Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le service sacré ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
free



Nombre de messages : 3742
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Le service sacré ?   Jeu 12 Juin 2008, 11:49

la Tour de Garde du 15 novembre 1980 a redonner comme unique application "du service sacré" le service du champ et l'assistance aux réunions.

Ces articles en réalité insistaient, et basaient une grande partie de leur argumentation, sur le fait que pour les Juifs aux temps préchrétiens "le service sacré était toujours rattaché au culte en obéissance à l'Alliance de la Loi" et "ne se rapportait pas aux choses quotidiennes que faisaient les gens."

Elle a soutenu que, tout comme les autres gens en dehors des Témoins de Jéhovah mangent, boivent, travaillent, nettoient leur maison, obéissent aux autorités, comment pourrait-on alors considérer celui d’entre les Témoins faisant ces mêmes choses comme rendant un service pour Dieu ? Non, ce sont seulement les activités "spéciales", en dehors des activités ordinaires, comme la publication du message trouvé dans les publications de la Watch Tower et l'assistance aux réunions où on les étudie qui méritent d'être considérées comme le service sacré pour Dieu. Elle a minimisé l'importance de l'idée que la motivation pouvait faire la différence et donner une qualité spirituelle aux actes de nature ordinaire, faisant qu'ils deviennent ainsi un service sacré et une expression de notre culte pour Dieu.


"Une Question des lecteurs" dans cette même édition a tiré parti de cette argumentation rattachée à une comparaison avec le service israélite sous l'ancienne Alliance de la Loi. Elle a, de la même façon cherché à exclure toute idée que par le travail d'un homme, ou dans l'occupation de la famille, de la maison, ou dans des activités semblables, on pourrait rendre un "service sacré" à Dieu. Non, ce doit être "quelque chose qui sort de l'ordinaire." Elle a en fait présenté une liste accréditée des activités pouvant être considérées de la sorte, essentiellement celles-ci : Prêcher, ("le service du champ"), l'assistance aux réunions, l'étude familiale et l'examen du texte du jour de la Watch Tower, le service de pionnier et le service missionnaire, le service au Béthel (au siège central ou dans une filiale), oeuvrer comme surveillant itinérant, ancien ou serviteur ministériel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le service sacré ?   Jeu 12 Juin 2008, 12:15

Bonjour Free,

Ce qu'il est important de noter également, c'est que quelques années auparavant, alors qu'il faisait encore partie du Collège central, Raymond Franz avait écrit un article ou il était déclaré que le service sacré n'était pas seulement la prédication et l'assistance au réunions, mais comprenait bîen d'autres choses comme par exemple rendre visite aux malades et aux personnes âgées, prendre soin des familles de sa famille et de familles monoparentales (même si le terme n'était pas encore utilisé).

Mais une fois Raymond Franz chassé hors du Collège il convenait de supprimer tout ce qu'il avait écrit et que certains avaient approuvés du bout des lèvres.

Avec mes fraternelles salutations
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
thessray

avatar

Nombre de messages : 151
Age : 86
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Le service sacré ?   Jeu 12 Juin 2008, 20:23

Bonsoir Xavier

Je me rappelle très bien de ce discours donné par un serviteur de circonscription concernant le service sacré qui comportait a égalité la visite aux malades et l'aide aux personnes agées.Mais cet élan fut vite abandonné car il n'était pas comptabilisé sur les rapports de prédication.
Et pourtant là se trouvait l'amour à pratiquer dans son sens le plus noble...Rien à y comprendre, certains ont vite abandonnés .
Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 4899
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le service sacré ?   Jeu 12 Juin 2008, 20:56

Je me souviens bien de cette époque.
Sans savoir ce qui se tramait à Brooklyn, j'avais aimé beaucoup de choses dans les publications des années 76-80. C'est pendant cette période que j'avais décidé de devenir "pionnier".
Le "tour de vis" de 1980 m'avait glacé le sang. Et le pire à mes yeux c'est qu'à partir de là les stats ont commencé à remonter. On lisait des témoignages d'"anciens" disant en substance: maintenant on sait de nouveau où on va, le "service sacré" ce n'est plus tondre sa pelouse...
Il faut hélas prendre conscience que ce n'est pas avec de la profondeur et de la pondération qu'on fait marcher une "religion"...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le service sacré ?   Dim 15 Juin 2008, 20:19

Bonsoir,

Je viens par hasard de retrouver la référence concernant le service sacré, Raymond avait écrit 2 articles que nous trouvons dans la Tour de Garde du 15 janvier 1977 aux pages 48 à 57 sous les titres suivants:

Apprécions le trésor du service sacré p. 48 à 51
et
Servons Dieu par un service sacré nuit et jour. p. 53 à 57

Avec mes fraternelles salutations
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3742
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Le service sacré ?   Mar 17 Juin 2008, 10:45

" Le culte qui est pur et sans souillure du point de vue de notre Dieu et Père, le voici : prendre soin des orphelins et des veuves dans leur tribulation, et se garder sans tache du côté du monde."


Jacques disaient spécifiquement que le fait de prendre soin d’une soeur veuve était un "culte pur et sans souillure", il sûrement devait s'agir du "service sacré."
N'oublions pas la référence au "service sacré" dans le chapitre treize d'Hébreux qui inclut le fait de faire le bien et de montrer de la bonté et de la générosité aux autres, comme faisant partie des "sacrifices" et des offrandes chrétiennes offertes sur l’autel spirituel


Le but de l'article de la Tour de Garde de 1980 est de placer le service pour Dieu dans une catégorie à part de celle des activités de la vie quotidienne. Elle essaie de créer une différence entre "le service" d’une part, et "le service sacré" pour Dieu d’autre part, en restreignant ce dernier aux actions de nature très distincte et inhabituelle. Il est vrai que l'expression particulière (latreuo) est utilisée dans les Écritures uniquement à ce qui a rapport avec le "service pour Dieu (ou à dieu ou aux dieux). " Pour les païens, ce service concernait les choses faites dans les temples, dans des bâtiments spéciaux, les rites spéciaux et les offrandes spéciales pour leurs dieux. Pour le peuple Juif, il était d'habitude appliqué aux actes concernant l'accomplissement de l'Alliance de la Loi, en incluant les cérémonies, les sacrifices, les fêtes saintes, le service sacerdotal. Tout cela est évident. Toutefois, ce qu'il y a de remarquable dans le Christianisme, c'est précisément le fait que le service pour Dieu englobe des applications beaucoup plus larges, plus étendues, touchant à tout, non limitées aux activités accomplies dans certains bâtiments ou de façon prescrite, affectant seulement une partie de la vie de chacun.

Bien qu'il ait au moins été fait mention dans la discussion que prendre soin des compagnons Témoins "dans le besoin" soit un "service sacré," et bien que des articles occasionnels paraissent dans le périodique Tour de Garde incitant à montrer de l'intérêt et de la préoccupation pour les personnes âgées et les nécessiteux, nous avons déjà vu dans les chapitres 6, 10 et 16 que, dans la pratique réelle, cela reçoit rarement une grande attention. Bien que cela ne soit pas vrai pour tous, c'est une simple constatation que si les Témoins doivent choisir entre utiliser leur temps dans "le service du champ" et l'utilisation de ce temps à la visite des plus âgés, des malades ou des nécessiteux, de loin, comme la plupart des anciens, ils se sentiront obliger d'opter pour le "service du champ," en particulier si leur nombre "d'heures" est un peu bas. De telles visites peuvent être tolérées comme faisant partie du "service sacré," mais ce n'est pas un service qui puisse être compté dans un rapport.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le service sacré ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le service sacré ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jésus lui dit : “ Va-t’en, Satan, car il est écrit : ‘ C’est Jéhovah ton Dieu que tu dois adorer, et c’est à lui seul que tu dois offrir un service sacré. ’ ” — Mat. 4:10.
» HSA et complément de service...
» Solennité du Sacré-Coeur de Jésus et commentaire du jour "Réjouissez-vous avec moi,..."
» Service de la Garde Impériale.
» Chapelet pour préparer la fête du Sacré Coeur de Jésus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: