Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [b]Les relations amoureuses, comment les envisager[/b]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [b]Les relations amoureuses, comment les envisager[/b]   Mar 01 Juil 2008, 20:13

Relation amoureuse.
Après avoir lu que le mariage était une institution humaine dont il était difficile de sortir vaincoeur je vous propose d'examiner comment réussir notre relation amoureuse, nous qui cherchons à être complet depuis, que nous avons été coupé en deux!
Tout d'abord retirons cette idée de vouloir à tout prix se faire une promesse, comme l'institution 'Mariage' le demande, car, chaque promesse comporte un mensonge.
Le mensonge c’est d’affirmer que nous savons comment à un moment donné, nous nous sentirons par rapport à telle chose, et ce que nous voudrons en faire. Nous ne pouvons pas le savoir si nous vivons comme un être réactif. Ce n’est que si nous vivons comme un être créatif que notre promesse ne contient aucun mensonge. Nous saurons alors comment, à n’importe quel moment de l’avenir nous nous sentirons par rapport à une chose, car nous créerons nos sentiments, au lieu d’en faire l’expérience. Ce n’est quand créant notre avenir que nous pouvons le prédire. Mais même si nous le créons, nous avons le pouvoir et le droit de le changer. C’est un droit fondamental de toutes les créatures d'Elohim. Puisque comme Elohim, nous sommes le changement même, et puisque c’est la seule constante qui nous concerne, nous ne pouvons sincèrement promettre de toujours être le même.
Une raison pour laquelle les gens trouvent difficiles de tenir parole tient au fait que leurs promesses entrent en conflit avec l’authenticité. C’est leur vérité qui est en évolution, et qui diffère de l’annonce qu’ils en ont faite. Ainsi, ils sont en conflit profond, a qui dois je obéir : A leur vérité ou à leur promesse ?
Lorsque les relations amoureuses humaines échouent (elles n’échouent jamais vraiment, sauf au sens strictement humain, c'est-à-dire qu’elles n’ont pas produit ce que l’on voulait), c’est parce que on y est entré pour la mauvaise raison. (Mauvaise dans un sens relatif, c'est-à-dire ce qui se mesure à ce qui est bon, peu importe ce que c’est ! Il serait plus précis de dire que “les relations échouent, changent, plus souvent lorsqu’on y entre pour des raisons qui ne sont pas pleinement bénéfiques ou propices à leur survie“) La plupart des gens entrent dans une relation en ayant à l’esprit ce qu’ils peuvent en tirer, plutôt que ce qu’ils peuvent y apporter.
Le but d’une relation est de décider qu’elle part de vous-même vous aimeriez voir ‘apparaître’ chez l’autre, et non pas quelle part de l’autre je veux m’accaparer et retenir. Il est très romantique de dire que, qu’un être que vous jugé extraordinaire est entré dans votre vie, et que vous vous sentez complet. Toutefois le but de la relation n’est pas d’avoir quelqu’un d’autre qui pourrait vous compléter, mais d’avoir quelqu’un d’autre avec qui vous pourriez partager votre complétude. Voici le paradoxe de toutes les relations humaines : Nous n’avons besoin de personne en particulier pour faire vraiment l’expérience de ‘Qui nous sommes’, et… sans quelqu’un d’autre, vous n’êtes rien. C’est à, la fois le mystère, et la merveille, la frustration, et la joie de l’expérience humaine. Cela exige une compréhension profonde, et une volonté total de vivre d’une façon sensée au sein de ce paradoxe. Très peu de gens le font.
Que chaque personne se trouvant en relation se préoccupe, non pas de l’autre, mais seulement, seulement, seulement de Soi.
Cette stratégie parait étrange, car on vous a dit que dans la forme de relation la plus élevée, on doit se préoccuper que de l’autre. Mais le fait de se concentrer sur l’autre (l’obsession pour l’autre), c’est ce qui fait échouer les relations personnelles.
Qu’est ce que l’autre est en train d’être, de faire, d’avoir, de dire, de vouloir, d’exiger, de penser, d’espérer, de planifier ? Le Maître comprend que ce que l’autre est en train d’être, de faire, d’avoir, de dire, de vouloir, d’exiger, de penser, d’espérer, de planifier n’a aucune importance. Tout ce qui importe c’est ce que vous êtes, en rapport avec cela.
La personne la plus aimante est celle qui est centrée sur Soi.
Si nous ne pouvons aimer notre Soi, nous ne pouvons aimer quelqu’un d’autre. Bien des gens font l’erreur de chercher l’amour du Soi, à travers l’amour de l’autre. Bien entendu, ils ne s’en aperçoivent pas. Ce n’est pas un amour conscient, cela se déroule dans le mental, au fond du mental dans ce que nous appelons le subconscient. Ils s’imaginent : “qu’il suffit qu’ils aiment les autres pour être aimé d’eux, alors disent ils, je serai digne d’être aimé, et je pourrai aimer“.
En fait c’est la situation inverse qui fait qu’un grand nombre de gens se détestent eux-mêmes parce qu’ils ont l’impression que personne ne les aime. C’est une maladie, quand les gens sont vraiment “malade d’amour“, car en vérité d’autres les aiment vraiment, mais cela n’a aucune importance. Peu importe combien de gens leur témoigne leur amour, ça ne leur suffit pas.
D’abord ils ne le croient pas. Ils pensent qu’on essaye de les manipuler, d’obtenir quelque chose. Ils restent là, à essayer de s’imaginer comment il se peut que quelqu’un les aime vraiment ? Donc ils ne les croient pas, et se lance dans une campagne pour qu’on leur prouve.
Pour cela ils peuvent demander que l’autre change de comportement.
Deuxièmement, s’ils en viennent enfin à pouvoir croire qu’on les aime, ils commencent tout de suite à ce demander combien de temps ils pourront garder cet amour. Alors pour s’accrocher à cet amour, ils commencent à modifier leur comportement.
Ainsi deux personnes se perdent littéralement dans une relation. Elles entrent dans une relation en espérant se trouver, mais elles se perdent. Cette perte du Soi dans une relation, c’est ce qui cause la plus grande amertume au sein de telles associations. Si l’on met la charrue avant les bœufs, et que nous connaissons la sainteté de quelqu’un avant de nous reconnaître nous-même, nous en aurons du ressentiment. Les religions nous obligent de
Considérer les autres comme des être supérieurs à vous, c’est ce que nous faisons, un certain temps. Puis nous les crucifions. C’est leur message que nous n’avons pas été à même d’entendre. C’est la vérité que nous n’avons pas été capable d’accepter. C’est pourquoi nous ne pourrons jamais vraiment, purement ; tomber amoureux les uns des autres, nous ne sommes jamais vraiment tombés amoureux avec notre Soi. Soyez maintenant centré sur notre Soi. Soyons à l’affût de ce que nous sommes entrain d’être, de faire, et d’avoir, et non de ce qui se passe chez un autre. Ce n’est pas dans l’action d’un autre mais dans votre ré-action que nous trouverons votre salut.
Si nous voulons créer une relation à long terme, assurons nous que notre compagn(e) (on) et nous, nous nous entendions sur le but. Si nous sommes d’accord tous les deux à un niveau conscient, sur le fait que notre relation a pour but de créer une occasion et non une obligation de croître, d’exprimer pleinement le Soi, d’élever pleinement le potentiel de notre vie, de nous guérir de toute fausse pensée, ou de toute idée limitative que nous nous soyons jamais faites de nous-même, alors la relation commence sur une très bonne base.
Si nous voulons des garanties dans la vie, alors nous ne voulons pas la vie, nous voulons des répétitions d’un scénario déjà écrit. La vie par nature ne peut offrir de garantie, cela irait à l’encontre de son but.
Il y a des défis et des moments difficiles dans la vie, il ne faut pas essayer de les éviter. Il faut les accueillir avec gratitude, comme des occasions de faire ce que l’on est venu faire dans une relation, et dans la vie. Il ne faut pas voir son partenaire comme un ennemi, ou un adversaire, mais cultiver une technique, celle de considérer tous les problèmes comme des occasions d’être, de choisir, qui Nous sommes vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Sherlock

avatar

Masculin Nombre de messages : 442
Age : 49
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: [b]Les relations amoureuses, comment les envisager[/b]   Mer 02 Juil 2008, 16:15

Poupa,

Un p'tit conseil. Arrête les crochets avec le B dans le titre. ça ne marche pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://questionsbibliques.e-monsite.com/
ASSAD

avatar

Masculin Nombre de messages : 434
Age : 91
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: [b]Les relations amoureuses, comment les envisager[/b]   Mer 02 Juil 2008, 17:45

J'aimme bien Khalil Gibran sur cette question.

L'amour

Alors al-Mitra dit : parle-nous de l'amour.
Il leva la tête et regarda la foule sur laquelle un grand silence s'était abattu. D'une voix assurée, il dit:
Quand l'amour vous fait signe, suivez-le,
Bien que ses chemins soient raides et ardus.
Et quand il vous enveloppe de ses ailes, cédez-lui,
Même si l'épée cachée dans ses pennes vous blesse,
Et quand il vous parle, croyez en lui,
Même si sa voix brise vos rêves comme le vent du nord dévastant un jardin.
Car si l'amour vous couronne, il vous crucifie aussi. Et s'il est pour votre croissance, il est aussi pour votre élagage.
De même qu'il s'élève à votre hauteur pour caresser vos plus tendres branches frémissant dans le soleil,
Il descend jusqu'à vos racines et les secoue de leur adhérence à la terre.
Telles des gerbes de blé, il vous ramasse et vous serre contre lui.
Il vous vanne pour vous dénuder.
Il vous tamise pour vous libérer de votre enveloppe.
Il vous pile jusqu'à la blancheur.
Il vous pétrit jusqu'à vous rendre malléables;
Puis il vous assigne à son feu sacré afin que vous deveniez pain sacré au festin sacré de Dieu.
Tout cela, l'amour vous le fait subir afin que vous connaissiez les secrets de votre coeur et, au travers de cette connaissance, deveniez fragment du coeur de la Vie.
Mais si, pusillanimes, vous ne recherchiez que la paix de l'amour et sa volupté,
Mieux vaudrait pour vous couvrir votre nudité et sortir de l'aire de l'amour,
Pour pénétrer dans le monde sans saisons en lequel vous rirez, mais pas de tout votre rire, et pleurerez, mais pas de toutes vos larmes.
L'amour ne donne que de lui même et ne prend que de lui-même.
L'amour ne possède pas et ne saurait être possédé.
Car l'amour suffit à l'amour.
Lorsque vous aimez, vous ne devriez pas dire : "Dieu est dans mon coeur", mais plutôt : "Je suis dans le coeur de Dieu."
Et ne croyez pas qu'il vous appartienne de diriger le cours de l'amour, car c'est l'amour, s'il vous en juge dignes, qui dirigera le vôtre.
L'amour n'a d'autre désir que de s'accomplir.
Mais si vous aimez et ne pouvez échapper aux désirs, qu'ils soient ceux-ci :
Vous dissoudre et être comme l'eau vive d'un ruisseau chantant sa melopée à la nuit,
Connaître la douleur d'une tendresse excessive,
Recevoir la blessure de votre conception de l'amour,
Perdre votre sang volontiers et avec joie,
Vous réveiller aux aurores, le coeur ailé, et rendre grâces pour une nouvelle journée d'amour,
Vous reposer à l'heure du méridien et méditer l'extase de l'amour,
Revenir à votre foyer le soir, avec gratitude,
Puis vous endormir avec au coeur une prière pour l'être aimé et sur vos lèvres un chant de louange.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [b]Les relations amoureuses, comment les envisager[/b]   Ven 04 Juil 2008, 08:08

C'est très bien dit et bien pensé.
Nous sommes tous des amoureux en fait. Enfin je j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [b]Les relations amoureuses, comment les envisager[/b]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[b]Les relations amoureuses, comment les envisager[/b]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» INFJ et relations amoureuses
» Envisager une relation amoureuse quand on est bipolaire
» Phobie & Relations amoureuses
» Présentation de Phoenix
» Françaises / Allemands

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: