Etre chrétien ou pas?

apporter une aide et fournir un support de discussion à ceux ou celles qui se posent des questions sur leurs convictions
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'islam n'est pas une religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Pierre de lune

avatar

Nombre de messages : 131
Age : 45
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: L'islam n'est pas une religion   Lun 21 Avr 2014, 16:29

Bonjour,

Après avoir fait des recherches sur l’Islam, je me permets de poster ce message.

L’islam en France et en Europe est de plus en plus visible et envahissant (femmes voilées, barbus en kami, halal, mosquées et revendication de toutes sortes). Actuellement, le pouvoir politique en place et le monde médiatique voudraient nous faire croire à un islam, religion de paix d’amour et de tolérance.

Lorsqu’on lit le coran, lorsqu’on se plonge dans les hadiths (recueils des actes et paroles de mahomet), lorsqu’on examine les témoignages d’ex-musulmans, lorsqu’on étudie l’histoire passée de l’islam en la mettant en parallèle avec les événements actuels, on ne peut que se rendre à l’évidence, l’islam n’est pas une religion. L’islam est une secte conquérante et un système politico-religieux discriminatoire, liberticide et ultra-violent.

Voici un échantillon des versets les plus violents du coran et cette liste n’est pas exhaustive :
http://benjamin.lisan.free.fr/EcritsPolitiquesetPhilosophiques/SurIslam/VersetsViolentsDuCoran.htm

Je ne me suis pas contentée de lire des extraits sur Internet, j’ai même acheté le coran et je l’ai lu. Il en est résulté que le texte est très ennuyeux et rébarbatif. Il n’y a pas de récit et certaines phrases sont répétées maintes fois. L’auteur n’argumente pas mais veut convaincre par la répétition. Il n'y a pas de code de moral. Il n'y a que des injonctions qu'il faut suivre aveuglément. Dans les deux tiers du texte, rien de nouveau sous le soleil monothéiste. Les croyants seront récompensés par « des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux » les autres seront condamnés à l’enfer. Le tiers restant du texte coranique quant à lui est un véritable concentré de poison où les croyants sont incités au djihad et à combattre les non musulmans (juifs, chrétiens, agnostique et athées). Des tas de reproches sont faits aux juifs et aux chrétiens et notamment d'être des falsificateurs d'écritures ou est associateurs (polythéistes).  Selon le coran, les femmes valent deux fois moins qu’un homme (elles héritent la moitié de la part de ce qu’hérite un homme et le témoignage d’un homme équivaut au témoignage de deux femmes. Les châtiments corporels sont également de mise.

Pour les hadiths, voici une vidéo où une spécialiste s’exprime :

http://francaisdefrance.wordpress.com/2012/05/23/a-voir-et-a-revoir-un-evideo/

La meilleure façon de bien connaître le jéhovisme, c’est d’écouter les ex-TJ, pareillement, si vous voulez en savoir plus sur l’islam, il suffit de consulter les témoignages des ex-musulmans.

En voici un exemple de témoignage parmi tant d'autres :

[url= http://ex-musulmans.over-blog.com/article-hossain-salahuddin-l-islam-une-ideologie-arabe-imperialiste--40134892.html] http://ex-musulmans.over-blog.com/article-hossain-salahuddin-l-islam-une-ideologie-arabe-imperialiste--40134892.html[/url]

Je vous incite à faire des recherches par vous-mêmes sur l’islam pour vous rendre compte du grand danger qui menace l’occident (en évitant les taupes de l’islam qui veulent vendre aux occidentaux un peu trop naïfs un soi-disant islam modéré).

Aujourd’hui, une de mes principales préoccupations est la lutte contre l’islam. Je n’ai rien contre les musulmans. Les musulmans sont eux-mêmes les premières victimes de l’islam. Beaucoup se contentent de faire le ramadan et de s’abstenir de porc pour suivre une tradition, mais ils ne sont jamais penchés sur les écritures islamiques ni ne fréquentent les mosquées, et ignorent la véritables nature et finalité de l’islam. D’autres par contre sont bien au fait de l’islam et veulent l’imposer à la terre entière. Pour cela, ils n’hésitent pas à utiliser la Taqiya, mot qui signifie ruse et mensonge pour faire accepter l’islam. L’islam autorise et encourage même le mensonge pour faire avancer sa cause.

L’islam est l’islamisme au repos et l’islamisme est l’islam en action.

Ce post est une incitation à la réflexion sur une idéologie dangereuse et incompatible avec notre démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
http://delunepierre.unblog.fr/
Narkissos

avatar

Nombre de messages : 5202
Age : 58
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Lun 21 Avr 2014, 19:01

C'est intéressant que la volonté de divinisation et de diabolisation d'une "entité" ou "idée" quelconque (ici "l'islam", ailleurs "le christianisme") aboutisse à la même illusion d'une "essence pure" -- purement bonne dans un cas, purement mauvaise dans l'autre, mais toujours intacte et non-affectée-dans-son-essence par aucun événement, aucune réalité, aucune histoire.
Pour un "fondamentaliste chrétien", "le christianisme" est bon, et tout ce qu'on pourra lui objecter pour modifier ou modérer son jugement -- les "abus" du clergé, de l'Inquisition, des croisades, et jusqu'à certains textes vindicatifs ou sanguinaires du Nouveau Testament -- ne l'affectera en rien, puisqu'il ne s'agissait pas là, à ses yeux, du (vrai) christianisme.
A un(e) "islamophobe" dans ton genre (j'emploie le terme parce que tu me sembles assez consciente de ce que tu écris pour ne pas t'en offusquer ni le récuser: on verra), à quoi bon opposer quatorze siècles de civilisation, de littérature et d'art islamiques, un milliard d'humains ni meilleurs ni pires que les autres ? Tout cela est à ses yeux malgré l'islam, qui est aussi purement mauvais-dans-son-essence que pour un fondamentaliste chrétien le christianisme est purement bon-dans-son-essence, quoi que puissent faire ceux qui s'en réclament.
Revenir en haut Aller en bas
http://oudenologia.over-blog.com/
Pierre de lune

avatar

Nombre de messages : 131
Age : 45
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Lun 21 Avr 2014, 22:46

Bonsoir,

Il faudrait bien plus qu'une étiquette (islamophobe ?) qu'on voudra m'attribuer pour m'intimider. Une étiquette ne vaudra jamais rien, elle n'est pas un argument.

Je voudrais savoir pourquoi lorsque je critiquais le jéhovisme, personne ne m'a traitée de jéhovistophobe et pourquoi lorsque je critiquais le christianisme personne ne m'a traitée de christianophobe.

L'islam certes me fait peur, mais ce n'est pas une peur irraisonnée bien au contraire, elle relève du bon sens.

On peut accuser le christianisme de mille maux, et lorsqu'il faut le mettre en cause je suis prête à le faire et je l'ai déjà fait, mais rien n'est comparable à l'idéologie islamique. J'ai lu la bible et j'ai lu le coran et j'en est fait la comparaison. Dans le coran, on n'y trouve aucun code de moral, aucune compassion pour les non-musulmans, rien de lumineux, qui incite l'être humain à devenir meilleur. De nombreux versets sont violents et incitent au rejet de l'autre et au combat. Dans l'ancien testament, on y trouve au moins les dix commandements et dans l'évangile la règle d'or d'aimer son prochain et de ne pas faire à autrui ce qu'on ne voudrait pas faire aux autres. L'évangile incite à annoncer la bonne parole, tandis que le coran incitent à combattre, à frapper et à tuer les mécréants. Les juifs et les chrétiens sont explicitement nommés et rejetés.

Aujourd'hui, on tue au nom d'Allah. 90 % des attentats sont perpétrés par des musulmans. Aujourd'hui, personne ne tue au nom de Jésus. Depuis l'attaque du 11 novembre plus de 22 800 attentats ont été perpétrés au nom de l'islam.

Aujourd'hui, c'est bien l'islam qui déguise les femmes en sacs poubelle et qui fait croire à des gamines que si elles ne se voilent pas elles sont considérées comme des traînées et encourent les foudres divines.

C'est bien l'islam aujourd'hui qui imposent des prières de rue. Aucune religion ne se comporte de la sorte. Si les gens veulent prier, ils n'ont qu'à se cotiser pour construire des lieux de cultes comme le font les autres groupes religieux (évangélistes, adventistes, bouddhistes, témoins de jéhovah, antoinistes, etc...). S'ils ne veulent pas se cotiser, ils n'ont qu'à prier chez eux. Ce n'est pas au contribuable de financer des mosquées.

C'est l'islam qui persécute les homosexuels. En terre d'islam, ils sont au mieux emprisonnés et au pire exécutés.

C'est l'islam qui impose l'abattage rituel halal, en faisant souffrir inutilement les animaux un quart d'heure. L'abattage halal pose d'ailleurs des problèmes sanitaires en favorisant la bacille e-coli et une centaines d'enfants meurent chaque année de ce fait. Il est inconcevable que dans des cantines scolaires on serve de la viande halal et c'est pourtant ce qui se passe en France, sans parler du fait que sur chaque produit halal un pourcentage du prix est reversé pour la construction de mosquée. C'est le retour de la dîme. L'abattage halal est même interdit dans certains pays (Suisse, Australie, Danemark) et j'espère qu'il le sera un jour en France.

Pour définir une secte, on dit souvent que c'est un mouvement dans lequel il est facile d'entrer et difficile d'y sortir. Ceci s'applique très bien à l'islam. On impose aux enfants de musulmans une religion qu'ils n'ont pas choisis et ils ne peuvent plus en sortir. L'apostasie dans l'islam est passible de peine de mort. Aussi, j'ai une profonde admiration pour les nés-musulmans qui ont apostasié en public et qui luttent à nos côtés contre l'islam. L'islam ne reconnaît pas la liberté de conscience.

L'islam refuse la liberté d'expression et n'accepte pas la moindre critique.

Le pire est qu'en France ceux qui nous gouvernent veulent rétablir le délit de blasphème.

Ainsi l'écrivain Houellebecq a été poursuivi en justice pour avoir dit que l'islam était la religion la plus con.  Christine Tasin, présidente de Résistance Républicaine est poursuivie pour avoir dit que l'islam était une saloperie. Elle est convoquée le 2 juillet prochain devant le tribunal. Que devient donc notre liberté d'expression ? Ne peut-on pas dire qu'on n'aime pas ou qu'on trouve une religion ou une idéologie quelconque dangereuse ? La France est vraiment sur une mauvaise pente.

Si Christine Tasin avait dit que le christianisme est une saloperie ou le jéhovisme une saloperie il est certain qu'elle n'aurait jamais été poursuivie. On France, avec les islamo-collabos, on a une justice a deux poids, deux mesures et à deux vitesses.

Vous voulez qu'avec ça je n'aie pas peur et que je reste les bras croisés sans rien dire et sans rien faire. Qui ne dit mot consent.
Revenir en haut Aller en bas
http://delunepierre.unblog.fr/
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Mar 22 Avr 2014, 12:58

Pierre de Lune a écrit:
Si Christine Tasin avait dit que le christianisme est une saloperie ou le jéhovisme une saloperie il est certain qu'elle n'aurait jamais été poursuivie.

Il y a un peu plus de 10 ans, l’association nationale des Témoins de Jéhovah de France (comme le mouvement s’appelait à l’époque) avait attaqué devant un tribunal un journaliste auteur d’un article critique sur les Témoins. Cet article avait passé dans un journal tout ménage d’Annecy et j’imagine qu’'il avait été lu par environ 50.000 lecteurs. Mais ce qui s’est passé après cette future passe d’arme devant un tribunal entre le journaliste et les Témoins allait donner une résonnance non plus nationale à cet épisode bénin, mais international puisque la Tribune de Genève s’en fit l’écho. Le nombre de lecteurs passa à plus de 300.000.
Cela me fit bondir puisque mes collègues de travail ne manquèrent de m’en parler avec un sourire qui en disait long. Je pris ma plume et écrivit à la filiale suisse des Témoins et me plaignit de la réaction inutile et plutôt contraire. En fait les Témoins réclamaient des dommages et intérêts assez conséquents. Je reçus une réponse qui me dit, je paraphrase : « Nous avons décidé de ne plus nous laisser ridiculiser et avons décidé de porter toute affaire de ce genre devant un tribunal et demandons des dommages et intérêt afin de montrer le sérieux de notre démarche ».

Je mentionne cette anecdote afin de réagir au fait que tu dises que personne ne réagira si on insulte les Catholiques ou les Témoins. Si la personne ou l’institution trainée dans la boue ne réagit pas c’est de son droit donc de sa responsabilité. Ce que je trouve biaisé dans ton message c’est de dire que seul les Musulmans sont soutenus. Tu te demandes ce que devient notre liberté d’expression et je comprends ton inquiétude, mais le fait qu’un écrivain et qu’une femme soient convoqués par un tribunal ne pose pas un problème quant à la liberté d’expression. Si une association musulmane a déposé une plainte auprès d’un tribunal contre une attaque verbale, une insulte il est de juste que le tribunal convoque celui/celle qui est accusé afin qu’il/qu’elle puisse se défendre. Ce qui serait une privation grave de la liberté d’expression ce serrait une intervention directe d’un gouvernement. La France est le pays qui a prononcé avec force le respect, la liberté et les droits de l’homme (le genre humain) bien avant tout autre pays dans l’histoire moderne de l’Europe. De plus la France est un pays laïc, bien que cette définition semble poser problème non seulement aux structures gouvernementales mais également à de nombreux français et françaises en mal de laïcisation, comme si la laïcité était elle-même une religion nouvelle.

L’Islam a de tout temps fait peur et de nombreux partis politiques savent jouer sur cette peur identitaire et sécuritaire. Mais l’histoire contemporaine de notre continent nous démontre malheureusement combien des phénomènes identiques reviennent de façon récurrente alors que nous avions la possibilité de tirer leçon des massacres, pogroms qui ont causé tant de morts. Au début du 20e siècle ce n’étaient pas les musulmans qui posaient problème, mais les juifs. Que n’a-t-on pas dit sur ce peuple sans cesse en immigration. Même la Suisse, mon pays, n’a pas échappé à l’ostracisme de ces malheureux lorsqu’ils fuyaient leurs pays sous domination germanique ; en effet les autorités suisses avaient demandés que les passeports des juifs soient tamponnés d’un grand J afin de pouvoir les refouler à la frontière.  C’est pourquoi, en pensant à cet épisode peu glorieux pour mon pays, je ne peux souscrire à toute forme de rejet, de mise à l’écart, de xénophobie, de quarantaine d’une religion, d’un peuple.

Les Etats-Unis d’Amérique bien que lancés en pleine crise sécuritaire posent moins de problème aux Musulmans sur leur sol. Ils contrôlent de façon stricte les milieux islamiques tout en laissant les Musulmans vaquer à leurs occupations.
Une petite goute de vin peut colorer un verre d’eau, nous connaissons tous/toutes cet exemple qui est souvent donné pour démontrer le danger d’accepter un peu de liberté dans nos idées. Cet exemple est bien sur souvent cité par les mouvements fondamentalistes religieux de toutes obédiences. Sans doute les fondamentalistes islamistes ont-ils présents à l’esprit cette idée de pureté mise en danger par un relâchement même passager. Peut-être ne te rappelles-tu pas comment se vêtaient les femmes non seulement de la bonne société, mais également les jeunes universitaires des pays du Maghreb et d’Egypte et d’Iran dans les années 1950-1970 ? Toutes copiaient la mode occidentale. Puis la révolution islamique iranienne est arrivé et un profond changement s’est fait jour. De plus beaucoup de jeunes filles et jeunes femmes ne veulent pas souscrire aux critères de l’occident perçu comme un ennemi. Il convient d’avoir ces faits à l’esprit lorsque nous émettons notre opinion à propos de l’Islam et de sa mouvance islamique, je souhaite et je suis persuadé que tu as procédé à cette réflexion avant de te lancer dans ta campagne anti islamiste.

Sache bien que je respecte ton choix et salue ton courage pour en parler de façon aussi libre et franche.
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3919
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Mar 22 Avr 2014, 15:09

Bonjour Pierre de lune,

Je suis heureux de te lire à nouveau.

Je sais que ce n'est pas la haine qui motive tes positions mais je te mets en garde contre les dangers de la simplification et de la généralisation quand tu abordes un mouvement religieux aussi complexe, aussi divers (très divers) et aussi ancien que l'Islam.

On ne peut pas réduire une religion à ses expressions les plus extrémistes comme le fait, par exemple la Watchtower quand elle résume uniquement l'histoire de l'Eglise Catholique à ses heures les plus sombres (inquisitions, croisades ...) ... Je pense que c'est une erreur et que c'est unjuste.

Le Dimanche matin que je regarde souvent les émissions religieuses de France 2 et notamment celle qui traite de l'Islam ... J'y ai découvert une Islam perspicace, tout en nuance et en finesse et passionnant.
http://emission-islam.fr/emission/les-emissions-de-fevrier-2014/



Citation :
Aujourd'hui, on tue au nom d'Allah. 90 % des attentats sont perpétrés par des musulmans. Aujourd'hui, personne ne tue au nom de Jésus. Depuis l'attaque du 11 novembre plus de 22 800 attentats ont été perpétrés au nom de l'islam.

Dans de nombreux pays musumans ou se produisent des attentats, les premières victimes sont des musulmans qui condamnent et subissents l'Islamisme radical.
Contrairement à ce que tu dis, comme par le passé, aujourd'hui on tue au nom de Jésus, des soldats chrétien et une population musulman, comme que cela a été le acs avec la guerre en Irak, déclarée parce que l'on affirmait que Saddam Hussein détenait des armes de destruction massive. Les raisons de cette guerre sont multiples et complexes mais elle a été déclaré dans fond d'opposition du monde chrétien au monde musulman. Je pourrais te citer la conflit en Irlande avec son cortège d'attentats qui opposaint Catholique et Protestants ...

Pourtant lon de moi, l'idée de tirer des conclusions hatives et simplistes des ces exemples ... du genre le christianisme est une religion violente.


Citation :
Aujourd'hui, c'est bien l'islam qui déguise les femmes en sacs poubelle et qui fait croire à des gamines que si elles ne se voilent pas elles sont considérées comme des traînées et encourent les foudres divines.

Seule une minorité de musulman adhère à cette vision ... Attention à la généralisation !!!

J'ai vu des femmes musulmanes apostropher des femmes qui portaient la Burga, car pour elles, cette tenue ne reflétait pas l'Islam.

Tout mouvement religieux est constitué par des tendances extrémistes mais cela n'induit pas de généraliser à tous les menbres d'une religion cette attitude fanatique.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre de lune

avatar

Nombre de messages : 131
Age : 45
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Mar 22 Avr 2014, 15:25

Merci pour vos réponses.

Je n'ai pas beaucoup de temps en semaine. Mais ce week-end, je vous répondrai et je vous démontrerai qu'on vit réellement dans une société à deux poids, deux mesures et dans laquelle nos libertés sont en péril.

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
http://delunepierre.unblog.fr/
Pierre de lune

avatar

Nombre de messages : 131
Age : 45
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Dim 27 Avr 2014, 19:51

Bonjour,

C'est avec plaisir que je réponds à vos commentaires.



Je  peux t'affirmer et te démontrer que les musulmans sont bel et bien soutenus.

Ce ne sont pas seulement les organisations de musulmans qui portent plainte. Des associations grassement subventionnées par l'Etat et donc avec NOTRE ARGENT (SOS RACISME, LICRA, MRAP, LDH), portent plainte contre des critiques faites à l'encontre de l'Islam.

Christine Tasin n'est pas poursuivie pour avoir écrit un article. Elle est juste poursuivie pour avoir dit oralement "l'Islam c'est une saloperie". Combien de fois j'ai lu ou entendu des gens traiter la WT de secte dangereuse et même lu que la WT était "une saloperie de secte" sans que les auteurs en soient inquiétés. Dire que "l'Islam est une saloperie" relève d'une simple opinion sur une idéologie religieuse et il est excessif de vouloir porter l'affaire devant les Tribunaux. C'est une atteinte à la liberté d'expression. Dans une vidéo un rappeur Cortex avait menacé de couper la langue à Christine Tasin et encore d'autres gentillesses. Christine Tasin a porté plainte. Mais sa plainte n'a jamais été instruite. Tu vois on, menace la sécurité de quelqu'un en particulier en toute impunité en France mais il est interdit de donner son opinion sur l'Islam.

Je ne sais pas si tu a entendu parlé de l'affaire du "Murs des cons" révélée l'année dernière en France. On a trouvé dans les locaux du syndicat de la magistrature un mur sur lequel étaient épinglés des tas de personnes connues ou inconnues du grand public parce qu'on estimait qu'elles étaient "cons". Sur ce mur était épinglé entre autre Robert Ménard, le fondateur de Reporters sans frontière, personnalité qui a toujours lutté pour la liberté d'expression. Mais le pire c'est que sur ce mur était épinglé également le père d'une fille qui a été sauvagement assassinée et violée. Sur ce mur ne figurait aucun criminel.

Ce mur "des cons" en dit long sur la partialité et la neutralité des magistrats en France et nous donne une idée de la façon dont sont perçues les victimes par les magistrats.

Je vais citer quelques exemples d'affaires jugées concernant l'Islam :

- En 2003 Louis Chagnon, professeur d'histoire à Courbevoie avait dans un cours de 5ème sur la naissance de l'Islam fait mention de l'attaque de la caravane de Nakhla et du meurtre des Juifs Qurayza. Une cabale de parents d'élèves soutenues par des associations droit-de-lhommistes s'organisa demandant sa suspension immédiate au rectorat. Il fut défendu devant le conseil de discipline du rectorat de Versailles par Anne-Marie Delcambre et Rémi Brague, deux spécialistes en la matière qui n'eurent aucune difficulté à prouver que les faits qu'il avait cité devant ses élèves étaient tirés de la sunna et considérés comme avérés par tous les historiens. Les arguments irréfutables des érudits n'eurent aucun effet sur le jury stalinien. Il reçut un blâme par sa hiérarchie qui ne fut levé que 4 ans et demi après devant le tribunal administratif.

-  Fanny Truchelut, propriétaire d'un gîte, demande à deux femmes voilées de retirer leur voile dans les parties communes de son gîte.  Elle est condamnée lourdement (condamnation confirmée en appel en 2009 à deux mois de prison avec sursis et 6 000 € d'amende de dommages et intérêts). Elle a été condamnée pour avoir demander la neutralité religieuse qui fait partie de notre constitution. C'est quand même choquant.

- Pierre Cassen, fondateur du site Riposte laïque et Pascal Hilout (né Mohamed) un des rédacteurs de ce même site ont été condamnés à 12 200 € d'amende pour deux articles sur l'islam. Pascal Hilout (né Mohamed) avait expliqué à la barre tout son parcours depuis ses 5 ans où il avait été inscrit dans une école coranique jusqu'à sa sortie de l'islam. Le magistrat du parquet après tout son témoignage n'a rien trouvé de mieux à faire que lui balancer à la figure qu'il était raciste contre lui-même et a même requis une peine d'amende assortie d'une peine de prison avec sursis. C'est comme si on disait à un ex-tj qu'il est raciste contre lui-même parce qu'il rejette la religion des ses parents. Ils ont tous les deux fait appel. Leur affaire a été audiencée en appel il n'y a pas longtemps et le verdict tombera le 5 juin prochain.

L'Islam est aussi favorisée dans d'autres pays :

-  Le juge de Blankenberg a condamné Arne S. à 4 mois de prison ferme pour avoir déchiré un coran en présence de musulmans en février 2012 à Ostende

- Elisabeth Sabaditsch-Wolff a été condamnée à une amende de 480 €  pour avoir dit que Mahomed, qui a consommé son mariage avec Aïcha alors qu'elle avait 8 ou 9 ans était pédophile. Le tribunal a estimé  que Mahomed n'était pas pédophile parce qu'il était encore son mari quand elle avait dix-huit ans... C'est n'importe quoi. Le fait qu'il soit marié avec Aïcha à la majorité de celle-ci n'efface pas le fait qu'il a bien eu un comportement pédophile en couchant avec une enfant de 9 ans.

Ces exemples concernent le domaine de la justice. Cependant, l'islam s'impose également dans d'autres domaines et les collabos islamo qui nous gouvernent font tout pour favoriser l'islam et effacer notre culture d'origine chrétienne.

En France,  le calendrier de l'éducation national a renommé les vacances de Pâques en vacances de printemps. Dans certaines villes les marchés de Noël ont été renommés en marchés d'hiver. Les arbres de Noël ont disparus des écoles. (Les TJ en ont rêvé les islamo-collabos l'ont fait). Sur ma commune qui est très conservatrice et très implantée à droite, on a interdit à l'école les pendentifs en forme de croix en prenant le prétexte de la laïcité mais on sert des plats halal dans les cantines scolaires. Ceci montre bien qu'on applique une laïcité élastique, à géométrie variable, qui efface notre culture et favorise l'islam. Dans une commune voisine de la mienne, on permet à des jeunes filles de nager en tenue de plongée à la piscine pour motifs religieux, en cours de natation. Un père un jour a refusé même la tenue de plongée, la trouvant trop moulante.

En janvier 2012, le maire de Brest a fait supprimer des couronnes de galettes de rois dans les cantines scolaires au motif qu'il était mentionné sur celles-ci le mot "épiphanie". Le mot "halal" s'étale un peu partout sans problème alors que celui-ci signifie souffrance animale, retour de la dîme, et risques sanitaires. Mais par contre, on veut supprimer le mot "épiphanie" comme si celui-ci était un gros mot.

A la RATP des machinistes musulmans refusent de serrer la main des leurs collègues féminines et imposent leur religion sur leur lieu de travail au mépris du principe de la laïcité. Celles-ci ont fait l'objet de discriminations sexistes. Elles se sont plaintes à leur direction qui n'a jamais levé le doigt pour elles. Le syndicat en place ne fait rien non plus. Il a juste su pondre des tracts disant qu'il ne fallait pas que les employés soit divisés.

Tout ceci montre bien une tendance à  la démolition de notre culture et à un favoritisme envers l'islam.

[quote="Peut-être ne te rappelles-tu pas comment se vêtaient les femmes non seulement de la bonne société, mais également les jeunes universitaires des pays du Maghreb et d’Egypte et d’Iran dans les années 1950-1970 ? Toutes copiaient la mode occidentale. Puis la révolution islamique iranienne est arrivé et un profond changement s’est fait jour. [/quote]

Justement, je me le rappelle que trop bien. L'islam au lieu d'avancer recule en se radicalisant et c'est très inquiétant. Le terme "islamophobe" a été largement utilisé en Iran par Khomeini pour faire taire toute critique de l'islam et imposer l'islam totalitaire et radical. Ses opposants étaient montrés du doigts et traités d'islamophobes. Celui qui ignore le passé est condamné à le revivre.



L'occident accueille nombres de ces jeunes filles et jeunes femmes en leur offrant une liberté et une qualité de vie qu'elles n'ont pas dans leur pays d'origine et elles considèrent l'occident comme un ennemi !!!!!!!!!!

Quelle belle preuve de reconnaissance envers le pays d’accueil ! Si elles n'aiment pas l'occident, pourquoi viennent-elles ? Pourquoi ne vont elles pas dans les pays pétroliers pleins aux as comme le Qatar ? Il est quand même choquant ce comportement qui consiste à vouloir profiter des largesses de l'occident tout en le considérant comme un ennemi.




Partout, il y a des gens violents, je suis la première à le reconnaître. Mais l'islam est plus à même de générer de la violence que le christianisme. Aujourd'hui, la violence dans le christianisme relève de l'exception . Même dans les milieux chrétiens fondamentalistes, comme le cas des TJ que nous connaissons bien, généralement la violence est absente. Les TJ prennent la bible au pied de la lettre, mais jamais ils n'iraient poser une bombe ou provoquer des émeutes et pourtant ils sont fanatiques. Une des raisons de la violence vient du modèle laissé par le personnage fondateur. Jésus n'a pas fait de guerres et n'a jamais tué personne, au contraire il s'est laissé mourir. Le prophète Mahomed lui a passé plusieurs années à Médine à faire la guerre et à commettre des pillages et des massacres. Tous les musulmans de ne sont pas au courant de ces faits et beaucoup je te le concède sont pacifiques et de bonne foi.  Mais les chefs religieux qui étudient les écrits ne peuvent pas ignorer  le caractère guerrier prophète.

J'ai moi aussi de la peine de savoir que des musulmans subissent l'islam radical. L'islam radical finit toujours par prendre le dessus s'il n'est pas contrôlé par une très grande fermeté. Je ne veux pas qu'il s'enracine en France, ni en Europe. Les musulmans dit modérés ne peuvent que soutenir ceux qui se battent contre le voile islamique, l'abattage halal et autres intrusions islamiques dans le domaine public. S'ils sont modérés et amoureux de la liberté et la laïcité c'est à eux de le prouver.
Revenir en haut Aller en bas
http://delunepierre.unblog.fr/
free



Nombre de messages : 3919
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Lun 28 Avr 2014, 16:45

Citation :
Christine Tasin n'est pas poursuivie pour avoir écrit un article. Elle est juste poursuivie pour avoir dit oralement "l'Islam c'est une saloperie". Combien de fois j'ai lu ou entendu des gens traiter la WT de secte dangereuse et même lu que la WT était "une saloperie de secte" sans que les auteurs en soient inquiétés. Dire que "l'Islam est une saloperie" relève d'une simple opinion sur une idéologie religieuse et il est excessif de vouloir porter l'affaire devant les Tribunaux.

Bonjour Pierre de lune,

La WT se place elle-même dans une perspective sectaire (rejet du monde ...) d'un point vu religieux (fondamentaliste) et social (refus de fréquenter assidument un non-TdJ ...). Ceci étant dit, je ne militerait jamais pour l'interdiction des Témoin de Jéhovah et je n'oublierais jamais qu'au niveau comportemental, la réalité des TdJ revêt de nombreux aspects.
Par exemples, certains Témoins de Jéhovah, malgré les règles de la WT, arrivent a manisfester un comportement raisonnable vis à vis des exclus. La pratique du Jéhovisme peut varier d'un individu à l'autre ... je me garderai donc de tout jugement hatif et simpliste.

Je te mettais en garde contre les risques de la  "généralisation"  quand on analyse un mouvement religieuse aussi divers, aussi complexe et aussi ancien que l'Islam.
Il me semble que ta vision de l'Islam est "microscopique" ... Je t'invite a épouser une vision "macroscopique" qui embrassera toutes les réalités de l'Islam.
Des millions de musulmans ne demandent qu'a pouvoir pratiquer leur religion dans le respect des autres ... le comportement extrémistes d'un certains nombres d'autres musulmans ne peut pas t'aveugler au point d'ignorer ce fait.

Le comportement extrémistes d'un certains nombres de musulmans (même nombreux) ne t'autorise pas à assimiler tous les musulmans à des terroristes, par exemple.


Citation :
Tout ceci montre bien une tendance à la démolition de notre culture et à un favoritisme envers l'islam.

Je pense que ta peur est un fantasme.


Citation :
Partout, il y a des gens violents, je suis la première à le reconnaître. Mais l'islam est plus à même de générer de la violence que le christianisme. Aujourd'hui, la violence dans le christianisme relève de l'exception . Même dans les milieux chrétiens fondamentalistes, comme le cas des TJ que nous connaissons bien, généralement la violence est absente. Les TJ prennent la bible au pied de la lettre, mais jamais ils n'iraient poser une bombe ou provoquer des émeutes et pourtant ils sont fanatiques. Une des raisons de la violence vient du modèle laissé par le personnage fondateur. Jésus n'a pas fait de guerres et n'a jamais tué personne, au contraire il s'est laissé mourir. Le prophète Mahomed lui a passé plusieurs années à Médine à faire la guerre et à commettre des pillages et des massacres. Tous les musulmans de ne sont pas au courant de ces faits et beaucoup je te le concède sont pacifiques et de bonne foi. Mais les chefs religieux qui étudient les écrits ne peuvent pas ignorer le caractère guerrier prophète.

Une fois de plus, ta visoin est étriquée ... Le christianisme est un mouvement issu du judaïsme. L'ancien testament nous dépeint (en autre) une nation d'Israël guerrière (pillage, destruction de toutes les natins qui habitaient sur la terre promise que certains assimilent à un génocides ...) ... Quelle conclusion devons tirer ?

L'Apocalypse annonce la destruction du "monde" opposé à Dieu ... Devons nous conclure que le christianisme est une religion violente et dangeureuse ?

Pierre de lune ... Tu ne peux pas réduires une religion aussi complexe et divers que Islam à des préjugés ou des representations aussi parcellaires et simplistes.

Pierre de lune je t'invite à relire ceci :

Citation :
C'est intéressant que la volonté de divinisation et de diabolisation d'une "entité" ou "idée" quelconque (ici "l'islam", ailleurs "le christianisme") aboutisse à la même illusion d'une "essence pure" -- purement bonne dans un cas, purement mauvaise dans l'autre, mais toujours intacte et non-affectée-dans-son-essence par aucun événement, aucune réalité, aucune histoire.
Pour un "fondamentaliste chrétien", "le christianisme" est bon, et tout ce qu'on pourra lui objecter pour modifier ou modérer son jugement -- les "abus" du clergé, de l'Inquisition, des croisades, et jusqu'à certains textes vindicatifs ou sanguinaires du Nouveau Testament -- ne l'affectera en rien, puisqu'il ne s'agissait pas là, à ses yeux, du (vrai) christianisme.
A un(e) "islamophobe" dans ton genre (j'emploie le terme parce que tu me sembles assez consciente de ce que tu écris pour ne pas t'en offusquer ni le récuser: on verra), à quoi bon opposer quatorze siècles de civilisation, de littérature et d'art islamiques, un milliard d'humains ni meilleurs ni pires que les autres ? Tout cela est à ses yeux malgré l'islam, qui est aussi purement mauvais-dans-son-essence que pour un fondamentaliste chrétien le christianisme est purement bon-dans-son-essence, quoi que puissent faire ceux qui s'en réclament.
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3919
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Lun 28 Avr 2014, 17:11

L’islam comme passeur de savoirs

" Lorsque le théologien Albert le Grand découvre, au xiiie siècle, tout le savoir gréco-arabe et se jette sur lui, ainsi que l’écrit l’historien Gilson, « avec le joyeux appétit d’un colosse de bonne humeur [11] La Philosophie au Moyen âge. Des origines patristiques... [11] », l’Europe vit une importante révolution intellectuelle et connaît son premier choc des civilisations, mais c’est un choc qui contribue à faire d’elle une civilisation. Grâce aux Arabes et à travers l’islam, les Européens découvrent Platon et Aristote, la chimie, l’arithmétique, l’astronomie et la médecine. Ce sont les bases qui font notre modernité actuelle."

 http://www.cairn.info/zen.php?ID_ARTICLE=DIO_200_0058
Revenir en haut Aller en bas
Pierre de lune

avatar

Nombre de messages : 131
Age : 45
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Jeu 01 Mai 2014, 18:14

Rebonjour,

Citation :
Le comportement extrémistes d'un certains nombres de musulmans (même nombreux) ne t'autorise pas à assimiler tous les musulmans à des terroristes, par exemple

Je n'ai jamais dit que "tous les musulmans" étaient des terroristes. Parmi les musulmans, on trouve des gens très bien pacifiques et respectueux des autres. J'espère que mes propos de ne seront plus mal interprétés ou déformés.

J'ai seulement prétendu qu'une idéologie qui a pour fondateur et modèle quelqu'un de violent est plus à même d'inspirer la violence qu'une idéologie qui a pour fondeur et modèle quelqu'un de non violent, ce qui est logique.

Citation :
Je pense que ta peur est un fantasme

Tu me parles de fantasme alors que moi j'ai cité des décisions de justice et des faits réels concernant ce qui est en train de se passer en FRANCE.

Es-tu d'accord pour que quelqu'un soit poursuivi et condamné à une lourde peine parce qu'il critique la religion de ses parents ? Es-tu d'accord pour que dans une école on interdise le port d'un pendentif en croix en prétextant la laïcité, et que dans cette même école on serve des plats halal. Es-tu d'accord pour qu'on finance des mosquées avec l'argent du contribuables en violation de notre loi ?



Ce livre est-il est fantasme ?

L'auteur a un site très instructif "l'observatoire de l'islamisation" :

http://www.islamisation.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://delunepierre.unblog.fr/
Kaczan

avatar

Nombre de messages : 107
Age : 62
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Jeu 01 Mai 2014, 20:53

Joachim Véliocas ? Ben voyons ! Chers administrateurs vous êtes sacrément noyautés par l'extrême-droite !! Je dis ça pour le bon déroulement de vos échanges je passais en coup de vent, je ne vais pas rester ! J'ai fréquenté un moment un groupe d'athées/agnostiques pour finalement abandonner car tous les propos tournaient autour de l'slamisation rampante tandis qu'on taisait la recrudescence de l'intergrisme chrétien de ces derniers mois  Rolling Eyes 

http://www.voxfnredekker.com/archives/2012/10/21/25391400.html

http://www.hoaxbuster.com/forum/lettre-d-un-avocat-de-metz
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3919
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Ven 02 Mai 2014, 11:02

Citation :
Je n'ai jamais dit que "tous les musulmans" étaient des terroristes. Parmi les musulmans, on trouve des gens très bien pacifiques et respectueux des autres. J'espère que mes propos de ne seront plus mal interprétés ou déformés.

Ta réponse ci-dessus indique clairement que ton affirmation, "l'Islam n'est pas une religion", n'a aucun sens. Ton jugement sur l'islam revient à mettre TOUS les musulmans dans le même sac et à ne pas percevoir la diversité de cette religion. je t'invite à plus de nuances et de subtilités quand tu traites d'une religion aussi complexe que l'Islam.
Par exemple le soufisme n'a rien à voir avec ta vision de l'Islam. "Les musulmans soufis sont des personnes qui recherchent l'intériorisation, l'amour de Dieu, la contemplation, la sagesse. Il s'agit d'une organisation initiatique et ésotérique." (http://fr.wikipedia.org/wiki/Soufisme) ... Attention à l'amalgame ... Le soufisme est souvent mis en opposition avec l'islam traditionnel.

Un jugement global et uniforme de l'Islam est une erreur car cette religion diverse. 



Citation :
J'ai seulement prétendu qu'une idéologie qui a pour fondateur et modèle quelqu'un de violent est plus à même d'inspirer la violence qu'une idéologie qui a pour fondeur et modèle quelqu'un de non violent, ce qui est logique.

L'ancien testament dans certains de ses livres nous offre une histoire très violente du peuple d'Israël. Concernant la conquête du pays de Canaan par Israël, dans le  Dt 20,10-14, Moïse donne aux Israélites les instructions sur la manière dont ils auront à traiter les villes du pays dans lequel ils s'apprêtent à entrer. Celles qui ouvriront leurs portes aux envahisseurs seront simplement astreintes à la corvée et à la servitude. Les villes qui résistent seront assiégées, leurs hommes tués et les femmes et enfants réduits en esclavage. Puis viennent, aux versets 15-18, une clause aggravante : seules les villes éloignées du nouvel habitat d'Israël subiront le sort qui vient d'être décrit. La population des autres villes, c'est-à-dire des villes proches, devra être entièrement exterminée. (http://www.bible-service.net/extranet/current/pages/989.html)


Concernant Jésus Christ, voici ce qu'il déclara :

Je suis venu mettre un feu sur la terre; comme je voudrais qu'il soit déjà allumé!
J'ai un baptême dont je dois être baptisé; comme cela me pèse d'ici qu'il soit accompli!
Pensez-vous que je sois venu donner la paix sur la terre? Non, je vous le dis, mais plutôt la division. Car désormais cinq dans une maison seront divisés, trois contre deux et deux contre trois; père contre fils et fils contre père, mère contre fille et fille contre mère, belle-mère contre belle-fille et belle-fille contre belle-mère.
Il disait encore aux foules: Quand vous voyez un nuage se lever à l'ouest, vous dites aussitôt: "La pluie vient." Et cela arrive. Et quand c'est le vent du sud qui souffle, vous dites: "Il va faire chaud." Et cela arrive. Hypocrites, vous savez apprécier l'aspect de la terre et du ciel; comment pouvez-vous ne pas savoir apprécier ce temps-ci?
Et pourquoi ne jugez-vous pas par vous-mêmes de ce qui est juste? Lorsque tu vas avec ton adversaire devant un chef, tâche en chemin de te dégager de lui, de peur qu'il ne te traîne devant le juge, que le juge ne te livre à l'huissier, et que l'huissier ne te fasse mettre en prison. Je te le dis, tu n'en sortiras pas que tu n'aies payé jusqu'au dernier lepte.
En ce temps-là, quelques personnes vinrent lui raconter ce qui était arrivé à des Galiléens dont Pilate avait mêlé le sang à celui de leurs sacrifices. Il leur répondit: Pensez-vous que ces Galiléens aient été de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, parce qu'ils ont souffert de la sorte? Non, je vous le dis. Mais si vous ne changez pas radicalement, vous disparaîtrez tous de même. Ou encore, ces dix-huit sur qui est tombée la tour de Siloam et qu'elle a tués, pensez-vous qu'ils aient été plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem? Non, je vous le dis. Mais si vous ne changez pas radicalement, vous disparaîtrez tous pareillement.


Luc 12,48ss. Sans commentaire. Smile

http://etrechretien.discutforum.com/t543-un-jesus-pas-mievre (fil a relire)


Dernière édition par free le Ven 02 Mai 2014, 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 443
Age : 70
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Ven 02 Mai 2014, 11:29

kaczan a écrit:
Chers administrateurs vous êtes sacrément noyautés par l'extrême-droite !!

Cher Kaczan je pense et j'espère que ta remarque était à considérer avec un peu d'humour.
Car Je peux t'assurer que je ne m'intéresse pas du tout à la politique politicienne et surtout pas à celle qui a des relents fleurant bon les années 1930 au moment de la montée du fascisme en Europe.
Je désire laisser la plus grande liberté d'expression à ceux et celles qui viennent sur le forum, mais cela ne m'empêche pas de garder un œil critique sur les interventions qui pourraient porter ombrage à une religion ou une autre.

JE ME DOIS D'INFORMER LES INTERVENANTS QUE DES MESSAGES QUE JE CONSIDERERAIS COMME INCONVENANTS OU DESOBLIGEANTS VIS A VIS D'UNE RELIGION, AINSI QUE DES MESSAGES A DES INTENTIONS DE POLITIQUE POLITICIENNE SERONT BLOQUES.
LE SUJET POURRA ETRE LUI EGALEMENT BLOQUE.
MAIS AVANT D'EN ARRIVER LA JE SUIS PERSUADE QUE TOUT UN CHACUN JUGERA UTILE DE TOURNER 7 FOIS LA PLUME DANS SON ENCRIER AVANT DE POSTER UN MESSAGE.

Nous sommes entre gens de bonne compagnie. Le moins que nous puissions nous devoir les uns vis à vis des autres est le respect des convictions, même si elle nous déplait. Cela sous-entend bien entendu que nous ne pouvons pas utiliser l'espace de ce forum pour propager des articles voire des livres appelant à voir autrui comme un ennemi potentiel.

Vous le comprenez bien il s'agit là d'une mise en garde importante et je désire vivement éviter les débordements.

LE TITRE DU FORUM EST:
ETRE CHRETIEN OU PAS

NOUS NE SOMMES PAS UN FORUM PROMOUVANT LA HAINE DES AUTRES NI NE SOUTENONS UNE QUELCONQUE CHASSE AUX SORICERES. ATTENTION A TOUT DERAPAGE.

Je remercie ceux qui ont répondu avec calme à Pierre de Lune et les encourage à se tourner plutôt vers les autres sujets intéressant le forum.

Admin
Revenir en haut Aller en bas
http://etrechretien.discutforum.com
free



Nombre de messages : 3919
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Ven 02 Mai 2014, 17:29




Introduction

[...] Il est temps que la majorité silencieuse des musulmans se fasse entendre sur sa manière de comprendre et d'appliquer sa religion. Il est temps aussi que l'on se demande où mettre le curseur entre l'islam et le radicalisme, sans avoir peur d'être musulmanophobe.

[...] Ne supportant plus la façon dont le débat public parle de l'islam, les musulmans se taisent. Ils sont doublement heurtés : parce que des radicaux justifient leurs comportements voire leurs crimes barbares par leur religion et parce qu'ils ont réussi à persuader le monde entier qu'ils ne faisaient « qu'appliquer le Coran ». Mais ce n'est pas tout. Dès que les musulmans prennent la parole pour dénoncer le radicalisme, leurs propos sont utilisés non pas contre les radicaux mais contre... l'islam.

C'est pour cette raison que j'ai voulu « faire la différence » entre l'islam et le radicalisme. Il est temps d'arrêter de prendre les musulmans pratiquants pour des radicaux et il est temps d'arrêter de prendre les radicaux pour de simples musulmans trop pratiquants...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre de lune

avatar

Nombre de messages : 131
Age : 45
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Ven 02 Mai 2014, 22:12

Rebonsoir,

Je ne pense pas avoir été inconvenante dans mes propos. Je n'ai insulté, ni agressé personne.

Mes critiquent ne visent pas des personnes mais une idéologie.

Je ne veux pas risquer de perdre mon temps à écrire pour qu'ensuite mes messages soit effacés car jugés inconvenants.

Aussi, j'invite chacun à faire des recherches à se faire sa propre idée sur le sujet de ce fil par lui-même. C'était d'ailleurs ce que je précisais sur mon premier ou deuxième message.

Pour ma part, je continuerai à œuvrer pour une cause qui me paraît juste, essentielle et urgente.
Revenir en haut Aller en bas
http://delunepierre.unblog.fr/
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 443
Age : 70
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Sam 03 Mai 2014, 00:49

Pierre de lune a écrit:
Je ne pense pas avoir été inconvenante dans mes propos. Je n'ai insulté, ni agressé personne.

Je n'ai pas dit que tu avais été inconvenante ou que tes messages étaient inconvenants, je n'ai émis qu'une mise en garde.

Pierre de lune a écrit:
Je ne veux pas risquer de perdre mon temps à écrire pour qu'ensuite mes messages soit effacés car jugés inconvenants.

Il n'est pas dans mes intention d'effacer quoi que ce soit d'un message, mais de bloquer le sujet. Ce que chacun écrit ou écrira pourra être consulté mais pas modifié ou supprimé.

De plus je tiens à le répéter les discussions de politique franco-française n'intéressent pas forcément l'ensemble des internautes qu'ils/elles soient français(es) ou non. Si des internautes désirent parler plus longuement sur ce sujet ils peuvent par le biais de messages privés.
Revenir en haut Aller en bas
http://etrechretien.discutforum.com
free



Nombre de messages : 3919
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Lun 05 Mai 2014, 11:09

Citation :
Aussi, j'invite chacun à faire des recherches à se faire sa propre idée sur le sujet de ce fil par lui-même. C'était d'ailleurs ce que je précisais sur mon premier ou deuxième message.

Bonjour Pierre de lune,


Pour nourrie ta réfléxion, je te propose certains concepts :

1) « faire la différence » entre l'islam et le radicalisme ... Chaque mouvement religieux produit un radacalisme, selon les périodes de l'histoire les idées radicales prennent le dessus et à d'autres moment les courants "équilibrés" sont majoritaires.

2) ne pas réduire l'idée que l'on se fait d'un mouvement religieux à un instant précis de son histoire, surtout si la religion en question existe depuis 14 siècles ... avoir une vision macroscopique pour se faire une opinion plus juste.
Si j'évalue l'Eglise catholique juste ne faisant référence à l'inquisition et aux guerres de religions, j'aurais une opinion parcellaire et forcément négative.

3) Eviter l'amalgame quand on analyse une religion aussi diverse et aussi complexe que l'Islam.

4) Evitre de "diaboliser" ou de "diviniser" une religion constituée d'humains, qui par définition, sont capables du pire comme du meilleur.

Je te souhaite une bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre de lune

avatar

Nombre de messages : 131
Age : 45
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Lun 05 Mai 2014, 22:29

Bonsoir,

Je ne voulais plus répondre sur ce sujet car j'ai l'impression que mes propos dérangent et son mal interprétés. L’administrateur avait également invité les lecteurs à aller lire d'autres sujets et je pensais que ce sujet sur l'Islam était clos.

Mais comme la discussion semble être relancée, j'ai des commentaires à faire.

Voici d'abord une vidéo d'un Tunisien de la Ligue Tunisienne des droits de l'homme.



Cette vidéo démontre bien que dans l'Islam est un régime totalitaire : les personnes n'ont pas la liberté de conscience et l'état c'est Mahomet.

Citation :
1) « faire la différence » entre l'islam et le radicalisme ... Chaque mouvement religieux produit un radacalisme, selon les périodes de l'histoire les idées radicales prennent le dessus et à d'autres moment les courants "équilibrés" sont majoritaires.

2) ne pas réduire l'idée que l'on se fait d'un mouvement religieux à un instant précis de son histoire, surtout si la religion en question existe depuis 14 siècles ... avoir une vision macroscopique pour se faire une opinion plus juste.
Si j'évalue l'Eglise catholique juste ne faisant référence à l'inquisition et aux guerres de religions, j'aurais une opinion parcellaire et forcément négative.

3) Eviter l'amalgame quand on analyse une religion aussi diverse et aussi complexe que l'Islam.

Que l'Islam soit ancien, divers et complexe ne change rien au fait que les 57 pays de l'OCI se sont tous mis d'accord et ont signé pour une déclaration qui restreint les libertés individuelles. Les musulmans doivent s'y soumettre.

Citation :
4) Evitre de "diaboliser" ou de "diviniser" une religion constituée d'humains, qui par définition, sont capables du pire comme du meilleur

Mais c'est aujourd'hui en France l'Islam qui est divinisé. Pourquoi construit-on des mosquée avec l'argent du contribuable en violation de la loi ? Pourquoi interdit-on le port d'un pendentif en croix dans les écoles et sert-on des plats halal dans ces mêmes écoles ? Pourquoi un ex-musulman est-il poursuivi en justice juste parce qu'il a critiqué l'Islam ? Es-tu d'accord avec ces choses là ?
Revenir en haut Aller en bas
http://delunepierre.unblog.fr/
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Mar 06 Mai 2014, 00:39

Que des pays ne conçoivent les droits de l'homme de la même façon que nous les concevons n'est, en somme, pas étonnant.

Mais devons-nous aussi, parce que ces pays refusent d'appliquer les droits les plus élémentaires aux femmes ou même aux personnes ne pratiquant pas la religion officielle, réagir de la même manière?
De nombreux musulmans viennent en Europe pour chercher du travail et parfois aussi profiter d'une plus grande liberté d'esprit et de mouvements.

Devons-nous perdre notre statut d'états de droits, soit d'accorder des droits aux hommes et femmes de toutes confessions parce que nous craignons d'être envahis par des "hordes de musulmans"?

Certains pays européens n'ont-ils pas été des envahisseurs en Asie, en Afrique et même en Amérique du Sud?

Sommes-nous vraiment bien placés pour crier "au secours" et donner la leçon?

Je ne sais pas comment fonctionne la distribution étatique des impôts en France, mais en Suisse ce ne sont pas les impôts qui financent la construction des mosquées ainsi que de tout autre édifice religieux.
Revenir en haut Aller en bas
free



Nombre de messages : 3919
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Mar 06 Mai 2014, 11:00

Citation :
Que l'Islam soit ancien, divers et complexe ne change rien au fait que les 57 pays de l'OCI se sont tous mis d'accord et ont signé pour une déclaration qui restreint les libertés individuelles. Les musulmans doivent s'y soumettre.

Tu commais l'erreur contre laquelle je te mets en garde depuis le début de cette discussion ... Tu juges une religion à un moment précis de son histoire et tu entends en tirer un jugement définitif, en clair tu fais du ponctuel, un jugement total, universel et intemporel sur l'Islam. Si je devais juger l'Eglise catholique uniquement à partir de l'inquisition, je tirerai la conclusion erronée que cette religion est strictement violente;
Une religion c'est aussi une histoire faite de moments éclairés, lumineux et obscurs parce que la religion est constituées par des humains capables du pire comme du meilleur.
Je pense aussi que les différences culturelles nous amènent à apprécier différemments la notion de "liberté individuelle".  



Citation :
Mais c'est aujourd'hui en France l'Islam qui est divinisé. Pourquoi construit-on des mosquée avec l'argent du contribuable en violation de la loi ? Pourquoi interdit-on le port d'un pendentif en croix dans les écoles et sert-on des plats halal dans ces mêmes écoles ? Pourquoi un ex-musulman est-il poursuivi en justice juste parce qu'il a critiqué l'Islam ? Es-tu d'accord avec ces choses là ?

Justement il n'y a pas lieu ni de "diviniser", ni de "diaboliser" aucune religion pour les raisons que j'expose ci-dessus.
Les incohérences (supposées ou pas) d'une politique ne légitime pas un jugement définitif sur une religion.
Revenir en haut Aller en bas
le chapelier toqué

avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 70
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Mar 06 Mai 2014, 11:48

"Je n'ai rien contre les musulmans, mais contre l'Islam", tel est le message de ceux et celles qui le combattent. Comment les musulmans doivent-ils ressentir cette phrase?

Etre musulmans c'est être un pratiquant d'une religion: l'Islam. Que devraient penser un catholique si on lui dit: je n'ai rien contre les catholiques mais contre l'église catholique?

Etre musulman, être catholique c'est avoir été ou être encore un pratiquant d'une religion, ce n'est pas l'appartenance à une ethnie ou à un peuple. Nous ne pouvons pas dire à des gens profondément croyant: tu es un pratiquant d'une religion que je déteste et espérer qu'ils comprennent notre raisonnement. Nous pouvons expliquer ce que nous n'aimons pas dans une religion, mais il devient dangereux de faire un amalgame avec un pratiquant fidèle à ses textes et une personne se réclamant de la même conviction afin de mieux faire accepter son intégrisme et sa soif de violence. Le premier est dans une logique de pratique religieuse le second est dans une spirale de violence et de rejet de la société actuelle qu'il perçoit comme essentiellement occidentale.

Il y a de par le monde un grand nombre de pays qui se réclament de l'Islam. Dans bon nombre de pays il règne une harmonie entre les chrétiens, les musulmans et les juifs. Ce n'est pas une vue de l'esprit je l'ai vu en Asie (Indonésie, Malaisie, Singapour) en Afrique (Sénégal, Mali).Bien sûr le Royaume d'Arabie Saoudite n'est pas un exemple de tolérance ni pour les chrétiens ni pour les juifs et même pour les musulmans qui ne partagent pas l'islam pratiqué, le wahhabisme. Les islamistes intégristes qui sont dénoncés partout dans le monde sont également un problème pour les pays essentiellement musulmans autant que pour les pays occidentaux. N'oublions pas que ces hommes et femmes extrémistes désirent installer un voire des califats pour régenter le monde et que les gouvernements des pays musulmans combattent cette idée même, ces hommes et femmes sont pour ces pas une source de grande crainte.

Cela dit, je ne me permets pas de mettre dans le même panier les extrémistes et les musulmans lambda, je ne me permets pas non plus de juger une religion au travers des seuls témoignages de leurs anciens membres. Il y a toujours une part d'excès dans les récits des ex d'où qu'ils viennent. Ne dit-on pas qu'un chien a la rage lorsque l'on veut s'en débarrasser? On peut comprendre que les musulmans non pratiquants qui ont du taire leur opinion lorsqu'ils vivaient chez eux, aient une vision très tranchées sur leur ancienne religion. Mais qu'auraient-ils pensé de leur religion s'ils avaient pu la pratiquer dans nos pays?

J'ai lu également le Coran et j'avoue avoir été un peu perdu car il ne se trouvait pas d'histoire racontée comme dans la Bible. De plus les sourates sont parfois brèves et ressemblent plus à des ordres ou des textes de loi. Cependant, sans explications complémentaires d'une autorité religieuse je ne me suis pas senti autorisé à émettre de critiques. Lorsque nous lisons le code civil ou le code des obligations (selon le système juridique suisse) il est bien difficile de se faire une opinion exacte sur le contenu de telle ou telle loi sans en référer à une autorité judiciaire ou juridique. Il me semble nécessaire de procéder de la même manière à propos du Coran, soit en allant consulter une autorité religieuse à la mosquée. Je n'ai pas fait cette démarche donc je me garde d'émettre une opinion sur le Coran.
Sans cela nous courons le risque de lui faire dire tout et son contraire, un peu comme pour la Bible...
Revenir en haut Aller en bas
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1452
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Mer 07 Mai 2014, 13:00

Ca fait peur de lire des trucs comme "L'islam n'est pas une religion" ou "L'Islam est un régime totalitaire". Personnellement, je ne vois pas en quoi l'islam serait moins une religion que le christianisme, ou qu'il serait plus totalitaire que le christianisme.

L'un et l'autre sont juste deux façons très similaires de voir les choses. Après, c'est sûr qu'il y a des extrémismes partout... Mais il ne faut pas tout confondre...

Séb

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
free



Nombre de messages : 3919
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Mer 07 Mai 2014, 15:34

L'islam n'est pas une religion", avait-il bien lu .
 
Fallait-il isoler ce titre -- c'en était un, qui en tant que tel tendait déjà, tout seul, à s'isoler -- du long propos qu'il intitulait et qui, de son côté, tentait d'en confirmer la proposition, tout en l'infirmant ici et là malgré lui, sans jamais en suggérer quelque intention "surréaliste" (à la Magritte par exemple: ceci n'est pas une religion) ? En un sens au moins il se suffisait à lui-même et soulevait, à lui seul, assez d'interrogations.
La première qui lui était venue à l'esprit: "C'est quoi alors ? un sport, un art, un jeu de société ?"
Mais, aussitôt après: Qu'est-ce donc qu'"une religion", comme prédicat ou attribut-du-sujet du verbe d'état par excellence (être) à la forme négative, mais aussi affirmative ou interrogative -- être ou ne pas être une religion ?

(...)

Qu'est-ce que l'islamophobie (notion qu'il avait employée, malgré sa banalisation, tant elle lui paraissait juste en l'occurrence, pour qualifier un discours où pointaient tour à tour la crainte et l'aversion, sincères ou feintes, de l'islam, ou plutôt de l'islam-en-France) reprochait en somme à l'islam, quand il allait jusqu'à lui dénier, ou à lui contester, son statut de "religion" ? D'être essentiellement, foncièrement, autre chose qu'"une religion" selon la taxinomie occidentale-moderne, par exemple une "idéologie socio-politique" qui s'avancerait sous le masque de la "religion" ? Ou bien d'être précisément "une religion" comme l'avait été le christianisme uni puis divisé, du temps où il faisait corps avec l''ensemble d'une société relativement homogène -- temps idéalisé, en bien comme en mal, dès lors qu'il était révolu -- et par conséquent de déborder la place résiduelle assignée à "la religion" par l'organisation moderne de la société occidentale ?

Dans la mesure où même les détracteurs religieux de l'islam renonçaient à lui opposer une critique religieuse, théologique, et juraient désormais, de plus ou moins bonne ou mauvaise foi, par une "laïcité" que nombre de leurs ancêtres (catholiques, notamment) avaient pourtant combattue de toutes leurs forces, jusqu'à une certaine "paix des braves", ils n'avaient plus guère le choix. Le socle "laïque" incontesté imposait que dans son espace l'islam fût considéré et traité comme une religion comme une autre, ni plus ni moins. Il n'y avait pas lieu de limiter son existence, sa pratique et son expression, privée ou publique, davantage que celle des autres "religions", fussent-elles "indigènes", c'est-à-dire enracinées sur le sol français ou européen depuis un peu plus longtemps. En tant que laïques, la France et l'Europe n'étaient pas plus chrétiennes que musulmanes. Peu importait à cette "laïcité"-là l'histoire qui l'avait produite, en l'opposant à un "clergé" bien déterminé, puisqu'elle n'était (ce qu'elle était) que d'en faire table rase. La forclusion de la "religion" hors de l'espace public rendait d'emblée nul et non avenu tout appel à la tradition -- à ce qu'était précisément la religio romaine comme rapport fondateur de la cité et de sa politique à leur passé. Seuls comptaient désormais les réalités et les rapports de force actuels, les effectifs en présence, les chiffres et les statistiques. Et ceux-là étaient impitoyables. En France, par exemple, les musulmans au sens ethnico-religieux ne représentaient pas 10 % de la population, mais selon toute vraisemblance le nombre des pratiquants de l'islam dépasserait sous peu (d'ici une trentaine d'années tout au plus) celui des pratiquants catholiques. A ce fait la laïcité ne pouvait être qu'indifférente, sauf à y perdre sa raison, laïque par définition. Et il n'y avait aucune raison que l'islam soit moins visible que les autres, à proportion de sa pratique effective.

http://oudenologia.over-blog.com/article-article-sans-titre-123486334.html
Revenir en haut Aller en bas
seb

avatar

Masculin Nombre de messages : 1452
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Jeu 08 Mai 2014, 13:38

Je trouve quand même amusant de lire sous la plume de PdL que l'Islam n'est pas une religion, et de la voir ensuite poster une vidéo qui dit justement que l'Islam en est bien une, de religion (vers la minute 5:35) !

Ce fil prouve une chose : il y a des dérives à la fois chez les religieux et chez les anti-religieux. Mais bien sûr, ces dérives ne sont pas les mêmes...

Séb

_________________
Si ton but est la croyance, ne parle qu'avec ceux qui la partagent. Si ton but est la connaissance, parle avec tout le monde!
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-temoinsdejehovah.org/
Pierre de lune

avatar

Nombre de messages : 131
Age : 45
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   Jeu 08 Mai 2014, 22:49

Bonsoir,

Citation :
Je trouve quand même amusant de lire sous la plume de PdL que l'Islam n'est pas une religion, et de la voir ensuite poster une vidéo qui dit justement que l'Islam en est bien une, de religion (vers la minute 5:35) !

C'est tout ce que tu as retenu de la vidéo ? Même si à un moment donné, il est mentionné le mot "religion" toute la vidéo démontre bien que l'islam est un système totalitaire qui écrase l'individu.

Citation :
Ca fait peur de lire des trucs comme "L'islam n'est pas une religion" ou "L'Islam est un régime totalitaire". Personnellement, je ne vois pas en quoi l'islam serait moins une religion que le christianisme, ou qu'il serait plus totalitaire que le christianisme.

Mais ça ne te fais pas peur de savoir que les ex-musulmans risquent non pas la mort sociale comme les ex-TJ mais la mort tout court. Ils doivent vivre cachés la peur au ventre.

Voici des témoignages d'ex-musulmans :

« La loi islamique essaye de régenter tous les aspects de la vie d’un individu. Ce dernier n’est pas libre de penser ou de décider par lui-même. Il lui est seulement permis d’accepter les commandements divins tels qu’ils furent infailliblement interprétés par les docteurs de la loi… ». « Les droits et l’importance qu’une culture accorde aux femmes et aux minorités est l’indicateur de son niveau de démocratie. La loi islamique refuse tout droit aux femmes et aux minorités religieuses non musulmanes. Les païens et les incroyants ne bénéficient d’aucune mesure de tolérance. Pour eux, c’est la conversion ou la mort. Les juifs et les chrétiens sont traités comme des citoyens de seconde classe… » (Ibn Warraq : Pourquoi je ne suis pas musulman.)

« Beaucoup de musulmans modernes disent que les fondamentalistes ont tort, que ces derniers ne représentent pas le vrai islam, et que celui-ci n’a jamais prescrit d’assassiner les incroyants. C’est faux. C’est bien l’islam, le vrai islam, l’authentique islam, qui prescrit de tuer les apostats et les incroyants. Cela est explicite dans le Coran. Le Coran dit même que l’on peut tuer les juifs et les chrétiens et que, si on se lie d’amitié avec eux, Allah promet l’enfer. » (Talisma Nasreen – ex-Musulmane)

« Le discours islamiquement correct est perceptible dans le fait que l’Eglise n’a pas le courage de dire que le terrorisme est islamique et que le terrorisme islamique n’est pas du tout engendré par la pauvreté, mais n’est en fait que la transposition fidèle des nombreux versets coraniques qui incitent à la haine, à la violence et à la mort, sans parler de l’émulation produite par les exploits de Mohammed qui a personnellement participé à des massacres comme celui de 627, au cours duquel il a égorgé plus de 700 Juifs de la tribu des Banu Quraish, aux portes de Médine. »

« Dans cette Europe laïque, relativiste et déchristianisée, les musulmans vont de l’avant avec détermination pour faire reconnaître leur paternité de notre civilisation. Au moment où nous avons honte de proclamer la vérité historique des racines judéo-chrétiennes, eux se proposent de combler le vide identitaire avec les prétendues racines musulmanes de la civilisation européenne. Et si nous permettons qu’aux racines judéo-chrétiennes se substituent les racines musulmanes, il ne restera substantiellement rien de nous : sans âme, sans valeur et sans identité, nous disparaîtrons. Je dis donc à l’Eglise : Finissons-en avec l’islamiquement correct. Finissons-en avec la complicité dans le suicide collectif de la civilisation européenne. » (Magdi Christiano Allam- ex-musulman converti au christianisme)


Citation :
Tu commais l'erreur contre laquelle je te mets en garde depuis le début de cette discussion ... Tu juges une religion à un moment précis de son histoire et tu entends en tirer un jugement définitif, en clair tu fais du ponctuel, un jugement total, universel et intemporel sur l'Islam. Si je devais juger l'Eglise catholique uniquement à partir de l'inquisition, je tirerai la conclusion erronée que cette religion est strictement violente;
Une religion c'est aussi une histoire faite de moments éclairés, lumineux et obscurs parce que la religion est constituées par des humains capables du pire comme du meilleur.
Je pense aussi que les différences culturelles nous amènent à apprécier différemments la notion de "liberté individuelle".
 

L'islam n'a pas été violent à un moment donné, il l'a été depuis le début et ça fait 14 siècle que ça dure. Le prophète Mahomet a de son vivant tué, massacré, et pillé. Jesus a peut-être eu des paroles un peu vives et a renversé les tables du temple mais il n'a JAMAIS TUE DE SON VIVANT. Il a au contraire fait don de sa vie. Le prophète était un guerrier.

Je ne jette pas la faute sur les musulmans. La plupart des musulmans sont des gens très bien et la plupart ne connaissent même pas les écrits islamiques. Par ailleurs, on ne sait pas s'il y a eu un prophète Mahomet historique tout comme on ne sait pas s'il y a eu un Jésus historique. Mais d'après les écrits les deux personnages sont aux antipodes l'un de l'autre.

Trois requêtes (une en Espagne, une en Belgique et une en Suisse) ont été déposées pour faire interdire le Coran car il est anti-démocratique et incite au rejet des non-musulmans, juifs et chrétiens. Vu l'état actuel des choses ces requêtes ne risquent pas d'aboutir.

Mais comme je  l'ai déjà, c'est chacun à se faire sa propre opinion sur l'islam et j'encourage chacun à faire des recherches.
Revenir en haut Aller en bas
http://delunepierre.unblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'islam n'est pas une religion   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'islam n'est pas une religion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» les trois degres de l'islam
» La religion révélée VS La vraie religion
» L'Islam n'est pas une religion de paix
» les implants dentaire halal ou haram
» Islam: religion de Dieu ou religion du Diable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etre chrétien ou pas? :: DU COTE DES :: MUSULMANS-
Sauter vers: