Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
le chapelier toqué



Nombre de messages : 1402
Age : 69
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Sam 23 Mar 2013, 01:31

Sherlock, les athées ne sont pas des millions à croire en un paradis terrestre, mais ils sont compris avec les chrétiens et les non chrétiens qui sont eux des millions à croire en un paradis terrestre.
Certaines personnes espèrent sans doute des conditions meilleures sur la terre et Will Durant a sans doute extrapolé leurs attentes.

Mais j'aime bien ta façon de remuer.
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3509
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Lun 25 Mar 2013, 13:18

L'évangile de Jean marque une difference d'orientation avec l'Apocalypse. L'Apocalypse exprime la royauté du Christ à travers le messianisme terrestre ou l'autorité du Christ s'impose aux hommes. L'évangile de Jean laisse tomber le scénario apocalyptique et politique, pour décrire l'élévation de Jésus à travers la crucifixion faisant de la croix son trône (3,14; 8,28 et 12,32).

Jean insiste beaucoup sur l'écriteau de la croix qui porte la mention, " Jésus le Nazôréen, le roi des Juifs ", (19,19-22) qui était écrite en hébreu, en latin et en grec et qui indique que la royauté du Christ s'exprime par à sa mise en mort sur la croix. D'ailleurs Pilate presente Jésus aux juifs en disant : " Voici votre roi. " (19,14);
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3509
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Mar 26 Mar 2013, 12:27

Jean ne conçoit pas la royauté de Jésus comme une victoire sur ses adversaires, pourtant (12,31) affirme " maintenant le Prince de ce monde va être jeté dehors " et (16,33) " J'ai vaincu le monde."

Quand on lit le contexte de ces versets, il apparait qu'ils n'impliquent pas une victoire sur les forces du mal mais une perspective de salut ... roi en tant que sauveur du monde car fidèle jusqu'à la mort.

Aprés avoir dit, " le Prince de ce monde va être jeté dehors ", Jésus souligne en (12,32-33) " et moi, une fois élevé de terre, j'attirerai tous les hommes à moi. Il signifiait par là de quelle mort il allait mourir. "

D'ailleurs c'est au moment de sa mort que Jésus " remit l'esprit " (voir Jean 7,39), qu'il s'offrit comme l'Agneau (19,36) et que les hommes le regardent celui qu'ils ont transpercé avec foi, le roi sauveur.
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3509
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Mer 27 Mar 2013, 12:16

Jean 18,37 rapporte le dialogue entre Pilate et Jésus :

" Pilate lui dit : " Donc tu es roi ? " Jésus répondit : " Tu le dis : je suis roi. Je ne suis né, et je ne suis venu dans le monde, que pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix. "

Ce texte semble indiqué que Jésus est roi sur ses disciples par la vérité qu'ils acceptent avec foi. Si Jésus est roi en mourant sur la croix pour le salut du monde, c'est la foi qui se manifeste par la comprehension du sens profond de cette mort (apprendre comment le Père s'y révèle en son Fils) qui sauve.

La vérité dont Jésus témoigne est le fondement de sa royauté.
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3509
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Jeu 28 Mar 2013, 12:07

Que nous révéle le récit de l'entrée triomphale à Jérusalem de Jésus ?

Les auteurs avaient-ils l'intention d'indiquer que Jésus était le fils de David, le Roi d'Israël si longuement espéré, un héros national pour chasser l’oppresseur romain hors de Jérusalem, révélant que peut-être que les disciples de Jésus ont cru pendant un temps que leur maître serait un Roi terrestre comme David ?

Les acclamation de la foule rapportées par les auteurs des évangiles semblent explicites :

" Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur !" - Lc 19,38

" Béni soit le Royaume qui vient, de notre père David ! " - Mc 11,10

" Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! " -Mt 21,9



Ou la foule se trompe-elle de Roi puisque Jésus ne se presente à elle, que monté sur un simple âne, sans aucun soldat et sans aucune arme et alors nous serions devant un immense malentendu, les auteurs voulant souligner les attentes non-fondées de la foule ?

Les évangélistes ont-ils tout simplement voulu montré que Jésus accomplit la prophétie de Zacharie 9,9 qui le désigne comme futur Roi ?



Cet épisode est d'actualité puisque les Catholiques vont célébrer la fête des Rameaux.
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3509
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Ven 29 Mar 2013, 11:45

" Quelques remarques sur tes derniers ajouts (et tant pis pour les questions précédentes):
1. Dans Jean 18,37, la traduction (?) que tu cites: "Tu l'as dit: je suis roi" implique que (le) Jésus (johannique) ACCEPTE et ASSUME ce qualificatif. Le texte grec est beaucoup moins clair: su legeis hoti basileus eimi, "c'est toi qui dis que je suis roi": "Pilate" reste seul responsable de la déclaration, "Jésus" ne confirme ni n'infirme rien. Dans le quatrième évangile, ce sont toujours les autres qui le disent roi (1,49; 6,15; 12,13; 18,33ss; 19,3.12.19ss). Seule exception possible, elle-même très ambiguë, l'évocation de sa "royauté" (sens à retenir ici pour basileia de préférence à "royaume" ou "règne") en 18,36, dont "Pilate" déduit ("donc") que "Jésus" est ou se pense "roi" -- mais celui-ci lui laisse l'entière responsabilité de la déduction.
2. Il ne faut pas oublier que dans Marc qui, dépourvu de "généalogie", laisse également à d'autres le soin d'appeler Jésus "Fils de David" (10,47s; 11,10), il y a aussi une remise en question radicale de ce titre (12,35-37, d'après le psaume 110 - encore). A rapprocher de Jean 7,40-42 où l'évangéliste "rapporte" la discussion de la "foule" sur l'identité de Jésus, en ayant soin de ne rien "trancher".
3. En ce qui concerne l'entrée à Jérusalem (au passage, les Rameaux, c'était dimanche dernier), bien sûr qu'elle est inspirée de Zacharie 9,9: chez Marc (11) le texte de Zacharie fournit simplement le "scénario", chez Matthieu (21) et Jean (12) il est en outre cité de telle sorte que "l'événement" devient "accomplissement de prophétie" (avec ce petit détail amusant chez Matthieu, que le parallélisme poétique du texte "prophétique" [âne // ânon - petit d'une ânesse] n'est plus compris comme tel et qu'il lui faut donc DEUX ânes au lieu d'un). Dans Zacharie le roi "humble/pauvre" doit son "salut" (= sa victoire) à Yahvé seul, il ne dépend pas de ses propres forces militaires (cf. les "chars" et les "chevaux" du v. 10, qui rappellent les instructions de Deutéronome 17 sur la limitation de la puissance militaire recommandée au roi). Le tout renvoyant bien sûr aux origines modestes de la royauté judéenne (cf. Genèse 49,11) et à l'intronisation de Salomon (fils de David) sur la mule de son père (1 Rois 1,33ss). "
(Spermologos)


Dernière édition par free le Dim 31 Mar 2013, 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué



Nombre de messages : 1402
Age : 69
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Ven 29 Mar 2013, 13:58

Citation :
Pilate lui dit alors : « Tu es donc roi ? » Jésus lui répondit : « C’est toi qui dis que je suis roi.

Jean 18.37 selon la TOB

Citation :
Pilate lui dit: « Tu es donc roi? » Jésus répondit: « Tu le dis, je suis roi.

Jean 18.37 Segond 21

Citation :
Pilate lui demande : « Donc, tu es roi ? » Jésus lui répond : « C’est toi qui le dis.

Jean 18.37 Parole de Vie
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3509
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Sam 30 Mar 2013, 20:46

Citation :
Dans le quatrième évangile, ce sont toujours les autres qui le disent roi (1,49; 6,15; 12,13; 18,33ss; 19,3.12.19ss). Seule exception possible, elle-même très ambiguë, l'évocation de sa "royauté" (sens à retenir ici pour basileia de préférence à "royaume" ou "règne") en 18,36, dont "Pilate" déduit ("donc") que "Jésus" est ou se pense "roi" -- mais celui-ci lui laisse l'entière responsabilité de la déduction.

Je n'avais pas remarqué que dans le quatrième évangile, c'est les autres qui déclarent Jésus Roi. Quand on lit Jean 1, 29 ss, Jean le Baptiste désigne Jésus comme étant, "l'agneau de Dieu" (1,29); "l'Élu de Dieu" (1,34); Simon-Pierre l'identifie au Messie (1,41); Nathanaèl lui attribue les titre de "Fils de Dieu" et "roi d'Israël" (1,49). Le seul titre ou fonction que Jésus s'attribue est celui de "Fils de l'homme" (1,51).
Le Jésus johannique semble assumer le titre de "fils de l'homme" (13,31) en alternance avec celui de "Fils" (17,1). Or en Dn 7,13-14; le Fils de l'homme reçoit gloire et royauté de la part de Dieu. ( "... conféré empire, honneur et royaume, et tous peuples, nations et langues le servirent. Son empire est un empire éternel qui ne passera point, et son royaume ne sera point détruit."), faisant du titre "fils de l'homme", une fonction royale.





L'expression " Voici l'Agneau de Dieu. " (Jean 1, 29 et 36) semble s'assimiler aux titres de Messie, chef du troupeau et Roi d'Israël (Apoc 6,16; 7,17).
Tout le contexte dénote que l'auteur comprend "agneau de Dieu" comme "Roi d'Israël" (1, 41 et 49). On notera que l'auteur ne dis pas que l'agneau porte les péchés du monde mais qu'il "enlève" les péchés (1, 29), il n'est pas directement question de l'expiation. D'ailleurs le Messie juif devait mettre un terme au péché sans que cela nécessite une mort rédemptrice (Jér 50,20; Za 13,1; Mal 3,3-4). L'agneau enlevé les péchés parce qu'il dispense l'Esprit purifacteur, "c'est lui qui baptise dans l'Esprit Saint." (1,33).
Le titre "agneau de Dieu" est une désignation messianique qui s'apparente à l'agneau royal de l'Apocalypse.
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3509
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Lun 01 Avr 2013, 09:58

Citation :
En ce qui concerne l'entrée à Jérusalem (au passage, les Rameaux, c'était dimanche dernier), bien sûr qu'elle est inspirée de Zacharie 9,9: chez Marc (11) le texte de Zacharie fournit simplement le "scénario", chez Matthieu (21) et Jean (12) il est en outre cité de telle sorte que "l'événement" devient "accomplissement de prophétie" (avec ce petit détail amusant chez Matthieu, que le parallélisme poétique du texte "prophétique" [âne // ânon - petit d'une ânesse] n'est plus compris comme tel et qu'il lui faut donc DEUX ânes au lieu d'un).

Dans l'évangile de Jean, le récit de l'entrée à Jérusalem insiste beaucoup sur la fonction de "Roi" de Jésus, (12,13) " Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur et le roi d'Israël ! " et (12,15) " Voici que ton roi vient, monté sur un petit d'ânesse. "
Cette insistance semble préparer l'annonce de la glorification du Fils de l'homme (12,23 "Voici venue l'heure où doit être glorifié le Fils de l'homme.") et son élévation (12,32.34 "et moi, une fois élevé de terre ... Il signifiait par là de quelle mort il allait mourir.") qui coïncident avec sa mort sur la croix.

D'ailleurs c'est au moment de la crucifixion que le "Prince de ce monde" est jeté dehors (12,31), c'est-à-dire perd sa domination sur le monde, ce qui permet au le Fils de l'homme d' exercer sa royauté universelle, cela correspond à l'intronisation du Fils de l'homme comme Roi.
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3509
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Mer 03 Avr 2013, 17:16

L'élévation et la glorification de Jésus sur la croix correpond au jugement eschatologique

"C'est maintenant le jugement de ce monde" Jn 12,31
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3509
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Mar 09 Avr 2013, 16:20

Dans le NT la royauté de Dieu est parfois presentée comme la royauté du Fils, faisant de ce pouvoir, une seule et même royauté.

" Je t'adjure devant Dieu et devant le Christ Jésus, qui doit juger les vivants et les morts, au nom de son Apparition et de son Règne " - 2 Tim 4,1

" Car c'est ainsi que vous sera largement accordée par surcroît l'entrée dans le Royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ. " - 2 Pie 1,11
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3509
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Mar 27 Jan 2015, 18:18

Bizarrerie amusante (vu sur TJQ) :

D'après le "Guide d’étude de la Parole de Dieu" Page 35 (http://www.jw.org/fr/publications/livres/Guide-d%C3%A9tude-de-la-Parole-de-Dieu/)

"Vers 1914 de n. è.
Jésus jette le serpent, Satan, sur la terre et l’y confine pour une courte période (Révélation 12:7-9, 12)."
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4428
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Mar 27 Jan 2015, 20:23

C'est assez curieux en effet (j'ai recherché en vain l'original anglais de cette brochure qui ressemble à un tiré à part d'un appendice de la TMN pour voir si c'était circa, about, around*). Peut-être une façon (suprêmement idiote) de ne pas vouloir paraître "trop dogmatique" dans un ouvrage "grand public".
La seule chose dont je me souvienne, c'est qu'il y avait jadis un certain flottement lié au décalage entre la date de l'intronisation supposée de Jésus (octobre 1914) et celle du commencement de la Grande guerre (juillet-août). Et qu'une explication (je ne sais pas si elle avait jamais écrite, je l'avais entendue d'un instructeur de l'école des pionniers vers la fin des années 70) jouait sur un verset d'Apocalypse 12, le dragon se tenant devant la femme avant qu'elle accouche.
Mais ça n'a rien à voir, ni avec "l'événement" décrit ici, ni avec un doute sur l'année.

*J'ai trouvé, ça vient effectivement de l'appendice (B1) de la nouvelle édition de la NWT (2013) qui semble avoir été traduit et publié à part en français (en attendant la révision de toute la Bible, je présume).
http://www.jw.org/en/publications/bible/nwt/appendix-b/message-of-the-bible
Et c'est "About 1914 C.E.", ce qui ne nous avance guère -- "dans les environs de", comme ici:
https://www.youtube.com/watch?v=yX5FMcN_BAU
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
le chapelier toqué



Nombre de messages : 1402
Age : 69
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Mar 27 Jan 2015, 23:05

L'expression "about 1914 CE" a déjà fait coulé beaucoup d'encre sur les fora américains.
1914 est toujours confirmé comme étant une date qui n'est pas mise en doute dès lors pourquoi émettre une sorte de doute en restant dans le vague?
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4428
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Mer 28 Jan 2015, 00:22

Très juste: comme je ne suis plus du tout lesdits fora ça m'avait échappé.
Mais du coup je constate qu'il y a bien une explication probable, à savoir que dans la doctrine enseignée jusque-là, et pas franchement abandonnée, la "guerre au ciel" d'Apoc. 12 avait une durée, qui (parfois) correspondait approximativement à celle de la Première Guerre mondiale. Dans ce cas Satan n'était donc pas jeté sur la terre en 1914, mais après (ce que j'avais complètement oublié): précipitation sans hâte. C'est vraisemblablement de là que vient le "vers"...
Cf. http://www.jehovahs-witness.com/topic/266231/satan-thrown-earth-about-1914?size=10&page=3 (voir en milieu de page les références d'AnnOMaly, toujours très documentée).
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3509
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Mer 28 Jan 2015, 15:18

Ivan K

Hello,

Je me trompe peut-être et je n'ai pas le temps de vérifier, mais je crois me souvenir que dans la chronologie jéhoviste, l'expulsion de Satan des cieux arrive "quelques temps" après l'intronisation du Christ en octobre 1914. Je crois qu'ils disent qq chose comme : "Entre octobre 1914 et le printemps 1918", sans autre précision.
Sous réserve que mes souvenirs soient bons, donc, il n'y aurait rien de nouveau à dire que CET
événement précis est arrivé "vers 1914".

@@@@

Oui tu as raison, j'ai cherché et il y a comme un flou :

TG 15/15/03 : "En 1914, Dieu a établi son Royaume messianique au ciel. En sa qualité de Roi, Jésus Christ a alors accompli une action lourde de conséquences : il a expulsé du ciel vers la terre Satan le Diable et ses démons"

TG 01/09/11 : "Jésus se réjouissait d’avance de la victoire qu’il allait remporter sur le chef du monde quand, de retour au ciel, il serait à nouveau l’archange Mikaël. Une étude minutieuse des prophéties bibliques montre que cette victoire a eu lieu dans le ciel en 1914, ou peu après"

http://tjquestions.niceboard.com/t3008-vers-1914#60431
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1493
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Jeu 29 Jan 2015, 23:51

Ah ben mince alors, même quand j'occupe trop de mon temps avec des bêtises, j'arrive encore à poster ici !
C'est bête de ne pas avoir vu ce fil avant de poster là-bas mon message, AnnOMaly avait donné tout ce qu'il fallait !

Comme quoi, ce tout petit forum reste une belle source d'information, même indirectement.

etrechretien.discutforum.com c'est bon : mangez-en! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3509
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Ven 06 Fév 2015, 15:34

"Alors j'entendis dans le ciel une voix forte qui disait : Maintenant sont arrivés le salut, la puissance, le règne de notre Dieu et le pouvoir de son Christ.Car il a été jeté à bas, l'accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit." Apo 12,10

Comment la WT fait-elle pour situer cette scène en 1914, alors que le texte est au présent et emploie le terme "Maintenant" ?

Col 2,15 exprime aussi au présent, le triomphe du Christ et la chute des puissances opposées à Dieu :

"il a dépouillé les principats et les autorités, et il les a publiquement livrés en spectacle, en les entraînant dans son triomphe"

"C'est pourquoi Dieu l'a souverainement élevé et lui a accordé le nom qui est au-dessus de tout nom, pour qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre" Ph 2,9-10
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1493
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Ven 06 Fév 2015, 18:24

Dans l'optique téjie (qui est loin de leur être propre, sur ce point précis), Jean est transporté "au jour du Seigneur", compris non comme le "jour dominical" (sa vision a eu lieu un dimanche...), mais comme un jour lointain dans le futur. Lorque la voix dit : "Maintenant" et parle au présent, c'est le "maintenant" et le "présent" de ce futur dans lequel voyageait Jean en esprit (alors qu'il est explicitement question de "ce qui doit arriver bientôt", et que le livre s'adresse à sept congrégations contemporaines...).
Les autres extraits cités (qui ne sont pas exhaustifs sur ce point) sont bien plus problématiques, et l'exégèse de la Watch est beaucoup plus acrobatique encore : si je me souviens bien elle postule en gros DEUX Royaumes, un établi en 33 (le "Royaume du Fils de son amour", pas le temps de rechercher les ref. exactes, mais il y a un "discours public" centré sur cette expression et sûrement aussi qqs articles dans la littérature) et l'autre, le vrai, établi en 1914.
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3509
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Ven 06 Fév 2015, 19:02

Citation :
Dans l'optique téjie (qui est loin de leur être propre, sur ce point précis), Jean est transporté "au jour du Seigneur", compris non comme le "jour dominical" (sa vision a eu lieu un dimanche...), mais comme un jour lointain dans le futur. Lorque la voix dit : "Maintenant" et parle au présent, c'est le "maintenant" et le "présent" de ce futur dans lequel voyageait Jean en esprit (alors qu'il est explicitement question de "ce qui doit arriver bientôt", et que le livre s'adresse à sept congrégations contemporaines...).

A de nombreuses reprises l'Apocalypse mentionne l'autorité et le pouvoir du Christ comme un fait contemporain :

Je regardai et j'entendis la voix de beaucoup d'anges autour du trône avec celle des êtres vivants et des anciens — leur nombre était des dizaines de milliers de fois dix mille, des milliers de milliers.
Ils disaient d'une voix forte :
L'agneau qui a été immolé est digne de recevoir puissance, richesse, sagesse, force, honneur, gloire et bénédiction.
 Et toutes les créatures dans le ciel, sur la terre, sous la terre et sur la mer, tout ce qui s'y trouve, je les entendis qui disaient :
A celui qui est assis sur le trône et à l'agneau, la bénédiction, l'honneur, la gloire et le pouvoir à tout jamais !
Et les quatre êtres vivants disaient : Amen ! Et les anciens tombèrent pour se prosterner. (5,11 ss)
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué



Nombre de messages : 1402
Age : 69
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Ven 06 Fév 2015, 20:09

Cependant, des humains relativement peu nombreux ont à notre époque réagi avec humilité au message du Royaume, se sont voués à Jéhovah et ont rempli les conditions pour être l’objet de la faveur divine. Ils ont ainsi pu devenir des “ fils du royaume ”. (Matthieu 13:38.) Ces “ fils ” oints ont commencé à être invités à compter de la Pentecôte de l’an 33. Les Témoins de Jéhovah expliquent depuis longtemps que la manière dont Dieu traite avec son peuple donne à penser que, dans le principe, les membres de la classe céleste ont d’ores et déjà été appelés. Ainsi, les personnes qui ont connu la vérité biblique ces dernières années ont compris que c’est à présent l’espérance de la vie éternelle dans un paradis terrestre qui s’offre à elles. Elles ont finalement dépassé en nombre le reste des chrétiens oints, dont l’effectif décroît et qui ont, eux, l’espérance d’aller au ciel. Même si Luc 13:24 ne s’applique pas au premier chef à ceux qui n’espèrent pas aller au ciel, ce passage n’en renferme pas moins un sage conseil à leur intention.
Questions des lecteurs 15 juin 1996
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1493
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Ven 06 Fév 2015, 20:43

Citation :
“ Le royaume du Fils de son amour. ” À la Pentecôte 33 de n. è., dix jours après l’ascension de Jésus, ses disciples eurent la preuve qu’il avait été “ élevé à la droite de Dieu ” lorsque Jésus répandit l’esprit saint sur eux (Ac 1:8, 9 ; 2:1-4, 29-33). L’“ alliance nouvelle ” entra alors en vigueur en leur faveur et ils devinrent le noyau d’une nouvelle “ nation sainte ”, l’Israël spirituel. — Hé 12:22-24 ; 1P 2:9, 10 ; Ga 6:16.

Christ était à présent assis à la droite de son Père et il était le Chef de cette congrégation (Ép 5:23 ; Hé 1:3 ; Ph 2:9-11). Les Écritures montrent qu’à partir de la Pentecôte 33 de n. è. un royaume spirituel fut établi sur ses disciples. Lorsqu’il écrivit aux chrétiens de Colosses au Ier siècle, l’apôtre Paul déclara que Jésus Christ avait déjà un royaume : “ [Dieu] nous a délivrés du pouvoir des ténèbres et nous a transférés dans le royaume du Fils de son amour. ” — Col 1:13 ; voir aussi Ac 17:6, 7.

Le royaume du Christ à partir de la Pentecôte 33 de n. è. a été un royaume spirituel dominant sur l’Israël spirituel, les chrétiens qui ont été engendrés de l’esprit de Dieu pour devenir les enfants spirituels de Dieu (Jn 3:3, 5, 6). Lorsque ces chrétiens engendrés de l’esprit recevront leur récompense céleste, ils ne seront plus des sujets terrestres du royaume spirituel du Christ, mais ils seront rois avec le Christ au ciel. — Ré 5:9, 10.
Etude Perspicace, vol.2 - p.833
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4428
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Lun 09 Fév 2015, 14:05

Si l'on ramène tout ça à une formulation simple et schématique -- p. ex.: le Christ dispose en droit d'un pouvoir sur le monde (visible et invisible), en fait d'un pouvoir sur les siens (les élus, l'Eglise) -- il devient impossible de concevoir la moindre différence entre la situation d'avant et d'après 1914 selon l'imaginaire TdJ. On peut toujours distinguer verbalement les deux "époques", choisir d'appliquer certaines expressions et certains versets à la première et d'autres à la seconde, mais on n'aboutit pas pour autant à une différence de concept, autrement dit à une différence pensable. Au fond (en fait, en réalité, concrètement), avant et après c'est pareil, voilà l'idée qui ne saurait manquer d'effleurer le TdJ moyen, et d'autant plus (ou d'autant moins) que l'après dure.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1493
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Lun 09 Fév 2015, 14:11

Il reste tout de même l'expulsion des Cieux de Satan, soit un truc que personne n'est capable de vérifier, ni même d'en expliquer  les "modalités" concrètes dans une cosmologie moderne.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos



Nombre de messages : 4428
Age : 57
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Lun 09 Fév 2015, 15:07

Même au plan de l'imaginaire, je ne suis pas sûr que ça soit tout à fait pensable ou conceptualisable comme une différence avant / après: car avant il y a aussi "l'homme fort lié et sa maison pillée", "le royaume de Satan divisé" (Marc et //), "Satan tombé du ciel comme un éclair" (Luc), "le prince du monde jeté dehors" (Jean), les "puissances, principautés, etc. vaincues, dépouillées, menées en triomphe" (Colossiens-Ephésiens). Difficile d'échapper au sentiment de l'arbitraire dans la distribution des textes, des formules et des images analogues entre "33" et "1914", et surtout de penser une différence de signification (avant comme après, qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire sinon que Satan a perdu son pouvoir en droit ou sur les fidèles, mais pas encore en fait ou sur le monde ?).

[A la réflexion, je suis peut-être influencé par une remarque similaire que tu avais faite jadis, si mes souvenirs sont bons, sur un tout autre sujet: la différence purement verbale, non conceptualisable, entre "inspiration" et "direction" de l'Esprit. On peut répéter dix mille fois que le Collège central est dirigé par l'Esprit mais pas inspiré, on n'arrive pas pour autant à penser une différence de signifié quelconque entre les deux formules. Il me semble aussi qu'entre le "règne du Christ" avant et après 1914, un TdJ peut certainement affirmer une différence, mais non pas la penser.
Comme quoi, n'en déplaise à Boileau, ce qui ne se conçoit pas du tout peut s'énoncer le plus aisément du monde: c'est même une ficelle inusable de la rhétorique, politique et journalistique p. ex., que de créer des pseudo-nuances en opposant des quasi-synonymes: "responsable mais pas coupable", "l'unité, non l'uniformité", "question d'éthique et non de morale", etc.]
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus   Aujourd'hui à 07:30

Revenir en haut Aller en bas
 
1914 comme date d'intronisation et les textes du NT sur la royauté de Jésus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» NEUVAINE A L'ESPRIT SAINT
» Heureux les persécutés pour la justice : LA CROIX
» 1914 : Date de l'intronisation du Christ ?
» 1914 n'est pas une date biblique
» Comme Jésus est beau dans l’Eucharistie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: DU COTE DES :: TEMOINS-
Sauter vers: