Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ce qui passe et ce qui reste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4928
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: ce qui passe et ce qui reste   Sam 09 Avr 2011, 12:39

Le mortel! Ses jours sont comme l'herbe,
il fleurit comme la fleur des champs.
Qu'un souffle passe sur lui, il n'est plus,
et le lieu qu'il habitait ne le reconnaît plus.
Mais la fidélité de Yahvé est depuis toujours et pour toujours
sur ceux qui le craignent,
et sa justice pour les fils des fils.

Psaume 103,15ss
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Anagnoste

avatar

Masculin Nombre de messages : 368
Age : 61
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: ce qui passe et ce qui reste   Sam 09 Avr 2011, 22:57

Chers tous, cher spermologos,

je viens d'écrire sur le fil "Les amours de Dieu" et je découvre le fil "ce qui passe et ce qui reste".

Dans le fil "Les amours de Dieu", je citais aussi le psaume 103. (103,2).

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4928
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: ce qui passe et ce qui reste   Dim 10 Avr 2011, 02:12

Quand j'ai cherché ce matin les versets que j'ai cités (et un peu retraduits) j'ai relu tout le psaume, et j'ai été bien tenté de le reproduire intégralement -- en voilà un qui n'a pas (encore) besoin de crochets oecuméniques!
Il faut peut-être que j'indique brièvement les raisons de mon "cadrage". Le passage en question est intégré dans la liturgie juive du mazkir neshamoth (évocation des "âmes", ou des "esprits") qui rappelle le souvenir des défunts -- et il a comme tel été souvent mis en musique, notamment, plusieurs fois, par Louis Lewandowski au XIXe siècle; c'est par là que je m'en souviens le plus volontiers -- pour l'avoir autrefois chanté.
Ce que j'aime beaucoup dans cette vision de la vie et de la mort, c'est qu'il y a relation, de grâce et d'alliance, entre "ce qui passe" et "ce qui reste", sans que les deux se confondent. Il n'est pas encore question de "survie individuelle", ni d'âme immortelle ni de résurrection ni de "monde à venir". Tant qu'ils sont vivants les "vivants" participent, selon leur nature (leur catégorie grammaticale aussi, de participe présent du verbe vivre), d'une "vie" qui les précède et leur survit. Aucune velléité de constituer les "agrégats fugitifs", selon la formule d'Anagnoste, en sub(si)stances permanentes qui encombreraient inutilement l'éternité. Celle-ci reste simple, même et autre, comme "Dieu".
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ce qui passe et ce qui reste   

Revenir en haut Aller en bas
 
ce qui passe et ce qui reste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment se passe un voyage spatial ?
» que se passe t- il en moi? (filliozat)
» Que se passe t-il avec notre Soleil ?
» Avec un reste d'épinards ....
» Avec mon reste de moules

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: UN JOUR, UN VERSET-
Sauter vers: