Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fais entrer les gens de force !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
free



Nombre de messages : 3877
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Fais entrer les gens de force !   Mar 03 Mai 2011, 10:48

A ces mots, l'un des convives lui dit : " Heureux celui qui prendra son repas dans le Royaume de Dieu ! "
Il lui dit : " Un homme faisait un grand dîner, auquel il invita beaucoup de monde
A l'heure du dîner, il envoya son serviteur dire aux invités : "Venez ; maintenant tout est prêt. "
Et tous, comme de concert, se mirent à s'excuser. Le premier lui dit : "J'ai acheté un champ et il me faut aller le voir ; je t'en prie, tiens-moi pour excusé. "
Un autre dit : "J'ai acheté cinq paires de bœufs et je pars les essayer ; je t'en prie, tiens-moi pour excusé. "
Un autre dit : "Je viens de me marier, et c'est pourquoi je ne puis venir. "
" A son retour, le serviteur rapporta cela à son maître. Alors, pris de colère, le maître de maison dit à son serviteur : "Va-t'en vite par les places et les rues de la ville, et introduis ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux. " -
"Maître, dit le serviteur, tes ordres seront exécutés, et il y a encore de la place. " Et le maître dit au serviteur : "Va-t'en par les chemins et le long des clôtures, et fais entrer les gens de force, afin que ma maison se remplisse.
Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon dîner. " "
Lc 14, 15-24

Il ressort de ces versets un certain paradoxe.
Jésus semble condamner les personnes intialement invités, "aucun de ces hommes...ne goûtera de mon dîner" et d'autre côté, il invite des personnes qui n'ont pas manifesté un désir particulier de participer au dîner, sauf qu' en tant que pauvres et handicapés, ils ne peuvent pas refuser un bon repas.
Plus surprenant, le serviteur du maître, précise qu'il reste encore des places, le maître lui demande, "fais entre les gens de force".
Le Jésus de l'évangile de Luc, veut-il nous sauver malgé nous et sous la contrainte ?
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5125
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Fais entrer les gens de force !   Mar 03 Mai 2011, 12:33

L'humour est peut-être ce qui résiste le plus mal à la traduction d'une langue et d'une culture à une autre. Le "sérieux" avec lequel nous sommes enclins à lire les textes bibliques parce qu'ils appartiennent pour nous à la catégorie du "religieux" n'arrange rien.
Buñuel, dans une scène de La Voie lactée, montre Jésus racontant une autre parabole lucanienne (celle de l'intendant malhonnête au chapitre 16) comme une "histoire drôle" au cours d'un banquet. Une histoire qui, forcément, pour nous, tombe à plat!
Et peut-être pas seulement pour nous: les associations de paraboles (cf. les différents "banquets" dans ce chapitre), les "conclusions" et "morales" ajoutées (et souvent à côté de la plaque) suggèrent que la "pointe" de l'histoire échappait déjà, quelquefois, aux compilateurs (surtout "Luc").
Il me semble qu'ici le ressort comique (paradoxal, en effet) reste assez perceptible, mais il est embrouillé par la multiplicité des thèmes pris dans le contexte: inviter ses égaux ou les pauvres, c.-à-d. ceux qui pourront ou ne pourront pas rendre la pareille (parabole précédente, appel à la générosité "désintéressée", ou plutôt "intéressée" à la seule récompense future), OU inviter les pauvres, devoir insister même auprès de n'importe qui parce que les invités s'excusent (celle-ci, appel à la disponibilité)... sans compter le "parti-pris des pauvres" (qui sont d'office "du bon côté" chez Luc, des béatitudes à Lazare), que nous avons du mal, pour le coup, à prendre assez "au sérieux" pour que le texte fonctionne.
Si on ajoute à cela l'histoire de l'interprétation, avec le "compelle intrare" qui va, depuis saint Augustin au moins, justifier le recours au "bras séculier" contre les hérétiques et les païens, ça vire évidemment (mais à contresens) à l'humour noir.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
 
Fais entrer les gens de force !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je n'ai plus la force de me battre
» [Help] Entrer dans les rêves conseil.
» La force des hypersensibles
» On ne force pas les gens à croire
» Petites questions avant d'entrer à Louis le Grand...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: UN JOUR, UN VERSET-
Sauter vers: