Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RIONS UN PEU.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anagnoste

avatar

Masculin Nombre de messages : 368
Age : 61
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: RIONS UN PEU.   Sam 05 Mar 2011, 13:07

Chers tous,

je fête mon 69° message ! Je suis content de cette période passée sur le forum. J'y ai reçu beaucoup à penser. Je vise les 100 messages, et le mois de présence !

Revenons à 69. Comme le chantaient Serge Gainsbourg, dont on parle beaucoup en ce moment, et Jane Birkin : "69 année érotique" !

A ce propos, je remarque que la gaudriole innocente est absente du forum. L'humour, non, cependant.

Il est frappant que le Jésus des Evangiles ne porte jamais à rire et qu'on ne nous rapporte jamais qu'il rie. C'est même la clef de l'oeuvre d'Umberto Ecco, "Le nom de la rose".

Je ne vois qu'un rire dans la Bible, mais peut-être me corrigerez vous : le rire de Sarah à l'annonce de la conception d'Isaac (dont le nom signifie, je crois, rire ; spermologos le précisera).

Bergson, dans son ouvrage sur le rire, avance que celui-ci vient de décalages. Or nous autres du forum, esprits religieux, aimons-nous les décalages ? Ou préférons nous l'unité ? Moi, je préfère l'unité. Mais comme le dit le poète Henri Michaux, "se méfier de l'unité ; c'est encore de l'assouvissement, l'unité " (Poteaux d'angle, recueil de pensées).

Pour moi, je me délecte de l'humour juif, par exemple dans le recueil du rabbin français Marc-Alain Ouaknin ; de l'humour du Mollah Nasroudine (souffi) ; de Ji Gong, le moine fou (un chinois bouddhiste "tchan", branche qui a donné le zen au Japon).

Pour finir, deux blagues, une blague sur les ordres religieux catholiques et une blague juive.
----------------------
Trois religieux discutent un soir : un franciscain, un dominicain et un jésuite. Tout à coup, la lumière s'éteint. Aussitôt, le franciscain loue notre soeur l'obscurité, mais le dominicain l'interrompt et entame un très vaste discours sur la symbolique de l'ombre et de la lumière dans la Bible.

Tout à coup, la lumière revient : c'est le jésuite qui a réparé la panne.
------------------------
Un juif est le seul rescapé d'un naufrage dans un endroit perdu. Tel Robinson Crusoë, il parvient, du navire échoué, à regagner une île. Sur cette île, il déploie industrie et ingéniosité durant des années. Un jour enfin, il aperçoit un navire ; il l'alerte par de la fumée, etc. L'équipage admire tout ce que ce nouveau Robinson a aménagé ; il fait le tour du propriétaire : là, la cahute, là la synagogue, etc. Mais le capitaine du navire aperçoit un autre édifice. Il demande benoîtement : "et ça, qu'est-ce que c'est ?"

Le juif répond avec dédain : "oh, ça c'est l'autre synagogue, mais je n'y mets jamais les pieds".

Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4672
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: RIONS UN PEU.   Sam 05 Mar 2011, 14:10

La dernière est excellente...
La précédente n'est pas mal non plus, mais son côté pro-s.j. m'en rappelle a contrario une autre qui ne date pas d'hier: celle du jésuite à qui un passant demande son chemin dans la rue; il réfléchit, visiblement embarrassé, avant de répondre: "Je vais avoir du mal à vous expliquer: c'est tout droit."
Je trouve beaucoup d'humour dans la Bible maintenant, mais c'est l'un de ses aspects qui m'est apparu le plus tardivement. Il fallait une certaine distance...
Côté gaudriole, ici, les calembours scabreux (pas plus tard qu'hier) tombent quelquefois dans un silence dont on ne sait jamais s'il est de réprobation ou d'inintelligence...
A propos, parmi les nombreux jeux de mots sur "Isaac" il y en a aussi dans ce genre-là: 26,8, Yiçhaq mçahéq eth Ribqa ishtô.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Anagnoste

avatar

Masculin Nombre de messages : 368
Age : 61
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: RIONS UN PEU.   Sam 05 Mar 2011, 14:32

Cher spermologos,

merci !

Pour la dernière citation, j'ai bien lu dans Gn 26,8 : "il vit Isaac qui caressairt sa femme", mais je n'ai pas encore saisi le sel de ta blague hébraïque... Excuse-moi !
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4672
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: RIONS UN PEU.   Sam 05 Mar 2011, 14:44

Pas vraiment blague, mais jeu de mot: c'est la même racine çHq dans le nom Isaac et dans la forme verbale traduite par "caresser" (je n'avais pas encore vu ça) ou plus couramment par "jouer" ou "s'amuser" avec...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1420
Age : 43
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: RIONS UN PEU.   Sam 05 Mar 2011, 19:51

Un jeune novice arrive au monastère. La tâche qui lui est assignée est d'aider les autres moines copistes à recopier les anciens canons et règles de l'église.

Il remarque que ces moines effectuent leur travail à partir de copies et non des manuscrits originaux. Il va voir le Père abbé, lui faisant remarquer que si quelqu'un a fait une petite erreur dans une copie, elle va de ce fait, se propager dans toutes les copies ultérieures.
Le Père abbé lui répond :
"Cela fait des siècles que nous procédons ainsi, que nous copions à partir de la copie précédente, mais ta remarque est très pertinente, mon fils. Aussi j'irai vérifier moi-même les originaux dès demain".

Le lendemain matin, le Père abbé descend dans les profondeurs du sous-sol du monastère, dans une cave voûtée où sont précieusement conservés manuscrits et parchemins originaux. Cela fait des siècles que personne n'y a mis les pieds et que les scellés des coffres sont intacts. Il y passe la journée entière, puis la soirée, puis la nuit, ce, sans donner signe de vie !

Le temps passe et l'inquiétude grandit à tel point que le jeune novice se décide à aller voir ce qui se passe. Il descend et trouve le Père abbé complètement hagard, les vêtements déchirés, le front ensanglanté, se cognant sans relâche la tête contre le mur de pierres vénérables. Le jeune moine se précipite et demande : "Père abbé, que se passe-t-il donc" ?

"Aaaaaaaaaaaaaahhhhh...les cons!!!!...
Quels CONS !!!!...
Mais quels CONS !!!!...
C'était voeu de "charité"... et pas de "chasteté" !!!!!!!!!!

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Anagnoste

avatar

Masculin Nombre de messages : 368
Age : 61
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: RIONS UN PEU.   Sam 05 Mar 2011, 21:35

Dans les Exercices spirituels, Ignace de Loyola donne des règles pour "sentire cum ecclesia". Traduction : "s'en tirer avec l'église". Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 342
Age : 55
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: RIONS UN PEU.   Sam 05 Mar 2011, 21:55

C'est quelque chose qui m'a un peu amusée lors des noces de Cana :

Jean 2:9-10 >  Or, quand le directeur du festin goûta l’eau qui avait été changée en vin — mais il ne savait pas d’où venait [ce vin], tandis que ceux qui servaient le savaient, eux qui avaient puisé l’eau —, le directeur du festin appela l’époux et lui dit : “ Tout autre homme sert d’abord l’excellent vin, puis quand les gens sont ivres, le [vin] inférieur. Toi, tu as réservé l’excellent vin jusqu’à maintenant. ”

Je remarque que que le directeur de festin chez les juifs n'est pas si gardien de la bonne tenue de la fête contrairement au gardien du festin chez les tJ qui veille scrupuleusement à ce qu'aucun cas ébriété ne se manifeste.


Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3656
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: RIONS UN PEU.   Lun 07 Mar 2011, 15:52

"Un chrétien peut-il pratiquer le flatulisme ?"
Incroyable mais vrai !
observez la construction de raisonnement....on peut vraiment faire dire ce que l'on veut à des versets bibliques et traiter de tous les sujets. Shocked

http://www.aggelia.be/flat1.html

Au niveau de l'argumentation nous sommes en plein dans la parodie du pseudo-article :
"De nombreux membres du peuple de Jéhovah se sont demandé si les chrétiens pouvaient, en toute bonne conscience, posséder un chat."
Revenir en haut Aller en bas
Anagnoste

avatar

Masculin Nombre de messages : 368
Age : 61
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: RIONS UN PEU.   Lun 07 Mar 2011, 16:22

Cher free,

une étude attentive du texte que tu soumets à notre méditation dans la prière, m'amène à isoler trois passages :

- "Si au début vous essuyez quelques échecs". A rapprocher des fortes paroles de Rabelais : "au cul de foirard toujours abonde merde" (excusez-le pour son vocabulaire).
- "Déchargez-vous sur lui de tout votre fardeau". Je n'ose comprendre la portée pratique de cette recommandation.
- "Emportés ça et là par tout vent d'enseignement". Oui, les vents sont mauvais, décidément.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4672
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: RIONS UN PEU.   Lun 07 Mar 2011, 16:43

"Ils meurent tous hydropiques, tympanites, et meurent, les hommes en petant, les femmes en vesnant. Ainsi leur sort l'ame par le cul." (Description de l'île -- bien-nommée -- de Ruach, dans le Quart livre de maître François).
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3656
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: RIONS UN PEU.   Lun 07 Mar 2011, 17:05

Cet article m'a appris que Dieu accorde de l'importance aux odeurs (le pauvre !), car il apprecie les odeurs reposantes (Exode 29,18, 25) et que la production consciente d'odeurs inconvenantes est un obstacles à l'Esprit de Dieu ! Laughing Shocked

J'ai noté cette question importante pour un chrétien :

Qu'en est-il maintenant de celui qui, à l'abri des regards et sans qu'on puisse l'entendre, persiste dans cette forme d'impureté, sous pretexte qu'il n'indispose personne ? Wink drunken scratch

J'ai remarqué egalement la compassion de cette article qui offre une aide pratique :

N'hésitez pas à consulter les anciens de votre congrégation, ils seront heureux de vous expliquer comment eux-mêmes et d'autres sont parvenus à vaincre ce travers avilissants ?
Voilà en perspective des visites pastorales enrichissantes et odorantes.

Enfin une suggestion pratique pour chasser les mauvaises odeurs 'diriger ces coups , de manière à battre l'air' (1 Cor 9,26 et 27)
Revenir en haut Aller en bas
Anagnoste

avatar

Masculin Nombre de messages : 368
Age : 61
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: RIONS UN PEU.   Lun 07 Mar 2011, 20:36

Dans cette grande perplexité, demandons leur avis à nos frères musulmans. Et consultons en premier l'aimable recteur Boubakeur : il prêche l'Edul-Coran.
Revenir en haut Aller en bas
Anagnoste

avatar

Masculin Nombre de messages : 368
Age : 61
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: RIONS UN PEU.   Lun 07 Mar 2011, 20:50

Versons une pièce au grave dossier ouvert par free : c'est, d'après la Nouvelle Bible Segond, Marc, 5, 24-34.

Une grande foule le suivait et le pressait de toutes parts (...). Jésus sut aussitôt, en lui-même, que quelqu'un avait pété. Il se retourna dans la foule et se mit à dire : qui a pété ? Ses disciples lui disaient : Tu vois la foule qui te presse de toutes parts et tu dis : qui a pété ? Mais il regardait autour de lui pour voir celui qui avait fait cela. Sachant ce qui lui était arrivé, une femme, tremblant de peur, vint se jeter à ses pieds et lui dit toute la vérité. Mais il lui dit : Ma fille, va en paix et sois guérie de ton mal.
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3656
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: RIONS UN PEU.   Mar 08 Mar 2011, 12:06

Anagnoste a écrit:
Versons une pièce au grave dossier ouvert par free : c'est, d'après la Nouvelle Bible Segond, Marc, 5, 24-34.

Une grande foule le suivait et le pressait de toutes parts (...). Jésus sut aussitôt, en lui-même, que quelqu'un avait pété. Il se retourna dans la foule et se mit à dire : qui a pété ? Ses disciples lui disaient : Tu vois la foule qui te presse de toutes parts et tu dis : qui a pété ? Mais il regardait autour de lui pour voir celui qui avait fait cela. Sachant ce qui lui était arrivé, une femme, tremblant de peur, vint se jeter à ses pieds et lui dit toute la vérité. Mais il lui dit : Ma fille, va en paix et sois guérie de ton mal.

Very Happy Laughing king
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RIONS UN PEU.   

Revenir en haut Aller en bas
 
RIONS UN PEU.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rions pour ne pas pleurer
» Rions un peu
» UN PEU D'HUMOUR? RIONS ENSEMBLE
» Rions un peu. Je suis pas sûr.
» Rions un peu! Les musulmans sont « laïques » parce qu’ils sont anti-chrétiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: