Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A propos du Sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Mer 18 Déc 2013, 22:09

Nikolaj a écrit:
Abel, il apporta, lui aussi, quelques premiers-nés de son petit bétail, et même leurs morceaux gras. [...] * qu'est-ce à comprendre? il a donc ôté la vie de ces animaux, les saignants et dépeçant, et séparant les parties nobles des parties souillées, pour présenter à YHWH le meilleur dans ses sacrifices.vider de son sang un animal sacrifié, est une action noble et symbolique, transfuser du sang d'un humain à l'autre, est ignoble au demeurant, est-ce là ce que YHWH a ordonné?

Voilà qui est étonnant de la part d'une personne vivant bien avant l'installation de la prêtrise et l'énoncé des divers lois du temps de Moïse.
Revenir en haut Aller en bas
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1452
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Jeu 19 Déc 2013, 00:33

Nikolaj, cette analyse est pure spéculation. La Genèse ne dit absolument pas ce que tu prétend y lire. Elle ne parle nulle part des transfusions de sang, ni même du caractère sacré du sang, qui y est simplement répandu sur le sol comme un vulgaire déchet.

Citation :
4:3 Au bout de quelque temps, Caïn fit à l'Éternel une offrande des fruits de la terre ;
4:4 et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L'Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande ;

C'est la graisse - et non le sang - qui est l'ingrédient mis en avant ici.

Citation :
4:10 Et Dieu dit : Qu'as-tu fait ? La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu'à moi.
4:11 Maintenant, tu seras maudit de la terre qui a ouvert sa bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère.

Le sang n'est pas sacré ici. Il se répand sur le sol et la terre l'absorbe, comme tout déchet. Il s'agit d'une métaphore montrant que tuer un innocent - répandre du sang innocent - est mal.


Citation :
9:3 Tout ce qui se meut et qui a vie vous servira de nourriture: je vous donne tout cela comme l'herbe verte.
9:4 Seulement, vous ne mangerez point de chair avec son âme, avec son sang.
9:5 Sachez-le aussi, je redemanderai le sang de vos âmes, je le redemanderai à tout animal; et je redemanderai l'âme de l'homme à l'homme, à l'homme qui est son frère.
9:6 Si quelqu'un verse le sang de l'homme, par l'homme son sang sera versé; car Dieu a fait l'homme à son image.

Le sang est lié ici à l'âme. Seulement, ce qui est présenté comme sacré, c'est la vie et non le sang. Le fait de verser le sang, c'est oter la vie. Donc, faire mourir quelqu'un qui pourrait être sauvé pour refuser du sang, c'est préférer le symbole (le sang) à la chose représentée (la vie).

Séb

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A propos du Sang   Jeu 19 Déc 2013, 07:15

---sacrifier un animal en lui massacrant la tête, ou en le saignant au cou, il y a des grandes différences de respect, et de mobiles, la violence ou le sacrifice ? car les actes sacrificiels ont toujours été sanglants, par versement du sang, et de là, la cessation de la vie de l'animal sacrifié; et la présentation devant le vrai Dieu YHWH d'une sorte de sollicitation à payer une *rançon*...
Revenir en haut Aller en bas
Sherlock

avatar

Masculin Nombre de messages : 442
Age : 49
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Jeu 19 Déc 2013, 13:11

Comment expliquez-vous que les Juifs acceptent les transfusions sanguines car « selon la Torah » le plus important c’est la vie et qu’il est interdit selon Dieu de se laisser mourir ? Ne trouvez-vous pas paradoxal que les Témoins de Jéhovah refusent une transfusion sanguine même dans un cas vital alors que dans le même temps ils acceptent de manger une viande non-kasher qui contient encore du sang ?

http://www.chabad.org/library/article_cdo/aid/625443/jewish/Is-blood-transfusion-permissible-in-Jewish-belief.htm

Crois-tu Nikolaj que des rabbins versés dans l'hébreu comprenne moins bien le texte biblique qu'un américain ivrogne et illettré en hébreu ( dit le Juge) dont tu continues à défendre sa position ?
Revenir en haut Aller en bas
http://questionsbibliques.e-monsite.com/
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1452
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Jeu 19 Déc 2013, 13:32

Je ne comprend pas l'idée de sacrifier un animal pour obtenir quelque chose d'une divinité. En quoi répandre du sang sur un autel peut-il aider qui que soit, ou faire plaisir à qui que ce soit?

Pour faire un parallèle, si un de mes fils égorge un chat devant moi, j'aurais bien plus envie de le punir que de le remercier. Et cela d'autant plus si mon fils tient au chat en question.

D'ailleurs, selon Jésus : "[Dieu] prends plai­sir à la misé­ri­corde, et non aux sacrifices" - Mat­thieu 12,7. Donc, vouloir sacrifier une vie pour refuser une transfusion, c'est préférer le sacrifice à la miséricorde, et donc aller à l'encontre des paroles de Jésus.

Séb

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/


Dernière édition par seb le Jeu 19 Déc 2013, 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A propos du Sang   Jeu 19 Déc 2013, 13:32

---je ne défend que la bible et son message clair, pas des individus ou des groupes, si des personnes Juives acceptent des transfusions sanguines, cela est de leur acceptation individuelle, car toutes ces personnes ne basent pas leur vie et mode de vie sur la bible.
---heureusement qu'il y a bien d'autres méthodes pour se soigner en cas d'hémorragies graves ou ordinaires.
---aucune viande de consommation ne peut être vidée de son sérum résiduel, composé d'eau et de substances naturelles, et la différence réside dans le fait de saigner consciencieusement un animal aux abbatoirs, ou de le consommer avec son sang total, par étouffement ou electrocution de l'animal en question.
---les Rabbins ne sont-ils pas que des hommes? leur parole est-elle égale ou supérieure à celle de YHWH ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A propos du Sang   Jeu 19 Déc 2013, 13:34

seb a écrit:
Je ne comprend pas l'idée de sacrifier un animal pour obtenir quelque chose d'une divinité. En quoi répandre du sang sur un autel peut-il aider qui que soit, ou faire plaisir à qui que ce soit?
Pour faire un parallèle, si un de mes fils égorge un chat devant moi, j'aurais bien plus envie de le punir que de le remercier. Et cela d'autant plus si mon fils tient au chat en question.
D'ailleurs, selon Jésus : "[Dieu] prends plai­sir à la misé­ri­corde, et non aux sacrifices" - Mat­thieu 12,7. Séb

---le récit biblique n'est qu'un reportage de ce qui a existé avant nous, pour en tirer leçons de choses ? Cf. Romains 15:4...
Revenir en haut Aller en bas
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1452
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Jeu 19 Déc 2013, 13:52

Citation :
je ne défend que la bible et son message clair, pas des individus ou des groupes
Cela reste à prouver. Tu ne nous a toujours pas démontré que la Bible dit clairement que les transfusions de sang sont interdites.

Séb

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A propos du Sang   Jeu 19 Déc 2013, 15:15

seb a écrit:
Citation :
je ne défend que la bible et son message clair, pas des individus ou des groupes
Cela reste à prouver. Tu ne nous a toujours pas démontré que la Bible dit clairement que les transfusions de sang sont interdites. Séb

---le vent existe et souffle, les ondes electromagnétiques aussi, qui peut les décrire, ou en décrire les effets, n'en connait peut-être pas la causalité, ni la rationalisation, idem pour la question transfusionnelle, qui ne relève que des choix personnels.
Revenir en haut Aller en bas
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1452
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Jeu 19 Déc 2013, 15:29

Citation :
la question transfusionnelle, qui ne relève que des choix personnels.
Exactement!

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
free



Nombre de messages : 3922
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Mer 15 Avr 2015, 15:53

Témoin de Jéhovah, une jeune femme enceinte refuse la transfusion de sang qui lui aurait sauvé la vie: elle meurt et le fœtus aussi
Rédaction en ligne
Une jeune femme de 28 ans, enceinte, est morte pour avoir refusé la transfusion sanguine qui lui aurait sauvé la vie. L’enfant est mort aussi. Le motif de son refus de la transfusion : elle était témoin de Jéhovah.








Source Daily Telegraph.

Les médecins d’un hôpital de Sydney ont été confrontés à un dilemme, le week-end dernier. Une jeune femme de 28 ans, enceinte, a été admise alors qu’elle souffrait d’une leucémie. Dans son cas, une seule solution s’imposait : la faire accoucher par césarienne et lui administrer une chimiothérapie. Mais pour cela, il fallait pratiquer une transfusion sanguine.
Problème : la jeune femme était témoin de Jéhovah. Et elle a refusé la transfusion. Or la loi australienne permet à la mère de décider pour elle et pour son fœtus. Elle est donc décédée et l’enfant aussi.
« Avec son refus de recevoir une transfusion sanguine, nous n’étions pas en mesure de pratiquer une césarienne qui aurait pu sauver le fœtus », a regretté son médecin, le docteur Kidson-Gerber, au Daily Telegraph.

http://www.sudinfo.be/1258561/article/2015-04-08/temoin-de-jehovah-une-jeune-femme-enceinte-refuse-la-transfusion-de-sang-qui-lui
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3922
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Jeu 24 Aoû 2017, 14:09

Un juge ordonne de transfuser un nouveau-né témoin de Jéhovah

(Québec) Éva (prénom fictif) est née mercredi au CHUL. Mais pour la garder en vie, les médecins ont dû obtenir une autorisation de la cour, devant le refus de ses parents, témoins de Jéhovah, d'accepter une transfusion sanguine.

Le hasard fait parfois drôlement les choses. Jeudi, le juge Alain Michaud de la Cour supérieure rendait une décision ordonnant à l'Hôtel-Dieu de Lévis de donner accès au dossier médical d'Éloïse Dupuis, cette jeune mère témoin de Jéhovah morte l'an dernier après avoir refusé une transfusion sanguine à la suite de son accouchement.
Le même jour, la Cour supérieure reçoit un appel des avocats du CHU de Québec qui réclament l'intervention du tribunal pour sauver un bébé dont les parents font partie du même groupe religieux.
La petite Éva, qui a à peine 24 heures de vie, est hospitalisée à l'unité des soins intensifs du Centre mère-enfant. L'enfant est née avec une masse abdominale. Elle doit être opérée dans les plus brefs délais, disent ses médecins. Sans intervention chirurgicale, «cela pourra résulter au décès de l'enfant», écrivent les médecins dans leur requête.

Il est impossible, ajoutent les médecins, d'entreprendre cette chirurgie sans que l'équipe médicale en place puisse au besoin recourir à des transfusions de produits sanguins.
Les parents d'Éva, un couple de témoins de Jéhovah qui vit dans la région de Bellechasse, sont au courant de l'état de santé de leur bébé. Ils se disent d'accord avec la chirurgie. Toutefois, les parents ont indiqué aux médecins qu'en tant que témoins de Jéhovah, ils refusent toute transfusion de produits sanguins pour des motifs religieux. Pour eux, comme pour leurs enfants.
Le dossier doit alors être judiciarisé. Dans sa requête pour obtenir une autorisation de soins, le centre hospitalier plaide que «le droit à la vie et à la sécurité de l'enfant des défendeurs doit avoir préséance sur la liberté de croyances religieuses des défendeurs».

Courte audience

Un peu avant 17h jeudi, moins d'une heure après avoir reçu l'avis, le juge Robert Legris est assis dans une salle d'audience au troisième étage du palais de justice de Québec. Les médecins traitants sont au bout du fil. Ils expliquent au juge la nature de l'intervention chirurgicale qu'ils veulent faire de toute urgence. Une intervention risquée, précisent-ils, qu'il y ait transfusion sanguine ou pas.
Le juge Robert Legris fait appeler le père d'Éva. Au téléphone, le père confirme au juge qu'il refuse toute transfusion sanguine.
Après quelques minutes d'audience, le juge de la Cour supérieure autorise le CHUL ou tout autre établissement qui offrirait des soins à procéder aux transfusions de produits sanguins requises par l'état d'Éva. Son jugement est exécutoire.
À partir de cette minute, les médecins pouvaient se mettre à l'oeuvre


http://www.lapresse.ca/le-soleil/justice-et-faits-divers/201707/14/01-5116235-un-juge-ordonne-de-transfuser-un-nouveau-ne-temoin-de-jehovah.php
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5207
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Sam 26 Aoû 2017, 17:09

J'avais cru remarquer par le passé (notamment grâce aux témoignages de "Jonathan" sur TJQ) une certaine disparité de la pratique judiciaire canadienne et française sur ce genre de cas -- la justice canadienne semblant alors plus encline, selon la tradition américaine, à respecter le "choix" des parents indépendamment de ses conséquences. Si cette observation est juste (ce dont je ne suis pas sûr), cet article suggérerait un changement de jurisprudence notable.

Comme j'ai pu le constater naguère dans ma propre famille, certains TdJ au moins sont ravis d'être ainsi déchargés de leur "responsabilité" effective, ce qui leur permet de maintenir officiellement leur "refus" jusqu'au bout tout en sachant que l'institution (judiciaire et médicale) passera outre à leur "volonté" en cas de besoin. C'est au fond une solution qui arrange tout le monde, même si la Watch (surtout américaine) continue de protester pour la forme...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Le gaffeur distancié



Nombre de messages : 93
Age : 34
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Lun 04 Sep 2017, 22:35

Au sujet du refus des transfusions sanguines, j'ai réfléchi au fait que cet interdit sous-tendu par une volonté de démarcation identitaire extrêmement forte et violente, supposait qu'étant donné que seule le sang du Christ sauverait, il serait absolument inacceptable qu'une personne du Monde puisse être symboliquement introjectée dans le corps d'un TJ et lui sauver ainsi la vie.

Cela n'est pas explicité ainsi dans la littérature WT, mais je pense qu'il y a là un motif souterrain pertinent, qui pourrait être éventuellement approfondi.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5207
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Mar 05 Sep 2017, 00:17

Qu'un sang impur abreuve nos sillons, pas nos artères !? ;)

Il faudrait recenser et étudier tous les argumentaires produits par la Watch contre les transfusions sanguines depuis les années 1950 (je n'en ai ni les moyens, ni la patience): on trouverait sans doute ici et là des arguments de ce genre, peut-être surtout depuis l'apparition du sida* qui a mêlé dans les années 1980 des considérations "morales" au problème sanitaire (le sang des homosexuels, toxicomanes et autres "débauchés" étant particulièrement incriminé et discriminé, bien au-delà des TdJ). Mais il me semble qu'au départ la motivation a été beaucoup plus superficielle (incompatibilité formelle entre la pratique des transfusions sanguines et la lettre du texte "biblique", interprétée en toute méconnaissance des règles traditionnelles -- et notamment du principe dit de piqqouah nephesh dans le judaïsme rabbinique, qui prescrit de transgresser n'importe quel commandement pour sauver une vie; principe lui-même fondé sur quelque chose de tout à fait "biblique": la loi est censée faire vivre et non tuer du seul fait de son observance). Il n'empêche qu'avec cet interdit les TdJ sont retombés sur un vrai "tabou" primitif, pré-rationnel et pré-moral: la terreur de l'"impureté" et du "sacré" (les deux se confondent dans le sang), une fois réactivée, ne se laisse pas facilement raisonner.

* Pour la petite histoire, je me souviens encore d'avoir dû traduire la première occurrence de l'acronyme AIDS dans une publication de la Watch, genre "coup d'œil sur le monde", alors qu'il n'avait pas encore de traduction établie en français, y compris dans la littérature médicale... C'était, si l'on ose dire, une "divine surprise" pour la Watch: alors que d'autres fondamentalistes, tout contents de pouvoir suggérer ou affirmer un jugement divin (ou naturel) sur les homosexuels et les toxicomanes, achoppaient tout de même sur le cas transfusions, c'est elle et elle seule qui gagnait le gros lot -- elle avait coché toutes les cases...

Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Le gaffeur distancié



Nombre de messages : 93
Age : 34
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Mar 05 Sep 2017, 22:03

Narkissos a écrit:
Qu'un sang impur abreuve nos sillons, pas nos artères !? Wink

Il faudrait recenser et étudier tous les argumentaires produits par la Watch contre les transfusions sanguines depuis les années 1950 (je n'en ai ni les moyens, ni la patience): on trouverait sans doute ici et là des arguments de ce genre, peut-être surtout depuis l'apparition du sida* qui a mêlé dans les années 1980 des considérations "morales" au problème sanitaire (le sang des homosexuels, toxicomanes et autres "débauchés" étant particulièrement incriminé et discriminé, bien au-delà des TdJ). Mais il me semble qu'au départ la motivation a été beaucoup plus superficielle (incompatibilité formelle entre la pratique des transfusions sanguines et la lettre du texte "biblique", interprétée en toute méconnaissance des règles traditionnelles -- et notamment du principe dit de piqqouah nephesh dans le judaïsme rabbinique, qui prescrit de transgresser n'importe quel commandement pour sauver une vie; principe lui-même fondé sur quelque chose de tout à fait "biblique": la loi est censée faire vivre et non tuer du seul fait de son observance). Il n'empêche qu'avec cet interdit les TdJ sont retombés sur un vrai "tabou" primitif, pré-rationnel et pré-moral: la terreur de l'"impureté" et du "sacré" (les deux se confondent dans le sang), une fois réactivée, ne se laisse pas facilement raisonner.

* Pour la petite histoire, je me souviens encore d'avoir dû traduire la première occurrence de l'acronyme AIDS dans une publication de la Watch, genre "coup d'œil sur le monde", alors qu'il n'avait pas encore de traduction établie en français, y compris dans la littérature médicale... C'était, si l'on ose dire, une "divine surprise" pour la Watch: alors que d'autres fondamentalistes, tout contents de pouvoir suggérer ou affirmer un jugement divin (ou naturel) sur les homosexuels et les toxicomanes, achoppaient tout de même sur le cas transfusions, c'est elle et elle seule qui gagnait le gros lot -- elle avait coché toutes les cases...


Je sens que tu commences à me pratiquer Basketball  bounce  sunny

Je me faisais la réflexion que le fait qu'était interdite également la transfusion autologue ou même entre membres de la même famille TJ, traduisait inconsciemment (c'est une des explications valables, je pense) que les adeptes eux-mêmes n'étaient pas reconnus comme étant légitimes pour se sauver eux-mêmes, indépendamment de la tutelle du Christ jéhovéen, pour reprendre une expression de Philippe Barbey   clown .

Cela rejoignait l'interprétation de la WT selon laquelle traître est le coeur, plus que toute autre chose, et qu'il ne fallait surtout pas se fier à lui. La WT était de bien meilleur conseil pour la direction de ses pas. Sauf que la WT au bout d'un moment elle se réduit aux décisions d'individus prises en son nom, en référence à une représentation relativement mouvante et évolutive du Machin.

Je pense également que l'interdit de la transfusion a une base fondamentalistement confused silent superficielle, mais à laquelle je prête pourtant des ressorts plus profonds et probablement non explicités voire non conscientisés, liés à l'engagement dans une dynamique sécante, sectaire.

PS : en parlant d'anecdotes, je me souviens des inénarrables débats tragicomiques sur quel type de globule ou de plaquette pouvait ou non être considéré comme étant du sang Razz Y avait de quoi se ronger les sangs geek
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5207
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Mer 06 Sep 2017, 01:31

Je n'ai pas l'impression (mais c'est une question de perception, la tienne étant tout aussi valable, et de surcroît plus récente, que la mienne) que la christologie ait jamais pesé bien lourd dans cette affaire. Certes, l'usage rituel et notamment expiatoire du sang (Lévitique 17 etc.) était censé préfigurer le "sacrifice de Jésus". Mais l'opposition du "salut éternel" à un "sauvetage provisoire" pourrait, en principe, jouer contre toute médecine, toute hygiène, toute précaution, tout souci de "sécurité" -- elle ne singularise pas la transfusion sanguine comme seule interdiction médicale en vigueur.

Je suis d'accord avec toi sur le fait que l'interdit du sang a de fortes résonances inconscientes (c'est en ce sens que je parlais de tabou primitif, pré-moral et pré-rationnel). Il y va notamment d'une "allergie" identitaire, à l'image du "phénomène de rejet" tel qu'on peut se l'imaginer d'après la vulgarisation médicale (ce n'est pas seulement le sang des "pécheurs", des "païens", mais le sang de tout autre qui, dans mon corps, menacerait mon "intégrité"). De ce point de vue, l'interdiction des transfusions sanguines paraissait beaucoup plus cohérente quand elle était associée à celle des greffes d'organes, dans une même assimilation à l'anthropophagie (contre laquelle on aurait d'ailleurs du mal à trouver la moindre interdiction "biblique", pour la simple raison que la question ne se posait plus dans l'univers culturel des textes). Je me souviens, du reste, que la référence à l'anthropophagie a longtemps perduré dans les explications orales des TdJ sur leur refus des transfusions, alors même que la Watch l'avait abandonnée (puisqu'elle n'interdisait plus les greffes d'organes). Et il me semble que pour la même raison ils ont toujours eu du mal à comprendre l'interdiction des transfusions "autologues" (car dans celles-ci ce n'était plus le sang d'un autre; on pouvait toujours répéter les justifications de la Watch, mais elles n'avaient plus d'écho inconscient, "l'allergie identitaire" ne fonctionnait plus).

Je n'ai pas connu les discussions internes sur les "fractions" du sang, qui sont arrivées bien après mon départ. Mais j'imagine volontiers que très peu de TdJ doivent encore avoir l'illusion d'y comprendre vraiment quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Mer 06 Sep 2017, 10:06

Narkissos a écrit:
Je n'ai pas connu les discussions internes sur les "fractions" du sang, qui sont arrivées bien après mon départ. Mais j'imagine volontiers que très peu de TdJ doivent encore avoir l'illusion d'y comprendre vraiment quelque chose

Lorsque j'étais ancien et qu'il s'agissait de parler avec les TdJ posant des questions à propos des cartes signalant le refus des transfusions sanguines j'éprouvais de la difficulté à aider les frères et sœurs qui me demandaient des explications, il était extrêmement compliqué de justifier l'autorisation accordée pour certaines parties du sang et le refus de l'utilisation pour d'autres; certains Témoins préféraient continuer de tout refuser en bloc. Il y avait toujours un sujet lors de la réunion du milieu de semaine à propos de la transfusion, c'était une vraie corvée d'expliquer ce qui paraissait dépassé voire inadéquat.
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5207
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Mer 06 Sep 2017, 23:14

le chapelier toqué a écrit:
certains Témoins préféraient continuer de tout refuser en bloc

C'est le contraire qui serait étonnant !

Je ne vais pas rouvrir le dossier de la "conscience" jéhoviste, dont nous avons déjà parlé abondamment. Mais il me semble certain que lorsqu'une "conscience" est effectivement sollicitée et sensibilisée à un tel sujet (même si cela n'arrive qu'assez rarement, la plupart des TdJ faisant peut-être ce qu'on leur dit sans vraiment y impliquer leur "conscience"), il est très difficile de l'apaiser ou de la régler autrement. Celui ou celle qui a sérieusement décidé d'être "fidèle à Dieu" au risque de sa vie n'est guère enclin à compromettre cette "fidélité" pour une subtilité casuistique, d'autant que "sa conscience" est désormais surdéterminée par un principe de surenchère: si j'ai le moindre doute, c'est non ! (cf. Romains 14,23 et son usage habituel dans les publications de la Watch).
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
free



Nombre de messages : 3922
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Ven 08 Sep 2017, 15:21

Résumé :
source de l'article :
 http://ajwrb.org/the-watchtowers-medical-expert#fn-1773-1


Plusieurs médecins sont présentés ici comme des "médecins coopératifs" pour opérer sans transfusion sanguine.

L'article commence par deux citations du Dr Boldt, un professeur en Allemagne :



1) « Tous ceux qui traitent avec le sang et qui s'occupent des patients en chirurgie doivent envisager la chirurgie sans effusion de sang. « - Dr Joachim Boldt, professeur d'anesthésiologie, Ludwigshafen, Allemagne. Page : 7

 

2) « La chirurgie sans transfusion est destinée non seulement aux Témoins de Jéhovah , mais à tous les patients. Je pense que chaque médecin devrait s'y engager»  - Dr Joachim Boldt, professeur d'anesthésiologie, Ludwigshafen, Allemagne. Page : 7

 



La même année en novembre 2000, les recherches que Joachim Boldt avait publiées en faveur d'un produit comprenant de l'hydroxyéthyle cellulose en suspension dans une solution d'électrolyte, (celle qui devait révolutionner la chirurgie sans transfusion sanguine)  sont remises en cause, car elles se sont révélées contenir des données falsifiées et / ou les recherches n'avaient pas obtenu d'approbation scientifique   9  Les études de Joachim Boldt qui ont été désapprouvées sont maintenant au nombre de 96 et selon Rétractation Watch, un site Web qui suit les rétractations dans la communauté scientifique, ce nombre place Boldt à la deuxième place dans le classement des études rétractées. dix
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5207
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Ven 08 Sep 2017, 16:42

Ce qui est aussi étonnant, quand on y pense, c'est que se produise si rarement le pas de recul (stepping back) qui permettrait d'embrasser d'un seul coup d'œil le grotesque de la situation: que le rapport de "simples croyants", dont on vante si souvent l'humilité, à un "Dieu vivant" et à un texte sacré bi-millénaire, se trouve médiatisé par un tel niveau de sophistication scientifique et technologique -- ce qui, soit dit en passant, validerait toute l'histoire politique, sociale et économique du "monde" prétendu "mauvais" qui a rendu possible cette complexité...
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Le gaffeur distancié



Nombre de messages : 93
Age : 34
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Ven 08 Sep 2017, 22:49

free a écrit:
Résumé :
source de l'article :
 http://ajwrb.org/the-watchtowers-medical-expert#fn-1773-1


Plusieurs médecins sont présentés ici comme des "médecins coopératifs" pour opérer sans transfusion sanguine.

L'article commence par deux citations du Dr Boldt, un professeur en Allemagne :



1) « Tous ceux qui traitent avec le sang et qui s'occupent des patients en chirurgie doivent envisager la chirurgie sans effusion de sang. « - Dr Joachim Boldt, professeur d'anesthésiologie, Ludwigshafen, Allemagne. Page : 7

 

2) « La chirurgie sans transfusion est destinée non seulement aux Témoins de Jéhovah , mais à tous les patients. Je pense que chaque médecin devrait s'y engager»  - Dr Joachim Boldt, professeur d'anesthésiologie, Ludwigshafen, Allemagne. Page : 7

 



La même année en novembre 2000, les recherches que Joachim Boldt avait publiées en faveur d'un produit comprenant de l'hydroxyéthyle cellulose en suspension dans une solution d'électrolyte, (celle qui devait révolutionner la chirurgie sans transfusion sanguine)  sont remises en cause, car elles se sont révélées contenir des données falsifiées et / ou les recherches n'avaient pas obtenu d'approbation scientifique   9  Les études de Joachim Boldt qui ont été désapprouvées sont maintenant au nombre de 96 et selon Rétractation Watch, un site Web qui suit les rétractations dans la communauté scientifique, ce nombre place Boldt à la deuxième place dans le classement des études rétractées. dix

Waah ! Je me souviens de ce périodique qui fut annoncé relativement en grande pompe (pas à transfusion hein !) à l'époque Very Happy

La WT frimait grave avec les mecs interviewés afro

Revenir en haut Aller en bas
Le gaffeur distancié



Nombre de messages : 93
Age : 34
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Ven 08 Sep 2017, 22:56

Narkissos a écrit:
Ce qui est aussi étonnant, quand on y pense, c'est que se produise si rarement le pas de recul (stepping back) qui permettrait d'embrasser d'un seul coup d'œil le grotesque de la situation: que le rapport de "simples croyants", dont on vante si souvent l'humilité, à un "Dieu vivant" et à un texte sacré bi-millénaire, se trouve médiatisé par un tel niveau de sophistication scientifique et technologique -- ce qui, soit dit en passant, validerait toute l'histoire politique, sociale et économique du "monde" prétendu "mauvais" qui a rendu possible cette complexité...

Ouh lààà ! Comme le disait un TJ que je raccompagnais chez lui un soir après la réunion de service, "tu vas trop loin" (j'étais pourtant arrivé juste devant chez lui geek )

Je repense à ma mère qui disait, reprenant un vieux poncif WT, que s'il y avait eu tant de progrès techniques et scientifiques c'était pour permettre à la parole de Jéhovah d'être répandue dans les derniers jours monkey

Ou comment faire tout tourner autour du 28 Columbia Heights (d'ailleurs en y pensant, je crois que le fait que le siège mondial faisait directement face au Financial District et était sur la rive en face de Manhattan là où il y avait également le siège de l'ONU, a dû influencer très certainement les élucubrations nombrilistes de la WT, qui sur certains aspects avaient un fond intéressant dans la mesure où le rationalisme organisationnel jéhoviste est un modèle managérial assez admiré je pense chez les "gourous sans ménagements du management ").
Revenir en haut Aller en bas
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5207
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: A propos du Sang   Ven 08 Sep 2017, 23:33

Laughing
Sans compter que si l'on avait vraiment inventé la poudre de perlimpimpin qui remplacerait avantageusement les transfusions, pour le plus grand bien des TdJ et, grâce à ceux-ci, des autres (de toute façon voués à devenir du fumier pour la terre, en plus grand nombre à chaque minute qui passe), se poserait encore la question: quid de tous ceux qui sont morts avant ?
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A propos du Sang   

Revenir en haut Aller en bas
 
A propos du Sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» a propos de youtube, daylimotion koreus etc..
» Le sang du christ un roman qui m'a choquée
» Fête du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ, commentaire du jour "Le pain des anges,..."
» Juillet : Mois du Très Précieux Sang de Jésus
» Des propos qui choquent: sida ... justice immanente?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: DU COTE DES :: TEMOINS-
Sauter vers: