Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
free



Nombre de messages : 3733
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Ven 03 Mai 2013, 18:02

Qu'est ce qui a motivé à une époque notre adhésion au jéhovisme ?

Je me pose souvent la question ... pourquoi ai-je de mon plein gré (à 14 ans) adhéré au mouvement religieux que l'on nomme les TdJ ?

Etais-je en quête d'une identité, d'une famille, d'un moyen d'exister, de remplir un vide intérieur ou d'apaiser des angoisses existentielles ... j'ai vraiment du mal à définir les mobiles qui m'ont guidé. Je n'avais aucune éducation religieuse et je n'avais jamais envisagé incorporer une religion ... Alors pourquoi ?

J'ai le sentiment que la quête et la recherche de Dieu sont rarement la motivation qui a guidé la majorité des adhésions (je peux me tromper).
Les raisons me semblent être souvent psychologiques ... mais je me demande si la quête identitaire et la quête spirituelle ne sont pas liées ?

Les personnes qui rentrent en contacts avec les TdJ sont peut-être en quête, en attente et cherchent à trouver quelque chose sur lequel il pourrait prendre appui. Le candidat rentre en contact avec un groupe offrant un certain support à ses désirs les plus profonds et une réponse à ses interrogations.

Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Ven 03 Mai 2013, 20:23

J'étais déjà croyant lorsque je suis devenue Témoin de Jéhovah. J'avais passé pas mal de temps au sein des mouvements paroissiaux catholiques. Mais de nombreux problèmes m'ont amené à me poser des questions et j'ai pris mes distances avec l'église catholique.
Ma soif de spiritualité m'a fait me promener vers les religions orientales et puis un beau jour...2 personnes se trouvaient à ma porte.

Je ne doutais pas de la possibilité d'un paradis et voilà que mes interllocuteurs abondaient dans ce sens en me montrant des promesses de vie paisible, de paix de sécurité.

Revenir en haut Aller en bas
Mlle Doe



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Sam 04 Mai 2013, 19:12

C'est étrange de poser la question.
J'ai un parcours des plus standard.
J'ai du me faire baptiser dans les mêmes âges, pourtant ma prise de position était évidente. Jeune ado, on est tel qu'on nous éduque, on ne cherche pas plus loin. Et même si les anciens pensaient que j'avais une certaine maturité (celle de répondre à des questions dont la réponse est en dessous), je restais une enfant qui va là où on la guide: c'est le principe même de la croissance. Avec du recul je constate des années après que j'étais formaté dans un mode de pensée, comme tous sur Terre.

Reste à définir sur quel schéma de pensée nous formons nos enfants, quel héritage lui lègue-t-on, quelle machine à penser voulons nous construire? Pour mes parents il semblait évident de me léguer ce qui pour eux les avait libéré de carcans différents, sans même imaginer que cet héritage en constituerait véritablement un. Et si un jour j'ai moi même à léguer quelque chose (dans un très futur futur Very Happy) je me torturerais l'esprit avec cette question. Personnellement je ne les blâme pas, je serais dans le même mode de fonctionnement, je répéterai sans doute leur geste.
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1499
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Sam 04 Mai 2013, 21:55

Citation :
j'avais une certaine maturité (celle de répondre à des questions dont la réponse est en dessous)

Alors ça, c'est vraiment une jolie formule! Razz
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3733
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Dim 05 Mai 2013, 17:48

Citation :
Reste à définir sur quel schéma de pensée nous formons nos enfants, quel héritage lui lègue-t-on, quelle machine à penser voulons nous construire? Pour mes parents il semblait évident de me léguer ce qui pour eux les avait libéré de carcans différents, sans même imaginer que cet héritage en constituerait véritablement un.

Mlle Doe,

Les parents lèguent à leurs enfants ce qu'ils pensent être le meilleur pour eux sans imaginer que ce qu'ils considèrent comme une libération peut-être vécu par leurs enfants comme un enfermement ce qui souligne la complexité du processus de transmission. La WT insiste beaucoup sur le fait que les TdJ ne sont pas comme les catholiques ou les enfants adoptent la religion de leurs parents ... la religion n'est pas une affaire d'héritage mais de choix ... or la WT n'est pas consciente que le même phénomène existe en son sein, " l'étude biblique" aux enfants, est un moyen de s'assurer de la bonne transmission. Je note que de nombreux jeunes nés dans une familles TdJ deviennent à leur tout TdJ "l’insu de leur plein gré". Je trouve normal que des parents transmettent leurs valeurs à leurs enfants mais se pose le poids de cet héritage et la crainte et la culpabilité que les enfants peuvent ressentir de peiner leurs parents si d'aventure ils désiraient abandonner l'héritage.
Rares sont les enfants de TdJ qui prennent le baptême parce qu'ils "entretiennent des relations étroites avec Dieu" ... c'est plus un phénomène de groupe et de mimétisme.
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Lun 06 Mai 2013, 12:48

Un surveillant de circonscription a déclaré un jour à la réunion qu'il tenait avec les anciens:

Citation :
Un enfant de Témoin est comme un enfant dont les parents sont médecins, à force d'entendre son père ou sa mère parler de maladies et de médicaments, il pourrait pratiquement écrire une ordonnance permettant à un ami de se soigner en prenant les remèdes conseillés. Mais s'il désire devenir médecin il devra suivre des études, réussir son doctorat après cela il pourra rédiger des ordonnances. De même les enfants de Témoins doivent étudier prendre le baptême, s'ils le désirent, pour devenir à leur tour des Témoins de Jéhovah.

Mais si nous lisons entre les lignes de cette déclaration, nous voyons le rôle joué par les parents qui parlent devant leurs enfants de ce qui leur tient à coeur. Le but des parents est de donner le meilleur à leurs enfants. Ces derniers (les enfants) ont le droit de réfléchir et de prendre les décisions, à leur tour, qui leur paraissent les meilleures.

Les problèmes naissent lorsqu'un enfant prend le baptême au moment de son adolescence, alors qu'il/elle n'est pas forcément mûr(e) sur le plan émotif. Les parents portent une responsabilité importante s'ils usent de leur autorité pour encourager, voire exercent une pression, sur l'adolescent pour qu'il demande le baptême. Ils prennent dans ce cas la place du sentiment émotionnel du jeune.

Par la suite lorsque le jeune va mettre en doute certaines doctrines ou commencer à s’émanciper ce sont ses propres parents qui lui reprocheront sa conduite en lui rappelant qu’il a pris fait et cause pour servir Jéhovah Dieu. Ils ont oublié, volontairement ou non, qu’ils ont vivement encouragé leur enfant à prendre le baptême alors que ce dernier avait des hésitations ou présentait une maturité trop exacerbée dans le domaine de la spiritualité. Les jeunes enfants considèrent qu’il existe le bien et le mal, comme le blanc et le noir, sans apercevoir les nuances existant entre ces deux extrêmes. Les adolescents sont souvent prompts à manifester contre l’injustice et à prendre parti pour des causes leur paraissant justes alors qu’ils ne les ont pas bien examinées ou n’en connaissent pas tous les tenants et les aboutissants.
L’organisation joue le même rôle au plan émotionnel, sur les sentiments des nouveaux intéressés fréquentant la congrégation. Les parents sont dans une dynamique de groupe qui ne favorise pas le recul ni la réflexion. Il y a toute une succession de report de responsabilité qui ne porterait pas à conséquence s'il s’agissait de l’affiliation à un club de pétanque ou de montagnards. Mais le poids du rejet ou moment du retrait ou de l’exclusion d’un membre est disproportionné et pire encore décharge de toute responsabilité ceux qui en amont de la situation tragique ont, les premiers, exercé une autorité discutable. Il ne s’agit pas de dire que celui qui s’est rendu coupable d’un manquement n’est pas fautif, ni que celui qui demande que son nom soit retiré d’un registre n’est pas responsable de son geste, mais les conséquences sont orchestrées par l’autorité première.
Revenir en haut Aller en bas
diamant



Nombre de messages : 1
Age : 52
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Pourquoi sommes-nous devenus témoins ?   Jeu 09 Mai 2013, 23:51

En ce qui me concerne, après un épisode de "rébellion" (*) aux alentours de mes 14 ans, je suis retournée de plus belle "au bercail", pour différentes raisons, dont voici les principales: déception "dans le monde" , envie de faire le bien, d'être engagé dans une cause valable, recherche d'un idéal absolu, voire d'un destin héroïque (les témoins étaient morts pour sauvegarder leur neutralité dans les camps - très impressionnant quand on est jeune et idéaliste!) mais surtout, besoin désespéré d'un palliatif face aux angoisses de ma condition de mortelle dont je commençais à prendre conscience...Et puis, la vie éternelle sur une terre paradisiaque!Qui dit mieux ?

Les ados, avec leur manque d'esprit critique et leur idéalisme sont des proies si faciles...Ajoutons à cela que les livres TJ expliquant les prophéties me semblaient, du haut de mes 16 ans, si érudits!En définitive, ça ne pouvait être que la vérité!

(*): Aujourd'hui, je mesure combien cet épisode de rébellion était en réalité un épisode de lucidité...J'ai eu à payer chèrement plus tard, ce retour en grâce...
Revenir en haut Aller en bas
Mlle Doe



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Ven 10 Mai 2013, 00:15

Salut diamant...sympa de lire un peu de nouvelles histoires. Une fois encore je constate que dès les idéaux (idéals?) tombés, impossible de combler ce fantasme qu'on a cru vivre pour de vrai. Un sacré deuil à faire.

Je me retrouve un peu dans cette idée de destin héroïque: quand j'ai pris le baptême j'avais ce sentiment d'être mise sur un piédestal, à fantasmer une vie extra-ordinaire. Hormones aidant manifestement, surtout quand on le prend à 14 ans. Désormais je me trouve juste incroyablement pédante quand j'y repense. Si on obligeait les ados à attendre leur majorité pour prendre une telle décision, je me demande quel seraient les quotas. Au risque de passer pour curieuse, quand ta remise en question s'est définitivement produite?

En tout cas bienvenue et bon courage s'il se passe encore des aventures pas top dans ta vie! Je suis presque aussi nouvelle que toi ici: plus jeune (je me soigne quotidiennement), mais espérons pas trop naïve ( Rolling Eyes ).


Dernière édition par Mlle Doe le Ven 10 Mai 2013, 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
VANVDA



Masculin Nombre de messages : 1499
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Ven 10 Mai 2013, 10:20

Bonjour diamant, et bienvenue sur le forum! cheers

Remarque que si les jeunes ados, qui gardent encore une part de la naïveté (naturelle) de l'enfance, sont devenues le facteur d'accroissement "number one" de la WT, et qu'il y a aujourd'hui fort peu d'adulte à se convertir au jéhovisme, ça n'a pas toujours été le cas.
Il y a quelques décennies, "l'accroissement" se faisait principalement par la conversion d'adultes.

Les doctrines téjies ont bien un certain pouvoir d'attrait, la "cohérence" et l' "érudition" qu'elle présente, si différente de ce qu'on rencontre habituellement sur le "marché religieux", ont une vraie force pour emporter la conviction, et ce qui t'a convaincue à 14 ans ne t'a sans doute pas convaincu que parce que tu étais naïve, mais aussi parce que c'est très fort (même si ça l'est devenu beaucoup moins, depuis, avec l'avènement d'internet, qui donne un accès très aisé à toutes sortes d'informations sur les questions abordées --"toutes sortes" étant vraiment l'expression exacte d'ailleurs, pour le pire et le meilleur!).

Se dire ça, c'est aussi un moyen de se "déculpabiliser" un peu, de comprendre qu'il n'y a rien de "méprisable" dans son parcours. On entend (ou on lit) tellement d'ex-adeptes se demander comment ils ont "pu être aussi stupides pour adhérer à ça" ou autres formules semblables... (Ceci dit, c'est un peu sous cet angle-là que j'ai lu ton premier post, je ne sais pas si c'est celui sous lequel tu l'avais écrit! C'est ça, communiquer par écrit, on peut facilement se méprendre sur le contenu "tacite" d'un message, sur ce qu'on croit lire. Very Happy )

Pour l'anecdote, j'ai entamé récemment l'ouvrage de la sociologue Romy Sauvayre, "Croire à l'incroyable" (dont, je crois, il a déjà été question sur le forum), et qui s'intéresse précisément aux mécanismes sociaux et psychologiques de l'adhésion (et de la dés-adhésion, d'ailleurs, qui l'intéressent encore plus) à des croyances "excentriques" (c.à.d. que la grande majorité des gens ne partagent pas). Je n'ai pas encore fini, mais elle parle précisément de ce petit acte de "résistance" que tu évoques ici, à ta façon, comme étant une étape "naturelle" de la conversion. Je résume ça en mes propres termes (c'est très "académique" comme bouquin), mais elle suggère l'hypothèse que c'est JUSTEMENT parce qu'il a "résisté" dans un premier temps que l'adhésion de l'adepte devient si forte, au moment il aura "lâché prise"...

Mlle Doe:
Citation :
Si on obligeait les ados à attendre leur majorité pour prendre une telle décision, je me demande quel seraient les quotas.

Je ne suis pas sûr, sincèrement. Pour quelques uns, ça changerait peut-être la donne, sans doute (et remarque que, rien que pour ces quelques-uns là, ça vaudrait peut-être le coup), mais je ne suis pas sûr que ça bouleverserait en profondeur les statistiques.
Si l'interdiction devait venir d'un gouvernement, alors les jeunes TdJ vivraient ça comme une "persécution" et n'attendraient que ça, de pouvoir la "vaincre" par le baptême. Et même si l'interdiction devait venir de la WT elle-même (mais ne rêvons pas, c'est un raisonnement par l'absurde), j'imagine que pour nombre de jeunes, il y aurait cette volonté de montrer au groupe qu'ils sont devenus de "grandes personnes". La "pression sociale" est telle, au sein du groupe, pour forcer la décision des "jeunes" (mais aussi de tout "nouveau"), que je ne crois pas que ça changerait radicalement la donne que de dire "interdit au moins de 12 ou 18 ans"... Very Happy

Ceci dit, ces fameuses "statistiques" des baptêmes sont intéressantes, par exemple lorsqu'elles révèlent que le turn-over chez les TdJ concerne entre 30 et 40% des effectifs... Non, non, tu n'es pas toute seule! Le seul "problème", c'est qu'à ton âge, tu peux avoir l'impression d'être un peu seule, mais attends une petite dizaine d'années, et tu verras (ou tu ne le verras pas, parce que tu ne seras plus chez eux pour le voir Very Happy ) qu'une bonne partie des gens de ta génération seront partis voir ailleurs la couleur de l'herbe. C'est juste que tu es dans le "lot de tête"... (Ceci dit, ça veut aussi dire qu'environ deux tiers des TdJ restent TdJ toute leur vie --sinon on ne verrait pas le moindre accroissement! La statistique est certes impressionnante la première fois qu'on en prend conscience, mais il ne faut pas lui faire dire plus que ce qu'elle ne dit)

Et enfin, on pourra sourire aux déclarations tonitruandes (ce n’est pas une faute de frappe...) de la WT, sur le baptême des "tout-petits", où, pour dénoncer la pratique des "zégliz", elle n’hésite pas à rappeler que Jésus s'est fait baptiser à 30 ans. Ma préferée c'est celle-ci:
Citation :
Un ecclésiastique a quitté les ordres parce qu’il est arrivé à la conclusion qu’on ne devrait pas baptiser les tout-petits. Il a déclaré: “Le seul qui puisse prendre cet engagement envers le Christ, c’est l’individu lui-même.” Il aurait pu ajouter que Jésus Christ avait 30 ans quand il a été baptisé

Et ils disent ça comme ça, sans rougir, sans que, une minute, il ne leur vienne à l'esprit qu'ils pourraient EUX AUSSI en tirer une leçon, eux qui baptisent des gamins et des gamines de 12 ou 13 ans (mais ça peut être plus tôt encore, le record cité dans une TdG étant de 8 ans --mais attention, elle avait deux études bibliques, elle était donc "mûre" et "spirituelle"... Rolling Eyes ), et qui commencent à faire doucement pression sur ceux qui n'ont pas encore franchi le pas après 15 !

Citation :

plus jeune (je me soigne quotidiennement)

Ne t'inquiète pas, comme tu le dis, la jeunesse est en effet un problème que le temps se charge de régler tout seul... Rolling Eyes

Écoute toutefois à l'occasion ce que les vieux cons disent aux jeunes cons: "Il faut boire jusqu'à l'ivresse sa jeunesse"




Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3733
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Ven 10 Mai 2013, 12:15

Citation :
Je résume ça en mes propres termes (c'est très "académique" comme bouquin), mais elle suggère l'hypothèse que c'est JUSTEMENT parce qu'il a "résisté" dans un premier temps que l'adhésion de l'adepte devient si forte, au moment il aura "lâché prise"...




L’échec de la prédiction sans aucun effet sur certains adeptes


Mais les prédictions apocalyptiques ne sont pas des croyances anxiogènes, elles sont tissées avec un ensemble de croyances, de prescriptions normatives, des manières d’être, de se conduire, de penser et d’agir.

Les adeptes ordonnent donc l’ensemble de leur vie autour de la doctrine proposée et la prédiction apocalyptique n’est qu’un élément parmi un ensemble de croyances. C’est pourquoi une prédiction désavouée ne met pas forcément en cause l’engagement des adeptes, comme l’explique la sociologue Romy Sauvayre qui a étudié cette question dans son travail de recherche, Croire à l’incroyable :

http://www.franceculture.fr/emission-pixel-pourquoi-la-fin-du-monde-fascine-t-elle-autant-2012-12-21



En examinant toutes les étapes des mécanismes de l’adhésion à des croyances invraisemblables et en répertoriant les différentes typologies possibles d’adeptes, l’auteure démontre pourtant que, « loin d’être crédule ou irrationnel », l’adepte est au départ sceptique. Il « accepte ces croyances invraisemblables à la suite d’une délibération au cours de laquelle il les met à l’épreuve. Lorsqu’il dispose de preuves suffisantes, il donne raisonnablement son assentiment et accorde sa confiance. » En évitant à la fois l’écueil du sensationnalisme et celui de la froide description clinique, R. Sauvayre démontre comment l’adepte lui-même, « devenu ancien adepte et abandonnant le cadre cognitif du mouvement, perd également momentanément l’accès aux raisons qui ont guidé ses choix raisonnés, au point de porter sur lui-même le regard irrationaliste de l’observateur extérieur. »

Au terme de cette lecture ponctuée de récits d’une grande humanité, il se pourrait que les mots de ces étrangers, que vous jugiez jusqu’alors « naïfs » ou « idiots », vous tendent un curieux miroir et que vous réalisiez soudain que ce qui est arrivé à l’un de ces adeptes pourrait tout aussi bien, en certaines circonstances, vous arriver, à vous ou à l’un de vos proches.

http://www.scienceshumaines.com/croire-a-l-incroyable_fr_28947.html
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3733
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Lun 26 Aoû 2013, 18:13

Motivations de l'adhésion aux témoins de Jéhovah ... au premier abord je pense qu'une personne est conquise par « ambiance »  ...  elle découvre des personnes qui se tutoient, qui donnent l'impression de s'aimer et de former une famille de frères et sœurs, unis ...  un abri contre l'injustice du monde. Des valeurs affectives et une sécurité réelle ou apparente semblent être des éléments déterminants. Ensuite vient l'espoir d'avoir un monde meilleur. J'ai connu des personnes qui ont adhéré aux TdJ parce que le prédicateur leur avait parlé de la résurrection, alors que qu'elle venait de perdre son fils.





Je pense que certaines personnes sont séduites par le fait que chez les TdJ  il n'y a pas le clergé et les laïcs, mais chaque personne qui assiste à nos réunions peut participer à la discussion, car tous les TdJ sont des ministres de l'Evangile. De plus les TdJ arrivent à convaincre les personnes que les responsables de l'organisation WT ne forment pas un clergé Shocked 




Une personnes qui entrent en contact avec les TdJ peut être attirer par leur conduite "conforme au christianisme", et c'est ce qui les différencie.
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Mar 27 Aoû 2013, 10:30

Il est vrai que la différence est importante lorsque l'on entre dans une salle du royaume pour la 1ere fois, et une église fréquentée par des catholiques. Dans la seconde les personnes semblent assez indifférentes les unes par rapport aux autres. L'office est assez vague pour qui n'a pas quelques éléments pour bien comprendre sa signification.

Il y a bien un groupe très scindé qui participe régulièrement à la vie de la paroisse, mais il convient de se faire connaître avant d'y être admis, même si la fréquentation des offices est faible.

Alors ce que nous a déclaré free dans son dernier message quant à la réaction d'une personne entrant la première fois dans une salle du royaume fait sans doute toute la différence. La vraie question pourrait être la suivante : n'y a-t-il pas d'autre(s) mouvement(s) ou l'on va trouver le même type d'accueil que celui offert par les Témoins de Jéhovah?
Revenir en haut Aller en bas
SARAI-ESTELLE

avatar

Féminin Nombre de messages : 121
Age : 63
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Mer 28 Aoû 2013, 04:28

Tout dépend de l'époque, mon père a connu les témoins en 1952 ils avaient un discours différent de l'église catholique, époque ou tout le monde avait une croyance, et souvent les croyants étaient catholiques.
L'effet était que les témoins enseignait autre chose,de nouveau, éloigné de la lourdeur des offices religieux, de l'apparat des hommes d'église.Cette nouveauté lui a plu, alors qu'il me disait, à moi quand j'étais ados, si je n'étais pas devenu témoin je ne serai rien devenu ... Incroyant, surtout non pratiquant !! Un an plus tard il était baptisé témoin avec ma mère...Je n'étais pas né, mais cela n'allait pas tarder !
Mes beaux-parents en 1953 eux étaient pratiquants catholiques mais le frère qui leur a prêché la première fois, leur a parlé du paradis terrestre, et non céleste, de l'âme mortelle,pas d'enfer, et cela leur a plu...le discours était nouveau, inattendu !!De plus un petit noyau s'était formé, tout nouveau,
un an plus tard ils étaient tous les deux baptisés..
Mon mari était tout-jeune ! Mais combien étaient-ils ces jeunes hommes et jeunes femmes tout fiers de quitter leur famille d'avoir trouvé enfin ce qu'ils appelaient " la vérité" en contradiction avec l'enseignement de leurs parents, grands parents et arrières grands parents !!!
Mais nous, mon mari et moi même,nous avons été élevés avec les croyances tdj, et nous n'en sommes pas sortis même à l'adolescence, ni même après notre mariage, car nous étions très convaincus d'être dans la seule voie menant au paradis terrestre ! Les années 1975 avant et après on fait que nous étions dans l'attente ! Pourquoi sommes nous restés si longtemps ?? La peur de perdre cette espérance, la peur de tout quitter, notre monde d'amis, nos relations, et puis surtout cette lancinante question "Ou irions nous Seigneur ?? Tu as des paroles de vie !! "
Finalement nous sommes partis, tard, très tard, en 2009, justement après avoir lu des écrits comme le livre de Frantz,qui venait à point nommé, par une lassitude des espérances non réalisées..
En fait, à ce jour enfin apaisé, ce qui nous manque le plus c'est l'espérance !
Saraï-Estelle
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Mer 28 Aoû 2013, 10:42

Citation :
En fait, à ce jour enfin apaisé, ce qui nous manque le plus c'est l'espérance !
Combien je comprends ta remarque.
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3733
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Dim 15 Sep 2013, 10:40

Citation :
En fait, à ce jour enfin apaisé, ce qui nous manque le plus c'est l'espérance !
N'est ce pas là, la raison qui nous a attiré dans les filets du jéhovisme ... le besoin d'espérer car nous avions le sentiment que notre existence était vide, marquée par le sceau de la déception et par l'ennui. 

Tant que notre conscience est remplie par notre volonté, tant que nous sommes asservis à la pulsion du désir, aux espérances et aux craintes continuelles qu’il fait naître, tant que nous sommes sujets du vouloir, il n’y a pour nous ni bonheur durable, ni repos. Poursuivre ou fuir, craindre le malheur ou chercher la jouissance, c’est en réalité tout un ; l’inquiétude d’une volonté toujours exigeante, sous quelque forme qu’elle se manifeste, emplit et trouble sans cesse la conscience ; or sans repos le véritable bonheur est impossible.
A.Schopenhauer, Le monde comme volonté et comme représentation


QU'EST-CE QUE L’ESPÉRANCE ?
André Comte-Sponville


1ère caractéristique : L'espérance, c'est un désir qui porte sur ce que l’on n’a pas, c'est un désir qui manque de son objet. Espérer c'est désirer sans jouir.

2ème caractéristique : On dit souvent que l'espérance est un désir qui porte sur l'avenir. Oui le plus souvent puisque l'avenir manque par excellence, mais pas toujours. Si un de vos amis vous a écrit qu'il s'est fait opérer lundi, vous pouvez lui répondre mardi ou mercredi, j'espère que ton opération s'est bien passée. C'est une espérance et elle porte sur le passé. Comment peut-on espérer quelque chose qui pourtant est déjà passé ? Parce qu'on ignore si l'opération s'est bien passée ou non. 2ème caractéristique donc, une espérance c'est un désir qui ignore s'il est ou s'il sera satisfait. Espérer c'est désirer sans savoir.

3ème caractéristique : On espère que ce qui ne dépend pas de nous, alors qu'on ne veut inversement, comme disait les stoïciens, que ce qui en dépend. Je disais espérer c'est désirer sans jouir, espérer c'est désirer sans savoir, je peux ajouter espérer c'est désirer sans pouvoir.
Si bien que se libérer de l'espérance c'est avoir avec l'avenir un rapport autre. Non pas désirer sans pouvoir, sans savoir, sans jouir comme c'est souvent le cas dans l'espérance mais désirer en pouvant, en sachant, en jouissant. Il s'agit donc non pas de renoncer à tout rapport à l'avenir mais de changer notre rapport à l'avenir. Il s'agit, pour le dire autrement, d'espérer un peu mois et de vouloir un peu plus. Grande formule de Seyneck dans une lettre à Lucilius : " quand tu auras désappris à espérer, je t'apprendrais à vouloir ".


 L'homme n'est pas fait pour le bonheur, qui n'est ni un plaisir, ni une somme de plaisirs, mais une visée, une espérance, une promesse. La quête du bonheur n'est autre que le bonheur de la quête.

Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Dim 15 Sep 2013, 11:15

Le bouddhisme préconise de vivre au présent, car selon ses préceptes les hommes sont souvent dans le passé ou le futur. Sur le passé nous n'avons plus de d'emprise et sur le futur nous n'avons pas de prise non plus en dépit de ce que nous pouvons peut imaginer.
Revenir en haut Aller en bas
Sherlock

avatar

Masculin Nombre de messages : 442
Age : 49
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Lun 23 Sep 2013, 17:37

Revenir en haut Aller en bas
http://questionsbibliques.e-monsite.com/
free



Nombre de messages : 3733
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Mer 25 Sep 2013, 14:54

Sherlock a écrit:
Quelques chiffres intéressants qui valent le détour : http://visual.ly/t%C3%A9moins-de-j%C3%A9hovah-en-france-les-chiffres-qui-d%C3%A9rangent
La force de la WT consiste à interpréter la croissance comme la baisse des effectifs comme un signe de son élection.

La croissance est vue comme une manifestation de la bénédiction divine et la defection comme la réalisation des prédictions du NT :

 "  Je sais bien qu'après mon départ s'introduiront parmi vous des loups féroces qui n'épargneront pas le troupeau ; de vos propres rangs surgiront des hommes aux paroles perverses qui entraîneront les disciples à leur suite ".(Actes 20,  29-30)

OU

" Entrez par la porte étroite. Large est la porte et spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux ceux qui s'y engagent ; 1combien étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la vie, et peu nombreux ceux qui le trouvent. " (Mt 7, 13-14)

Pour la WT ....  face, je gagne et pile, tu perds !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Sam 07 Déc 2013, 08:32

---la question "pourquoi" est l'une des plus difficiles en réponses, car elle implique beaucoup de facteurs, d'expériences, de lieux, de modes de vie, d'éducation, d'efforts individuels à l'étude des faits et du temps, de l'histoire, de la bible, enfin d'une vie vécue...

---pour moi, je suis devenu attestant, ou témoin, pour et de Yahawah, et de Yahshouah (JC) environ à l'âge de cinq ans, confirmé en cela vers huit ans, et baptisé pour concrétiser cela en 1966 à Paris porte de Versailles...la lecture et l'étude de la bible a été un vecteur essentiel, la fréquentation des chrétiens, tj ou non tj, aussi...etc etc
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1578
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Sam 07 Déc 2013, 12:24

Nikolajtj/tc a écrit:
---pour moi, je suis devenu attestant, ou témoin, pour et de Yahawah, et de Yahshouah (JC) environ à l'âge de cinq ans, confirmé en cela vers huit ans, et baptisé pour concrétiser cela en 1966 à Paris porte de Versailles...la lecture et l'étude de la bible a été un vecteur essentiel, la fréquentation des chrétiens, tj ou non tj, aussi...etc etc
si je comprends bien tu as fréquenté les témoins de Jéhovah en compagnie de tes parents
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Sam 07 Déc 2013, 15:30

le chapelier toqué a écrit:
Nikolajtj/tc a écrit:
---pour moi, je suis devenu attestant, ou témoin, pour et de Yahawah, et de Yahshouah (JC) environ à l'âge de cinq ans, confirmé en cela vers huit ans, et baptisé pour concrétiser cela en 1966 à Paris porte de Versailles...la lecture et l'étude de la bible a été un vecteur essentiel, la fréquentation des chrétiens, tj ou non tj, aussi...etc etc
si je comprends bien tu as fréquenté les témoins de Jéhovah en compagnie de tes parents
---et de ma soeur et deux frères...mon autre frère Ukrainien et ma soeur Ukrainienne,et leurs familles je ne les connus que dans les années 80...
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3733
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   Ven 02 Mai 2014, 12:32

" Les sectes religieuses jouent donc le même rôle vis-à-vis de l'individu fragilisé que la bande de jeunes, le club de supporters, l'ultra-militantisme gay ou le groupe ethnique. La secte n'attire pas tant par sa doctrine que par la sécurité qu'elle offre. Plus le groupe enserrera l'individu en le distinguant de l'entourage, plus elle lui donnera ce sentiment de sécurité. A la manière d'un entrepreneur dynamique qui exploite une niche d'un marché, plus le leader créera de la dépendance en cultivant émotion, autorité et relation personnelle, plus il attirera.
Les sectes constituent la réaction rigide, parfois totalitaire, au parcours chaotique d'individus fatigués de construire par eux-mêmes une spiritualité sans repères. "

http://www.theovie.org/Vivre-et-agir-dans-la-foi/La-spiritualite-aujourd-hui/On-nous-change-la-religion/Aller-plus-loin/Pourquoi-les-sectes-sont-elles-attirantes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi sommes-nous devenus Témoin de Jéhovah ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi sommes-nous ici ?
» Pourquoi sommes-nous si sensibles ?
» pourquoi somme nous si mal percu ?
» Sommes-nous libre de nos pensées ?
» Si le péché originel n'existe pas en islam, pourquoi ne sommes nous pas au Paradis ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: DU COTE DES :: TEMOINS-
Sauter vers: