Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La nature de métamatière et la désunion des parents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 14
Age : 104
Date d'inscription : 10/10/2011

MessageSujet: La nature de métamatière et la désunion des parents   Lun 10 Oct 2011, 08:01

Bonjour.



Les humains ont une anatomie mammifère mais ne sont pas pour autant des animaux et encore moins des végétaux. Ils forment une classification à part. Dans le monde des vivants, Il y a les végétaux, les animaux et les humains.



Les humains se différencient par la possession de deux énergies : l'instinct et l'intelligence.

Les animaux et les végétaux eux n'ont que l'instinct pour vivre.



Les humains font partie intégrante de la nature de matière. Ils sont donc soumis aux lois qui ordonnent l'environnement matériel.



Chez certaines espèces, une loi naturelle veut que les jeunes soient élevés par leurs deux parents. Les jeunes tirent leur éducation de l'union de ses deux parents. C'est le cas de l'espèce humaine.



Chez l'espèce humaine, la désunion des parents pendant l'éducation des jeunes est contre nature. Elle est soumise à la riposte de la nature de matière : la souffrance.



Avant la naissance des jeunes, la désunion d'un couple n'est pas contre nature et n'est pas soumise à la souffrance.

Après la naissance des jeunes et pendant toute leur éducation, la désunion des parents est contre nature et soumise à la souffrance.

Après l'éducation des jeunes, la désunion des parents n'est plus contre nature et n'est plus soumise à la riposte matérielle : la souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1492
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Lun 10 Oct 2011, 08:45

Bonjour Claude,

Vous n'aurez sans doute guère plus de succès sur ce forum que sur ceux que vous êtes allez "démarchés" auparavant.

http://www.volcreole.com/forum/sujet-40012.html
http://www.comlive.net/La-metamatiere,135989.htm
http://www.cmonvote.com/forum/lecture.asp?fil=48912
http://forum.fluctuat.net/fluctuat/environnement-sciences-techniques/nature-metamatiere-manoeuvre-sujet_499_1.htm

Ou encore celui-ci, où on retrouve mot pour mot votre post de ce jour:
http://www.transe-hypnose.com/forum/la-nature-de-metamatiere-et-la-separation-des-parents-vt3767.html

Copier/coller en permanence les mêmes messages d'un forum à l'autre ne me donne même pas envie de discuter des assertions dudit message, aussi stupides puissent-elles me paraitre...


Autant aller directement à la source:
http://univers-sans-matiere.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Lun 10 Oct 2011, 13:02

Cf. aussi http://www.sceptiques.qc.ca/forum/la-metamatiere-t3729.html (61 pages, et pas davantage pour la seule raison que l'administrateur a fini par bloquer son compte).
Où l'on voit au passage que CdB ne fait pas que copier-coller, il répond à ses interlocuteurs (qui, à défaut de métamatière, ont quelquefois de l'esprit), et ainsi sur des CENTAINES de forums (googlez: métamatière).
Je trouve quand même le phénomène intéressant, non par le contenu du discours, mais par son "lieu": parce qu'il occupe (fût-ce de façon parasitaire) une "niche" d'impensé inépuisable, à savoir le vide (non intersidéral mais) interdisciplinaire qui sépare et borde chacun de nos foyers de "connaissance" ("scientifique" ou pas, mais organisée); un "lieu" où l'on peut à coup sûr dire absolument n'importe quoi, puisqu'il n'est justiciable d'aucune méthode, mais dont il est tout autant impossible de ne pas parler.
Qu'il y ait d'autre part une affinité entre cet abîme et celui, "psychologique", qui s'ouvre sous les pas d'un enfant aux prises avec la "désunion" de ses parents -- celle-ci n'étant jamais qu'une découverte précoce et douloureuse de la non-unité, de l'impossibilité radicale d'unifier le "monde" à laquelle la plupart des gens sont appelés à s'affronter tôt ou tard -- j'en suis profondément convaincu. Maintenant, croire qu'un discours positif est en mesure de combler -- c.-à-d. d'abolir -- un tel abîme me paraît d'une naïveté confondante, mais dont je conçois qu'elle puisse être heureuse tant qu'elle n'est pas feinte. Autrement dit: heureux CdB s'il croit (encore) à ce qu'il raconte, tant pis pour lui dans le cas contraire.



(39)
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 14
Age : 104
Date d'inscription : 10/10/2011

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Mar 11 Oct 2011, 07:49

Citation :
(61 pages, et pas davantage pour la seule raison que l'administrateur a fini par bloquer son compte).
Il n'y avait plus rien à ronger sur cet os. Je me suis laisser bannir. Une exécution virtuelle injuste est une sortie honorable pour moi !!! Smile

Citation :
Où l'on voit au passage que CdB ne fait pas que copier-coller, il répond à ses interlocuteurs (qui, à défaut de métamatière, ont quelquefois de l'esprit), et ainsi sur des CENTAINES de forums (googlez: métamatière).
Je répond aux bonnes questions. C'est mon rôle en Croyance. Les autres devront se contenter des copier/coller.

Citation :
Je trouve quand même le phénomène intéressant, non par le contenu du discours, mais par son "lieu": parce qu'il occupe (fût-ce de façon parasitaire) une "niche" d'impensé inépuisable, à savoir le vide (non intersidéral mais) interdisciplinaire qui sépare et borde chacun de nos foyers de "connaissance" ("scientifique" ou pas, mais organisée); un "lieu" où l'on peut à coup sûr dire absolument n'importe quoi, puisqu'il n'est justiciable d'aucune méthode, mais dont il est tout autant impossible de ne pas parler.
L'évolution humain a deux activités majeures à sa disposition pour avancer : un moteur Science et un guide Croyance. Les deux sont évolutifs. Ils évoluent par des découvertes faites par des chercheurs qui deviennent des génies. C'est tantôt l'un qui est devant, tantôt l'autre. C'est tantôt la Science qui dépasse en évolution la Croyance, tantôt la Croyance qui dépasse en évolution la Science. C'est un cheminement tout à fait naturel.

Au temps de l'inquisition par exemple, la Science a dépassé la Croyance notamment grâce à la découverte de Gallilé. Actuellement, c'est la Croyance qui vient de dépasser la Science grâce à la découverte de la métamatière.

La Science et la Croyance sont les deux activités majeures de l'avancement de l'évolution humaine. Elles sont différentes. Elles doivent rester intègres et ne doivent pas se faire ingérence.

La Science est un moteur. Elle fait (...) suivait un long bla bla bla copié/collé comme annoncé ci-dessus, puisque nous sommes trop inintéressants pour que M. de Bortoli daigne discuter: message modéré par BB, pour les raisons exposées ci-dessous.

Citation :
Qu'il y ait d'autre part une affinité entre cet abîme et celui, "psychologique", qui s'ouvre sous les pas d'un enfant aux prises avec la "désunion" de ses parents -- celle-ci n'étant jamais qu'une découverte précoce et douloureuse de la non-unité, de l'impossibilité radicale d'unifier le "monde" à laquelle la plupart des gens sont appelés à s'affronter tôt ou tard -- j'en suis profondément convaincu. Maintenant, croire qu'un discours positif est en mesure de combler -- c.-à-d. d'abolir -- un tel abîme me paraît d'une naïveté confondante, mais dont je conçois qu'elle puisse être heureuse tant qu'elle n'est pas feinte. Autrement dit: heureux CdB s'il croit (encore) à ce qu'il raconte, tant pis pour lui dans le cas contraire.
La nature de matière en est le témoin.

La particularité de la nature de matière (...)Idem, modéré par BB, pour cause de flooding.
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1492
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Mar 11 Oct 2011, 08:51

Citation :
Je répond aux bonnes questions. C'est mon rôle en Croyance. Les autres devront se contenter des copier/coller.

En effet, mais vous faites une erreur: on ne s'en contentera pas. La preuve ci-dessus, démonstration ci-dessous:

Citation :
L'évolution humain a deux activités majeures à sa disposition pour avancer : un moteur Science et un guide Croyance. Les deux sont évolutifs. Ils évoluent par des découvertes faites par des chercheurs qui deviennent des génies. C'est tantôt l'un qui est devant, tantôt l'autre. C'est tantôt la Science qui dépasse en évolution la Croyance, tantôt la Croyance qui dépasse en évolution la Science. C'est un cheminement tout à fait naturel.

Déjà vu.
Citation :

Au temps de l'inquisition par exemple, la Science a dépassé la Croyance notamment grâce à la découverte de Gallilé. Actuellement, c'est la Croyance qui vient de dépasser la Science grâce à la découverte de la métamatière.

Déjà vu, partout....
Citation :

La Science et la Croyance sont les deux activités majeures de l'avancement de l'évolution humaine. Elles sont différentes. Elles doivent rester intègres et ne doivent pas se faire ingérence.

Oh! Encore déjà-vu, partout, partout....

Et c'était pareil pour TOUTES les phrases du message de CdB, répétées ad nauseam sur tous les forums, selon la bonne vieille technique du flooding.

M. de Bortoli, quand on pratique le flooding, foutage de gueule caractérisé de ses interlocuteurs, surtout à cette échelle, on a la décence de ne pas feindre l'étonnement lorsqu'on se fait virer ou de crier à la censure.
Autant vous faire tout de suite à l'idée, ça ne durera pas ici sur 61 pages: étant assez peu sensible au chantage intellectuel, sachez dès à présent que je métamodérerai chaque métaflooding dont vous vous rendrez métacoupable sur ce métaforum et que vos métamessage disparaitront dans notre métapoubelle.
Revenir en haut Aller en bas
Kaczan



Nombre de messages : 107
Age : 61
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Mar 11 Oct 2011, 11:05

J'appriécie le métalangage d'une modération efficace de style métacarpien dont la métaphore métalogique d'un métamère trollant un forum métastable dont une incursion métastatique n'est sans doute pas la bienvenue Cool
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Mar 11 Oct 2011, 12:33

Citation :
Je me suis laisser bannir. Une exécution virtuelle injuste est une sortie honorable pour moi !!!
Si vous aviez un peu plus fréquenté la forosphère en simple usager avant d'essayer de l'exploiter, vous sauriez que ce genre d'issue est beaucoup trop banal pour avoir quoi que ce soit d'honorable aux yeux de quiconque.

Citation :
foutage de gueule caractérisé de ses interlocuteurs
Certes, mais aussi mépris de ses "propres" idées, qu'on ne juge pas dignes d'être revisitées, repensées, reformulées, approfondies, adaptées ou simplement récrites avec un peu moins de fautes d'orthographe.

Et pourtant il y aurait de quoi dire sur le non-lieu et le sans-fond d'un tel discours, témoin parmi tant d'autres que le logos philosophique, rationnel, scientifique ne peut pas longtemps faire l'économie du mythos qu'il prétend évacuer, et que quand il se pique d'être mythologue il se rend aussi ridicule au regard de la "croyance" que de la "science" -- ce qui ne l'empêche pas de réussir quelquefois comme attrape-couillon (cf. scientologie p. ex.), mais ça demande quand même un minimum de talent (n'est pas Ron Hubbard qui veut).

Esprit frileux, métamatière... :)



(37)
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1492
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Mar 11 Oct 2011, 13:59

Citation :
Et pourtant il y aurait de quoi dire sur le non-lieu et le sans-fond d'un tel discours, témoin parmi tant d'autres que le logos philosophique, rationnel, scientifique ne peut pas longtemps faire l'économie du mythos qu'il prétend évacuer, et que quand il se pique d'être mythologue il se rend aussi ridicule au regard de la "croyance" que de la "science" -- ce qui ne l'empêche pas de réussir quelquefois comme attrape-couillon (cf. scientologie p. ex.), mais ça demande quand même un minimum de talent (n'est pas Ron Hubbard qui veut).

Pour que je sois sûr de comprendre: quel sens donnes-tu au mot "mythologue" dans ta phrase? Celui de "créateur de mythes" ou celui, usuel, de "spécialiste"?

Je ne connais pas tellement la doxa scientologue. Elle fonctionne selon toi sur l'exploitation du "vide" (aussi artificiel soit-il) entre croyance et science?
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Mar 11 Oct 2011, 15:11

@ BB: je l'avais pensé au sens (abusif en effet par rapport à l'usage courant) de "créateur de mythe" (il eût été préférable d'écrire mythopoète); quoique, quand on se dit "chercheur en croyance", ce qui implique une certaine "objectivité" par rapport à la "croyance" objet de recherche, on se place aussi dans la posture du mythologue, fût-ce celle, particulièrement indigente et "idiote" au sens étymologique, de mythologue exclusif de son propre mythe.

Je ne prétends pas non plus connaître très bien la scientologie, mais le peu que j'en ai vu m'a frappé par la substitution d'un vocabulaire (pseudo-)scientifique au vocabulaire religieux traditionnel. Dans une moindre mesure le jéhovisme, produit de l'époque scientiste, est aussi marqué par des traits analogues, mais plus au niveau conceptuel que lexical: quand on redéfinit l'"esprit" en termes "énergétiques" (force active), la "résurrection" en termes de stockage et de restitution de "données" (re-création), le "péché originel" en termes d'"imperfection" génétiquement héréditaire, l'"incarnation" en termes de "transfert" (d'énergie et de données), etc., parce que ça paraît plus "crédible", on sacrifie aussi, consciemment ou non, à un certain "esprit du temps".

D'autre part, je ne situe pas vraiment le "vide" dont je parlais plus haut "entre croyance et science". Dans la mesure où une croyance se construit aussi comme une sorte de "savoir" organisé (ce qui n'est sans doute pas absolument nécessaire, mais quand même très fréquent), elle repousse le "vide" à l'extérieur, à la marge, comme une science, même si elle n'a rien de scientifique selon les définitions modernes de la science. Quand le mythe qui est avant tout un discours poétique sur un tel "extérieur", permettant de se rapporter à lui comme à un autre, devient une dogmatique, c.-à-d. la cartographie quasi-scientifique d'un domaine connu, le "vide" ne fait que se déplacer et appelle d'autres mythologies, qui commettront la même fatale erreur de se prendre au sérieux, et d'autant plus vite qu'elles ne s'embarrasseront pas de "tradition" et se construiront d'emblée en termes (pseudo-)scientifiques...



(36)


Dernière édition par spermologos le Mar 11 Oct 2011, 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Damien



Nombre de messages : 6
Age : 37
Date d'inscription : 11/10/2011

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Mar 11 Oct 2011, 15:13

Claude De Bortoli a écrit:
Bonjour.
Les humains ont une anatomie mammifère mais ne sont pas pour autant des animaux et encore moins des végétaux. Ils forment une classification à part. Dans le monde des vivants, Il y a les végétaux, les animaux et les humains.

Et moi qui croyais que l'homme était le seul mammifère à savoir qu'il en est un. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Kaczan



Nombre de messages : 107
Age : 61
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Mar 11 Oct 2011, 21:38

Claude De Bortoli a écrit:
Bonjour.
Les humains ont une anatomie mammifère mais ne sont pas pour autant des animaux et encore moins des végétaux. Ils forment une classification à part. Dans le monde des vivants, Il y a les végétaux, les animaux et les humains.

Bonnes gens ! Entendez-vous mugir féroces soldats le cri d'une carotte jetée dans le court-bouillon? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 14
Age : 104
Date d'inscription : 10/10/2011

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Mer 12 Oct 2011, 07:53

BB a écrit:
M. de Bortoli, quand on pratique le flooding, foutage de gueule caractérisé de ses interlocuteurs, surtout à cette échelle, on a la décence de ne pas feindre l'étonnement lorsqu'on se fait virer ou de crier à la censure.
Autant vous faire tout de suite à l'idée, ça ne durera pas ici sur 61 pages: étant assez peu sensible au chantage intellectuel, sachez dès à présent que je métamodérerai chaque métaflooding dont vous vous rendrez métacoupable sur ce métaforum et que vos métamessage disparaitront dans notre métapoubelle.

Bien compris Juge Modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 14
Age : 104
Date d'inscription : 10/10/2011

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Mer 12 Oct 2011, 08:12

Citation :
Si vous aviez un peu plus fréquenté la forosphère en simple usager avant d'essayer de l'exploiter, vous sauriez que ce genre d'issue est beaucoup trop banal pour avoir quoi que ce soit d'honorable aux yeux de quiconque.
Pour moi, mourir virtuellement pour la métamatière après un procès arbitraire est un honneur.

Chaque fois que je suis bannis d'un forum à cause de mes explications sincères sur la découverte de l'univers de métamatièe, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains, je gagne des métons de bonne qualité lesquels forment mon patrimoine métamatériel que j'utiliserais dans la nature de métamatière pour l'éternité après la mort de mon corps de matière.

Citation :
Certes, mais aussi mépris de ses "propres" idées, qu'on ne juge pas dignes d'être revisitées, repensées, reformulées, approfondies, adaptées ou simplement récrites avec un peu moins de fautes d'orthographe.
Je suis intermédiaire entre la nature de métamatière détentrice et émettrice de l'énergie intelligence et les terriens. Ce que j'explique, c'est la nature de métamatière qui me l'a fait comprendre. Mes explications sont brutes de métamatière. La nature de métamatière ne se trompe jamais. Il n'y a donc rien à revisiter.


Revenir en haut Aller en bas
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 14
Age : 104
Date d'inscription : 10/10/2011

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Mer 12 Oct 2011, 08:17

[quote="Damien"]
Claude De Bortoli a écrit:
Et moi qui croyais que l'homme était le seul mammifère à savoir qu'il en est un. What a Face
Parles d'humain par respect de la gente féminine. Merci.

Comment est né le Terrien ? La découverte de la métamatière nous l'explique :

Une fratrie humaine doit naître naturellement (...) Modération annoncée et appliquée.
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1492
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Mer 12 Oct 2011, 09:00

Claude De Bortoli a écrit:
BB a écrit:
M. de Bortoli, quand on pratique le flooding, foutage de gueule caractérisé de ses interlocuteurs, surtout à cette échelle, on a la décence de ne pas feindre l'étonnement lorsqu'on se fait virer ou de crier à la censure.
Autant vous faire tout de suite à l'idée, ça ne durera pas ici sur 61 pages: étant assez peu sensible au chantage intellectuel, sachez dès à présent que je métamodérerai chaque métaflooding dont vous vous rendrez métacoupable sur ce métaforum et que vos métamessage disparaitront dans notre métapoubelle.

Bien compris Juge Modérateur

Vous avez pourtant recommencé dans la foulée. Puisque vous avez tant de plaisir au "martyr virtuel" (permettez-moi de noter que d'autres, en Croyance, ont eu autrement plus de courage que vous, mais votre Croyance à vous ne mérite peut-être pas de vivre un risque autre que virtuel) je pense qu'on va tâcher de vous le faire obtenir très vite. Vous aurez accumulé tout plein de métamatière grâce à votre votre martyr-qui-coûte-rien, et nous serons heureux que vous ne floodiez plus notre forum. Tout le monde y trouvera donc son compte: on fait comme ça?


Dernière édition par BB le Mer 12 Oct 2011, 18:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
petitebêtedesecte



Nombre de messages : 47
Age : 85
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Mer 12 Oct 2011, 13:35

Qu'on le pende, qu'on le fouette, qu'on l'exécute... et une fois tout çà arrivé, le "martyr qui souffre" se lève de son siège de devant son ordinateur, et se retourne vers sa femme, et lui dit "quand est-ce qu'on mange ?"...

et demain promis, polluera un autre forum, juste avant le 20 heures de TF1...

Je ne sais pas si au fond la démocratisation de la liberté de parole par la généralisation de l'Internet (dans nos pays riches) soit vraiment un progrès parfois... à part peut-être de découvrir ce que pense son voisin qu'on trouve si sympa quand on se limite à parler de la pluie et du beau temps avec lui... (çà a plutôt don de me faire peur...)



Revenir en haut Aller en bas
petitebêtedesecte



Nombre de messages : 47
Age : 85
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Mer 12 Oct 2011, 13:37

Claude De Bortoli a écrit:

Je suis intermédiaire entre la nature de métamatière détentrice et émettrice de l'énergie intelligence et les terriens. Ce que j'explique, c'est la nature de métamatière qui me l'a fait comprendre. Mes explications sont brutes de métamatière. La nature de métamatière ne se trompe jamais. Il n'y a donc rien à revisiter.

Et dans la vraie vie, vous êtes boucher-charcutier.

Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Mer 12 Oct 2011, 21:54

Citation :
Je ne sais pas si au fond la démocratisation de la liberté de parole par la généralisation de l'Internet (dans nos pays riches) soit vraiment un progrès parfois...
Sur un thème connexe (non plus l'expression mais l'éducation), en feuilletant le forum des "sceptiques du Québec" (voir lien p. 1) j'avais été frappé par la "signature" d'un participant:
“The spread of secondary and latterly of tertiary education has created a large population of people, often with well-developed literary and scholarly tastes, who have been educated far beyond their capacity to undertake analytical thought.” Sir Peter Medawar (The Phenomenon of Man)
(La diffusion de l'instruction secondaire et, dernièrement, tertiaire, a produit une large population de gens, souvent doués de goûts littéraires et académiques fort développés, qui ont été instruits très au-delà de leur aptitude à mettre en oeuvre une pensée analytique.)
Cela d'ailleurs ne visait pas (et ne vise pas non plus dans ma reprise) CdB, dont on ne peut pas dire qu'il déploie une grande érudition. Je relève simplement l'analogie de structure.

Citation :
à part peut-être de découvrir ce que pense son voisin qu'on trouve si sympa quand on se limite à parler de la pluie et du beau temps avec lui... (çà a plutôt don de me faire peur...)
Comme écrivait Gotlib, "le fond de l'hère effraie".
Mais, à vrai dire, je trouverais bien plus effrayant qu'il n'y ait rien "derrière" "la pluie et le beau temps". Que Monsieur Tout-le-monde soit porté à faire de la métaphysique avec les moyens du bord, et que l'internet lui donne l'occasion d'en faire (et donc de s'en rendre compte) alors que la vie "réelle" ne lui en laisserait pas le loisir, ce n'est peut-être pas un mal, surtout si ça débouche sur des rencontres (conversations et lectures) enrichissantes; c'est le discours en boucle qui me paraît surtout problématique.


(31)


Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 14
Age : 104
Date d'inscription : 10/10/2011

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Jeu 13 Oct 2011, 07:36

Citation :
Je ne sais pas si au fond la démocratisation de la liberté de parole par la généralisation de l'Internet (dans nos pays riches) soit vraiment un progrès parfois...à part peut-être de découvrir ce que pense son voisin qu'on trouve si sympa quand on se limite à parler de la pluie et du beau temps avec lui... (çà a plutôt don de me faire peur...)

N'ais pas peur !! Les forums ne sont pas tous des espaces de libertés de paroles. La preuve, j'ai encore rien dit et tu veux déjà m'exécuter virtuellement après un procès expéditif. Considères d'abord ce que j'explique et exécutes moi virtuellement après si ça tu y tiens.

Voici les bases de la découverte de la métamatière :

Deux univers distincts, égaux en puissance (...) Etc., etc.
Revenir en haut Aller en bas
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 14
Age : 104
Date d'inscription : 10/10/2011

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Jeu 13 Oct 2011, 07:44

petitebêtedesecte a écrit:

Et dans la vraie vie, vous êtes boucher-charcutier.
Boucher, charcutier, juge ou bourreau, y a pas de sous-métier.
Revenir en haut Aller en bas
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 14
Age : 104
Date d'inscription : 10/10/2011

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Jeu 13 Oct 2011, 07:51

Citation :
Cela d'ailleurs ne visait pas (et ne vise pas non plus dans ma reprise) CdB, dont on ne peut pas dire qu'il déploie une grande érudition. Je relève simplement l'analogie de structure.
J'ai obligation de répondre aux questions sur la découverte de l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains. C'est mon rôle en Croyance.

J'ai déjà beaucoup expliquer depuis des années et des années ! Alors maintenant, si les questions sont bonnes, les réponses sont personnalisées. Si elles sont nulles, les réponses sont copiés/collés. Voilà !
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1492
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Jeu 13 Oct 2011, 08:45

Citation :
N'ais pas peur !! Les forums ne sont pas tous des espaces de libertés de paroles. La preuve, j'ai encore rien dit et tu veux déjà m'exécuter virtuellement après un procès expéditif. Considères d'abord ce que j'explique et exécutes moi virtuellement après si ça tu y tiens.

Il n'y a pas de procès, il y a un arbitrage, nuance, et c'est mon rôle ici d'arbitrer de ce qui est acceptable ou pas.
Puisque tu persistes à flooder ce forum par tes copiés/collés --qui étaient implicitement du mépris pour tes interlocuteurs avant que ça ne devienne même désormais explicite (cf. ton message ci-dessus)-- j'en déduisais que tu aimerais sans doute ça, cette "exécution virtuelle", que c'était ce que tu voulais. Le seul fait de vouloir appeler "exécution" une action aussi banale que celle de t'empêcher de continuer ton flooding après avoir tenter --sans résultat-- de te demander de cesser par toi-même, ça indique déjà qu'on est dans le cadre d'une théâtralisme martyrophile pervers. Bref, tu prends manifestement ton pied à provoquer ton exclusion. Je ne suis pas juge de tes perversions même si je ne les comprends pas, chacun jouit comme il peut, mais puisque ça ne me coûtait rien et que ça va aussi "dans mon sens" (je n'ai pas que ça à faire que de modérer tes méprisants et méprisables copiés/collés), je me suis dit qu'on y trouverait tous notre compte, à cette exclusion.

Pour ce qui est de la "liberté d'expression", je t'ai déjà dit n'être pas sensible à ce genre de chantage intellectuel: j'ai été déniaisé sur le sujet par autrement plus costaud que toi. Comme toutes les autres, la liberté d'expression est "encadrée" par des limites, la pratique du flooding en est une sur les fora, et tu le sais parfaitement puisque cela t'a été dit... voyons... ici même , il y a 48 heures.
Revenir en haut Aller en bas
Kaczan



Nombre de messages : 107
Age : 61
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Jeu 13 Oct 2011, 09:44

Saint Sébastien de Bortoli pauvre chéri, viens faire un bécot! Razz

Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4346
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Jeu 13 Oct 2011, 16:19

Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Kaczan



Nombre de messages : 107
Age : 61
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Jeu 13 Oct 2011, 16:54

Allez on reste dans le vintage Razz

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Aujourd'hui à 01:11

Revenir en haut Aller en bas
 
La nature de métamatière et la désunion des parents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La nature de métamatière et la désunion des parents
» La nature de métamatière et la désunion des parents
» La nature de métamatière et la désunion des parents
» La nature de métamatière et la désunion des parents
» La nature de métamatière et la séparation des parents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: