Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Mariage: institution humaine ou divine ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Mariage: institution humaine ou divine ?   Lun 30 Juin 2008, 14:09

Le Mariage
Pourquoi préférons nous le mariage, si nous le savons si difficile à vivre ?
C’est la seule façon que nous ayons trouvée de croire mettre du “Toujours“ ou de l’éternité dans notre expérience de l’amour. C’est la seule façon pour une femme de garantir son soutien, et sa survie, et pour un homme, de se garantir la constante présence du sexe et de la compagnie. On crée donc une convention sociale. On marchande, tu me donnes ceci, et je te donne cela. On signe ainsi un contrat, et on a dit que c’était là un pacte sacré avec YHWH qui punirait ceux qui ne le respectaient pas. Plus tard lorsque cela n’a pas fonctionné, nous avons crée des lois humaines pour le faire respecter. Mais ni les prétendues lois de YHWH, ni les lois des hommes n’ont pu empêcher les gens de rompre leur vœux de mariage.
Nous ne pouvons pas enfreindre la seule loi qui est importante, et qui est la loi naturelle. En effet le mariage ainsi pratiqué viole deux des trois aspects de la nature de chaque être humains :
[i]Nous sommes amour L’amour est illimité, éternel et libre.[/i]
Voila ce que nous sommes. Nous sommes illimité, éternels et libres, par nature.
Ainsi toute construction artificielle, sociale, morale, religieuse, philosophique, économique, ou politique qui enfreint ou subordonne notre nature représente une atteinte contre nous même, et nous nous élevons contre elle. Avec l’institution appelée mariage, nous avons tenté de créer de la sécurité, tout comme avec l’institution appelée gouvernement. En fait ce sont deux formes d’une même réalité, deux constructions sociales artificielles conçues pour gouverner le comportement mutuel.
Dans le contexte actuel, nous nous marions en vue de réduire notre amour à une promesse ou à une garantie. Le mariage est un effort en vue de garantir que ce qui est ainsi sera toujours ainsi. Si nous n’avions pas besoin de cette garantie, nous n’aurions pas besoin du mariage. Alors pourquoi cette garantie ?
D’abord pour créer de la garantie, (au lieu de la créer à l’intérieur de nous) ; ensuite si cette sécurité n’est pas éternelle on l’utilise afin de nous punir mutuellement puisque la promesse de mariage rompue peut former alors la base de poursuite légale. Le mariage est alors fort utile, mais pour les mauvaises actions.
Le mariage est également une tentative de notre part, de garantir que nous n’aurons jamais pour un autre les sentiments mutuels que nous éprouvons. Du moins nous ne les exprimerons pas de la même façon avec un autre, c'est-à-dire sexuellement. C’est une façon d’affirmer : “Cette relation est particulière. Nous tenons à elle par-dessus toutes les autres“. Mais cela nous sert il à quelque chose ?
Si nous désirons que notre invention appelée mariage nous conduise au pays de la béatitude éternelle, ou du moins à un niveau raisonnable de paix, de sécurité, et de bonheur, elle y arrive au moins au début, lorsque nous sommes encore aux premières expérience, mais plus nous entretenons cette expérience, plus elle nous mène là ou nous disons ne pas vouloir aller. Ainsi presque la moitié des gens mariés dissolvent leur mariage au moyen du divorce, et parmi ceux qui demeurent mariés, beaucoup sont désespérément malheureux. Nos unions bénies nous emmènent vers l’amertume, la colère le regret, et parfois même dans un espace de tragédie absolue.
Le mariage ne serait il pas une erreur de jugement ?
Revenir en haut Aller en bas
Sherlock

avatar

Masculin Nombre de messages : 442
Age : 49
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Le Mariage: institution humaine ou divine ?   Lun 30 Juin 2008, 18:54

Est-ce une apologie du libertinage ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://questionsbibliques.e-monsite.com/
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1499
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Le Mariage: institution humaine ou divine ?   Lun 30 Juin 2008, 19:15

Citation :
Nous sommes illimité, éternels et libres, par nature.

Tu as bien de la chance; moi, je suis tout à fait limité (physiquement et mentalement), très temporaire (il doit, dans le meilleur des cas, me rester une cinquantaine d'années à vivre), et ma liberté s'arrête dès que je vis en société (il m'est interdit de foutre mon poing dans la gueule des gens qui me gonflent)...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Mariage: institution humaine ou divine ?   Lun 30 Juin 2008, 20:02

Chaque promesse comporte un mensonge !
En fait, j'essaie de montrer ce que le mariage est devenu dans la société, par rapport à la loi naturelle qui devait être.
Le mariage est d'abord une promesse, et 'chaque promesse comporte un mensonge'.
Le mensonge c’est d’affirmer que nous savons comment à un moment donné, nous sentirons par rapport à telle chose, et ce que nous voudrons en faire. Nous ne pouvons pas le savoir si nous vivons comme un être réactif. Ce n’est que si nous vivons comme un être créatif que notre promesse ne contient aucun mensonge. Nous saurons alors comment, à n’importe quel moment de l’avenir nous nous sentirons par rapport à une chose, car nous créerons nos sentiments, au lieu d’en faire l’expérience. Ce n’est quand créant notre avenir que nous pouvons le prédire. Mais même si nous le créons, nous avons le pouvoir et le droit de le changer. C’est un droit fondamental de toutes les créatures. Puisque nous sommes le changement même, et puisque c’est la seule constante qui nous concerne, nous ne pouvons sincèrement promettre de toujours être le même.
Une raison pour laquelle les gens trouvent difficiles de tenir parole tient au fait que leurs promesses entrent en conflit avec l’authenticité. C’est leur vérité qui est en évolution, et qui diffère de l’annonce qu’ils en ont faite. Ainsi, ils sont en conflit profond,
a qui devons nous obéir : A notre vérité ou à notre promesse ?
That is the question !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Mariage: institution humaine ou divine ?   Lun 30 Juin 2008, 20:04

BB a écrit.
Tu as bien de la chance; moi, je suis tout à fait limité (physiquement et mentalement), très temporaire (il doit, dans le meilleur des cas, me rester une cinquantaine d'années à vivre), et ma liberté s'arrête dès que je vis en société (il m'est interdit de foutre mon poing dans la gueule des gens qui me gonflent)...
Très interressant, je reviendrai la dessus plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Mariage: institution humaine ou divine ?   Lun 30 Juin 2008, 20:22

Sherlock a écrit:
Est-ce une apologie du libertinage ?
Comme nous le voyons, nous ne savons raisonner que dans les extrèmes et les opposés: c'est blanc ou noir, bien ou mal, grand ou petit... encadré ou libertain. Et s'il y avait d'autres solutions que la sempiternelle dichotomie. Il est vrai que les Témoins de YHWH ne nous ont pas formés en ce sens. Le bien c'est nous, le mal ce sont les autres... Tout est régit par les lois écrites, il n'y a jamais eu place pour la loi naturelle la loi dont Paul parle (Rom 2/14-15) et pourtant c'est bien de cela qu'il s'agit. Ne sommes nous pas capable de faire nos propres lois et ce au niveau personnel ? Ne sommes nous capables que d'obéir aux lois des autres ?

Sommes nous encore capable de vivre avec une conscience, à l'image de Elohim, ou est ce que nous ne marchons qu'a coup de 'Tu peux ou tu ne peux pas'. Le robot type, celui qui obéit, et qui ne pense plus. Si libertin est synonyme de liberté, alors oui c'est une apologie du libertinage. En ce qui concerne la liberté voici une définition:
Vivre sa vie sans attente (sans besoin de résultat précis), voila la liberté. La joie est dans la création, et non dans les conséquences, d’avoir un résultat particulier.
Bien à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5114
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Mariage: institution humaine ou divine ?   Lun 30 Juin 2008, 21:54

Bonjour nous-nous poupa,
Historiquement je crois bien que l'institution du "mariage" a moins vocation à codifier "l'amoouuur", au sens moderne, que les héritages (avec toutes les questions de droit, état-civil et paternité, qui s'y rapportent)...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
MDP



Masculin Nombre de messages : 28
Age : 72
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Le mariage, institution divine ou humaine ? A Poupa.   Dim 16 Nov 2008, 12:33

J'ai "aimé" étant à peine plus âgé que vous,votre lucidité concernant le mariage.L'honnêteté vis à vis de notre Créateur, envers soi-même est soumise à caution, les mouvements de notre propre âme avec ses contradictions, ses attentes différées dans tous les domaines basculent entre joies et peines, jouissances et douleurs, institution ou non, si cela était à refaire(se marier)je crois que j'y renoncerai, car je pense que la
perle rare avec laquelle poser des fondements pour une vie à deux, puis une descendance est un défi face au monde et déjà le sien propre, pour mener à bien notre existence vers un enrichissement mutuel qui semble éternel.
La fidélité et la loyauté, j'y crois,mais lors de période de déprime, de remise en question, de doutes, si une femme,(ou un homme pour une femme) en ces instants là avait croisé ma route,celle qui me correspondait
dans tous les domaines, je crois bien que j'aurai tout plaqué,biens matériels afin de vivre avec peu pour vivre un amour contagieux sans l'envie d'en être guéri pour le plaisir de l'autre, sa jouissance en osmose avc la mienne, suis-je égoïste pour autant?
MDP cat
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3868
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Le Mariage: institution humaine ou divine ?   Dim 16 Nov 2008, 12:57

Poupa,

" la seule constante qui nous concerne, nous ne pouvons sincèrement promettre de toujours être le même "

je crois que c'est là toute l'hérésie du mariage dans la conception jude-chrétienne, une promesse eternelle a laquelle , seule la mort met un terme.

" A notre vérité ou à notre promesse ? "

Je reponds à ma vérité, fidèle à ma personne, refusant de faire semblant d'être heureux, de faire semblant d'aimer.
Je ne veux plus me mentir et mentir aux autres dans le mesure du possible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Mariage: institution humaine ou divine ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Mariage: institution humaine ou divine ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sagesse humaine, sagesse divine
» Nature divine et nature humaine
» Le Mariage est-il une obligation divine ou bien une sounnah
» L'Eglise, société parfaite, divine et humaine (message de Jésus à Mgr Ottavio Michelini)
» L'heure de la Miséricorde Divine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: NOUVELLES-
Sauter vers: