Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'évangélisation dans le nouveau testament

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Mer 02 Mar 2011, 17:46

Eh bien voila bien résumé.
Chacun son truc.!!. Et la vérité determinera à la fin qui avait raison..

A +
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4675
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Mer 02 Mar 2011, 17:47

Citation :
Ou elle est pour toi parole d'hommes et dans ce cas, pourquoi discutes tu avec moi ? Tu sais que tu ne parviendras à rien ainsi..
Je sais, et je ne discute pas, d'ailleurs je l'ai dit (deux fois dans les dernières 24 h):
à 2 h 25 du mat (!):
Citation :
Je ne reviens pas trop sur tes considérations "bibliques", bien que ce soient celles auxquelles je suis le plus sensible, car ma lecture est trop différente de la tienne pour qu'une discussion ait une chance d'aboutir. Disons simplement, pour te donner une idée de ma lecture...
à 12 h 23:
Citation :
Comme précédemment, je vais me contenter de t'indiquer comment je lis ces textes:
C'est fait ! Ça me suffit !
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Mer 02 Mar 2011, 17:54

Nous serons d'accord au moins sur ce point ..
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3659
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Mer 02 Mar 2011, 18:44

On ne retrouve pas chez Jean l'envoi des 12 et 72, ni l'annonce de l'évangélisation du "monde" mais le thème de l’envoi ou du départ vers le monde du disciple/initié ("moi qui vous ai choisis") n'est pas oublié mais pas aussi explicite que dans les synoptiques.
Le théme de l'envoi dans Jean est-il different des synoptiques ?
Jean developpe t-il une stratégie de conquête dans l'oeuvre missionnaire ?

"Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais bien moi qui vous ai choisis et établis, afin que vous partiez, que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure (15,16)

Jn 4,38 ("Je vous ai envoyés moissonner ce que vous n'avez pas travaillé; d'autres ont travaillé et vous, vous êtes entrés dans leur travail.") fait-il allusion aux premières missions apostoliques menées en Samarie (voir Actes Cool ?
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3659
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Mer 02 Mar 2011, 19:17

agecanonix a écrit:
Nous serons d'accord au moins sur ce point ..

Affirmer que depuis la période apostolique du premier siecle rien n'a été fait pendant 20 siecles pour la propagation de la bonne nouvelle, n'est ce pas faire mentir Jésus qui a dit "Et moi, je suis avec vous toujours jusqu'à la fin du monde" Mat 28,20 ?

Comment un TdJ considère-t-il l'activité missionnaire catholique et protestante accompli bien avant l'existence de la WT, qui avait ouvert la voie en traduisant la bible ce qui a permis aux missionnaires TdJ de connaitre du succés (là ou les Eglises n'avait pas posé de jalons, l'évangélisation des TdJ connu souvent un faible résultat) ?
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 438
Age : 69
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Mer 02 Mar 2011, 19:33

Citation :
ne t'échauffe pas pour rien, je ne parlais pas de ton forum.
mais concernant les évangelistes, je ne suis pas certain qu'il soit aussi facile de les quitter..
Et la question n'est pas là. Ils ont des agissements limites, et pourtant infiniment moins d'attaques que contre les TJ.

je te rassure je ne me suis pas échauffé et je suis désolé de t'avoir donné cette impression.

J'ai fréquenté pendant une année une église évangélique et l'armée du salut pendant le même temps, puis j'ai arrêté ma fréquentation des deux mouvements tout en y gardant des contacts. On me salue encore et je reçois les mensuels des deux assemblées. Je n'ai pas été mis à l'écart et regardé comme un mauvais. A chaque fois les pasteurs ont regrêté mon départ, mais ils m'ont souhaité bonne chance et m'ont dit espéré que je puisse trouver ma voie.
Revenir en haut Aller en bas
http://etrechretien.discutforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Mer 02 Mar 2011, 19:36

Parlons en.
Pour les catholiques, interdiction de lire la bible dans les langues courantes.
Bucher pour les traducteurs de la bible. Alors pour l'oeuvre d'évangélisation et de propagation de la parole de Dieu, ils pourront repasser.
Un peu plus nuancé pour les protestants..
il faut que tu comprennes que le catholicisme des siècles passés n'a rien à voir avec celui qui s'affiche aujourd'hui. Pouvoir, richesse, inquisition, lutte d'influence était au quotidien, aussi ne me parle pas d'une action évangélisatrice !! repulsive serait le mot juste !!

Du premier siècle au XXème, le christianisme a perduré sans être organisé.
j'ai cru lire dans un RV ou une TG que les Vaudois s'était beaucoup approché de la vérité, et la question se posait s'il n'avait pas été pour certains des oints. A vérifier.

Mais pour la mission incombant aux chrétiens, une grande apostasie devait subvenir et le christianisme renaitre au temps de la fin..et en tout cas apparaitre au grand jour lorsque l'ivraie serait dévoilée.

Et enfin, quelle bonne nouvelle ??
Une chose est d'évangéliser mais si comme beaucoup d'évangélistes encore aujourd'hui, on promet l'enfer de feu aux méchants, sans jamais parlé de la notion rattachée à l'expression "bonne nouvelle", c'est à dire du "Royaume", on est loin du message voulu et préparé par le Christ.

Il ne suffit de propager un message, mais encore faut-il que ce soit le BON message. CQFD.


Revenir en haut Aller en bas
sletan

avatar

Nombre de messages : 19
Age : 59
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Mer 02 Mar 2011, 19:52

bonsoir !!! la mort de CHRIST et sa ressurection" suffit" comme BONNE NOUVELLE ...!!!! study
Revenir en haut Aller en bas
Anagnoste

avatar

Masculin Nombre de messages : 368
Age : 61
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Mer 02 Mar 2011, 20:08

Chers tous,

Sletan, je partage ton sentiment. La Bonne Nouvelle prend un tour décisif lorsque Jésus dit à l"un des hommes suppliciés en même temps que lui : aujourd'hui tu seras avec moi en Paradis. Après, il y a la mort d'Etienne. La Bonne Nouvelle, pour moi aujourd'hui, c'est la Vie Eternelle, notre résurrection.

Dans ce fil, on a parlé de la valeur de la théologie. Dans son livre "Dieu et nous", Jean Danielou, en introduction, écrivait : " Ce livre voudrait (...) aider les chrétiens à situer dans leur connaissance de Dieu les diverses voies qui leurs sont proposées et à aimer la Bible sans déprécier la théologie, et à faire de la théologie, mais sans négliger la mystique".

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Mer 02 Mar 2011, 20:21

Admin a écrit:
je te rassure je ne me suis pas échauffé et je suis désolé de t'avoir donné cette impression.

J'ai fréquenté pendant une année une église évangélique et l'armée du salut pendant le même temps, puis j'ai arrêté ma fréquentation des deux mouvements tout en y gardant des contacts. On me salue encore et je reçois les mensuels des deux assemblées. Je n'ai pas été mis à l'écart et regardé comme un mauvais. A chaque fois les pasteurs ont regrêté mon départ, mais ils m'ont souhaité bonne chance et m'ont dit espéré que je puisse trouver ma voie.

Il te faut comprendre une notion capitale.
Les TJ croient vraiment !!!
On peut s'en émouvoir, leur demander de faire comme tout le monde. Faire semblant, ou jouer sur deux tableaux.
Oui mais voila, c'est comme ça, nous croyons profondement ce que nous enseignons.
Le danger bien souvent dans ce type de comportement, c'est de devenir méchant, voir violent avec les non-croyants.
Mais, ce n'est pas le cas. Si nous appelons "monde", tout le système humain qui nous entoure, nous ne developpons aucune animosité vis à vis des personnes physiques.
Pas la moindre haine chez nous, même vis à vis de nos ennemis.
C'est la marque de fabrique des TJ.
Par contre, nous tenons absolument à la pureté de la congrégation. Si qui que ce soit désire faire entrer dans la congrégation une pratique ou un enseignement non-chrétien, et s'il n'y renonce pas, il doit partir.
C'est dur, mais vital pour la congrégation qui sinon, disparaitrait.
On peut s'en émouvoir, mais tout TJ qui se fait baptiser, le sait avant de le faire.

Pour répondre à Sletan, la resurrection de Jésus est une bonne nouvelle, mais certainement pas LA bonne nouvelle.
Elle est la clé qui ouvre une porte condamnée sans elle. Mais derrière la porte, là se trouve la bonne nouvelle.
Si le dessein de Dieu était que Jésus vienne, meurt et ressuscite, on pourrait se demander : pour quoi faire ?
il y a donc une suite et quelle suite !!!



Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4675
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Mer 02 Mar 2011, 20:29

Encore une petite réflexion de lecture sur un texte introduit par Agecanonix, parce que je le trouve très intéressant: Matthieu 25,31ss.
Intéressant déjà parce qu'hybride quant à son statut: parabole ou allégorie (du berger, des moutons et des chèvres, d'un "roi" jugeant ses sujets) ou bien prophétie, ou plus exactement vision apocalyptique dans la veine hénochienne (où on retrouve le Fils de l'homme et les animaux représentant des catégories d'humains)? Le langage du texte oscille constamment entre ces genres.
Intéressant surtout (et là nous allons heurter de front l'interprétation watchtowérienne) parce que l'ignorance est au centre du récit. Ni les "moutons" ni les "chèvres" ne SAVAIENT que ceux qui avaient faim, soif, étaient les "frères" du roi. Ni que leur action ou omission (car il s'agit bien de faire ou de ne pas faire le bien, ça c'est un thème matthéen habituel, cf. 7,21ss) envers EUX était action ou omission envers LUI... Les actes jugés ont été commis (ou omis) dans l'ignorance totale de l'enjeu (d'où la protestation des uns et des autres, quand t'avons-nous vu...). Ils sont cependant suffisants pour que le jugement soit sans appel.
MAIS (et c'est là que les choses se corsent) mettre en scène l'ignorance, c'est introduire une communication paradoxale ou aporétique: car les auditeurs de la parabole-prophétie, EUX, vont "savoir". Peu importe de ce point de vue à qui identifier les "petits" et les "frères" (aux nécessiteux en général, ou aux missionnaires nécessiteux en particulier, là-dessus les avis sont partagés), ils SAURONT l'enjeu et ne pourront jamais plus se retrouver dans l'étonnement des "moutons" ou des "chèvres". Autre paradoxe: dans la mesure où le critère unique est action OU omission, de quel côté se retrouveront ceux (la majorité sans doute) qui ont tantôt agi, tantôt pas? Réponse logique: des deux côtés à la fois. Cf. dans le reste de l'évangile, celui qui aura donné une coupe d'eau fraîche à un disciple ne perdra pas sa récompense, celui qui aura refusé l'hospitalité est promis au jugement le plus terrible. Même communication paradoxale que dans le sermon sur la montagne où la moindre pensée ou parole mauvaise entraîne le jugement le plus sévère, et où l'absence de jugement fait échapper à tout jugement.
Qu'est-ce qui ressort de tout ça? A mon sens, une invitation à la générosité bien sûr, mais surtout à l'ATTENTION. On a beau savoir, on ne sait jamais. Qu'on ait fait ou qu'on n'ait pas fait par le passé, faire ou ne pas faire est grave. A chaque fois.
Maintenant, si quelqu'un pense qu'il est quitte d'un message aussi complexe, profond et fin que celui-là en adhérant à une institution qu'il a identifiée une fois pour toutes comme la "vraie religion", en versant ses contributions mensuelles et en allant tirer les sonnettes le dimanche matin, c'est son affaire...

@ free: sur la mission johannique, voir mon post d'hier à 11 h 07 (p. 3).
Il faut aussi relire le chapitre 17: les disciples des générations à venir croiront "à cause de la parole" des générations précédentes; mais ils n'en seront pas pour autant des disciples de seconde main. Comme les précédents ils appartiennent au Père, qui les donne au Fils, et tous sont Un. Et cela pour que le "monde" sache et croie. C'est la version johannique de "l'horizon universel".
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
sletan

avatar

Nombre de messages : 19
Age : 59
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Mer 02 Mar 2011, 21:04

bonsoir!!! Jean 6: 29 ... !!! 1 Corinthiens 2:2 !!! Romains 8:37, 38,39 !!! avec pour base d amour cette fondation et la conviction d etre diriger par lui Jean 14: 6 tout comme l enseignait CHRIST l ont ne doit pas etre etroit d esprit vis a vis de notre prochain , amis ou ennemis , qui sommes nous pour juger a autrui le droit a la vie eternelle et le dessein promis avec... cette fameuse" suite" qui condamne ceux qui ont la foi en celui qui est mort pour eux aussi).... pour toutes sortes d hommes ..!!!(cette suite pourrait etre discuter a la lecture des ecrits librement en acceptant si preuves a l appuis "des contradictions d interpretations sur des "convictions aquises " mais depuis le 1er siecle les guerres chretiennes de convictions ont plus eu pour but de detourner des genérations de CHRIST et l apostasie c est de minimisé le role de CHRIST et chemin faisant arrivé a le nier .... !!!) n allons pas audela de ce qui est ecrit meme si celà nous parait un oasis paradisiaque ... amicalement !!! sunny study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Mer 02 Mar 2011, 21:09

Spermologos.
Je constate que tu en redemandes.
Je ne suis pas d'accord avec ton interprétation de Mat 25, mais ça, tu le savais déjà.

Car tu joues sur l'ignorance supposée des brebis et des chèvres sur l'identité des frères du Christ.
Je me permets donc de te rappeler le texte.
Déjà l'étonnement des chèvres n'a rien d'extraordinaire dans notre démonstration..Ils peuvent dans notre hypothèse ne rien savoir sur les frères du Christ.

Mais celui des brebis n'est pas du tout ce que tu prétends par ailleurs.
Leur étonnement concerne l'affirmation de Jésus.
En substance il leur dit : vous êtes sauvés parce que vous m'avez aidé, MOI.
Et les brebis de lui répondre: comment et où t'avons nous aidé TOI, personnellement ??

Vient seulement ensuite la démonstration sur les frères du Christ.
Or l'attitude des brebis vis à vis des frères du Christ, indique de façon évidente qu'ils les connaissent puisqu'ils les ont secourus au point de leur offrir l'hospitalité, de les nourrir, et même d'être allé les voir en prison.
Ainsi, loin de montrer qu'ils ne connaissent pas les frères du Christ, ce texte indique simplement un étonnement à se voir gratifier pour une action au profit de la personne même du Christ.
Et même un chrétien averti sera toujours étonné par une telle affirmation.

De plus, ce texte s'inscrit dans la grande explication prophétique de Jésus sur le temps de sa présence, explication initiée au chapitre 24. Le contexte plaide donc lui aussi pour une explication ayant trait au temps de la fin.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Mer 02 Mar 2011, 21:13

sletan a écrit:
bonsoir!!! Jean 6: 29 ... !!! 1 Corinthiens 2:2 !!! Romains 8:37, 38,39 !!! avec pour base d amour cette fondation et la conviction d etre diriger par lui Jean 14: 6 tout comme l enseignait CHRIST l ont ne doit pas etre etroit d esprit vis a vis de notre prochain , amis ou ennemis , qui sommes nous pour juger a autrui le droit a la vie eternelle et le dessein promis avec... cette fameuse" suite" qui condamne ceux qui ont la foi en celui qui est mort pour eux aussi).... pour toutes sortes d hommes ..!!!(cette suite pourrait etre discuter a la lecture des ecrits librement en acceptant si preuves a l appuis "des contradictions d interpretations sur des "convictions aquises " mais depuis le 1er siecle les guerres chretiennes de convictions ont plus eu pour but de detourner des genérations de CHRIST et l apostasie c est de minimisé le role de CHRIST et chemin faisant arrivé a le nier .... !!!) n allons pas audela de ce qui est ecrit meme si celà nous parait un oasis paradisiaque ... amicalement !!! sunny study

rien à ajouter
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4675
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Mer 02 Mar 2011, 21:31

Citation :
Je constate que tu en redemandes.

Je redemande de quoi?
Je fais ce que j'ai fait jusqu'ici dans ce fil: quand tu introduis un texte biblique et que je ne suis pas d'accord avec ta lecture, j'indique la mienne. D'autant plus volontiers que le texte m'intéresse. Et je m'en tiens là.
Tu introduis une dissymétrie entre l'ignorance des uns et l'ignorance des autres que je ne lis pas dans le texte, où la symétrie me semble, au contraire, accentuée.
La conclusion reste la même: chacun voit midi à sa porte.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Mer 02 Mar 2011, 21:51

Je te réponds car le sujet m'interesse.
Et ne t'offusques pas pour une remarque anodine faite pour te faire sourire..

Je n'introduis aucune dissymétrie entre l'ignorance des uns et des autres dans ce texte.

Je remarque seulement que les chèvres auraient pu avoir l'attitude qui leur est reprochée en ignorant l'identité des frères du Christ, même si je pense que dans le texte ils doivent la connaitre. En effet, la nature du jugement qui leur est appliqué sous entend un refus d'assistance délibéré.

J'insiste à nouveau sur le motif de l'étonnement des brebis.
Elles réagissent à l'affirmation de Jésus qui leur explique que leur salut est le résultat de leur action à SON endroit. Elles s'étonnent d'avoir aidé Jésus. Et les questions qu'elles lui posent indiquent leur reflexion quand à savoir ou et quand elles ont pu rencontrer Jésus en personne pour le secourir.
Nulle place dans leur étonnement concernant les frères du Christ qu'elles connaissent forcement puisqu'elles sont allés jusqu'à les visiter en prison.
On peut donner un bout de pain anonymement. On peut même offrir l'hospitalité à quelqu'un dont on ignore tout.
Mais on ne visite pas en prison un parfait inconnu. C'est une démarche volontaire qui sous-entend une pleine connaissance de la personne visitée et des raisons de son incarcération.
Et souvent, le motif de l'incarcération conditionne la visite.

Je trouve donc ton explication plusqu'approximative et un peu capillo-tractée.

sans vouloir t'offenser !


Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 438
Age : 69
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Jeu 03 Mar 2011, 01:13

Citation :
Il te faut comprendre une notion capitale.
Les TJ croient vraiment !!!
On peut s'en émouvoir, leur demander de faire comme tout le monde. Faire semblant, ou jouer sur deux tableaux.
Oui mais voila, c'est comme ça, nous croyons profondement ce que nous enseignons.

Prétends-tu que les évangéliques ne croient pas vraiment?

N'est-ce pas une prétention prétencieuse et fort peu aimable, un jugement dur et sévère, as-tu le droit de porter un tel jugement?
Revenir en haut Aller en bas
http://etrechretien.discutforum.com
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4675
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Jeu 03 Mar 2011, 01:24

Agecanonix,
Je ne m'étais point offusqué. :)
Je tâchais de t'expliquer pourquoi je relevais certains points alors que j'en laisse passer beaucoup d'autres. Mais au fond ça n'a pas grande importance: je ne tiens pas tant que ça à paraître cohérent.
Cela dit, j'ai relu le texte et je comprends bien la réponse du "roi" comme une révélation de la QUALITÉ de "frères du roi" attribuée aux "plus petits", EXPLIQUANT ainsi qu'en ayant affaire à EUX on avait affaire à LUI.
Pour moi c'est ici l'élément social qui prime (un peu comme dans l'épître de Jacques, qui est thématiquement très proche de Matthieu). Le roi en gloire tout en haut de l'échelle sociale, devant qui tout le monde spontanément se prosterne, s'identifie à ceux qui sont tout au bas de la même échelle, et que les classes moyennes (les vrais destinataires) ont tendance à mépriser. Que ceux-là soient présentés (démonstratif!) au jugement comme des membres de la famille royale, et qu'en les honorant ou en les humiliant on ait honoré ou humilié le roi lui-même, c'est un retournement de situation typiquement... évangélique (les premiers seront les derniers, et vice versa).
Par rapport à ça, la question de savoir si les nécessiteux désignés sont "tous les nécessiteux" ou "les missionnaires mendiants" est secondaire. Dans le contexte de Matthieu je pencherais vers la seconde hypothèse; si on était dans l'évangile de Luc, ce serait résolument vers la première.
Mais même en retenant la seconde, le point clé à mes yeux est que les missionnaires en question sont des petites gens dans une situation extrêmement précaire, tels que l'étaient les disciples répondant à l'ordre de mission du chapitre 10 (à relire très littéralement). Des gens dont on pouvait facilement se débarrasser, ou à qui on pouvait au contraire offrir une coupe d'eau, un repas, le gîte pour la nuit. Des gens qui pouvaient aussi se retrouver en prison, et à qui les bonnes âmes du coin, sympathisantes ou non de leur message, pouvaient apporter du secours -- car il ne faut pas projeter le système carcéral moderne sur des textes de l'époque romaine! La sympathie populaire allait plus souvent aux prisonniers, qui l'étaient généralement à titre préventif et pour des motifs politiques au sens large par une autorité d'occupation étrangère, qu'à cette autorité-là (cf. Barabbas!).
De plus tout cela correspondait à une éthique extrêmement répandue, cf. p. ex. Siracide 7,32ss:
Tends la main au mendiant,
pour que tu sois pleinement béni.
Que la faveur de tes dons aille à tous les vivants,
au mort même ne refuse pas ta grâce.
Ne te détourne pas de ceux qui pleurent,
avec les affligés, afflige-toi.
N'hésite pas à visiter les malades;
c'est pour de telles actions que tu seras aimé.
Quoi que tu fasses, souviens-toi de ta fin
et jamais tu ne pécheras.

Sans compter que notre texte pourrait bien avoir subi l'influence littéraire directe du Testament de Joseph, où c'est Dieu lui-même qui est le sujet de toutes ces "bonnes actions", dans une formulation étrangement proche (1,4): Mes frères me haïrent, mais le Seigneur m'aima. Ils voulaient me tuer, mais le Dieu de mes pères me garda. Ils me descendirent dans la Fosse, et le Très-Haut m'en fit remonter. Je fus vendu en esclavage, et le Maître de toutes choses me libéra. Je fus emmené en captivité, et Sa forte main me secourut. Je fus tenaillé par la faim, et le Seigneur lui-même me nourrit. J'étais seul, et Dieu me consola. J'étais malade, et le Seigneur me visita. J'étais en prison, et le Sauveur me fit grâce; dans les chaînes, et il me délia; diffamé, et il plaida pour moi; en butte aux paroles acerbes des Egyptiens, et il me délivra; esclave, et il m'éleva.
Tu penses, bien sûr, ce que tu veux (et ce que tu peux) de tout ça. Tu ne m'empêcheras cependant pas, moi, de penser qu'il y a un contresens massif à voir dans ce texte une invitation à soutenir de son temps et de son argent une organisation internationale au prétexte que ses dirigeants, qui sont loin d'être des nécessiteux, se parent eux-mêmes du titre de "frères du Christ" (cela dit sans mettre en cause le moins du monde la sincérité de leur engagement, et encore moins du tien!).

Deux petites remarques supplémentaires, pendant que je te tiens ;)
1) Attention aux idées préconçues qui empêchent de lire les textes les plus simples, et qui se cachent derrière des formules comme "il (n')est (pas) raisonnable de penser que", dont la Watch est friande. Si, par exemple (proche du sujet précédent quand même), tu as décidé d'avance qu'il était impossible que Dieu privilégie les pauvres pour la seule raison qu'ils sont pauvres, tu ne POURRAS pas lire les textes qui disent noir sur blanc que, justement, c'est cela qu'il fait (Luc p. ex., encore plus que Matthieu). Il FAUDRA que tu leur fasses dire autre chose que ce qu'ils disent. Et je ne doute pas un instant que tu y arriveras!
2) Tout autre sujet cette fois, en rapport avec un autre de tes posts du jour: l'idée que la plupart des Témoins de Jéhovah se font de l'histoire de l'Eglise (ou du christianisme historique, si tu préfères) est effroyablement déformée. L'histoire d'une religion vieille de près de deux millénaires ne se résume pas aux croisades, à l'Inquisition et aux autodafés. Si on veut parler histoire il faut s'en donner les moyens et assigner à chaque chose des lieux, des dates et des durées pour la mettre en perspective. Lorsque j'ai dû étudier l'histoire de l'Eglise (ce n'est pas ma discipline favorite) je me suis rendu compte à quel point j'étais ignorant dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 438
Age : 69
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Jeu 03 Mar 2011, 01:52

Bonsoir à tous,

je remarque que parfois les réponses apportées n'argumentent pas nécessairement mais se contentent de juger de la qualité de la foi ou de l'engagement de celui qui a présenté un argument.

Cette façon de procéder n'est pas très honnête car nous ne sommes pas là pour juger de la valeur de l'engagement des uns et des autres.

Nous pouvons répondre à un argument par un autre argument, même si cette réponse peut ne pas plaire, par contre il est très déplaisant de voir un participant reprocher à certains d'avoir perdu leur foi, car qui sommes-nous pour juger autrui
(Romains 14:4) [...] Qui es-tu pour juger le domestique d’un autre ? C’est pour son propre maître qu’il tient debout ou qu’il tombe. Oui, il sera maintenu debout, car Jéhovah peut le faire tenir debout.

Nous débattons entre-nous et ne sommes pas sur le forum pour nous donner la leçon.

Et de grâce ne me dîtes pas que je m'échauffe car je ne fais que jouer mon rôle de modérateur. farao
Admin
Revenir en haut Aller en bas
http://etrechretien.discutforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Jeu 03 Mar 2011, 08:45

Admin a écrit:
Citation :
Il te faut comprendre une notion capitale.
Les TJ croient vraiment !!!
On peut s'en émouvoir, leur demander de faire comme tout le monde. Faire semblant, ou jouer sur deux tableaux.
Oui mais voila, c'est comme ça, nous croyons profondement ce que nous enseignons.

Prétends-tu que les évangéliques ne croient pas vraiment?

N'est-ce pas une prétention prétencieuse et fort peu aimable, un jugement dur et sévère, as-tu le droit de porter un tel jugement?

ne t'échauffe pas encore une fois.
Où vois tu que j'ai parlé des Evangélistes.. C'est toi qui fais curieusement ce rapporchement !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Jeu 03 Mar 2011, 09:13

Spermologos
Je comprends ta démarche qui se veut essentiellement sociale et non pas évenementielle.
Néanmoins, le qualificatif de frères du Christ n'a rien d'anodin dans le NT.
Ce terme identifie un groupe de personne profondement associées à Jésus dans le dessein divin et jamais la notion de pauvreté n'a prévalu sur la qualité spirituelle dans les propos du Christ les concernant.
Hébreux 2:10-12.
Romains 8:29.
La qualification "frères" est loin d'être anodine. Elle est forcement spirituelle.
S'il s'agissait de gens pauvres, Jésus l'aurait spécifié.
D'ailleurs, même s'il avait évidemment des égards pour les pauvres, jamais une parabole ou une grande explication de Jésus n'a concerné la condition sociale des gens ni n'a sous-entendu qu'elle pouvait conférer ou non le qualificatif de "frère du Christ".
Jésus s'est toujours positionné sur le thème de la relation à Dieu, et au risque de te choquer, la qualité de necessiteux n'entrainait certainement pas de sa part une garantie d'approbation de la part de son Père.
Certain ont voulu voir un évangile social chez Jésus. Paul et Jean notamment démentiront cette hypothèse en mettant la spiritualité à la première place.

Ta lecture du NT est parcellaire. Tu prends un texte et désire le commenter et le comprendre en le coupant de son contexte général qui est le message de Jésus.
Nous pensons que Jésus est venu délivrer un message global qu'il a progressivement dévoilé, et que celui-ci s'inscrit dans son plan de formation de ses disciples.
C'est un des éléménts qui ne peut se comprendre independamment des autres.
Je n'ai pas ton analyse du message du Christ. Pour toi chaque intervention semble independante des autres.
Je te fais remarquer enfin que celle-ci s'inscrit dans un contexte lui aussi événementiel. Mat 24 et 25 abordent sans artifice la notion du temps de la fin et de l'arrivée du Royaume..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Jeu 03 Mar 2011, 09:15

Admin a écrit:
Bonsoir à tous,

je remarque que parfois les réponses apportées n'argumentent pas nécessairement mais se contentent de juger de la qualité de la foi ou de l'engagement de celui qui a présenté un argument.

Cette façon de procéder n'est pas très honnête car nous ne sommes pas là pour juger de la valeur de l'engagement des uns et des autres.

Nous pouvons répondre à un argument par un autre argument, même si cette réponse peut ne pas plaire, par contre il est très déplaisant de voir un participant reprocher à certains d'avoir perdu leur foi, car qui sommes-nous pour juger autrui
(Romains 14:4) [...] Qui es-tu pour juger le domestique d’un autre ? C’est pour son propre maître qu’il tient debout ou qu’il tombe. Oui, il sera maintenu debout, car Jéhovah peut le faire tenir debout.

Nous débattons entre-nous et ne sommes pas sur le forum pour nous donner la leçon.

Et de grâce ne me dîtes pas que je m'échauffe car je ne fais que jouer mon rôle de modérateur. farao
Admin

Si pour toi perdre la foi est un reproche, libre à toi.
Pour moi c'est une simple constatation qui explique un comportement particulier..
Revenir en haut Aller en bas
Anagnoste

avatar

Masculin Nombre de messages : 368
Age : 61
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Jeu 03 Mar 2011, 10:18

Chers tous,

je ne sais pas si je suis dans le sujet, mais il m'évoque deux passages d'Evangile :
- L'histoire du bon Samaritain, en réponse à : "et qui est mon prochain ?".
- Le passage : "qui sont mes frères et mes soeurs ? Ce sont ceux qui écoutent la Parole de Dieu, et qui la gardent".

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Anagnoste

avatar

Masculin Nombre de messages : 368
Age : 61
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Jeu 03 Mar 2011, 10:44

Chers tous,

le sort de ceux qui, tantôt ont été sensibles au malheur de leur prochain, tantôt non ; autant dire presque nous tous, tantôt brebis, tantôt boucs ; mériterait un autre fil. Avec aussi la question de l'enfer.

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   Jeu 03 Mar 2011, 11:24

Bonjour Agecanonix,

Que de posts depuis ma dernière intervention! Pour calmer le débat, je voudrais juste te poser quelques questions simples, qui appellent des réponses simples:

Pourquoi es-tu venu ici, dans un forum qui ne partage pas tes conviction? Qu'y cherches-tu?
- Cherches-tu des réponses, ou bien cherches-tu à nous apporter tes propres réponses?
- Cherches-tu la vérité, ou bien prétend-tu l'avoir déjà trouvée?

Merci d'avance de tes réponses franches.

Sébastien

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'évangélisation dans le nouveau testament   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'évangélisation dans le nouveau testament
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des erreurs dans le Nouveau Testament ?
» Jésus dans le nouveau testament
» Le Sabbat dans le Nouveau Testament (S. Bacchiocchi)
» Dieu révèle sa miséricorde dans le Nouveau Testament
» Le Saint Nom de YHWH dans Le Nouveau Testament

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: DU COTE DES :: TEMOINS-
Sauter vers: