Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le bien, le mal et la bienséance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [b]Le bien et le mal et la bienséance[/b]   Lun 23 Juin 2008, 19:35

Pour commencer à répondre à ce genre de question, peut être serait il bien de différencier le bien et le mal de la bienséance !
Le problème en ce qui concerne la bienséance, c’est que quelqu’un doit établir des normes. Cela veut dire, automatiquement, que nos comportements sont limités, dirigés, dictés par l’idée que quelqu’un d’autre se fait de ce qui devrait nous apporter la joie.
En matière de sexualité comme pour tout le reste, cela peut être plus que “limitatif“, cela peut être écrasant.
Il est difficile par exemple difficile de concevoir qu’un homme ou une femme qui ont le sentiment qu’ils aimeraient faire l’expérience de certaines choses, se retiennent parce qu’ils ont l’impression que ce dont ils ont rêvé, et fantasmé violerait les normes de la bienséance !
Quelque soit le domaine ne nous abstenons jamais, jamais, jamais de faire une chose, uniquement parce qu’elle violerait les normes de la bienséance de quelqu’un d’autre.
La bienséance n’a rien à voir avec nos valeurs relatives de ‘bien’ et de ‘mal’. Nous pouvons peut être tous nous accorder sur le fait qu’il est ‘mal’ de tuer un homme, (même si on ne peut pas tuer quelqu’un sans son consentement…) mais est il ‘mal’ de se promener nu sous la pluie ? A votre avis, qu’est ce qui est bien ou mal ? Jésus à t’il donner des commandements comme le fit YHWH définissant ce qui est bien ou mal ? Pourquoi YHWH préféra t’il protéger Caïn pour ne pas qu’on le tue, plutôt que de protéger Abel pour éviter qu’on le tue ?
Avons-nous en fait une bonne connaissance de ce qu’est la mort pour se prononcer
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1497
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Le bien, le mal et la bienséance   Lun 23 Juin 2008, 21:28

Citation :
Pour commencer à répondre à ce genre de question, peut être serait il bien de différencier le bien et le mal de la bienséance !(...)Quelque soit le domaine ne nous abstenons jamais, jamais, jamais de faire une chose, uniquement parce qu’elle violerait les normes de la bienséance de quelqu’un d’autre.

Se masturber sur les fesses d'un garçon de 10 ans, par exemple, tel que l'écrivait Michel Polack, ou plaider pour le tourisme -et donc l'esclavage- sexuel, comme le faisait Pascal Sevran?
Ne soyons pas hypocrites; nous avons TOUS nos normes de "bienséance", Polack comme Sevran, Poupa comme BB.
Sauf, évidemment, que mes normes à moi, elles sont justes et équilibrées (ironie, je le précise)....

J'ai bien l'impression que la "bienséance", avec tout son cortège d'hypocrisie -réelle et inévitable- n'est qu'un produit inhérent à ce que l'on appelle la "Société", et c'est quand même en s'organisant en "Société" que l'homme est devenu homme, n'en déplaise à Rousseau!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Précision   Mar 24 Juin 2008, 09:08

Pour ne pas déformer ce que j'ai écris, je remet les termes exactes de mon courrier:

Il est difficile par exemple difficile de concevoir qu’un HOMME OU UNE FEMME qui ont le sentiment qu’ils aimeraient faire l’expérience de certaines choses, (je précise maintenant ENSEMBLE bien sur) se retiennent parce qu’ils ont l’impression que ce dont ils ont rêvé, et fantasmé violerait les normes de la bienséance !
Je n'ai rien voulu dire d'autre.
En conséquence BB, merci de ton commentaire
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1497
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Le bien, le mal et la bienséance   Mar 24 Juin 2008, 13:46

Excuse-moi, Poupa, le but de mon post n'était absolument pas de déformer ton propos, j'espère que tu l'as bien compris.
Je souhaitais juste exprimer l'idée, à travers deux exemples très parlants, mais que je ne t'associais bien sûr pas directement, qu'il est illusoire de traiter du bien du mal ou de la bienséance comme de choses parfaitement identifiables. Il est très confortable de faire la distinction entre le "bien", intrinsèquement bien, d'une part, et la bienséance, imposée et hypocrite, de l'autre: il suffit d'appeler "bien" les choses que SOI, on trouve bienséantes. Mais pour moi, on ne fait là que remplacer une forme de bienséance par une autre.
Exemple type d'une bienséance très "fashion": ce qui se passe entre deux adultes consentants ne regarde personne d'autres. Alors, entendons-nous bien, je ne dis pas que cette idée est "bonne" ou "mauvaise", mais qu'elle est très imprimée dans notre époque, qu'elle n'est que la forme actuelle de la bienséance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bien, le mal et la bienséance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bien, le mal et la bienséance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hadith du bien-guidé vs conquête de la lune
» N'arrive pas à bien avaler oO
» Un chevreuil bien gardé
» Bien mastiquer.
» que faire un bac sc eco mention (trés bien)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: