Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Etre chrétien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leschretiens



Nombre de messages : 6
Age : 26
Date d'inscription : 15/09/2013

MessageSujet: Etre chrétien   Dim 15 Sep 2013, 14:23

qu'est-ce que cela représente pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué



Nombre de messages : 1381
Age : 69
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Etre chrétien   Dim 15 Sep 2013, 16:13

Bienvenue leschretiens.
C'est une grande questions que tu poses.
Pendant longtemps cela a été, pour moi, le fait d'appartenir à une religion dite chrétienne. Rechercher dans le texte le message de Jésus représentait pour moi une partie de ma foi. De plus il me plaisait d'essayer de vivre selon l'exemple de Jésus.

Bien sûr ce sont là des vérités bien terre à terre, mais après avoir réexaminer les écriture il ne m'apparaît plus aussi nettement qu'auparavant la nécessité de m'associer avec une assemblée ou une église.

Mais permets-moi de te retourner la question? Car ainsi nous pourrons mieux dialoguer.
Revenir en haut Aller en bas
Leschretiens



Nombre de messages : 6
Age : 26
Date d'inscription : 15/09/2013

MessageSujet: Re: Etre chrétien   Dim 22 Sep 2013, 14:43

merci mon chapelier toqué pour ta reponse mais aussi pour ta question !

Nous sommes d'accord avec toi que c'est une vaste question, mais aussi très importantes.

Car beaucoup vivent la Chrétiennete sans connaître ce quoi ! Et souvent ils se laissent distraire ou se font des exclaves.

1 Etre chrétien est une vie de rélation. Une relation qui commence a notre conversion. Le christianisme, n'est pas comme nous pensons souvent, un ensemble de céremonies, de dogmes et de règlement : fais ceci , ne fais pas cela. Mais c'est essentiellement la connaissance d'une personne : Jésus Christ, une relation entre Lui qui donne la vie et qui sauve.Galates 2:20

2 une raison de vivre, 2 corint 5:14
un homme est toujours défini par ce qu'il aime, si il aime l'argent, cest un avare, le pouvoir il est ambitieux. Et s'il aime Christ il est Chrétien.

3. Un droit, Jean 1:12 un droit qui est exclusivement fondé sur l'oeuvre de Christ et non sur nos mérites...

4. Une reponse ...
5.et aussi une prétention,

nous qui nous declarons chrétiens, realisons-nous quelle nom nous portons ?



Et la liste elle longue mon frères.
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué



Nombre de messages : 1381
Age : 69
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Etre chrétien   Dim 22 Sep 2013, 19:09

Cher Leschretiens tu déclare notamment dans ton dernier message:

Citation :
Mais c'est essentiellement la connaissance d'une personne : Jésus Christ, une relation entre Lui qui donne la vie et qui sauve.Galates 2:20
Permets-moi de te poser deux questions.

Que signifie pour toi connaître Jésus Christ?

Quelle place accordes-tu à Dieu dans ce dessein?

Merci de tes réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Leschretiens



Nombre de messages : 6
Age : 26
Date d'inscription : 15/09/2013

MessageSujet: Re: Etre chrétien   Dim 22 Sep 2013, 21:12

la Bible dit que Jésus est le chémin dela vie et dela vérite, donc Jésus pour nous répresente :

1. La vie, avant de connaitre Dieu on est coupable devant Lui.car le salaire du péché c'est la mort.
Romain 6:23
2 pierre 3:9
Jean 3:19
voila pourquoi Christ répresente pour nous la vie, parceque sans Lui nous méritions tous la mort Eternel mais grâce soit rendue au Fils de Dieu qui s'est lui même livré pour nous. Et connaître Christ pour nous ces croire a ces vérites.

Pour mieux repondre a ta deuxième question j'aimerais juste savoir est-tu Chrétien ?
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué



Nombre de messages : 1381
Age : 69
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Etre chrétien   Dim 22 Sep 2013, 22:37

Je suis croyant, mais je ne me défini plus comme chrétien. La Bible m'intéresse en tant que livre théologique mais ne représente pas à mes yeux la parole de Dieu comme de nombreuses personnes le croient. J'ai été chrétien.

Le personnage de Jésus est un personnage fascinant qui, selon mon approche des évangiles n'a pas cherché à fonder une église. Il s'est efforcé de vivre au plus près de la lettre du texte biblique, cherchant à mettre en pratique ce qu'il contient. Et surtout recherchant l'application des lois non comme le concevaient les pharisiens, mais comme l'exhortait Dieu. Il a déclaré (Jésus) : le Sabbat est fait pour l’homme et non l’homme pour le Sabbat. Ce qui n’est pas la même chose, car ce n’est pas le respect de la loi qui fait le bon croyant mais la compréhension de la loi. Jésus a toujours encouragé ses disciples à vivre de façon plus intense leurs convictions, le sermon sur la montagne nous en fournit un bon exemple.

Bien sur je suis conscient que ta question soulève parfois une incompréhension. Car à regarder autour de nous, nous constatons qu'être chrétien peut signifier tout et son contraire. En effet le nombre de religions et dénominations chrétiennes ne permettent pas forcément de mieux identifier l'étiquette chrétien (sans que ce mot étiquette soit l'objet d'un préjugé de ma part), et peuvent laisser dans la confusion celui ou celle qui se questionne à ce propos.
Revenir en haut Aller en bas
Leschretiens



Nombre de messages : 6
Age : 26
Date d'inscription : 15/09/2013

MessageSujet: Re: Etre chrétien   Lun 23 Sep 2013, 00:46

Jésus est plus qu'un personnage fascinant. oui plus que ca. Esaïe 9:5

Jésus est le batisseur d'eglise ( le visionnaire ), Il est le proprietaire. Mathieu 16:18


si je pourrai vous demande deux chose :
1. Pourquoi tu ne te définis plus comme Chrétien ?
2.quelle Livre est selon vous la parole de Dieu ? Et pourquoi ?
3. Qui est Jésus pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3445
Age : 55
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Etre chrétien   Lun 23 Sep 2013, 11:15

Leschretiens a écrit:
qu'est-ce que cela représente pour vous ?
Je reformulerai ta question sous cette forme : Que signifie être chrétien pour un croyant du du 21ème siècle ?

Les auteurs du NT sont les héritiers d'un travail d’assimilation auquel se sont livrés au fil des siècles les croyants juifs ... assimilation de la culture grecque et des différentes évolutions du judaïsme.
Jusqu’au second siècle avant notre ère, la foi juive ne comporte pas la croyance en la résurrection des morts ni non plus celle en l’immortalité de l’âme encore plus tardive. L'apparition des martyrs juifs qui ont choisi d’abréger leurs jours par attachement à Dieu va faire apparaître la croyance en la  résurrection des justes et la foi en l’immortalité de l’âme.


Le croyant chrétien n'est-il pas soumis à la même nécessite d'assimilation et adaptation ?


 Les textes de la Bible ont été écrits dans des cultures et des langages qui ne sont plus les nôtres. Ainsi être chrétien aujourd'hui ne peut avoir la même signification qu'aux temps des apôtres. Être chrétien aujourd’hui n’appelle pas obligatoirement à copier ou à imiter Jésus,  n’est-il pas permis  dans un autre contexte culturel, de réinterpréter  les paroles et les actes de Jésus ?


D'ailleurs je ne suis pas croyant et chrétien, pourtant je suis fasciné par les évangiles et la vie de Jésus.

c’est qu’on peut entendre la formule de Paul d’une autre façon encore. « Si le Christ n’est pas ressuscité » peut vouloir dire « Si le Christ n’est pas re-suscité ( avec un trait d’union) à longueur de générations, c'est-à-dire, si son témoignage n’est pas sans cesse réactualisé, repris en compte, réinventé, recréé en des figures nouvelles et inédites, alors il ne sert à rien de se proclamer chrétien ». La formule en effet devient une coquille vide, un slogan usé. La phrase de Paul ne s’entend plus alors en référence à une espérance après la mort, mais en fonction des fruits que tout homme se réclamant de Jésus a la responsabilité de produire. 


En rapport avec Le socle de la foi chrétienne définit par Paul en 1 Corinthiens 15,13-17 (« Si le Christ n’est pas ressuscité d’entre les morts, notre prédication est vide et vide aussi votre foi. »), voici ce que dit, Jacques Musset dans son livre, "Être chrétien dans la modernité" :

 " c’est qu’on peut entendre la formule de Paul d’une autre façon encore. « Si le Christ n’est pas ressuscité » peut vouloir dire « Si le Christ n’est pas re-suscité ( avec un trait d’union) à longueur de générations, c'est-à-dire, si son témoignage n’est pas sans cesse réactualisé, repris en compte, réinventé, recréé en des figures nouvelles et inédites, alors il ne sert à rien de se proclamer chrétien ». La formule en effet devient une coquille vide, un slogan usé. La phrase de Paul ne s’entend plus alors en référence à une espérance après la mort, mais en fonction des fruits que tout homme se réclamant de Jésus a la responsabilité de produire. Selon cette interprétation, il y a de quoi nourrir de sérieux examens de conscience chez les responsables des Eglises, chez tous les chrétiens et aussi chez ceux pour qui la figure de Jésus est synonyme de lumière pour l’humanité. Je suis de ceux-là. Il ne s’agit pas d’une tâche de facilité. Au contraire, c’est une œuvre exigeante qui appelle à s’imprégner de l’esprit du nazaréen pour l’incarner d’une manière multiple, mais toujours originale et inédite, dans le monde pluriel d’aujourd’hui. "
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué



Nombre de messages : 1381
Age : 69
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Etre chrétien   Lun 23 Sep 2013, 12:04

Qui est Jésus pour toi ?
C’est un homme autour duquel se sont regroupés des disciples, juifs, afin de profiter de son enseignement. Comme il le déclare dans le sermon sur la montagne il n’est pas venu pour établir une nouvelle voie dans le système religieux existant à son époque :

Citation :
17 Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. 18  En effet, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre n’auront pas disparu, pas une seule lettre ni un seul trait de lettre ne disparaîtra de la loi avant que tout ne soit arrivé. Mat. 5.17-18
Puis plus tard lors de son passage devant Pilate il déclara qu’il était venu pour réaliser une chose bien précise :
37  Pilate lui dit alors : « Tu es donc roi ? » Jésus lui répondit : « C’est toi qui dis que je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix. » Jean 18.37
Auparavant lors d’une rencontre étonnante qu’il fît il rendit témoignage à une femme samaritaine, alors que ses disciples était parti chercher quelques nourritures dans une ville proche, déclara ce qui suit :
21  Jésus lui dit : « Crois-moi, femme, l’heure vient où ce n’est ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. 22  Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. 23  Mais l’heure vient, elle est là, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; tels sont, en effet, les adorateurs que cherche le Père.Jean 4.21-23
Ce qui est intéressant dans ces versets c’est que Jésus démontre qu’il convient premièrement d’adorer le Père, et secondement cette adoration doit se faire en esprit et en vérité. Ce n’est donc ni à Jérusalem, ni sur une montagne (en Samarie) qu’il convient de le faire, mais d’une façon spirituelle.

Lorsque je vois près de 2000 mille ans plus tard ce qui se passe au sein de la chrétienté j’ai de la peine à reconnaitre la mise en application des déclarations de Jésus. Dès les premiers siècles il y eut des courants divers au sein de la chrétienté et certains se combattirent pas seulement oralement mais physiquement afin de s’imposer comme successeurs des premiers disciples de Jésus. Jésus se présente comme le Fils de l’homme et par la suite les hommes en l’ont fait Dieu, ce n’est pas le Fils de Dieu mais Dieu le Fils. Pour de nombreux chrétiens Jésus fait partie d’une mystérieuse trinité.

Il ne m’est pas difficile de lire la théologie et la christologie de Jésus, mais je ne l’accepte tout simplement plus, toute aussi élaborée et sophistiquée qu’elle soit. La composition remarquable des lettres de Paul faisant appel tant au religieux qu’à la philosophie afin de dresser un portrait d’un Jésus fondateur d’un culte portant son nom m’interpelle.
Je conçois parfaitement la présence de Jésus dans le dessein divin selon l’interprétation des chrétiens, mais je ne peux que constater combien son arrivée, sa présence ne correspondent pas aux attentes des juifs du 1er siècle, selon leur compréhension de la personne du Messie. D’ailleurs leurs nombreuses questions à propos du Royaume de Dieu le prouvent bien.

Citation :
20 Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus avec ses fils et se prosterna pour lui faire une demande.
21  Il lui dit: « Que veux-tu? » « Ordonne, lui dit-elle, que dans ton royaume mes deux fils que voici soient assis l’un à ta droite et l’autre à ta gauche. » 22  Jésus répondit: « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire |ou être baptisés du baptême dont je vais être baptisé|? » « Nous le pouvons », dirent-ils. 23  Il leur répondit: « Vous boirez en effet ma coupe |et vous serez baptisés du baptême dont je vais être baptisé|. Mais quant à être assis à ma droite et à ma gauche, cela ne dépend pas de moi et ne sera donné qu’à ceux pour qui mon Père l’a préparé. » 24  Après avoir entendu cela, les dix autres furent indignés contre les deux frères.
25  Jésus les appela et leur dit: « Vous savez que les chefs des nations dominent sur elles et que les grands les tiennent sous leur pouvoir. 26  Ce ne sera pas le cas au milieu de vous, mais si quelqu’un veut être grand parmi vous, il sera votre serviteur; 27  et si quelqu’un veut être le premier parmi vous, qu’il soit votre esclave.   Mat. 20.20-27
Ce dialogue peut sembler en profond décalage d’avec l’enseignement de Jésus, cependant il démontre combien les disciples qui fréquentaient Jésus quotidiennement étaient encore imprégnés de la culture et de la religion qui était la leur. Selon leur conception le Messie devait régner sur terre et chasser les ennemis d’Israël qui connaitrait une paix et une prospérité sans comparaison aucune.
Jésus ne manqua pas de leur faire prendre conscience qu’ils allaient, eux les disciples, passer par les mêmes difficultés qu’il allait subir, mais le message n’a semble-t-il pas été compris car peu de temps après la mort et la résurrection de Jésus, ils posèrent une question ayant à nouveau trait au royaume de Dieu :

Citation :
6  Alors que les apôtres étaient réunis, ils lui demandèrent: « Seigneur, est-ce à ce moment-là que tu rétabliras le royaume pour Israël? » 7  Il leur répondit: « Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.  Actes 1.6-7
Pour les disciples de Jésus, ce dernier allait rétablir le royaume d’Israël selon leur compréhension basée sur l’Ancien Testament.

Non décidément, pour moi Jésus n’est pas celui que la chrétienté présente soit sous la forme d’un condamné cloué sur un bois, soit sous les traits d’un poupon né dans une bergerie et reposant dans une mangeoire entre le bœuf et l’âne, ses parents le contemplant avec amour.

Alors que ses disciples se désolaient en apprenant qu’il s’apprêtait à les quitter il les encouragea en leur disant :

Citation :
7  Cependant je vous ai dit la vérité : c’est votre avantage que je m’en aille ; en effet, si je ne pars pas, le Paraclet ne viendra pas à vous ; si, au contraire, je pars, je vous l’enverrai. 8  Et lui, par sa venue, il confondra le monde en matière de péché, de justice et de jugement ; Jean 16.7-8
L’envoi de l’esprit saint est une chose importante à laquelle les disciples se devaient d’attendre et de désirer. Cela se réalisera le jour de la Pentecôte de l’an 33. A nouveau nous avons cette notion d’esprit, comme elle avait été mentionnée pas Jésus lors de sa rencontre avec la femme samaritaine.
Jésus a donc participé au dessein de Dieu, mais il n’a pas pensé à la mise en place d’une église, d’une congrégation ou assemblée de Dieu, suivant comment on veut appeler les diverses dénominations chrétiennes.

La Bible ne nous est pas arrivée telle qu’elle, elle a subi des modifications provenant tout d’abord des traductions qui tiennent plus de l’interprétation que la transmission directe. En effet passer de l’hébreu au latin, puis dans nos langues modernes pose problème. Car dans certaines langues des verbes, des temps de conjugaison n’existent pas, des mots sont inconnus ou des termes ont disparu. Le traducteur doit donc comprendre le texte ancien et l’interpréter à la lumière de son époque sans trahir l’original. Ce qui a fait dire : traduire c’est trahir en partie.
Le texte que nous avons à notre disposition a été remanié par tous ceux qui s’en sont saisis pour le transmettre et qui défendaient chacun leurs convictions. Ainsi cette transmission de pouvoir entre Jésus et Pierre me parait pour le moins suspect et semble trop bien faire le jeu de l’église catholique qui s’y réfère pour justifier son organisation hiérarchique.
La Bible n’est donc pas à mes yeux la Parole de Dieu, mais contient des paroles d’hommes déclarant parler de la part de Dieu, ou ayant été inspiré par ce Dernier. Pour les musulmans les 5 premiers livres de la Bible et le Coran forment la parole de Dieu, mais dans la réalité ils se réfèrent plus au Coran comme étant la Parole de Dieu.
Les trois principaux cultes monothéistes, religions révélées, ont souvent été à la base de nombreux conflits. Alors que des pays polythéistes laissaient la liberté de croyance, les pays influencés par les religions Judéo-chrétiennes et Musulmanes ont souvent privé de liberté ceux et celles ayant d’autres formes d’adoration.

Ne concevant plus Jésus comme mon sauveur selon les critères de la chrétienté il ne m’est pas possible de me dire chrétien. Je me présente plutôt comme un disciple de Jésus, mais non comme un chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Leschretiens



Nombre de messages : 6
Age : 26
Date d'inscription : 15/09/2013

MessageSujet: Re: Etre chrétien   Mer 02 Oct 2013, 17:23

frère on peus discutez ainsi toute la vie mais laisse que Dieu te revelle la veritable identité de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué



Nombre de messages : 1381
Age : 69
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Etre chrétien   Mer 02 Oct 2013, 22:39

Cher Leschretiens,
mon dernier message ne faisait que répondre aux questions suivantes que tu m'avais posées:

Citation :
si je pourrai vous demande deux chose :
1. Pourquoi tu ne te définis plus comme Chrétien ?
2.quelle Livre est selon vous la parole de Dieu ? Et pourquoi ?
3. Qui est Jésus pour toi ?
Je t'accorde que l'on pourrait échanger toute une vie sur un sujet aussi important et intéressant, ce que je ne refuse pas. Je te remercie de ton dernier message.
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué



Nombre de messages : 1381
Age : 69
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Etre chrétien   Lun 21 Oct 2013, 19:42

Se dire chrétien démontre une prétention assumée, en effet ceux qui peuvent se réclamer d'être ou d'avoir été des disciples de Christ sont ceux qui l'ont fréquenté de près, soit ses apôtres et amis, le premier cercle de proches. Ensuite ceux et celles des foules qui l'écoutaient qui ont tenu à porter au loin son message se faisant à leur tour messagers d'une bonne nouvelle.

Bien sûr il peut paraitre saugrenu de se réclamer comme étant un disciple de Christ en ne l'ayant pas connu de son vivant, en basant sa connaissance sur des écrits provenant d'hommes l'ayant fréquenté pour certains, ou ayant écrit après avoir consulté le récit de témoins.

Comme Bouddha, Socrate et le fondateur de l'Islam, Jésus n'a rien écrit de lui-même, son enseignement était oral; les évangiles qui racontent les évènements entourant la vie de Jésus ont été rédigés quelques dizaine d'années dans le meilleur des cas, après sa mort et l'on doit faire preuve de prudence en lisant ces récits qui ne se veulent pas historiques, mais théologiques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etre chrétien   Lun 11 Nov 2013, 11:57

---être chrétien, selon la bible, c'est être disciple ou élève assidu de Jésus, le Christ de Yahawah-El( Jéhovah-Dieu), car le mot chrétien a été par providence ou inspiration divine appliqué au premier siècle sur les disciples de JC:

!*!(Actes 11:26) [...] ce fut d’abord à Antioche que les disciples furent par une providence divine appelés chrétiens.!*!

Ou : “ furent nommés ”.
“ chrétiens ”. Grec : Khristianous ; latin : Christiani ; J17,18,22(hébreu) : meshiḥiyim, “ messianistes ”.
Revenir en haut Aller en bas
Pistis9



Nombre de messages : 1
Age : 54
Date d'inscription : 05/11/2012

MessageSujet: Re: Etre chrétien   Lun 14 Avr 2014, 17:12

NIKOLAJ TJ/TJC a écrit:
---être chrétien, selon la bible, c'est être disciple ou élève assidu de Jésus, le Christ de Yahawah-El( Jéhovah-Dieu), car le mot chrétien a été par providence ou inspiration divine appliqué au premier siècle sur les disciples de JC:

!*!(Actes 11:26) [...] ce fut d’abord à Antioche que les disciples furent par une providence divine appelés chrétiens.!*!

Ou : “ furent nommés ”.
“ chrétiens ”. Grec : Khristianous ; latin : Christiani ; J17,18,22(hébreu) : meshiḥiyim, “ messianistes ”.

Bonjour Nikolaj,
Juste pour te signaler que la version que tu utilises est tronquée car les TJ ont rajouté "par providence". Cette expression n'existe pas dans la version originale.
En fait c'était une insulte de la part des antiochus de dire: "voici les chrétiens" ou " suiveur de Christ" le terme "chrétiens" n'a pas été traduit en français, pourquoi? En fait nous sommes pas "suiveur de Christ" mais pratiquant de sa parole.

Il faut se méfier de cette traduction de la Tmn. Elle est insidieuse et fourbe.
Fraternellement,
Frédéric
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etre chrétien   Aujourd'hui à 21:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Etre chrétien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Être chrétien
» Heureux d'être chrétien !
» Chrétien et communiste....
» Papa n'est pas chrétien.
» Peut-on être évolutionniste et Chrétien ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: RELIGION-
Sauter vers: