Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une entrée en matière particulière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1696
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Une entrée en matière particulière   Mer 06 Fév 2013, 12:56

Citation :
1 Plusieurs ayant entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, 2 suivant ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et ont devenus des ministres de la parole, 3 il m’a aussi semblé bon, après avoir fait des recherches exactes sur toutes ces choses depuis leur origine, de te les exposer par écrit d’une manière suivie, excellent Théophile, 4 afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus.
Luc 1.1-4

Dès les premiers mots de son évangile Luc met les choses au point ou à tout le moins donne cette impression. Il n’est pas question d’une quelconque inspiration divine le poussant à écrire ce qu’il entend. Luc au contraire explique qu’après avoir effectué des recherches exactes il a décidé de les mettre par écrit pour en faire un récit, afin d’en instruire son ami Théophile (ami de Dieu). Ce prénom est-il un clin d’œil au futur lecteur ou celui d’une personne bien réelle ?
Nous voici déjà en présence de la première question ou plutôt de celle qui nous apparait le plus rapidement. Car il y en a bien d’autres.

Luc est-il bien une personne et non prête nom ?
Est-il un prosélyte juif ou est-il un homme des nations se sentant proche des Israélites ?
Quelles sont les recherches qu’il a prétendument effectuées ?
Sont-ce des recherches écrites ou orales ?
Dans ce dernier cas quels sont les personnes qu’il a interrogées ? Ont-elles été des témoins directs des évènements racontés par la suite ?
Lorsqu’il parle de recherches exactes sur toutes choses depuis leur origine, à quelle origine fait-il mention ?
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3972
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Une entrée en matière particulière   Mer 06 Fév 2013, 17:35

Je pense que Luc veut indiquer qu'en écrivant son évangile, il effectue un travail d'historien, donc un récit fiable et digne de confiance. Pour renforcer la solidité de son récit, il affirme puisser ses informations auprés de "témoins oculaires", surement les apôtres et ceux qui ont accompagné Jésus. Bien sûr la finalité du travail de Luc consist à affermir la foi des lecteurs en garantissant la solidité et la fiabilité des faits rapportés, puisqu'ila lui même vérifié la validité des informations recuiellies.

De nombreuses références semblent déisgner le "médecin" Luc (Col 4,14) comme rédacteur de l'évangile de Luc, car cet évangile décrit avec précision de nombreuses maladies (4,38 ; 5,12 ; 8,44) mais de nombre commentateurs font observer que ces descriptions des maldies ne vont pas au delà de celles que nous trouvons dans les écrits gréco-romains, l'antiquité ne connait pas de langage médical particulier. Les competences médicales de l'auteur de l'évangile de Luc ne sont pas prouvés.
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1696
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Une entrée en matière particulière   Mer 06 Fév 2013, 19:30

Le médecin du 1er siècle ne peut être comparé à celui du 21e siècle.
L’histoire officielle a souvent été modifiée et adaptée au gout des lecteurs ou à tout le moins aux idées des dirigeants politiques locaux. L’histoire n’est parfois qu’un leurre.
Les notions d’histoire et de vérité ne sont pas à considérer de la même façon suivant que l’on se trouve au 1er ou au 21e siècle.

Il est bon de se demander ce que le lecteur / auditeur ou auditeur comprenait des récits évangéliques. Qu’est-ce que cela représentait pour lui-elle ?
Bien évidemment avec le temps nous avons pris l’habitude de (re)lire les textes bibliques à l’aide d’une loupe et fort d’un bagage théologique (relatif) que n’avaient pas les premiers croyants disciples de Jésus. De plus la lecture de philosophes et contradicteurs/empêcheurs de tourner en rond nous a formé à montrer plus de prudence dans notre lecture, mais aussi à recevoir avec plus de plaisir ces textes fondateurs.
Fondateurs pour autant que ceux que nous avons n’aient pas subis trop de modifications lors d’interprétations successives, soit de grec en latin, de latin en français. Et encore j’en oublie certainement.

L'excercice consistant à nous demander ce que le lecteur/auditeur du 1er siècle pensait n'est pas vain, tout au plus nous permet-il de prendre, de façon abrupte, connaissance du texte sans a priori, tout en se laissant la possibilité de le relire en recherchant ce qu'il représente pour nous; vivant ainsi une double lecture, celle du passé et celle du présent. Bien sur cette approche est à prendre avec beaucoup de précautions puisque nous ne sommes jamais bien certains de (pouvoir) raisonner comme les gens du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une entrée en matière particulière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une entrée en matière particulière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrée a LLG
» Entrée en seconde, question
» Belle entrée, facile à préparer!
» Nombre limite de tentatives d'entrée
» [Lempel] La galaxie tourne très bien sans matière noire, merci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION :: BIBLE: NOUVEAU TESTAMENT :: LUC-
Sauter vers: