est-ce pas justement ce que nous cherchons, ouvrir les yeux même si cela doit nous faire un peu mal au début.

Nos convictions personnelles ne sont pas attaquées pas qui que ce soit et c'est tant mieux, si nous ne sommes pas d'accord nous pouvons toujours le dire, pour autant ce que les intervenants recherchent c'est de de se parler comme des "grands" et avec franchise dans le respect de l'autre.

Je peux comprendre ton désaroi et je te propose que nous en parlions en privé par téléphone puisque nous nous connaissons bien.

Avec mes salutations.
Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
http://etrechretien.discutforum.com
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Dim 18 Oct 2009, 14:10

Bonjour MDP,
Que tu le croies ou non, je compatis. J'ai bien conscience, pour ma part, que ce que j'écris, ici ou là, sera forcément pénible pour d'autres. Je ne pense pas pouvoir l'éviter (autrement qu'en déplaçant le problème: ici au moins chacun est libre de lire, ou non). J'essaie de ne pas en rajouter.
"Il faut de tout pour faire un monde. -- Et pour le défaire." (Les cinéphiles auront reconnu.)
Un mot m'arrête, dans ton post: l'idée que certaines pensées en "annulent" d'autres. Je ne crois pas que ce soit vrai (et donc je crois que ça l'est aussi!). Ce serait peut-être vrai (exclusivement) s'il y avait, à l'histoire, un "dernier mot" (et un seul). Un jugement dernier, aussi au sens cognitif du mot "jugement". Mais la résurrection est-elle une distribution des prix, honorant ceux qui auront trouvé LA bonne réponse et disqualifiant les autres, ou la validation de toutes les "vérités" subjectives qui auront vu le jour et se sont succédé, juxtaposées ou combattues sans jamais réussir à s'annuler? Le jugement du futur antérieur en somme...
Bon dimanche à tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1492
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Dim 18 Oct 2009, 14:51

Citation :
"Il faut de tout pour faire un monde. -- Et pour le défaire." (Les cinéphiles auront reconnu.)

D'autant plus facilement que le film a été rediffusé la semaine dernière...

MDP, ton message est très touchant, sincèrement. Mais se pose à moi cette question: la Bible elle-même n'est-elle pas "du monde"? N'est-ce pas dans notre monde qu'elle fut écrite, dans notre monde qu'elle fût transmise?
Qui parmi nous, quel qu'il soit, quel que soit sa sincérité, son érudition, son désir de spiritualité, peut-il être à l'abri des influences des pensées du monde ou des philosophies aussi instables que le genre humain? Nous sommes du genre humain! Et nous sommes tous soumis à cette condition, la condition humaine.
C'est peut-être aussi à l'accepter, et finalement de même réussir à l'aimer (un peu...) que notre chemin (vers Dieu ou vers autre chose) peut aussi nous amener.
Mais en discutant beaucoup avec mon épouse, qui est incapable de voir les choses comme moi (et moi comme elle), j'en viens à me dire que ce chemin qui est le mien aujourd'hui est peut-être encore plus étroit et resserré que l'autre. "J'ai peut-être besoin de faire comme si ce n'était pas un choix" m'a-t-elle récemment dit. Et je n'ai rien à lui répondre...

Bon weekend.
Revenir en haut Aller en bas
MDP



Masculin Nombre de messages : 28
Age : 71
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Remerciements.   Dim 18 Oct 2009, 16:12

Merci à J.P. Spermologos et BB pour leurs propos,cela m'apporte un peu de réconfort dans un monde ou l'homme est SEUL,dans le monde et son propre monde et dans son esprit bouillonnant de contradictions, le lot de chacun ?

Grand merci pour vos encouragements. Cool

MDP.
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3449
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Lun 19 Oct 2009, 11:31

Bonjour à tous et MDP,

Tes propos illustrent toute la difficulté à vivre sa foi.
Pourquoi ne pas accepter de reconnaitre que croire et prier sont des besoins (légitimes), le besoin de croire et de prier.

Quand on vit une épreuve et que celle ci est intolérable, prier c'est crier son désir et son besoin d’en sortir . Si l’on reste animé par ce besoin de croire et d’espérer, on continuera à prier et on trouvera toujours une explication pour justifier le fait que sa prière n’a pas été exaucée.

Nous pouvons établir une correlation entre la foi et le désir (le besoin).
Ne pas croire est souvent une forme d'indiffrence donc la perte du besoin de croire pourrait correspondre à la perte du désir.
Croire est une soif d’espérance et l'expression d'une forme d'idéalisme.
Le probleme vient quand l'on veut mettre la foi en équation avec le vrai ou le faux.
Ma foi est-elle véridique ?
Mon espérance est-elle réelle ?
Dans la mesure ou l'on ne revendique pas détenir la "Vérité", il n'est pas important de déterminer la véracité de sa foi, par contre il me semble plus important de la vivre.

La foi est-elle un titre de propiété qui atteste de notre élection pour la vie dans paradis au cile ou sur la terre ???

1 La foi est une façon de posséder ce qu'on espère, c'est un moyen d'être sûr des réalités qu'on ne voit pas.
Heb 11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi avoir perdu la foi ?   Aujourd'hui à 01:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi avoir perdu la foi ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi avoir choisi la médecine ?
» Paroles et méditations du 29 janvier "« Pourquoi avoir peur ? Comment se fait-il que vous n’ayez pas la foi ? »
» Pourquoi avoir choisi ce secteur d'activité ?
» pourquoi avoir créé l'homme.....
» Pourquoi avoir choisi Hiroshima et Nagasaki?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: